Présidentielle 2017 : les entrepreneurs seront-ils entendus ?

 |   |  432  mots
Les candidats à l'électin présidentielles, parmi lesquels Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, écouteront-ils les entrepreneurs ?
Les candidats à l'électin présidentielles, parmi lesquels Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, écouteront-ils les entrepreneurs ? (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Selon un sondage réalisé par l’institut Odoxa pour l'agence de communication CorioLink, 45% des Français souhaitent entendre l’opinion des entrepreneurs durant la campagne présidentielle de 2017.

Depuis 2009 et l'entrée en vigueur du régime de l'auto-entreprise, l'engouement des Français pour l'entrepreneuriat est très fort. Créer son emploi permet bien souvent de sortir du chômage, ou d'arrondir les fins de mois.

Bien conscient que cet élan entrepreneurial pouvait permettre de réduire le nombre de demandeurs d'emploi, le gouvernement tente d'encourager les vocations. Dans ce contexte, les résultats du sondage réalisé par l'institut Odoxa pour l'agence de communication CorioLink ne peuvent surprendre. Ainsi, 45 % des Français souhaitent entendre l'opinion des entrepreneurs durant la campagne présidentielle de 2017.

Nommer des entrepreneurs au gouvernement

Ils sont 65 % à estimer qu'il faudrait systématiquement nommer un ou plusieurs
entrepreneurs au sein de chaque gouvernement. Cette volonté est très majoritairement partagée quelle que soit la proximité partisane des personnes interrogées ; même si elle
apparaît plus importante chez les sympathisants de droite hors front national (79 %) que
chez les sympathisants de gauche (62 %). Selon ce sondage, 49 % des Français déplorent que le nombre d'hommes politiques également entrepreneurs ou ex-entrepreneur ne soit pas assez important, 21 % "juste comme il faut" et seulement 29 % les estiment "trop nombreux".

Des entrepreneurs jugés légitimes

"On assiste à une revalorisation des entrepreneurs au sein de l'opinion publique. Ces derniers sont de nouveau légitimes mais surtout plébiscités car ils incarnent l'action et l'audace pour remédier à la crise économique face à des hommes politiques gestionnaires qui souffrent d'une crise de défiance sans précédent ", commente Pierre Alibert, co-fondateur de l'agence CorioLink.

Au regard de leurs actions en faveur de l'entrepreneuriat, quelles personnalités politiques feraient de bons entrepreneurs ?

Les politiciens feraient-ils de bons entrepreneurs ?

Avec 37% des suffrages, Emmanuel Macron, suivi par Arnaud Montebourg (18%) se classent aux deux premiers rangs de ce classement. Deux personnalités de droite, Bruno Le Maire et Alain Juppé (13 %), arrivent ex-aequo en troisième position.

A noter, Emmanuel Macron, démissionnaire du gouvernement, est le seul homme politique à se retrouver sur le podium quelle que soit la proximité partisane des Français interrogés. Paradoxalement, il réalise même son meilleur score (52 %) chez les sympathisants de droite et parvient à s'imposer très largement en devançant Nicolas Sarkozy (31 %) et Bruno Le Maire (28 %).

" En déclarant leur flamme aux entrepreneurs, les Français plébiscitent ceux qui font : font le dynamisme de l'économie nationale, font beaucoup en matière créations d'emplois, font l'innovation. De là à dire que nos compatriotes exigeront un jour de leurs
dirigeants qu'ils démontrent leur capacité d'action avant leurs aptitudes discursives il
n'y a qu'un pas ! ", avance Jacky Isabello, co-fondateur de l'agence CorioLink.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/08/2016 à 20:15 :
"Les politiciens feraient-ils de bons entrepreneurs ?" Moi je pense que les politiciens devraient surtout arrêter la politique. Qu'ils créaient des entreprise serait un bienfait pour nous car ils la coulerais par leur nullité et surtout ils arrêteraient de couler notre pays entier...
a écrit le 30/08/2016 à 14:36 :
Encore un sondage, encore une vision faussée de la société.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :