Bandeau Présidentielle

La semaine de 32 heures créerait 4,5 millions d'emplois, selon le leader de la CGT

 |   |  236  mots
La CGT a ouvert lundi à Marseille son 51e congrès pour débattre de l'avenir de leur syndicat.
La CGT a ouvert lundi à Marseille son 51e congrès pour débattre de l'avenir de leur syndicat. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
Philippe Martinez a de nouveau défendu l'instauration d'une semaine de 32 heures, prônée par sa confédération. La semaine dernière, la CGT-Cheminots a proposé les 32 heures annualisées dans le cadre des négociations du rail.

"Arithmétiquement, notre proposition permettrait de créer 4,5 millions d'emplois. Cela donnerait la possibilité à de trop nombreux salariés en temps partiel contraint, très majoritairement des femmes, de travailler plus et gagner plus", a déclaré Philippe Martinez lors du 51e congrès qui a démarré lundi 18 avril à Marseille.

"Oui, nous avons des propositions modernes, n'en déplaise à tous ceux qui aimeraient nous isoler dans la seule contestation en souhaitant cliver les syndicats entre passéisme et modernisme. Nous sommes modernes parce que notre conception de la réforme, c'est le progrès social et non pas un accompagnement du capital ou un retour en arrière", a-t-il ajouté, dans ce discours retransmis en live sur le site du Congrès.

La CGT a lancé en octobre une campagne en faveur de la réduction du temps du travail à 32 heures, dont le slogan est : "travailler moins pour travailler tous et mieux".

32 heures à la SNCF

La semaine dernière, la CGT-Cheminots a proposé les 32 heures annualisées dans le cadre des négociations du rail, censées aboutir d'ici juillet à une convention collective commune à tous les travailleurs du rail (fret/voyageurs, SNCF/privé) afin que l'ouverture totale à la concurrence se déroule dans de bonnes conditions de sécurité et sans dumping social.

La métropole comptait en février 3,59 millions de demandeurs d'emploi sans aucune activité inscrits à Pôle emploi, un record.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/05/2016 à 8:44 :
Pourquoi aller au travail !!!!!!!!!!!!😡😡😡😡😡
a écrit le 25/04/2016 à 7:41 :
comme les 39 heures devaient créer des emplois ? pour cela il faudrait aussi que les gens décident de baisser leur salaire aussi, combien de syndicalistes sont entrepreneurs, il devraient de temps en temps redescendre sur terre
a écrit le 22/04/2016 à 11:40 :
Oui, bien sûr...

Et si on interdit aux gens de travailler du bras droit, on créerais combien d'emplois ?!
a écrit le 21/04/2016 à 11:37 :
A gauche comme à droite il faudra quand même rappeler un jour quelques banalités : seul le salaire horaire a un impact sur le coût de production et donc éventuellement sur l'emploi, la durée du travail ne se décrète pas car tout simplement elle se négocie individuellement (à la différence du salaire horaire), enfin si le salaire horaire des employés moins qualifiés baisse il est probable que le nombre d'offres d'emplois faiblement qualifiés augmente (et que c'est bien sûr vrai en sens inverse). Tout cela est d'une banalité consternante mais apparemment les politiques ou les syndicalistes n'ont toujours pas très bien compris...
Réponse de le 15/06/2016 à 17:41 :
D'accord, alors commençons par négocier votre salaire (et si vous êtes patron c'est encore mieux, vous allez montrer l'exemple à vos employés) un salaire à 900€ ça vous va? allé, bon prince, un smic parce qu'on est fou... bizarrement, les bons prêcheurs ont du mal à goûter à leur soupe
a écrit le 20/04/2016 à 21:38 :
Je peux poser une question bête ?

On diminue de 10% le temps de travail, donc on peut embaucher les 10% de chômeurs...

Ok, je le note....

Ma question est : comment embaucher 10% de plus de salarié par entreprise, sans baisser de 10% les salaires de tous les salariés ?
Il faut donc 10% d'argent en plus.
Donc il faudrait soit ne pas embaucher, soit vendre les produit 10% plus cher.

Donc le coût de la vie augmenterait de 10%............

Donc dans les 2 cas de figure, les travailleurs perdent 10% de pouvoir d'achat.

Bonne journée.
a écrit le 20/04/2016 à 17:59 :
...cette CGT !!!!!
a écrit le 20/04/2016 à 17:33 :
Mr Martinez est dans un autre monde; son projet pourrait ètre envisageable dans une économie fermée, mais ça n'est pas le cas.
Ces gens ont-ils un cerveau opérationnel?
a écrit le 20/04/2016 à 12:41 :
Où sont les commentaires ?
a écrit le 20/04/2016 à 7:34 :
On marche sur la tête !
a écrit le 20/04/2016 à 6:35 :
Non, mais c'est n'importe quoi ! Ils ne vivent pas dans le même monde que les autres ces gars là.
a écrit le 19/04/2016 à 22:37 :
Mais dans quel monde vivent-ils ?
a écrit le 19/04/2016 à 18:46 :
Ce monsieur représente le XIXème siècle. Peut-on le ré-envoyer avec la machine à remonter le temps ?
a écrit le 19/04/2016 à 18:37 :
Comment un représentant syndical de premier plan peut-il annoncer de tels chiffres, peut-il dire de telles sornettes c'est de la pure démagogie de la manipulation idéologique. Pour cela il devrait être renvoyé. Si le passage à 32h pourrait créer autant d'emplois pourquoi le passage aux 35 h n'a fait qu'aggraver la situation sociale et de l'emploi ?
a écrit le 19/04/2016 à 18:26 :
et pourquoi pas la semaine des 1 heures ? comme ça on résorberait le chômage de toute l'europe :) il vaut mieux en rire ..
a écrit le 19/04/2016 à 18:16 :
La semaine de seize heures pourra générer 9 millions d'embauches, et la semaine de huit heures 18 millions. Élémentaire, mon cher Martinez. Et mathématique, avec ça. Encore mieux: la semaine de zéro heure permettrait d'avoir 25 millions de chômeurs, tous syndiqués.
a écrit le 19/04/2016 à 18:08 :
C'est tout simplement complètement faux. C'est le besoin de satisfaire une demande commerciale qui crée l'emploi, pas le contraire, et surtout pas quand il s'agit de fonctionnaires, qui sont payés sur le travail du privé. Décidément le "Cancer Généralisé du Travail" ne comprend toujours rien à l'économie, et encore moins à la notion de valeur ajoutée, mais quand on voit son leader on comprend pourquoi.Lui, il en est resté au Jurassik Park marxiste.
a écrit le 19/04/2016 à 17:46 :
Peut être qu'il a raison. Mais je préfère user de l'expérience Aubry. Théoriquement, il a raison, c'est mathématique. Mais on a vu que la théorie Aubry n'a pas du tout donné les résultats attendus. Et c'était pour 4 heures de moins.
Alors ne peut on s'interroger sur le résultat réél de cette diminution, de 3 heures seulement ? Cela va créer quelques heures dans l'administration, et encore. Vu la crise, qui n'est plus conjoncturelle mais chronique, et qu'en même temps il est de bon ton de demander à tous de travailler plus pour autant, il se peut qu'il n'y ait pas du tout de création de postes. Et les entreprises se retrouveront encore une fois en difficultés, alors qu'on n'a pas encore digéré Aubry.
a écrit le 19/04/2016 à 17:38 :
@BONJOUR ; la fabrication d'affiches ignobles à la gloire de la délinquance et du terrorisme combien d'emplois ????? cette affiche honteuse montre bien le combat de la CONFEDERATION GENERALE DU TRAVAIL dans son soutien aux assassins en tous genres! les flics assassinés dans leur voiture la brigadière de police même pas armée assassinée par vos petits protégés pas un mot pas une affiche sur les massacres commis par vos petits protégés POURQUOI? mettez autant d'ardeur à défendre les travailleurs !
a écrit le 19/04/2016 à 17:14 :
Il faut qu'il m'explique comment il fait les comptes.
a écrit le 19/04/2016 à 16:04 :
quelle belle tête de stalinien !
a écrit le 19/04/2016 à 15:54 :
LA SNCF COMME TOUTES ENTREPRISES PUBLIQUES & FONCTIONNAIRES NE SONT QUE DES ASSISTES QUI VIVENT SUR LE DOS DES SALARIES DU SECTEUR MARCHAND ! SNCF, EDF, AREVA,... COMME AIR FRANCE TOUTES EN DÉROUTES POUR GESTION CALAMITEUSE ET FAIBLE PRODUCTIVITÉ AVEC L'AIDE DES SYNDICATS PUBLIQUES INCOMPÉTENTS ASSIS PLUS SUR LEURS PRIVILÈGES QUE DE L’INTÉRÊT GÉNÉRAL DE TOUS LES FRANÇAIS ET DE NOTRE PAYS.
a écrit le 19/04/2016 à 14:56 :
Je suis toujours étonné que l'on rapporte les propos de gens qui ne savent rien. Chacun a vu la conséquence du travail à 35heures.... 1 million de chomeurs et 3 millions de pauvres en plus. Car les entreprises se sont expatriées. Merci à Mme Aubry et ses collègues qui ne savent ce qu'est une entreprise. Alors à 32 heures bis repetita encore 1 million de chômeurs en plus et 3 autres millions de pauvres supplémentaires. Les pauvres il est vrai votent à gauche.... NO COMMENT...
a écrit le 19/04/2016 à 14:33 :
Pour lutter contre le chomage il n y a que 2 alternatives
1) soit on crée de la croissance, en consommant davantage ...et est ce bien raisonnable en ces periodes de surchauffe climatique. ..et de montée en puissance de l obésité. .
2) soit on partage le travail
Inutile d etre prix nobel pour le comprendre...
a écrit le 19/04/2016 à 14:01 :
Et la semaine à zéro heure de travail , le plein emploi.
a écrit le 19/04/2016 à 13:02 :
Simple calcul arithmétique avec comme base 35h pour tout le monde
-> passage de 35h à 32h = 3h de boulot à donner à quelqu'un d'autre donc pour occuper une semaine de 32h, il faut que 11 personnes passent aux 32h
Chiffre Insee 2014 : 26 655 000 emplois salariés en France (source : http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?ref_id=natnon03146)
soit 26 655 000 x 3h = environ 80 000 000 d'heures soit pour une semaine de 32h, 2,5M d'emplois créés.
Il y a de grosses approximations dans le calcul je le concède mais comment peut on passer de 2,5M d'emplois potentiels à 4,5M???

Si quelqu'un a une explication, je suis preneur.
Réponse de le 26/05/2016 à 14:30 :
Il faut peut être ajouter que pour donner 3 heures de travail, il faudra payer ces heures.
Soit on diminue le salaire de 3h par semaine, soit environ 10% (ce que la CGT refuse), soit l'entreprise devra augmenter de 10% ses "dépenses" en salaires du personnel, donc augmenter les tarifs de leurs services/commerce de 5% environ, donc, à terme, cela créera une inflation de 10% minimum.

Bref, dans les 2 cas de figure, les salariés perdront 10% de pouvoir d'achat.

Une bonne idée pour appauvrir encore plus les gens.
Réponse de le 07/06/2016 à 15:29 :
Pourquoi 4,5 millions d'emplois? Eh bien parce que quand on en crée 2,5 millions on crée aussi des emplois induits. Les entreprises en serait bénéficiaires car 4,5 millions de gens dont le pouvoir d'achat augmente cela à un impact sur leur carnet de commande. Pas besoin d'être prix Nobel d'économie pour comprendre que plus il y a de chômeurs plus les entreprises en souffrent. Sinon en Suède ils sont à 6h/jour....
a écrit le 19/04/2016 à 12:23 :
UNE IDEE AUSSI UTOPISTE PEUT MARCHER.... A CONDITION QU'ELLE SOIT APLLIQUEE LE MEME JOUR DANS LES 27 PAYS DE L'EUROPE ...
a écrit le 19/04/2016 à 12:00 :
Malheureusement ce syndicat obscurantiste n'a pas encore compris que les créations d'emploi ne suivent pas des règles mathématiques. C'est pathétique d'en être encore là, les 35 h n'ont pas suffi ?
a écrit le 19/04/2016 à 11:57 :
Si une proposition de type 35h/2 soit 17h3 à 18h semaine était lancée, avec exonération de certaines "charges" à l'appui cela satisferait beaucoup de monde particulièrement les femmes qui font un double travail (l'entretien de la famille). Les enfants seraient mieux encadrés non? les mamans moins fatiguées non? le chômage en forte baisse et des clients mieux servis non?
Réponse de le 19/04/2016 à 12:54 :
Si vous aidiez votre femme serait moins fatiguer, non.
a écrit le 19/04/2016 à 11:25 :
Il dit haut ce que beaucoup de français pensent:il faut mieux partager le travail.Cela marche bien chez EDF qui est une entreprise bien gérée,alors pourquoi pas ailleurs?
Réponse de le 19/04/2016 à 12:57 :
Crise financière à EDF, pas assez d'argent pour l'entretien du réseau, etc, etc. De plus qui payerais les avantages aux salariés d'EDF, si tous le monde fessait comme eux?
Réponse de le 19/04/2016 à 13:42 :
Votre exemple est très bon pour démonter tous vos propos. Lol
Réponse de le 26/05/2016 à 14:32 :
EDF bien géré ?

J'ai failli faire une attaque de rire, heureusement que je viens de déménager à l'étranger, ce n'est plus moi qui paye cette gabegie !
a écrit le 19/04/2016 à 11:10 :
TRES BON RAISONNEMENT? 32HEURES POUR TOUS PERMETRAIS DE PARTAGE LES ENPLOIES EN EVITANT DE PAYEZ DES DES GENS AUX CHOMAGES? S IL CONTINUE SUR CETTE REVENDICATION POUR TOUS LA C G T PEUT REPRENDRE DU POID ELECTORALEMENT EN FRANCE? ET SI UN PARTI DE GAUCHE SOUTIENT CETTE TRES BONNE IDEE? ILS PEUT GAGNE LES PROCHAINES ELECTION/// P A R T A G E R ///???
a écrit le 19/04/2016 à 11:01 :
A en croire nos amis syndicalistes, il faudrait travailler 1 heure par semaine, etre payé pour 50h. Ces gens sont d'un comique navrant...
a écrit le 19/04/2016 à 10:55 :
Travailler tous et mieux.........tout le monde est d'accord.Mais 32 h payées 32h ,35h ?
Le smic a 1000 euros? Pourquoi pas travailler 20h ,on pourrait faire venir l'Afrique,l'Asie et le moyen -orient chez nous.
Je ne pensais pas qu'une proposition aussi stupide revienne sur le tapis.
Bravo la CGT..........des visionnaires!
a écrit le 19/04/2016 à 10:50 :
Hahahahahahahahahaha
a écrit le 19/04/2016 à 10:34 :
Pas de problème pour les 32h dans le secteur public comme à la SNCF, à EDF à la RATP ou dans les collectivités territoriales, c'est le contribuable qui paie comme les déficits des régimes spéciaux de retraites de ces 3 bastions cocos, entre 2,3 et 3 milliards d'euros annuels . Nos voisins de l'UE n'ont jamais adopté nos 35h, donc les 32h nous feront couler un peu plus, mais vous savez bien que la France n'est pas un pays libéral, ni européen, mais un pays de monopoles gauchistes depuis 70 ans.
a écrit le 19/04/2016 à 10:25 :
Mr Martinez n'est pas à une énormité près dans la droite ligne du parti communiste d'antan, du reste sa ressemblance avec Staline (moustache) n'est sans doute pas innocente. En diminuant brutalement le temps de travail, ça créera artificiellement de l'emploi, mais vite transformée en diminution considérable de cet emploi par l'accroissement du coût du travail. En outre, on a vu de quelle manière le passage aux 35 heures avait déstabilisé l'économie, notamment dans le secteur hospitalier qui ne s'en est toujours pas remis. C'est ce que vise Mr Martinez car quand il y a le bazar, ça bénéficie aux extrêmes. Proposition populiste et irresponsable, c'est ça la CGT.
a écrit le 19/04/2016 à 10:02 :
Suite. une taxe sur l'énergie pour financer les retraites. Cette taxe serait favorable à la protection du climat. C'est ce qu'on appelle le double dividende. Est ce difficile à comprendre?
a écrit le 19/04/2016 à 9:55 :
Enfin des gens réalistes, à l’époque de la robotisation et de l'informatisation bien évidemment qu'il faut baisser le temps de travail pour réduire le chômage et vivre mieux. Quel était le personnel nécessaire pour construire une voiture ou un stylo dans les années 1970? Quel est le personnel nécessaire d'aujourd'hui ? OUI AU 32 HEURES!
a écrit le 19/04/2016 à 9:54 :
Le problème se résume à trouver un financement. L'énergie permet la réduction du temps de travail. L'énergie doit participer au financement de ce temps de travail libéré.
a écrit le 19/04/2016 à 9:38 :
Travailler 32 heures payées 32, pourquoi pas. C'est comme si ceux concernés par ce temps de travail, travaillait à mi-temps. Les Pays-Bas avec un fort développement du travail à mi-temps ont ce genre d'approche et un taux de chômage beaucoup plus faible que le notre !
a écrit le 19/04/2016 à 9:20 :
News: la CGT adopte la règle de 3...
a écrit le 19/04/2016 à 9:11 :
Au moins Mr Martinez propose des pistes sociales réduire le temps de travail pour travailler tous reste un objectif moderne ! Revenir au temps de Zola où de Dickens avec 60 h par semaine, le travail des enfants à 14 ans,plus aucune protection sociale, le paternalisme et la charité non merci De ce monde dit moderne gouverné par la seule loi de l'argent au profit d'une minorité non je ne le veux pas pour mes enfants!
a écrit le 19/04/2016 à 9:00 :
Arithmétiquement parlant, si on réduit le temps de travail à 8h par semaine, on créerait 90,000,000 d'emplois !!! De quoi accueillir toute la misère du monde !
Ah ! juste un détail : qui financerait ? euh... j'attends la réponse de la CGT !
a écrit le 19/04/2016 à 8:57 :
L'arithmétique de l'emploi ne fonctionne que pour les fonctionnaires et les secteurs nationalisés non exposés à la concurrence internationale comme les service publics et la production d'armes. Cela représente plus de 50% (12 millions/22) des emplois en France. La logique de la CGT est celle des ateliers nationaux de 1948, n'est-ce pas ringard? Qui paiera les déficits public et commercial de la France? Ce ne pourra certainement pas être les 40% (10 millions/25) de travailleurs privés restant, pris dans le carcan du droit du travail.
a écrit le 19/04/2016 à 8:57 :
Oui biensur
Comme avec Staline on créerait des postes de fonctionnaires !!!

Il faut arrêter de fumer la moquette à la Cgt ils sont devenu fou
a écrit le 19/04/2016 à 8:47 :
On pourrait travailler 10 h. Cela ferait encore plus d'emplois.
a écrit le 19/04/2016 à 8:43 :
32 heures payees combien? 60?
les chomeurs espagnols vous remercient d'avance, ils sauront attendre deux ans que ca porte ses fruits...
a écrit le 19/04/2016 à 8:37 :
Oui,
4,5 millions dans la fonctions publique comme en URSS ? Il va ou le coco ? Echappe de l'asile il n'y avait qu'a la CGT ou il y avait un poste a sa demesure
a écrit le 19/04/2016 à 8:32 :
Mais oui, descendons à 32 heures payées 40, comme dans certaines entreprises publiques de transport en commun. Il n'y a sans doute pas encore assez de 3 500 000 chômeurs en France pour que les gauchistes veuillent continuer leur travail de casse sociale et de ruine des Français... Enfin, il est vrai que tellement peu de nos dirigeants s'y opposent...
a écrit le 19/04/2016 à 8:24 :
Et la semaine de 0 heure en créerait des milliards. Qui ne pourraient, mais c'est un détail, être payés qu'en faux billets. Les 35 heures ont déjà éliminé assez d'emplois dans le secteur industriel notamment pour ne pas récidiver.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :