Loi travail : Les Français partagés sur la journée d'action du 9 mars

 |   |  244  mots
Des organisations de jeunesse, dont le premier syndicat étudiant, l'Unef, appellent à la journée d'action du 9 mars contre le projet de loi Travail, également au coeur de la mobilisation de plusieurs syndicats de salariés.
Des organisations de jeunesse, dont le premier syndicat étudiant, l'Unef, appellent à la journée d'action du 9 mars contre le projet de loi Travail, également au coeur de la mobilisation de plusieurs syndicats de salariés. (Crédits : © Christine Grunnet / Reuters)
Interrogés sur l'appel d'organisations de jeunesse et de syndicats de salariés à une journée d'action le 9 mars pour réclamer le retrait du projet de loi El Khomri sur la réforme du droit du travail, 49% des sondés disent approuver, selon un sondage BVA pour Orange et iTELE publié samedi.

Un peu moins d'un Français sur deux (49%) approuve la journée d'action du 9 mars contre le projet de loi sur le travail, et 58% pensent que le mouvement pourrait prendre autant d'ampleur que celui contre le CPE il y a dix ans, selon un sondage BVA pour Orange et iTELE publié samedi. Interrogés sur l'appel d'organisations de jeunesse et de syndicats de salariés à une journée d'action le 9 mars pour réclamer le retrait du projet de loi El Khomri sur la réforme du droit du travail, 49% des sondés disent approuver.

Le soutien est plus fort chez ceux ayant un niveau d'études inférieur au Bac (63%), les employés et ouvriers (62%), les salariés du secteur privé (58%), les moins de 35 ans (56%) et les cadres (54%).

49% disent ne pas approuver cette journée d'action, et 2% ne se prononcent pas. Plus des deux tiers des Français (70%) estiment néanmoins que ce mouvement peut avoir un impact sur le projet de loi. 28% pensent l'inverse, et 2% ne se prononcent pas. 58% pensent que ce mouvement peut prendre autant d'ampleur que la grande mobilisation des jeunes qui avait abouti au retrait du projet de Contrat Première Embauche (CPE) en 2006. 40% ne le pensent pas, et 2% ne se prononcent pas.

Des organisations de jeunesse, dont le premier syndicat étudiant, l'Unef, appellent à la journée d'action du 9 mars contre le projet de loi Travail, également au coeur de la mobilisation de plusieurs syndicats de salariés (AFP).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/03/2016 à 14:40 :
Le gouvernement devrait proposer une loi qui appliquerait le statut de fonctionnaire à tout le monde aussi bien dans le privé que dans le publique. Et en plus proposer la semaine de 32 heures.
comme cela plus de problème. Tout le monde serait content.
a écrit le 06/03/2016 à 13:42 :
les fonctionnaires sont pour le nouveau code du travail ils sont assi toute la journée
les ouvriers sont contre debout toute la journée
Réponse de le 07/03/2016 à 9:49 :
Désolé de vous contre dire mais les fonctionnaires ne sont pas pour cette loi et seront certainement les premiers à manifester et perdre une journée pour défendre les DROITS des travailleurs. Et nous ne sommes pas assis toute la journée ...arrêté les préjugés et ne rentrer pas dans le jeux des politiques qui consiste à opposé les Français (publique et privé). Nous devons tous nous battre pour nos proches et nos enfants!!!!!!
a écrit le 06/03/2016 à 13:01 :
Le gouvernement devrait proposer une loi qui appliquerait le statut de fonctionnaire à tout le monde aussi bien dans le privé que dans le publique. Et en plus proposer la semaine de 32 heures.
comme cela plus de problème. Tout le monde serait content.
a écrit le 06/03/2016 à 12:45 :
Il est interressant de noter qui approuvent et désapprouvent cette journée d'action
parmi ceux qui n'approuvent pas 63 % chez ...les retraités par contre
chez ceux qui approuvent
Niveau d’études < Bac : 63% approuvent
Employés et ouvriers : 62% approuvent
Salariés du secteur privé : 58% approuvent
Moins de 35 ans : 56% approuvent
cadres 54 %
en gros les plus concernés approuvent très majoritairement la journée d'action curieux non?
Réponse de le 07/03/2016 à 11:41 :
"63 % chez ...les retraités"

D'ailleurs ce sont les mêmes qui demandent que le départ de l'âge en retraite soit repoussée pour les générations suivantes.La plupart sont né entre 42/55 , on en retrouve beaucoup sur des sites comme ici.Ils ont déja oublié qu'ils sont partis en pré-retraite à 55 ans ou en mise en disponibilité pendant des années au sein de leur entreprise , comme dans les années 90/2000 (près de 2 millions dont énormement de cadres et managers) ou par accords transactionnels, près de 2 millions depuis 2008.Ils commencent à avoir peur de tout ce qui pourrait modifier leur quotidien , on l'appel la génération égoiste , ils ne supportent pas que nous ayons les mêmes avantages qu'eux.Beaucoup de cette génération sont actionnaire et donc participent à la destruction des emplois d'aujourd'hui .
Réponse de le 07/03/2016 à 13:02 :
@lachose: les retraités ne sont pas concernés et je ne pense donc pas qu'ils soient, dans leur grande majorité, pour ou contre. Quant à être partis à 55 ans, il ne suffit pas d'affirmer, il faut aussi citer ses sources. Commence déjà par cotiser tes 42 ans et tu verras en retrospective que la vie n'est facile pour quasiment personne. C'est tellement plus facile de jalouser et de geindre que de retrousser les manches :-)
a écrit le 06/03/2016 à 11:39 :
Le sondage ou la désinformation permanente.

Désolé mais autant tous les oublier plutôt que de commenter des phénomènes là bien souvent pour plaire à leurs clients hein...

Vous avez largement assez de bonnes idées pour éviter de palabrer sur ces bidules, merci.
a écrit le 06/03/2016 à 10:30 :
Moi aussi j'approuve cette grève, mais malheureusement ma boite me sanctionnera d'une manière ou d'une autre si je m'absente. C'est la réalité de la France d'aujourd'hui.
a écrit le 06/03/2016 à 10:23 :
Cette manif aurait plus de succès un dimanche. On n'est déjà pas payé lourd, il est hors de question de faire cadeau de cette journée à mon patron.
a écrit le 06/03/2016 à 9:54 :
Si après 3, 4 ou 5 mois de CDD, renouvelable (donc jusqu'a 10 ou 12 mois) l'entrepreneur n'a toujours pas d'idée clair sur vous, votre boulot ou le besoin du poste: ce "patron" est simplement un filou.
Ce n'est pas le contrat de travail qui crée de l'emploi.
a écrit le 06/03/2016 à 9:26 :
le titre aurait tout aussi bien pu être : "plus d'un français sur deux n'approuvent pas la journée d'action"...ça change la perception de l'enquête non ?
Petite manipulation éditorialiste malheureusement trop fréquente dans les média qui a pour effet de laisse penser qu'une minorité est majoritaire dans le pays.
Réponse de le 06/03/2016 à 13:25 :
80% des élus sont des fonctionnaires ou ex,, donc personne ne parle du statut des fonctionnaires et personne ne le remet en cause (emploi à vie et retraite appelée traitement différé ce qui permet 90% du dernier salaire) (même pas la Cour des Comptes)......les citoyens du privé paient toujours et encore plus le confort des "citoyens" du service public ou des entreprises publiques telles qu'EDF, ErDF, etc..! j'ai mis entre guillemets "citoyens" car je ne sais, pour certains, s'ils méritent cette appellation sachant qu'ils sont payés par de la dette et que, pour certains, il s'agit plus d'emplois fictifs que d'un réel travail productif!
Réponse de le 07/03/2016 à 16:45 :
"plus d'un français sur deux n'approuvent pas la journée d'action"

Le plus étonnant est de faire voter dans ces sondages des retraités qui ont bien profités d'un systeme ,mais qui bizarrement une fois inactif souhaitent que les autres n'en profitent pas !
a écrit le 06/03/2016 à 9:25 :
Quand les français on "en majorité" voter pour Hollande, ce n'est pas ces réformes qu'ils attendaient, c'est un réel changement contre les reformes SARKOZYSTES, pas les reformes du mêmes gabarit avec HOLLANDE. SARKO a couler la Droite et HOLLANDE (présenter par les sossos) a fait de Même avec cette mini gauche ne représentant que la classe dite "moyenne"... commerçants artisans, notaire, avocats, ingénieur, chirurgiens et j'en passe et des meilleur, oubliant en cela qu'il y a aussi la France d'en bas ( de RAFARIN) , ces cette France-là qui sera dans la rue, car elle n'est représenté par personne au sein de l'état dit "souverain"
a écrit le 06/03/2016 à 8:57 :
Effectivement, cela n'a pas beaucoup de sens, sauf pour les activistes professionnels syle Aubry/Amon/Martinez... Le projet de loi, même pas encore entériné par le Conseil des ministres, fait (un peu) ce qui a marché ailleurs ( Allemagne, Espagne, Italie) pour réduire le chomage, surtout celui des plus faibles : débloquer les CDI. Actuellement, 90% des embauches se font en CDD... C'est la peur du CDI pour les entreprises... Et la vraie précarité pour les jeunes....Et on instrumentalise les gens, y compris la jeunesse !!!, c'est fou !!! Au service des nantis qui ont un boulot i.e. Un CDI, en s'opposant à l'allègement des contraintes sur le CDI...De la part des activistes cités, c'est une forfaiture...
Réponse de le 06/03/2016 à 9:44 :
si je vous comprends, il faut prendre aux petits le peu qu'ils ont pour que les plus miséreux qu'eux puissent subsister... En gros c'est la faute du petit peuple qui ne veut pas partager son maigre revenu qu'il y a des chômeurs ?
Réponse de le 06/03/2016 à 10:12 :
@teddyloste : malheureusement, vous n'avez rien compris.... et c'est bien cela le probleme de tous ces opposants dont l'aveuglement enfonce les gens qui n'ont rien ( les jeunes et les chômeurs) au bénéfice de ceux qui ont un emploi protège ( fonction publique) ou barricade ( CDI)....
Réponse de le 06/03/2016 à 12:24 :
Votre analyse est totalement fausse. Contrairement aux arguments assénés du matin au soir par certaines chaines de TV et certains politiques, les "solutions" que l'on veut mettre en place en France n'ont jamais fonctionné ni en Espagne, ni en Allemagne ni en Italie, ni en Irlande, ni au Portugal ..... Se fixer sur le chiffre brut du taux de chômage est ridicule sans regarder les paramètres adjacents.
Si demain on radie 2 millions de personnes de pôle emploi, le chômage aura diminué ? Non et pourtant c'est ce que l'on vous fera croire ! Donc analysez un peu plus les infos cela vous évitera de croire la petite musique de certains
a écrit le 06/03/2016 à 8:56 :
Ce n est qu une loi pour permettre aux patrons d embaucher et de débaucher sans grand frais les 500 000 emplois aidés nécessaires pour inverser la fameuse courbe . .

Ce qui autorise à dire que c est une loi de circonstance pour la réélection du Président .
a écrit le 06/03/2016 à 8:07 :
Mais pourquoi "les médias" font-ils tout un foin sur cette fameuse "loi travail" sinon pour "faire le buzz "? En effet, on voit bien que la plupart de celles et ceux(à commencer par les étudiants !) ne savent pas bien ce qu'elle renferme. On peut comprendre les "je suis contre" car beaucoup craignent, avec "la crise "(qui a souvent bon dos !) d'être de nouveau impactés par ces futures mesures. Or, même si elles ne sont pas toutes bonnes (des avantages acquis seraient remis en cause...) elles représentent pourtant une avancée nécessaire dans ce monde où la concurrence fait rage et sont-sans aucun doute- une VRAIE réforme, comme on n'en a guère vu depuis l'ère Hollande...Ah ! Français ! Toujours prêts : à râler que "ce gouvernement ne fait rien" mais qui sont contre dès que la réformette devient réforme !
a écrit le 05/03/2016 à 20:13 :
La Tribune qui commente du bout des lèvres. Aucune analyse sur le fond de la loi.
C'est bon, je change de média. Pas besoin de supporters du Medef et de la casse du code du travail
a écrit le 05/03/2016 à 20:11 :
49% ça fera donc 32 millions de personnes dans les rues de France ? A moins qu'ils approuvent sans lever le petit doigt, passifs (prendre une RTT !).
a écrit le 05/03/2016 à 19:50 :
DE TOUS TEMPT SE SONT LES REVOLTES DES JEUNES QUI ON CHANGE LES LOIS ET LES GOUVERNEMENTS? MERCREDI 9 IL Y AURAS DU MONDE DANS LES RUES DE FRANCE POUR DIRE NON TROP C EST TROP? ET IL N Y AURAS PAS QUE DES JEUNES???
Réponse de le 06/03/2016 à 9:01 :
Et comme ça, vous continuerez à bloquer l'accès des jeunes aux CDI en les maintenant dans la precarite des CDD ( 90% des embauches en raison de la rigidité des CDI...) Bravo pour votre résultat, vous êtes en faveur du chomage pour tous, sauf les quelques nantis du CDI ou de la fonction publique qui se barricadent...
Réponse de le 06/03/2016 à 9:50 :
Maduf, ... les "nantis" du CDI... vous n'avez pas honte .... vous comprenez ce que vous dites ?
Réponse de le 06/03/2016 à 12:50 :
@maduf Expliquez en quoi cette réforme va permettre un accès au CDI et ce qu'il va rester du CDI quand vous aurez permis le licenciement sans cause réelle?
Expliquez moi comment cette loi va apporter plus d'embauche quand vous limitez la rénumération des heures supplémentaires et ainsi favorisez le recours à l'emploi interne à l'entreprise?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :