Les plus mauvais payeurs de France : Numéricable-SFR et Airbus

 |   |  424  mots
(Crédits : REUTERS/Charles Platiau)
Le ministère de l'Economie a épinglé cinq entreprises, dont Numericable-SFR et Airbus, pour des retards des paiements envers leurs fournisseurs, selon une publication disponible sur le site de la DGCCRF.

Le ministère de l'Economie a épinglé cinq entreprises, dont Numericable-SFR et Airbus, pour des retards des paiements envers leurs fournisseurs, selon une publication disponible sur le site de la DGCCRF.

Ces informations ont été mises en ligne vendredi par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), en charge de faire respecter les règles sur les délais de paiements. Depuis 2009, ces délais ne peuvent pas dépasser 60 jours à compter de la date de facture ou 45 jours fin de mois.

La DGCCRF a infligé une amende de 375.000 euros à l'encontre de l'opérateur Numericable et une amende du même montant pour SFR, "pour des retards significatifs et répétés dans le paiement des factures de ses fournisseurs".

Airbus Helicopters, filiale du groupe Airbus, a écopé d'une amende d'un montant identique, pour "des retards dans le paiement des factures de ses fournisseurs".

Enfin, la société de charcuterie Paul Predault a été condamnée à une amende de 100.000 euros et la société de matériaux de construction Comasud à une amende de 87.900 euros. La DGCCRF rappelle que ces décisions peuvent être contestées par les entreprises concernées.

Airbus Helicopters a d'ailleurs "décidé immédiatement de saisir le tribunal administratif pour contester fermement cette décision et sa publication portant atteinte à l'image" de la société, selon une déclaration transmise à l'AFP.

Le prononcé de la sanction "est jugé totalement disproportionné au regard des faits relevés lors de l'enquête", souligne Airbus Helicopters, qui observe que le "retard moyen pondéré" est "de seulement 8 jours et qu'il ne concerne qu'un nombre très limité de factures".

La DGCCRF note quant à elle que les retards "sont gravement préjudiciables à la rentabilité des entreprises créancières parce qu'ils leur imposent d'obtenir des financements de court terme auprès de leur banque". Selon la DGCCRF, "ces retards ont un impact négatif sur leur trésorerie, sur leur compétitivité, voire, pour les plus fragiles d'entre elles, sur leur existence".

Ces sanctions sont publiées alors que le ministre de l'Economie Emmanuel Macron tient lundi matin une conférence de presse sur le thème de la réduction des délais de paiement. Une étude du cabinet ARC dévoilée début novembre a montré que les délais de paiement entre entreprises ont fortement augmenté en 2015 malgré une amélioration de la situation économique, suscitant l'inquiétude des chefs d'entreprise vis-à-vis de leur trésorerie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/11/2015 à 18:10 :
Le fait que Numericable SFR soit le plus mauvais payeur est cohérent avec le fait majeur que Drahi est sur endetté et incapable de faire face à ses échéances actuelles ...

alors pour les échéances futures, c'est un désastre annoncé ;

Faut être inconscient pour avoir Numericable SFR comme client, mais aussi comme fournisseur de solutions pro !!!

Imaginons que les tel et les accès numériques des entreprises clientes soient coupés brutalement ?
a écrit le 24/11/2015 à 7:16 :
Je trouve que c'est bien de publier les noms des mauvais payeurs ainsi que de les condamner à des amendes.
Je trouve injuste d'en exclure le secteur public
a écrit le 23/11/2015 à 13:17 :
C'est l'hôpital qui se fo** de la charité !!! Avoir comme client l'état est encore pire !!!! Le nombre d'impayés avec l'armée notamment ne se monte jamais à une seule facture et quand on est payé, c'est 6 mois en retard... Bref, au lieu de désiger les entreprises, l'état devrait se remettre en question.
a écrit le 23/11/2015 à 7:16 :
L'Etat un très très mauvais payeur les collectivités locales lorsqu'elles ont le temps l'hôpital a perdu les factures etc etc , il est vrai on ne va pas sanctionner financièrement l'Etat et les collectivités car l'amende serait réglée par le con.....tribubale. Mais soyons honnête le sire Macron est un petit politicien de base toujours la faute chez les autres jamais chez lui. On peut rajouter que l'Etat est un employeur voyou mais la aussi le chef de bande le sire Macron est minable un donneur de leçons hors probité.
Réponse de le 23/11/2015 à 10:57 :
Je ne vois vraiment pas ce que Macron vient faire là-dedans !
a écrit le 23/11/2015 à 3:11 :
encore et toujours des fonctionnaires qui cherchent à détruire les entreprises. Cela finit par être une obsession !!!!!! comme si la DGCCRF était compétente dans ce type d'action !!!! comme si elle était compétente tout court !!!!!!
Réponse de le 23/11/2015 à 7:29 :
Oui c'est bien à l'état de faire respecter les règles et de mettre fin à ces pratiques. Sinon qui va le faire ?
Imaginez-vous qu'un sous-traitant d'Airbus va aller porter plainte contre son principal client (dont il est bien souvent ultra dépendant pour vivre) ?
Les rapports multinationales/sous-traitants sont souvent dignes d'une féodalité moyennageuse.
a écrit le 23/11/2015 à 0:24 :
Ce qui est drôle, c'est que c'est bien l'état lui même qui est le premier mauvais payeur. Il ne respecte aucunement les règles qu'il impose aux entreprises, qui sont de ce fait fragilisées... Idem pour le droit du travail ( cf les contrats au ministère de la justice, par exemple)... A y réfléchir, ce n'est pas drôle, mais consternant!
Réponse de le 23/11/2015 à 15:29 :
ce n'est pas parce que l'état est un mauvais payeur reconnu que cela exonère les entreprises privées de respecter leurs sous traitants. Lorsqu'on rachete des entreprises "en veux-tu en voilà" avec une dette colossale à la clef ce n'est pas la faute des sous traitants qui du coup vont aussi mettre la clef sous la porte faute de paiement, sans compter le nombre conséquent de sous traitant qui ont vu leur contrat terminé du jour au lendemain par ce "grand entrepreneur" . Il ne doit pas y avoir beaucoup de PME/TPE sur le site vu les commentaires des uns et des autres qui au lieu de fustiger les mauvaises pratiques en reviennent à considérer que l'état est fautif de tout. Et si les clients décidaient tout d'un coup de ne payer leurs factures qu'au bout de 3 mois, je doute que l'entreprise en question ne devienne compréhensive et dise "oh, l'état fait pareil donc on ne va rien leur dire!".Moralité: ne fait pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :