Le salaire net médian dans le privé : 1.797 euros par mois

 |   |  466  mots
En 2015, les 10% de salariés les moins bien rémunérés, en équivalent temps plein, ont perçu un salaire net inférieur à 1.213 euros. En haut de l'échelle, les 10% les mieux rémunérés ont gagné au moins 3.646 euros et les 1% les plus rémunérés au moins 8.283 euros.
En 2015, les 10% de salariés les moins bien rémunérés, en équivalent temps plein, ont perçu un salaire net inférieur à 1.213 euros. En haut de l'échelle, les 10% les mieux rémunérés ont gagné au moins 3.646 euros et les 1% les plus rémunérés au moins 8.283 euros.
Le salaire net moyen mensuel (en équivalent temps plein) atteignait 2.250 euros en 2015, selon l'Insee, soit une hausse de 1,1% sur un an. Le salaire médian, lui, se situait à 1.797 euros.

Le salaire net moyen en France en équivalent temps plein a augmenté en 2015 de 1,1%, après une légère hausse de 0,5% en 2014, dans un contexte de croissance économique modérée et d'inflation quasi nulle, selon une étude de l'Insee portant sur les salaires dans le secteur privé et les grandes entreprises publiques.

Ainsi, en 2015, les salariés ont perçu chaque mois, en moyenne, pour un temps plein, 2.250 euros nets après prélèvement des cotisations sociales (2.998 euros bruts). Ces salariés étaient au nombre de 15,5 millions (hors apprentis, stagiaires, salariés agricoles et des particuliers employeurs). Toujours en net, le salaire médian atteint lui 1.797 euros mensuels.

Les contrats aidés atténuent la progression des salaires

La hausse est plus marquée dans certains secteurs : en particulier dans les transports (+2%), les activités commerciales (+ 1,7%) et l'industrie (+1,4%). Par catégorie socioprofessionnelle, la hausse a été, toujours en moyenne, de 1,2% pour les cadres (après + 0,8% en 2014) et de 1,1% (0,4% en 2014) pour les ouvriers qui ont bénéficié, comme les employés, de la revalorisation du Smic brut horaire (+0,8%) au 1er janvier 2015.

Le salaire net moyen des personnes qui restent en place dans le même établissement d'une année sur l'autre, soit un peu plus d'un salarié sur deux du privé, augmente de 2,8% en euros constants, une hausse qui reflète en grande partie, selon l'Insee, "les progressions de carrière et les gains d'ancienneté dans un groupe où les CDI, les hommes et les salariés à temps complet sont surreprésentés".

Par ailleurs, la hausse des effectifs en contrats aidés atténue la progression du salaire net moyen en 2015. En effet, hors contrats aidés et de professionnalisation, le salaire net moyen augmente de 1,3%.

Le salaire médian inférieur de plus de 20% au salaire moyen

Si cette fois, on se concentre sur le salaire net médian (50% des salariés gagnent plus, l'autre moitié percevant moins), plus parlant, l'Insee constate donc que la moitié des salariés ont cependant gagné moins de... 1.797 euros net par mois, en hausse de 0,7% par rapport à 2014 et inférieur de 20,2% à la moyenne. En bas de l'échelle, les 10% de salariés les moins bien rémunérés, toujours en équivalent temps plein, ont perçu un salaire inférieur à 1.213 euros. En haut de l'échelle, les 10% les mieux rémunérés ont gagné au moins 3.646 euros et les 1% les plus rémunérés au moins 8.283 euros, détaille l'étude.

Enfin, comme d'habitude, les femmes ont perçu une rémunération inférieure à celles des hommes. Cette différence, à leurs dépens, atteint 18,4%... leur salaire net moyen progressant néanmoins légèrement plus que celui des hommes (+1,2%) en raison d'une hausse de leur part parmi les cadres.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/10/2017 à 20:10 :
le salaire médian diverge si on sépare par classe social et par type de contrat.
J'ai jamais gagné 1700e moi, 1149 à 1320 euros sont mes maximums, jamais de 13ème mois aussi. C'est pour cela que je trouve vos chiffres mensongers. on né pas tous du même côté de la barrière.
a écrit le 17/10/2017 à 9:26 :
Il ne peut pas avoir de milieu car la précarité a augmenter de 30%.
Il faut se baser sur le minima et le haut salaire : le median c’est 2100 et le minima c’est 1285 net d’ou Une urgence pour le smic a 1700 brut.
a écrit le 17/10/2017 à 8:56 :
En France il n’y a pas assez de campagnes anti-tabac et ce n’est pas normal que cette augmentation une « partie » ne va pas à la sécurité sociale !
Stop aux abus à 360 degré.
a écrit le 16/10/2017 à 14:18 :
Données faussées, car pour établir une comparaison, il faudrait aussi inclure les allocations diverses et variées et le fait que plus de 50% ne paient pas d'impôts. C'est aussi cela les inégalités :-)
Réponse de le 16/10/2017 à 16:53 :
et le fait que plus de 50% ne paient pas d'impôts.

Donc si la moitié ne paye pas d'impôt , on peut aisément dire qu'à partir de 1797€ par mois ou 21564€ net annuel on doit en payer !!!
Malheureusement ça ne ce passe pas comme ça ...
a écrit le 16/10/2017 à 14:03 :
afin de reduire les inegalites, et sachant que les rentiers de la republique gagnent 10% de plus que dans le prive, il faut instaurer un impot forfaitaire social de 10% sur tous les salaires du public au nom de la solidarite du patriotisme pour tous
Réponse de le 16/10/2017 à 18:07 :
C'est vrai quand matiere de patriotisme et de solidarite vous etes un exemple....du moins quand vous avez fini de repandre votre fiel sur la mere patrie et vos compatriotes....
Réponse de le 16/10/2017 à 18:31 :
votre patrie n'est pas la mienne mon cher ami!
mais c'est tres frais de voir des gens de gauche francais qui avaient pris l'habitude de traiter tout le monde de sale front national, a l prononciation du mot ' france' exiger du patriotisme des autres tout en refusant la reduction des inegalites, vu qu'ils sont cernes!
felicitation a vous, et bonne continuation!
Réponse de le 16/10/2017 à 21:40 :
Et tu les sort d'où tes 10 % ? de tes 50% de neurones en moins ?
a écrit le 16/10/2017 à 13:33 :
Dans la région parisienne avec 2000 e par mois, on ne peut pas s'en sortir.
Les loyers, transports , assurances , taxes locales , IR etc... On a des chances d'être débiteur dès le 15 de chaque mois. Monsieur Macron avec sa CSG devrait y songer.
Réponse de le 16/10/2017 à 17:30 :
Les loyers, transports , assurances , taxes locales , IR etc... On a des chances d'être débiteur dès le 15 de chaque mois. Monsieur Macron avec sa CSG devrait y songe

Y a donc qu'à Paris et sa banlieue que les prix sont les plus chers ...
- loyers peut être moins chers mais plus loin sans transport , donc voiture!
- Que coûte les transports en commun contre le coût d'une voiture ( par obligation ).
- Assurance , c'est a voir mais la différence ne doit pas être énorme ...
- Taxes locales !!! Paris est une ville ou elles sont les moins chers ...
- IR ... Ceux qui en payent non pas de dégrèvement suivant leurs zones géographiques ( aux dernières nouvelles ).
- moi pour aller au cinéma il me faut 1 heure de transport en voiture ... Et vous?
- Pas de musées en vue ... Lanterne rouge culturel - Paris monopolise presque tout ...
- théâtre ... Connaît pas !!!
- restos , c'est sur on a pas tous les pays du monde en gastronomie et encore la il me faudra 1 heure de transport ...
Donc pas de ciné , pas de restos , pas de musées , de concerts et autres !
Mais je préfère ma campagne a votre ville ...

Mais c'est bien connu , c'est a Paris que l'on souffre le plus ... Qu'on se plaint le plus !!!
Réponse de le 16/10/2017 à 19:48 :
Réponse à la province.
Je vis dans une ville de 20.000 habitants du sud ouest , un couple avec deux enfants à charge et 3.000 € net de revenus par mois s'en sort en remboursant le crédit de sa maison ....et pour les loisirs nous avons ciné et théâtre ...là où cela se complique c'est quand les enfants partent étudier après le bac .
Réponse de le 17/10/2017 à 6:13 :
un couple avec deux enfants à charge et 3.000 € net de revenus par mois s'en sort en remboursant le crédit de sa maison ....et pour les loisirs nous avons ciné et théâtre

3000€ sur 4 parts ... Grossi modo 750€ par personne et c'est le pied , on paye pas d'impôt !...

La question n'est pas de savoir si tu vas au ciné , au théâtre ou au resto ...La question est de savoir si tu vis bien ?

A Paris non , le 15 du mois ils sont dans le rouge et en province on s'achète des maisons ... Chercher l'erreur !!!

Quand a moi , le théâtre passe par internet comme le ciné et je cuisine mieux que la majorité des restos .
Tous les musées du monde sont a la portée , j'ai une maison fini de payer et les derniers parisiens arrivés dans mon village on imposé que les cloches du village ne sonnent plus ... Ça les dérangeaient ... C'est ça qui me dérange : le centralisme de la France ainsi que l'esprit très très étroit des parisiens .

Une généralité ... Quand ils viennent en vacance par chez nous ils le prouvent .
avec des exceptions comme toujours !!!
Réponse de le 18/10/2017 à 20:18 :
Ldx vous habitez au paradis. Je représente une famille de 4 personnes locataires dont 2 enfants avec 2800 euros et on ne va ni en vacances, ni au resto, ni achat loisirs et après paiement des charges et sans aucuns droits aux aides sociales (sauf 129 euros alloc familiale mais qui selon le trésor est destiné à eux pour payer la cantine des petits) ils restent quasiment rien ! Donc votre intox ! Merci. Nous le 5-9 on sert les dents et on tremblent.
Réponse de le 18/10/2017 à 20:20 :
ha oui j'habite à la campagne au milieu de la France. là ou les dits parisiens à la retraite on fait flamber les prix en venant avec leurs gros salaires ainsi que les anglais..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :