La politique économique du gouvernement séduit à peine un Français sur dix

 |   |  296  mots
Ce sondage, dont les résultats très proches de celui réalisé en décembre 2014, est une preuve que les Français ne sont séduits par la réforme du code du Travail porté par le Premier ministre Manuel Valls et la ministre du Travail Myriam El Khomri.
Ce sondage, dont les résultats très proches de celui réalisé en décembre 2014, est une preuve que les Français ne sont séduits par la réforme du code du Travail porté par le Premier ministre Manuel Valls et la ministre du Travail Myriam El Khomri. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
Selon un sondage Odoxa réalisé à la mi-mars, 87% des Français jugent la politique économique du gouvernement "plutôt mauvaise" ou "très mauvaise". Selon les sondés, cette orientation favorise les chefs d'entreprise.

Les choix du gouvernement ne convainquent guère. Seuls 13% des Français estiment "plutôt bonne" voire "très bonne" la politique économique du gouvernement, selon un sondage Odoxa pour Les Échos paru lundi 21 mars. Selon cette enquête réalisée pour le quotidien économique et Radio Classique auprès de 1.016 personnes de 18 ans et plus les 17 et 18 mars, 87% des Français jugent la politique économique du gouvernement "plutôt mauvaise" ou "très mauvaise".

Un chiffre préoccupant pour le chef de l'Etat à un an de la présidentielle et de sa possible candidature pour un nouveau mandat, note Gaël Sliman, président d'Odoxa. A titre de comparaison, en mars 2011, sous Nicolas Sarkozy, 75% des Français jugeaient sa politique économique "mauvaise". Ce chiffre de mars 2016 reste néanmoins très proche de celui de décembre 2014, rappelé par Odoxa, quand 86% des sondés avaient une mauvaise opinion de la politique économique. Preuve s'il en faut que les Français ne sont séduits par la réforme du code du Travail porté par le Premier ministre Manuel Valls et la ministre du Travail Myriam El Khomri.

      | Lire Loi Travail : Valls obligé d'annoncer quelques reculs pour calmer la CFDT

Les chefs d'entreprises jugés grands gagna,ts

Pour autant, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron reste apprécié: 61% des Français le préfèrent à Manuel Valls, contre 34% qui préfèrent ce dernier. Une nette amélioration par rapport à novembre 2015, où ils étaient 48% à le préférer au chef du gouvernement, contre 46% se disant en faveur de Manuel Valls.

Une majorité de Français estime par ailleurs que les grands gagnants de la politique du gouvernement sont les chefs d'entreprise (58%), suivis des salariés du secteur public (44%) puis des chômeurs (40%).

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/03/2016 à 20:14 :
qu'elle ne séduise pas les mécontents, rien d'étonnant à cela.. le français est ainsi fait.
les indicateurs sont meilleurs, l'attractivité séduit les investisseurs.. là est l'important.
alors, il suffit de poser les questions essentielles et vous aurez des réponses plus favorables... mais il faut au minimum un peu d'objectivité et de fair-play..
a écrit le 22/03/2016 à 4:31 :
Vous avez raison de souligner ce 13% ENCORE SATISFAIT ? Dans le fond,
c'est encore l'affaire du verre à moitié vide versus celui qui est à moitié plein ?
Symbole d'un positivisme aussi louable qu'important ? Maintenant le verre
qui contient 13% ? Ben ce serait comme qui dirait un verre à liqueur versus
un verre à ... bière par exemple ? Mais si qu'on met "du Fort dedans"?
Genre un truc à 50/55% (comme le rhum blanc "agricole" par exemple)
au niveau "titre et degré d'alcool et donc d'ivresse électorale ça peut l'faire hein ?
Du moins pour ceux qui z'ont bu l'affaire ? Pfiouuuuuuuuuuuu !!!
a écrit le 21/03/2016 à 19:23 :
la france commence a peine a recuperer les bons fruits des lois ayrault montebourg duflot.....
oui, alors on met macron devant comme ca on peut accuser les patrons, c'est sur, c'est plus confortable, sauf que le pb ne vient pas de la!
je peux meme vous dire que quand la droite va passer en 2017 ca va rien changer, vu que tt le monde a compris qui allait payer l'addition..... tous ceux qui font qqch de leurs dix doigts!... effectivement, ca va tres mal finir
a écrit le 21/03/2016 à 16:57 :
cette agitation politique autour des mesures concernant le travail sont fatigantes. Les politiciens n'ont toujours pas compris que le marasme économique, ça existe, que l'économie a déjà mieux fonctionné avec les mesures en place, et que la politique publique de l'aide sociale n'est plus adaptée : pourquoi l’État ne thésaurise pas pour faire face à ces situations de marasme économique, de guerre (car oui, nous sommes en guerre, et pas très loin en plus) ? d’où vient cette règle idiote de dépenser tout le budget ? enfin, ils n'ont pas fini de lasser les citoyens avec leurs mesurettes et pirouettes en tout genre. Bons à pas grand chose, sauf à réfléchir comment dépenser toujours plus....
a écrit le 21/03/2016 à 15:21 :
Au final, il n'y a encore que les membres du gouvernement pour être convaincus du bien fondé de la politique économique actuelle !!
a écrit le 21/03/2016 à 14:29 :
les grands gagnants de la politique du gouvernement sont les salariés du secteur public : semaine à moins 32h, rémunération plus élevée que dans le privé, absentéisme stratosphérique, suppression du jour de carence, congé à rallonge, avantages et privilèges injustifiés, aucune réforme structurelle,... au même titre que les sénateurs députés... Faut-il prévoir une révolte de la société civile et un printemps français en 2017 contre cette monarchie parlementaire et sa caste de nababs... très forte probabilité !!!
a écrit le 21/03/2016 à 14:09 :
C'est sûr cela ne fait pas rêver. On a été matraqué fiscalement et aucun résultat toujours plus de déficits et plus de chômage .
a écrit le 21/03/2016 à 12:07 :
Les Français jugent aux résultats depuis 4 ans : chômage au plus haut niveau, dépenses publiques au plus haut niveau (57,7%) prélèvements obligatoires champions d'Europe (46%) par contre croissance: même pas dans la moyenne de l'U.E. et les français voient leur pouvoir d'achat fondre d'année en année et prendre dans leur bas de laine ce qu'ils leur faut souvent pour finir les fins de mois.
a écrit le 21/03/2016 à 11:35 :
La droite serait au pouvoir, sa politique ne séduirait pas les français qui sont totalement ingouvernables.
a écrit le 21/03/2016 à 11:30 :
"87% des Français jugent la politique économique du gouvernement "plutôt mauvaise" ou "très mauvaise".

Ils veulent des réformes pour eux ou les autres ?
a écrit le 21/03/2016 à 11:07 :
Il faut être honnête, tout n'est pas à jeter, mais c'est trop peu, et trop tard, dans tous les domaines. On ne répare pas un supertanker avec du ruban adhésif.
a écrit le 21/03/2016 à 10:47 :
Vivement que 2017 arrive, pour virer tous ces incapables.
Réponse de le 21/03/2016 à 11:54 :
vivement 2o17 pour élire des incapables encore pires que les précédents
a écrit le 21/03/2016 à 10:45 :
Tout tient a ce que les médias en disent, la pub comme l'emballage fait vendre même si l'on doit être déçu par la suite! Le tort c'est qu'ils le savent et ne font donc pas d'effort!
a écrit le 21/03/2016 à 10:34 :
Il faut une réforme fiscale qui permette de basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique. Quelqu'un le proposera surement. Je l'encourage à le faire.
a écrit le 21/03/2016 à 10:15 :
Si leur salaire n'augmente pas régulièrement, la politique du Gvt est mauvaise ? Quels sont les critères objectifs ? Espérons qu'eux savent mieux ce qu'il font que nous (gouverner c'est anticiper, choisir, préparer le futur, ...). :-))
a écrit le 21/03/2016 à 9:48 :
1 français sur 10, ça veut dire un fonctionnaire sur 3, quand on sait que nous avons en France 29,4% de fonctionnaires ou assimilés... Tout fout le camp ma bonne dame!
a écrit le 21/03/2016 à 9:21 :
les patron sont comme les cultivateurs en veule toujours + pour aller en vacance
a écrit le 21/03/2016 à 8:50 :
Cette politique, si il y en a une, a deux défauts : elle ne dit pas ce qu'elle est et où elle va, et enfin elle n'a pas de resultats visibles. Dire que l'on en est satisfait, c'est faire un chèque en blanc.....
a écrit le 21/03/2016 à 8:45 :
Donc, les français ne comprennent pas la politique économique !!! Équilibrer les comptes publics, restaurer la competitivite des entreprises et soutenir la recherche et l'éducation, c'est si difficile à comprendre ? Sans doute, cela a été mal expliqué, ou mal mis en œuvre en raison de la pollution des politiques et des médias, mais fondamentalement pour s'en sortir, c'est ce qu'il faut faire ,et les évolutions actuelles sont d'ailleurs positives. D'ailleurs, les Francais si enclins a admirer les Allemands devraient précisément realiser que c'est ce qu'ont fait les Allemands à partir des années 2000, mais il faut un peu de temps pour que cela paye !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :