Nathalie Kosciusko-Morizet, une nouvelle candidate pour la primaire

 |   |  540  mots
Electron libre au sein du parti Les Républicains,  à ce stade, il n'est pas évident que NKM réunisse tous les parrainages nécessaires pour se présenter à la primaire. Il lui faut le soutien de 250 élus (dont 20 parlementaires) et 2.500 militants inscrits.
Electron libre au sein du parti "Les Républicains", à ce stade, il n'est pas évident que NKM réunisse tous les parrainages nécessaires pour se présenter à la primaire. Il lui faut le soutien de 250 élus (dont 20 parlementaires) et 2.500 militants inscrits. (Crédits : reuters.com)
"NKM" a annoncé mardi soir sur TF1 sa candidature à la primaire de la droite. Elle devient le neuvième postulant officiel... En attendant Nicolas Sarkozy et Michèle Alliot-Marie.

Et un de plus! Ou plutôt, une de plus. Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé ce mardi soir à 20 heures sur TF1 sa candidature à la primaire de la droite et du centre dans la perspective de la présidentielle de 2017. Elle devient ainsi la neuvième candidate officielle.

 Le suspens était très relatif, surtout que, dans la journée, NKM avait publié une vidéo résumant son programme, fondé sur moins de contraintes pour entreprendre et sur davantage d'égalité.

NKM, électron libre chez "Les Républicains"

L'ancienne numéro deux du parti "Les Républicains" rejoint donc la longue liste des candidats officiels déjà déclarés: François Fillon, Alain Juppé, Nadine Morano, Bruno Le Maire, Hervé Mariton, Frédéric Lefebvre, Jean-Frédéric Poisson, Jean-François Copé. Il manque encore Nicolas Sarkozy, qui, lui, en tant que président du parti "Les Républicains", préfère attendre le plus longtemps possible.

NKM n'a pas forcément bonne presse au sein de son parti. Elle qui a toujours revendiqué sa "liberté" est certes assez en phase avec les autres candidats sur les questions économiques: fin des 35 heures, réduction drastique de la dépense publique, remise en cause du statut des fonctionnaires, retraite à 65 ans, etc. En revanche, elle se veut plus "ouverte" sur les questions sociétales, assurant, par exemple, qu'elle  ne remettrait pas en cause la loi sur "le mariage pour tous" ou qu'elle ne voterait pas une loi sur la déchéance de la nationalité. Surtout, son franc-parler face à Nicolas Sarkozy a l'art d'indisposer le président du parti, lui qui considère avoir "fait" Nathalie Kosciusko-Morizet...

Et sa campagne ratée pour reprendre la mairie de Paris à la gauche n'a pas arrangé ses affaires. Aussi, à ce stade, il n'est pas évident que NKM parvienne à réunir tous les parrainages nécessaires pour se présenter à la primaire, même si sur TF1 elle a assuré du contraire. Il lui faut le soutien de 250 élus (dont 20 parlementaires) et 2.500 militants inscrits. Reste que pour des questions tactiques, dans le camp Sarkozy, on pourrait voir un avantage à ce que NKM puisse se présenter. Cela pourrait en effet permettre de grappiller quelques points à Alain Juppé qui fait la course en tête.

Mais la liste des candidats à la primaire n'est pas encore close. Outre le cas spécifique de Nicolas Sarkozy, d'autres postulants pourraient se déclarer.

Une candidature Alliot-Marie?

Ainsi, une autre personnalité est également tentée par l'aventure: Michèle Alliot-Marie. D'après Europe 1, elle pourrait annoncer sa candidature à la fin du mois d'avril. L'ancienne ministère des Affaires étrangères a en effet été "dopée" par son bon score à l'élection à la présidence du conseil national du parti "Les Républicains" face à Luc Chatel. Certes, l'eurodéputée a perdu face au député de la Haute-Marne, mais avec un score très honorable de 45%.

Reste également le cas du patron de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, qui a évoqué la possibilité pour son parti d'aller seul à l'élection présidentielle de 2017, faute d'un accord sur la primaire avec "Les Républicains". Mais cette décision n'est pas irréversible et un passage par la case primaire s'imposera peut-être aussi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/03/2016 à 18:18 :
NKM , la machine à perdre les élections ! incapable de gagner la Mairie de Paris avec son égo délirant ! elle va encore prendre une gosse claque , elle n'a que des ennemis ! la politique c'est l'art de se faire des amis
a écrit le 08/03/2016 à 18:03 :
La primaire c'est fait pour se mesurer à l'intérieur du parti auquel on appartient, c'est bien pour cela que de Gaulle détestait les partis politiques, car après avoir joué les conquistadors de couloir, on devient prisonnier et donc le dindon de la structure, qui alors vous étouffe, et vous dit ce que vous devez faire en fonction de ses intérêt à elle.
a écrit le 08/03/2016 à 16:43 :
Eh une de plus sur la ligne de départ. Vu le nombre de postulants, et sachant qu'ils appartiennent à la même communauté de pensées, je serais curieux de savoir ce qui peut les différencier réellement sur le fond. Ne cherchez pas c'est tout simplement une querelle d'égos. On va assister à cette occasion à un défilé de mode, mais pour le reste, quand vous aurez écouté le premier intervenant, ne perdez pas votre temps, le discours sera le même, à quelques virgules près , pour ceux qui interviendront ensuite. Cette pléthore de candidats montre à l'évidence qu'aucun n' a véritablement la stature suffisante et ne s'impose aux yeux des autres et ça ce n'est pas une bonne nouvelle.
Réponse de le 08/03/2016 à 17:01 :
Je verrai bien un coude à coude Lemaire Sarko ...pour le spectacle mais certainement pas pour le débat d'idées ...aucun n'en a ...hélas !!!!
Réponse de le 09/03/2016 à 15:44 :
@maduro 08/03/2016 16:43
Un dirigeant socialiste a dit qu'il y avait une équipe de foot de face. D'ici peu, cela va être une équipe de rugby....
Contrairement à vous, je crois, d'après ce que j'ai lu, qu'il y a des différences sur le fond entre certaines personnalités que je ne cite pas.
En revanche, j'adhère entièrement à votre conclusion.
Cordialement
a écrit le 08/03/2016 à 16:38 :
Nathalie Kosciusko-Morizet, une nouvelle candidate pour la primaire

elle peut avoir une utilité pour aider à faire le très grand ménage de printemps dans l'UMP déguisée en Ripoublicains
et
débarrasser une fois pour toute la France des équipes louches troubles des attelages et micros partis Sarkozy-Wauquiez-Coppé-Fillon
a écrit le 08/03/2016 à 15:44 :
A gauche non ? Allo maman bobo...
Réponse de le 08/03/2016 à 16:22 :
Un petit peu quand même. Sa page wikipedia est intéressante
a écrit le 08/03/2016 à 15:16 :
Encore 3 et on aura 12 apôtres chez les Républicains. D'un autre coté, vu l'état dans lequel Hollande va laisser la France en mai 2017, seul le bon dieu pourrait encore nous sauver !!!
a écrit le 08/03/2016 à 14:38 :
NKM c'est un enorme ego et très peu d'idées.Fille à papa qui brasse du vent et fait de la com mais rien d'autre. Son passage au gouvenement sarko n'a rien fait avancer
Bref exactement ce dont les français ne veulent plus; Allez Ciao NKM
a écrit le 08/03/2016 à 14:06 :
Ha.? Elle a un casier..??
a écrit le 08/03/2016 à 13:48 :
Un pur produit de la classe étatique (X-corps des Ponts) nous parle de supprimer le statut des fonctionnaires et de diminuer la dépense publique. "Des lions menés par des ânes" (Charles Gave) n'a pas perdu une ride
a écrit le 08/03/2016 à 13:45 :
bravo Nathalie mets leur une baffe bien faite bien lourde

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :