Présidentielle 2017 : un quart des Français pense que Fillon a raison de se maintenir

 |   |  569  mots
. Selon ce même sondage, 22% des personnes interrogées déclarent avoir une bonne opinion de François Fillon, 46% le jugent courageux, 23% convaincant, et 10% honnête.
. Selon ce même sondage, 22% des personnes interrogées déclarent avoir une bonne opinion de François Fillon, 46% le jugent courageux, 23% convaincant, et 10% honnête. (Crédits : PHILIPPE WOJAZER)
L'opinion est nettement moins tranchée dans le camp des sympathisants de droite, une majorité (58%) approuvant la décision du vainqueur de la primaire. François Fillon n'a cessé, depuis les premières révélations parues fin janvier, de réitérer son intention d'aller au bout et ce malgré sa récente mise en examen.

François Fillon doit-il se résigner et abandonner la course à la présidence de la République ou continuer à faire preuve de "courage" et de "résistance" ? Pour 75% des Français, le candidat des "Républicains", fragilisé par une enquête sur des emplois potentiellement fictifs de sa famille, a tort de maintenir sa candidature à la présidentielle, selon un sondage Odoxa pour franceinfo publié vendredi.

D'après cette enquête effectuée par internet auprès d'un échantillon de 1.006 personnes, mercredi et jeudi, soit après la mise en examen de François Fillon par les juges notamment pour détournement de fonds publics et complicité et recel d'abus de biens sociaux, 25% des sondés ont un avis contraire sur l'ancien Premier ministre qui n'a cessé, depuis les premières révélations parues fin janvier, de réitérer son intention d'aller au bout.

L'opinion est toutefois nettement moins tranchée dans le camp des sympathisants de droite, une majorité (58%) approuvant la décision du vainqueur de la primaire. Selon ce même sondage, 22% des personnes interrogées déclarent avoir une bonne opinion de François Fillon, 46% le jugent courageux, 23% convaincant, et 10% honnête.

     | Lire Détournements de fonds publics : une longue tradition dans la vie politique

Trafic d'influence, "courage" et "résistance"

À Caen jeudi, face aux sympathisants de droite, François Fillon a déclaré qu'ici "on sait ce que signifient le courage et la résistance", en référence au débarquement sur les plages proches de Normandie mais aussi à ses affaires avec la justice.

"Je me bats face à face, droit dans les yeux, programme contre programme. [...] Je n'ai pas besoin d'attaquer mes adversaires sur des boutons de guêtre, il me suffit de regarder leurs programmes", a-t-il poursuivi.

Une allusion à la nouvelle polémique visant l'ancien Premier ministre, qui s'est fait offrir des vêtements depuis 2012 pour près de 48.500 euros. Le parquet national financier (PNF) a délivré aux juges d'instruction chargés de l'enquête sur la famille Fillon un réquisitoire supplétif contre X pour "trafic d'influence", a appris jeudi Reuters de source judiciaire.

Selon Le Parisien, qui a révélé cette information, cette procédure vise à élargir l'enquête aux costumes sur-mesure offerts à François Fillon, mis en examen mardi notamment pour détournement de fonds publics. Le trafic d'influence ne figurait pas au nombre des chefs de mise en examen retenus dans le cadre de cette enquête portant sur des emplois présumés fictifs occupés par l'épouse du candidat de la droite à la présidentielle, Penelope, et deux enfants du couple. Pour mémoire, le candidat de la droite et du centre à la présidentielle a été mis en examen mardi pour détournement de fonds publics, complicité et recel de détournement de fonds publics, complicité et recel d'abus de biens sociaux et manquement aux obligations déclaratives.

Des intentions de vote toujours forte

Malgré cette mise en examen, François Fillon résiste face aux autres candidats avec 20% d'intentions de vote, selon le dernier sondage  Opinionway-Orpi pour Les Echos et Radio Classique. Marine Le Pen gagne encore du terrain avec 28%, Emmanuel Macron est stable à 25%, tandis que Benoît Hamon (12%) et Jean-Luc Mélenchon (11%) reculent tous deux d'un point. Au second tour, Marine Le Pen réduit par ailleurs l'écart l'écart face à Macron (59%) et Fillon (55%).

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/03/2017 à 10:23 :
Mauvais bilan de ses cinq années de PM où la France a carrément coulé, un gros problème avec l'argent, au point de faire payer le mariage de sa fille par le sénat, aucune parole puisqu'il avait déclaré publiquement qu'il se retirerait en cas de mise en examen...c'est sûr que ça ferait un drôle de président.
a écrit le 18/03/2017 à 8:38 :
Pendant combien de temps encore va-t-on s'occuper des chaussettes de Fillon et des soutien-gorge de Pénélope ?
Réponse de le 18/03/2017 à 10:31 :
D'après les informations journalistiques (source tenue discrète par déontologie). Pénélope met du bonnet C, elle utilise les produits de chez Nocibé, sa brosse à dent est à poils médium, elle ne fait pas de teinture considérant que sa couleur de cheveux va bien à son visage. Elle achète du pain sans gluten mais en précisant que ce n'est pas un effet de mode et elle aime son mari. Voyez-vous mon ami @marre que des informations pertinentes en provenance d'une profession qui a fait de longues études et mis en place une rigueur de travail qu'on ne retrouve pas souvent !
a écrit le 17/03/2017 à 18:12 :
25% - cela ne va pas dire que 25% voteront pour Mr. Fillon.
Peut-on on se permettre un chef de l'Etat( vis à vis de l'étranger ) avec tant de casseroles?
Donc à priori cela ne suffira pas.
Réponse de le 18/03/2017 à 15:19 :
ben, si 25% approuvent le maintien de sa candidature, c'est qu'ils sont prêts à voter pour lui. Et c'est beaucoup plus raccord avec le réel que les sondages où le "total droite" semble bien faible et le "total gauche" bien élevé après le "brillant" quinquennat de renoncements et de lâchetés tous azimuts auquel nous avons assisté.
Réponse de le 19/03/2017 à 21:09 :
Pas vraiment, je soutiens sa candidature car ceux qui ont payer pour le voir arriver en tête de la primaire le voulait, mais je ne voterais jamais pour une personne comme lui (déjà avant ces affaires car il ne faut pas oublier Fillon premier ministre...)
a écrit le 17/03/2017 à 17:53 :
CE qui veut dire que 3 quart des français n'en veulent pas comme président!
Réponse de le 19/03/2017 à 21:11 :
Oui mais après avoir supprimer les non votant, les votes nul, blanc... Le président est réellement élu à moins de 12% des citoyens en âge de voter... Et ce depuis...
a écrit le 17/03/2017 à 17:33 :
M.BOURGI se définit comme chiite , FF est proche des tradis et intégristes . Mais pour des costumes sur mesure , les cultes se réconcilient .
a écrit le 17/03/2017 à 17:16 :
J'attends une grande enquête sur les achats de slips de Fillon ainsi que sur ses chaussettes, l'élection en dépend.
Réponse de le 17/03/2017 à 17:48 :
Si c'est au niveau du prix des costards et autres chemises mao, c'a doit faire cher le slip.
a écrit le 17/03/2017 à 15:57 :
Vous auriez du titrer " les trois quarts de français pensent que Fillon devrait retirer sa candidature".
a écrit le 17/03/2017 à 15:50 :
L'élection c'est d'arriver 2ièm ! Ca veut tout dire ! Après on aura la propagande traditionnelle même si elle n'a pas marché en Angleterre ni aux US. Avec +- 20% Fillon serait très prêt de Macron qui d'ailleurs est un vrai renouveau, l'Ena et Rothschild c'est hyper nouveau !
Réponse de le 18/03/2017 à 15:22 :
Cheminade et Asselineau aussi sont énarques...
a écrit le 17/03/2017 à 15:09 :
....75% pensent le contraire....et 25% ne signifie pas que ces 25% vont voter pour lui....l'art de présenter des stats.....
a écrit le 17/03/2017 à 15:07 :
Un quart de la population pense qu'il a raison de se manitenir, Catherine Deneuve soutient Polanski, etc. Faut-il d'autres preuves que la France est sur un terrain glissant et que la corruption et autres agissements immoraux ont la vie dure dans ce pays :-)
Réponse de le 17/03/2017 à 15:31 :
ma moitié Aïcha m'a dit toujours Càglisse au pays des merveilles comme les 75% de Français. C'est pour dire
a écrit le 17/03/2017 à 14:54 :
Lorsque l'on apprends :
Que la totalité des pays européens permettaient jusqu'en 2013 l'emploi d'un proche comme attaché parlementaire :
http://www.liberation.fr/planete/2017/03/17/comment-les-deputes-recrutent-ils-leurs-assistants-en-europe_1556228
Que les costumes de Fillon ont été commandés par un avocat 9 jour après la victoire de Fillon aux primaires (suite à un pari perdu ?)
http://www.lemonde.fr/affaire-penelope-fillon/article/2017/03/17/l-avocat-robert-bourgi-a-bien-regle-les-costumes-arnys-de-francois-fillon_5096241_5070021.html#IsLLcqoxhFIBz1ip.99
Alors que les députés peuvent utiliser indemnité représentatives de frais pour payer leur garde-robe !!!
Dommage que la presse soit aussi déséquilibrée (pour être gentil)
a écrit le 17/03/2017 à 14:51 :
"on sait ce que signifient le courage et la résistance", en référence au débarquement sur les plages proches de Normandie.

Surtout en étant né en 1954.En tout cas, ni courage ni resistance au fric et à la vie de château.
a écrit le 17/03/2017 à 13:57 :
Les électeurs de droite n'ont que Fillon comme candidat puisque le LR a réussi à bloquer par la menace et l'intimidation les parrainages de Henri Guaino ou Rama Yade.

Donc c'est Fillon ou rien, donc 58% ce qui est minable comme score.

Au passage, il faudra sans doute revoir le dispositif des parrainages et faire en sorte que les parrains soient mis à l'abri des pressions, non pas des électeurs (un élu doit toujours rendre compte de ses actes en tant qu'élu), mais des appareils des partis.
Un délit d'intimidation devra être créé afin que toute tentative de blocage d'un parrainage de maire soit passible de sanctions lourdes.
Réponse de le 18/03/2017 à 15:29 :
Oui, il faut que le système de parrainage puisse éliminer les farfelus. Un seuil de parrainages porté à 5000 serait parfait. Ou mieux encore, revenir aux origines de la Vè république en supprimant l'élection qui rend fou, la présidentielle au suffrage universel, au profit d'un président élu par les parlementaires pour un septennat renouvelable une fois.
a écrit le 17/03/2017 à 13:09 :
Rigolo votre titre ! Pourquoi ne pas avoir intitulé l'article:
75% des français pênsent que FILLON ne devrait pas se maintenir !!!!
Influence quand tu nous tiens.....
Réponse de le 17/03/2017 à 14:46 :
Je pense exactement la même chose !
Réponse de le 17/03/2017 à 14:46 :
Je pense exactement la même chose !
a écrit le 17/03/2017 à 12:52 :
Pour les futurs cocufiés qui voteront Macron en oubliant sa proximité avec Hollande et ses agissements d'arrière plan. Qu'ils méditent leur futures cornes:
Nous faisons cas du Beau, nous méprisons l'Utile ;
Et le Beau souvent nous détruit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :