Bandeau Présidentielle

Le taux du Livret A pourrait baisser avec la faible inflation

 |   |  352  mots
Jamais, depuis sa création en 1818, le taux du Livret A n'a été inférieur à 0,75% qui est son niveau actuel.
Jamais, depuis sa création en 1818, le taux du Livret A n'a été inférieur à 0,75% qui est son niveau actuel. (Crédits : © Eric Gaillard / Reuters)
En appliquant en fonction de l'inflation la formule indicative de calcul qui sert à déterminer le taux du livret A, celui-ci pourrait théoriquement être ramené à 0,5%.

Le taux du Livret A pourrait reculer début août pour atteindre un niveau inédit de 0,50%, si la formule permettant son calcul est respectée. La faute à une faible inflation. L'Insee a confirmé mercredi que l'inflation hors tabac s'est établit en juin à 0,2% en rythme annuel, comme la progression des prix à la consommation dans leur ensemble, ce qui plaide pour une baisse du taux de rémunération du livret A lors de sa révision semestrielle, applicable au 1er août.

Le taux du livret A s'élève actuellement à 0,75%, le gouvernement ayant décidé en février de le maintenir à ce niveau. En appliquant la formule indicative de calcul qui sert à déterminer ce taux en fonction de l'inflation, il pourrait théoriquement être ramené à 0,5%. Le gouverneur de la Banque de France doit faire une proposition sur son évolution au gouvernement, à qui revient le dernier mot. Jamais, depuis sa création en 1818, le taux du Livret A n'a été inférieur à 0,75% qui est son niveau actuel.

Trois mois de collecte positive pour le livret A

Selon les derniers chiffres communiqués à la mi-juin par la Caisse des dépôts, le livret A a repris depuis trois mois sa collecte positive, affichant un solde positif de 400 millions d'euros en mai. Il faut remonter à 2013 pour trouver trace d'une telle série de mois dans le vert pour ce livret, qui pâtit depuis plusieurs mois d'un niveau de rémunération jugé peu attractif par les épargnants.

     | Lire Le livret A n'avait plus enchaîné trois mois consécutifs dans le vert depuis 2013

A l'issue des cinq premiers mois de 2016, le Livret A reste tout de même dans le rouge, avec une décollecte nette de 350 millions d'euros. Pour sa part, le Livret de développement durable (LDD), dont le taux est aussi fixé à 0,75%, a connu en mai davantage de retraits que de dépôts, à hauteur de 40 millions d'euros.

L'encours total sur le Livret A et le LDD atteignait 356,6 milliards d'euros fin mai. Ces fonds permettent notamment de financer le logement social en France.

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/07/2016 à 9:36 :
Effectivement, avec un taux de '-0,5%' ~~l'inflation négative à bon dos~~Reste que les Epargnants n'y voit plus aucun intérêt
> ce livret d'épargne doit être supprimer de la circulation des capitaux !
On frôle quasiment l'arnaque d'Etat
> Un comité de plaignants se doit d'être institué
[Un éclaircissement de l'utilisation du fond, est indispensable]
a écrit le 18/07/2016 à 11:23 :
Le calcul de l'inflation est une arnaque monumentale. Le taux du livret A l'est donc aussi.
a écrit le 16/07/2016 à 9:28 :
BAISSE LE TAUX DU LIVRET A EST INJUSTE ET INPOPULAIRE ? EN EFFET SI LES BAS REVENUE EPARGNENT UN PEU C EST CRACE A LA BAISSE D IMPOTS VOULUE PAR LE GOUVERNEMENT? C EST LEUR SEUL FACON D AVOIR UNE SECURITE POUR LES INPREVUES DE LA VIE???
a écrit le 13/07/2016 à 16:43 :
Ce serait peut être bien de ne pas tout le temps changer et de laisser au taux actuel quitte à le remonter ensuite plus tardivement quand les taux remonteront par ailleurs car 0,25% ne change pas grand chose en gestion mais beaucoup dans la psychologie des gens, surtout les plus défavorisés. Et les taux ne devraient pas tarder quand même à remonter alors qu'il y a reprise de l'inflation en GB suite au Brexit et que l'équilibre de l'offre demande de pétrole est en cours de réajustement. Sinon çà va encore faire beaucoup de mouvements financiers pour rien et le logement social peut trouver des compléments autrement.
a écrit le 13/07/2016 à 14:39 :
Situation normale, RAS! Par contre dans 6 mois, je me demande si les banques ne vont pas prélever des frais de gestion sur les livrets au vue de leurs finances???
Réponse de le 13/07/2016 à 15:27 :
Nous laissons au même taux mais livret A soumis aux prélèvements sociaux et à l'imposition par prélèvement forfaitaire de 24 % à partir du 01 01 16
Réponse de le 13/07/2016 à 17:31 :
frais de gestion ? Elles touchent des sommes à côté, les banques, pour gérer les Livrets A, même quand le taux sera à 0%. Y a que le PEL qui les ennuie, intérêt trop fort, pour ça qu'ils n'en parlent pas trop.
a écrit le 13/07/2016 à 14:09 :
Autant laisser son argent sur son compte courant, plus disponible que sur un livret offrant un taux ridicule ....
a écrit le 13/07/2016 à 11:19 :
Et l'on pense ainsi faire augmenter la demande pour créer un minimum d’inflation pour ne pas sombrer dans la crise? Résultat, gagner du temps pour l'éloigner sans résoudre le problème!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :