Bandeau Présidentielle

Le nombre d'embauches au premier trimestre au plus haut depuis l'an 2000

 |   |  340  mots
Au premier trimestre 2017, les données ont été tirées à la hausse par les déclarations d'embauche en CDD de plus d'un mois, qui ont atteint 1,07 million, en hausse de 1% par rapport au trimestre précédent.
Au premier trimestre 2017, les données ont été tirées à la hausse par les déclarations d'embauche en CDD de plus d'un mois, qui ont atteint 1,07 million, en hausse de 1% par rapport au trimestre précédent. (Crédits : © Eric Gaillard / Reuters)
Avec 1,94 million de déclarations au premier trimestre 2017, les embauches représentent une hausse de 0,5% par rapport au trimestre précédent et de 3,4% sur un an, selon l'Acoss, l'organisme collecteur des cotisations de Sécurité sociale.

Du jamais vu depuis la création de cette statistique il y a 17 ans de cela. Les déclarations d'embauches pour des contrats de plus d'un mois, hors intérim, se sont établies à 1,94 million au premier trimestre, selon des chiffres provisoires de l'Acoss publiées jeudi. A ce niveau, les embauches représentent une hausse de 0,5% par rapport au trimestre précédent et de 3,4% sur un an, souligne l'organisme collecteur des cotisations de Sécurité sociale.

Le dernier pic avait été atteint au troisième trimestre 2011, avec 1,91 million de déclarations.

Des chiffres tirés par le dispositif "embauche-PME"

Au premier trimestre 2017, les données ont été tirées à la hausse par les déclarations d'embauche en CDD de plus d'un mois, qui ont atteint 1,07 million, en hausse de 1% par rapport au trimestre précédent. Les déclarations d'embauche en CDI sont quant à elles restées stables après huit trimestres consécutifs de hausse, atteignant 867.000.

Lors du trimestre, les déclarations d'embauche de plus d'un mois ont progressé dans le tertiaire (+0,9%), mais baissé dans la construction (-3,4%) et l'industrie (-6,7%). Ces baisses apparaissent comme "un contrecoup à l'accélération d'embauche de la fin 2016" liée au dispositif "embauche-PME", explique l'Acoss. Ce dispositif accorde une aide de 4.000 euros sur deux ans aux entreprises de moins de 250 salariés qui embauchent en CDI et CDD de plus de six mois un salarié payé jusqu'à 1,3 fois le Smic. Il a été reconduit cette année jusqu'au 30 juin.

Sur un an, les déclarations d'embauche de plus d'un mois ont progressé dans le tertiaire (+3,1%), mais aussi dans la construction (+7,6%) et l'industrie (+1,9%).

Picardie, Champagne-Ardenne et Bretagne à la traîne

La Franche-Comté, la Corse, le Centre et la Bourgogne ont enregistré les plus fortes hausses, de plus de 7%, quand la Picardie, la Champagne-Ardenne et la Bretagne ont affiché des hausses inférieures à 2%.

Concernant les CDD de moins d'un mois, il y a eu 4,4 millions de déclarations d'embauches au premier trimestre, en hausse de 2,5% par rapport au trimestre précédent.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/04/2017 à 15:26 :
Vous avez du faire l'école du rire !!!!!
a écrit le 20/04/2017 à 13:48 :
Probablement une "fake news" pour faire croire que les socialistes ont finalement bien gouverné et pour donc favoriser le vote Macron :-)
Réponse de le 20/04/2017 à 13:59 :
Bien sûr...tout est fake sauf évidemment l'emploi de Pénélope...
Réponse de le 20/04/2017 à 14:53 :
Vous gérez une entreprise ? Non ? Très concrètement cette aide car elle est enfin très rationnelle m'a permis d'embaucher.
Après c'est comme pour le CICE il y a un délai très long pour obtenir les premières aides d'où cespremiers chiffres tardais
Réponse de le 20/04/2017 à 15:51 :
Non, en tant que responsable de TPE , je peux remercier le gouvernement pour ces aides qui m'ont permis d'embaucher et d'investir , alors cessons ce dénigrement systématique.
Réponse de le 20/04/2017 à 15:51 :
Non, en tant que responsable de TPE , je peux remercier le gouvernement pour ces aides qui m'ont permis d'embaucher et d'investir , alors cessons ce dénigrement systématique.
Réponse de le 20/04/2017 à 16:05 :
@Kermao: je suis contre les aides aux employeurs, car soit l'entreprise a un carnet de commandes et elle paie ses gens au tarif normal, soit elle n'a pas de clients et fait autre chose. Il est anomral que l'on fasse du capitalisme à la française, c'est-à-dire avec l'argent du contribuable en empochant les bénéfices quand il y en a et en laissant l'ardoise au contribuable quand ça va mal :-)
Réponse de le 20/04/2017 à 20:41 :
S'il y a une new qui n'est pas fake c'est bien que vous ne contribuerez pas à améliorer le débat. Ni la situation.
Tant de partialité et un raisonnement au raz du gazon n'apportent rien de bon à notre pays.
Restez crispé sur votre petit monde rétrograde si vous voulez. Mais laissez les gens positifs et productifs affronter le 21e siècle sans avoir à subir vos aigreurs d'estomac.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :