Les assistants parlementaires, une affaire de familles

 |   |  800  mots
François et Penelope Fillon à la Baule en 2016.
François et Penelope Fillon à la Baule en 2016. (Crédits : REUTERS/Stephane Mahe)
Le candidat de Les Républicains à la présidentielle François Fillon aurait employé sa femme Penelope Fillon en tant qu'assistante parlementaire entre 1998 et 2002, puis six mois en 2012. S'il n'y a rien d'illégal en soi, le niveau de rémunération perçu par la compagne de l'ancien Premier ministre serait bien supérieur à la moyenne des salaires perçus par la majorité des collaborateurs parlementaires selon des calculs du Canard Enchaîné. En outre, François Fillon est loin d'être le seul à employer des membres de sa famille ou des proches dans leurs travaux parlementaires. Retour sur quelques cas emblématiques d'élus qui ont embauché leurs conjoints, épouses ou enfants.

Le népotisme revient au centre des débats de la vie parlementaire française. Le Canard enchaîné vient de révéler que la femme de François Fillon, Penelope Fillon, aurait été rémunérée pendant huit ans en tant qu'attachée parlementaire de son mari ou de son suppléant. Elle aurait touché environ "500.000 euros brut" au total. Si ce type de révélations suscite l'indignation, l'embauche de membres de familles et de proches n'est pas interdit pour les parlementaires, à condition que ce ne soit pas un emploi fictif. La pratique est même assez courante.

>> Lire aussi : Le Canard Enchaîné soupçonne Pénélope Fillon d'un emploi fictif à l'Assemblée

Claude et Véronique Bartolone

claude bartolone

Véronique et Claude Bartolone dans la cour de l'Elysée. REUTERS/Philippe Wojazer

Le Président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone a également embauché son épouse au sein de son cabinet. D'après les précisions mises en ligne sur le site internet de l'Assemblée nationale, Véronique Bartolone a été embauchée en tant que "chargée de mission interventions et droits des femmes". Le président de l'hémicycle avait réfuté toutes les attaques relatives au conflit d'intérêts :"Je n'ai pas embauché ma femme, j'ai épousé ma collaboratrice."

Bruno et Pauline Le Maire

bruno et pauline le maire

 Pauline et Bruno Le Maire à Notre-Dame-de-Paris en juillet 2016. Crédits : REUTERS/Benoit Tessier.

En 2013, Mediapart avait révélé que l'épouse de Bruno Le Maire, artiste-peintre  avait été rémunérée pendant plusieurs années pour un poste de collaboratrice à temps plein entre 2007 et l'été 2013. Ellle avait obtenu ce poste grâce à des contrats signés par Bruno Le Maire ou son suppléant Guy Lefrand, quand Bruno Le Maire est devenu ministre.

Jean-François et Nadia Copé

jean-françois et nadia cope

Nadia et Jean-François Copé à la sortie des locaux de TF1 à Boulogne Billancourt en mai 2014. Crédits : REUTERS/Philippe Wojazer.

La femme du député-maire de Meaux (Seine-et-Marne) a été rémunérée pendant six ans en tant qu'assistante parlementaire à l'Assemblée nationale. Celle qui est souvent présentée comme psychologue pour enfants a alimenté la polémique pour son temps et ses compétences consacrés à ce travail d'assistance.

Gilbert et Anne-Marie Collard

gilbert collard

Le député Gilbert Collard dans les rangs de l'Assemblée nationale. Crédits : REUTERS/Charles Platiau

Dans la déclaration d'intérêts et d'activités à la haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATPV), l'épouse du député du Gard est déclarée comme assistante parlementaire. Elle aurait occupé dans le même temps la fonction de responsable administratif et financier au sein du cabinet d'avocats de son mari.

Jean-Christophe et Aude Lagarde

jean-christophe lagarde

 Le député UDI Jean-Christophe Lagarde dans l'hémicycle en 2015. Crédits : REUTERS/Charles Platiau.

En 2014, l'épouse de Jean-Christophe Lagarde a démissionné de son emploi d'attachée parlementaire. Aude Lagarde cumulait cet emploi avec son mandat d'adjointe à la mairie de Drancy. Le couple aurait profité du flou juridique qui existe autour de ce cumul. Face aux critiques, l'élu a néanmoins précisé qu'elle "continuera de remplir et de fournir le même travail à titre bénévole".

Les enfants dans l'ombre des parlementaires

L'opacité a pendant longtemps régné sur l'identité des personnes employées par les députés ou les sénateurs. Mais depuis la mise en place de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique en 2013, les parlementaires ont l'obligation de rendre publiques leurs déclarations d'intérêts et d'activités. Ces fiches rendent également compte du nom des collaborateurs parlementaires.

C'est à partir de ces documents que Médiapart avait étudié les noms des assistants des députés en 2014. Le journal avait conclu qu'au moins 20% des députés avait rémunéré un membre de leur famille proche. Dans le détail, 52 épouses, 28 fils et 32 filles de députés auraient occupé un poste d'assistant parlementaire en 2014 sur un total de 577 députés. A titre de comparaison, une soixantaine de sénateurs avaient salarié un membre de leur famille proche comme assistant parlementaire en 2011 sur un total de de 348 sénateurs.

Ainsi des députés comme Patrick Ollier, Thierry Solère ou Jacques Bompard ont employé leurs enfants dans le cadre de leur missions d'élus. Mais les activités réelles exercées par ces enfants ou même par les collaborateurs parlementaires en général ne font pas l'objet de contrôle, ce qui alimente régulièrement les débats sur de possibles emplois fictifs, emplois de complaisance ou conflits d'intérêts.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/02/2017 à 14:41 :
Qui propose de changer le cadre juridique d'emploi des assistants parlementaires ?
a écrit le 07/02/2017 à 0:25 :
Fictif ou pas fictif cet emploi (légal ou illégal) ?

“I have never actually been his assistant or anything like that. I don’t deal with his communication.” - Penelope Fillon

Vois informez ou vous induisez en erreur ?
a écrit le 30/01/2017 à 12:53 :
Apparemment le salaire versé est très largement supérieur à la moyenne (environ 3500 euros brut en 2014). Mais confiant dans ce candidat qui prône le respect des valeurs essentielles (impressionnant qu'il soit nécessaire de rappeler cette base dans le cadre d'une élection), je suis persuadé que ce traitement correspond à une activité également très largement supérieure à la moyenne de par une présence des plus importantes dans l'hémicycle... Non?
a écrit le 27/01/2017 à 11:37 :
IL SE SERAIS TEMPT DE CHANGER DE REPUPLIQUE ET DE RENVERSE CETTE REPUBLIQUE BANANIERE OU LES GRANDS ELU E S DE LA REPUBLIQUE SE PERMETTENT DES PASSES DROITS DE PLUS EN PLUS OSEE /CHAQUE FOIS QUI LS SONT ATTRAPE LES DOIGTS DANS LA CONFITURE/ ILSNE SONT PAS PUNI E S NI RESPONSABLE POUR LA BONNE RAISSON QUE CELA SE FAIT DE PARTOUS ET A TOUS LES NIVEAUX. QUI VAS NOUS NETTOYE LES ECURIES FRANCAISES CA PUE LA CORRUPTION A TOUS LES ETAGES?MOIS J EN VOIE QU UN QUI PEUT FAIRE CELA C EST MELENCHON ???NOUS AURON LE DESTIN QUE NOUS AVONS MERITE///ALBERT ENNSTEIN///
Réponse de le 14/02/2017 à 19:38 :
Je suis désolé Melenchon n'est pas propre non plus - et on ne sait pas tout!!!
Réponse de le 10/03/2017 à 23:44 :
Je pense simplement , si vous vous intéressez à la politique et à tout ce qui touche la France, que quelques cours de Français vous feraient le plus grand bien. Bonsoir.
a écrit le 26/01/2017 à 14:44 :
Fillon va probablement annoncer sa démission.je propose de refaire les primaires de la droite avec les autres candidats lésés:Sarko,Juppé,Lemaire ,Copé et Pécresse pour la parité.cela prendra a peine un mois,le nouveau candidat de la droite sera pret a temps
a écrit le 26/01/2017 à 11:01 :
le népotisme est très largement pratiqué par les représentants politiques français , au point d'être qualifié de pratique normale .
l'arrogance , et ce sentiment d'être au dessus des lois observé chez les politiques interrogés sur le sujet par les médias en dit long sur leur état d'esprit et leur niveau éthique citoyen .
il va falloir" nettoyer les écuries d'Augias" si l'on veut mettre fin à toutes ces dérives qui décridibilisent l'ensemble de la représentation nationale et contribuent à l'image d'une République corrompue .
quant à Fillon , son avenir politique est désormais derrière lui . s'il ne se retire pas de la présidentielle , il connaitra la honte d'une cuisante défaite électorale .
a écrit le 26/01/2017 à 9:39 :
Défense très foireuse du candidat Fillon.
Ce qu'on lui reproche ce n'est pas de l'avoir embauché, c'est le fait qu'elle n'ait comme elle l'a reconnu elle-même jamais travaillé
Si ce n'est pas de l'emploi fictif, ça y ressemble furieusement.
Preuve supplémentaire Mediapart avait repéré 58 députés faisant travailler réellement un proche, mais pas elle et pour cause.
a écrit le 26/01/2017 à 9:22 :
c'est un demi écran de fumée cet article. Le scandale ce n'est pas vraiment qu il est embauché sa femme, ça c'est les éléments de langage du clan Fillon. Non c'est d'abord que c'est un un emploi fictif et ensuite qu'elle était payée bien au delà de ce qui se pratique.

Je ne jette pas l'opprobre sur tous les Parlementaires qui auraient embauché un proche. Pas de raison qu'il n'y en ai pas de compétent et réalisant un travail utile pour "leur patron".
Maintenant s il faut l'interdire, faisons le...
a écrit le 26/01/2017 à 8:50 :
Pas de quoi en faire un fromage , serait il le porteur du programme qui va relever la france ou pas ? c 'est la vraie question
Aucun de ces politiques n est parfait mais franchement entre son programme et celui d'hamon ( dont la femme gagne très bien sa vie toute seule ) , il n'ya aucune photo pour l'avenir de la France : c est fillon.
a écrit le 26/01/2017 à 8:32 :
Cela me donne une idée, je vais demander à ma femme de justifier qu'elle travaille. Il y en a assez de toutes ces femmes qui nous font croire qu'elles travaillent.
a écrit le 26/01/2017 à 8:13 :
Assistant oui mais fictif = escroquerie !
Fillon et sa comparse : case prison ..... et vite !
a écrit le 26/01/2017 à 7:24 :
Je pensais naïvement qu'il avait hérité de son château , mais non c'est avec l'argent des Français qu'il se l'ai payé. BRAVO
a écrit le 26/01/2017 à 6:15 :
N'oubliez pas que se sont les élus qui votent les lois. Conclusion , ils se permettent tout sur le dos du peuple qui travaille. Plus que jamais , l'enrichissement personnel au détriment d'une justice sociale est de rigueur.

POLITIQUE= MAGOUILLE , PLUSIEURS RETRAITES, PLUSIEURS MANDATS EXT......

Conclusion vite il faut changer:1 seul et unique poste rénuméré et retraite à 65 ans obligatoire. Ils peuvent envoyer des mails , discuter , lire les journaux et dormir hors hémicycle
Réponse de le 26/01/2017 à 8:12 :
.... réveur va !
a écrit le 26/01/2017 à 4:19 :
Si cela se confirme, merci au journalisme d'investigation. Il se fait hélas trop rare aujoud'hui. Seuls lesc lèche-cul "copie paste" people font cours. Cela demande bien moins de professionalisme, c'est moins risqué, plus facile et ça marche, le peuple adore.
a écrit le 26/01/2017 à 3:55 :
Décidement pas un jour sans magouilles. Quand ils ne piochent pas directement dans les caisses, ils cherchent et trouvent les "loopholes" pour s'engraisser encore plus sur le dos du peuple.La corruption bas son plein et il semble que cela gangrène petit à petit tout le pays il est temps d'agir fort, sans détour, en toute justice.
a écrit le 26/01/2017 à 1:45 :
Le chatelain FILLON a qualifie cette nouvelle DE BOULE PUANTE sans preciser qui etait la boule puante
a écrit le 25/01/2017 à 19:46 :
Attendons la suite de l'affaire s'il y a puisque bien mal acquis ne profite jamais...
a écrit le 25/01/2017 à 18:50 :
Dommage que Fillon se soit fait épingler pour cette pratique puisqu'une bonne partie des députés le font.
Ce système doit être réformé en profondeur avec sanction à clé pour détournement de fond public. C'est inacceptable que le contribuable paye pour les familles des parlementaires !
Réponse de le 26/01/2017 à 4:05 :
...parlementaires souvent cumulars qui récoltent bien plus qu'il est nécessaire. Ne sont-ils pas là pour servir la Nation en se proposant et étant élus pour représenter le peuple. Cela commence à faire cher la réprésentation!
a écrit le 25/01/2017 à 18:47 :
Cela fait partie de la dérive oligarchique de notre système, pas étonnant par contre que la droite soit la plus touchée par le phénomène étant donné qu'on aime pas quand son épouse travaille, on préfère l'avoir sous la main.
a écrit le 25/01/2017 à 18:24 :
Plus Hollande et sa ex Royal. Royal et son adjoint. Sarkozy et son fils. Etc., etc. Rien de neuf. Les elus n'ont pas de classe, pas de niveau et surtout, un manque complet de respect pour les citoyens.
a écrit le 25/01/2017 à 18:10 :
il est temps de construire une sixième république afin de se débarrasser de tous ces profiteurs de la France ; c'est ces mêmes individus qui votent les réformes des retraites et la fiscalité appliquée aux français sans se les appliquer
Réponse de le 26/01/2017 à 4:07 :
Pas besoin de cela, juste une bonne remise en ordre de la 5eme
a écrit le 25/01/2017 à 17:54 :
Travail à l'insu de son plein gré ?
a écrit le 25/01/2017 à 17:53 :
LA HONTE
Quand pour les autres professions les conjoints doivent partir à plusieurs centaines de km .
La mobilité pour les autres , quand on est politique ON SE SERT !
Réponse de le 25/01/2017 à 19:55 :
Le champion de la lutte contre le gaspillage d'argent public généré par la masse salariale des fonctionnaires budgétivores se mue en chantre de la cellule familiale rémunérée aux frais du contribuable...Vous aimez la firme LP, vous adorerez l'entreprise F ...si...suite au prochain numéro
a écrit le 25/01/2017 à 17:09 :
Qui résisterait à la possibilité de se faire un peu "d'argent de poche" facilement? Vous? moi? Difficile de dire fontaine je ne boirai pas de ton eau...
mis à part çà, cette affaire sort comme par hasard opportunément, comment ne pas y voir la main d'adversaires malveillants et comme par hasard aussi le parquet financier se saisit de cette affaire avec une célérité rarement constatée dans le monde de la justice..
décidément le monde politique avec ses intrigues, ses bassesses et ses coups bas est particulièrement méprisable.
plus le monde devient fou et plus les politiques qui devraient mettre toute l'heure énergie à tenter d'apporter des réponses aux problèmes vitaux de leurs pays, est aussi de la planète, se révèlent, médiocres pour ne pas dire minables et vils!
il n'y a vraiment de quoi être optimiste sur la suite...
a écrit le 25/01/2017 à 17:03 :
Argent public = interdiction d'embaucher les membres de la famille ou les copains des copains. Il faut mettre fin aux privilèges des parlementaires comme des fonctionnaires hérités au temps de la monarchie. La société civile à n'a ras le bol de cette caste minoritaire qui ruine notre pays !!
a écrit le 25/01/2017 à 16:50 :
Ahhhhh les rascals!
Réponse de le 25/01/2017 à 20:02 :
qui aurait pu imaginer un seul instant le Général de Gaulle dirigeant d'une entreprise de consultant et employeur en tant que parlementaire de Madame de Gaulle comme assistante parlementaire ? décidément, les temps changent...
a écrit le 25/01/2017 à 16:30 :
L'histoire ne dit pas si Fillon lui apportait des croissants le matin.
Déjà une enquête judiciaire ouverte, c'est beaucoup plus rapide que pour Cahuzac.
a écrit le 25/01/2017 à 16:20 :
Trop de corruption et de choses anormales en France, mais il va être difficile de les virer pace qu'ils contrôlent aussi le pouvoir :-)
a écrit le 25/01/2017 à 15:51 :
Il est temps de légiférer sur ces emplois d'assistants parlementaires.
Pour tout les élus impossibilité d'embaucher un conjoint un ascendant ou un descendant, c'est pourtant simple. Mais pour que ce soit encore plus clair et démocratique, il est nécessaire que l'embauche d'AP qui est un emploi d'argent public se fasse par concours ouvert au niveau national.
François Fillon qui se fait passer pour un gestionnaire rigoureux profite de l'argent public depuis le début de sa carrière et aujourd'hui avec sa femme anglaise (Ah Thatcher c’était bien )
Comment Fillon pourra demander des efforts aux français après ça. ?
a écrit le 25/01/2017 à 15:20 :
Mme Fillon a pris, à l'époque, des cours accélérés auprès de Xavière Tiberi pour rédiger des rapports......effectivement une histoire de famille....
a écrit le 25/01/2017 à 15:13 :
Si un député pour détourner des fonds publics et générer un enrichissement personnel, crée un emploi fictif, c'est à dire verse un salaire sans travail en contrepartie, c'est au moins aussi grave que l'affaire Cahuzac. C'est du vol! Ça mérite la prison!

Ras le bol des fraudeurs, j'ai beau être de gauche je veux que mes impôts et cotisations sociales soient versés à des personnes qui le méritent! La fraude tue notre démocratie et notre protection sociale!

Il ne faut pas relativiser ces fraudes, et Fillon est le premier cas! Cet raticle est trop complaisant en faisant du les "autres aussi"!

Il faut donc instruire tous les cas d'emploi "familiaux" identifier ceux qui sont fictifs et condamner ceux qui ont fraudé. Il y a du travail car j'ai cru lire qu'il y a 52 épouses qui "travaillent" pour leur mari parlementaire!?!

La république l'exige.
a écrit le 25/01/2017 à 14:39 :
Très instructif. Merci !
a écrit le 25/01/2017 à 14:30 :
Exactement ce que les français ne supportent plus, adieu M. Fillon !
a écrit le 25/01/2017 à 14:23 :
FILLON fut premier ministre jadis, il a alors bien profité d'un Etat selon lui en faillite, FILLON ne doit pas devenir président maintenant.
a écrit le 25/01/2017 à 14:18 :
Fillon, droit dans ses bottes??? L'argent appelle l'argent... Fillon, Sarkozy etc ont tous des casseroles alors au delà de l'anecdote, ce sont les sommes en jeu. un demi million d'euros pour ne rien faire payés par tous ces citoyens qui travaillent trop peu, ces fonctionnaires qui ne foutent rien et qui théoriquement devraient travailler presque 20 années pour gagner ce que Mme Fillon a gagné en quelques années d'un dur labeur qui reste à prouver. En efet, l'élection de Fillon n'est pas gagné car voter pour quelqu’un qui dit haut et fort que tous les autres doivent faire des sacrifices et dont les revenus dépassent largement les 10000 € , me semble vraiment indigne d'un homme politique aspirant à la plus haute des fonctions. Quand en plus ons e permet d'être arrogant alors pour sur, il n'aura jamais mon vote. Espérons que nous aurons un duel dans lequel macron figurera en bonne place.
Réponse de le 26/01/2017 à 0:36 :
"Espérons que nous aurons un duel dans lequel macron figurera en bonne place."
Vous ne semblez pas encore au courant du cas Macron.C'est vrai que Le Canard enchaîné et Médiapart et tous les médias, se sont bien gardés de révéler quoi que ce soit de cette affaire ...
Il vous faut lire "Comment Emmanuel Macron s'est servi de Bercy pour se lancer"
Extrait de Dans l'enfer de Bercy. Enquête sur les secrets du ministère des Finances, de Marion L'Hour et Frédéric Says.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :