Bandeau Présidentielle

Quand le FN détourne les chiffres de Médecins du monde sur les migrants

 |   |  739  mots
Nicolas Bay (à droite), secrétaire général du Front national veut dénoncer le mythe du réfugié en France.
Nicolas Bay (à droite), secrétaire général du Front national veut dénoncer "le mythe" du réfugié en France. (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)
Le député européen FN Nicolas Bay a relayé des chiffres de Médecins du monde qui seraient censés mettre fin au "mythe du réfugié". En réalité les chiffres évoqués par l'élu ne concernent absolument pas la France.

Les questions d'immigration suscitent régulièrement des polémiques en France. Pour appuyer son argumentaire contre l'arrivée de réfugiés en France, le Front national reprend les chiffres de l'ONG Médecins du monde qui devraient infirmer les chiffres officiels relatifs aux motifs de migrations avancés par le ministère de l'Intérieur.

Ce que dit le communiqué de Nicolas Bay, secrétaire général du Front national :

"Le dernier rapport de l'observatoire de l'ONG Médecins du monde jette un discrédit cinglant au mythe de migrants majoritairement réfugiés. Parmi les près de 10 000 personnes interrogées, une majorité des étrangers entrés en France (53,1%) a ainsi indiqué avoir émigré pour des raisons économiques, tandis que seuls 13,7% des migrants ont affirmé avoir fui la guerre."

Ces chiffres ont également été diffusés sur le compte twitter officiel du FN et des blogs :

Des résultats européens rapportés à la France

L'organisation internationale a publié le 15 novembre dernier son rapport sur "L'accès aux soins des personnes confrontées à de multiples facteurs de vulnérabilité en santé dans 31 villes de 12 pays." Dans ce document, les auteurs reviennent sur les résultats d'une enquête européenne menée dans 11 pays de l'UE et la Turquie. Parmi les chiffres clés évoqués dans le rapport, les auteurs indiquent que :

"53,1 % ont émigré pour des raisons économiques, 20,5 % pour des raisons politiques et 13,7 % pour fuir la guerre, 3,0 % seulement ont émigré pour des raisons de santé personnelle"

Mais en réalité ces pourcentages concernent des données recueillies auprès de 9.610 patients rencontrés au cour de 37.012 consultations sociales et médicales dans les pays européens. Le député européen FN applique donc les résultats d'une enquête européenne à la France. Par ailleurs, l'ONG rappelle quelques limites dans la méthodologie de l'enquête. Les résultats doivent être interprétés avec précautions :

"Les populations fréquentant les centres de santé des organisations participant à l'enquête ne doivent pas être considérées comme un échantillon représentatif de l'ensemble des personnes confrontées à de multiples facteurs de vulnérabilité en santé dans les 12 pays de l'enquête. Les résultats doivent être interprétés comme une photo socio-épidémiologique des personnes confrontées à de multiples facteurs de vulnérabilité en santé qui se rendent dans les centres de santé gratuits de MdM et partenaires car, pour diverses raisons, ils ne peuvent pas accéder au système de droit commun."

Une question inexistante en France

La lecture attentive du rapport indique que la question concernant les raisons ayant motivé la migration par pays n'a pas été posée pour la France comme l'illustre le tableau ci-dessous.

medecins du monde tableau

[Les initiales en tête de colonnes désignent les 10 pays européens interrogés sur la question des motifs de migration. Les initiales de la dernière colonne désignent la Turquie. Les lettres WAP correspondent à des proportions totales moyennes (proportions calculées pour les pays européens, qui, sauf indication contraire, concernent 11 pays ; cela permet de corriger les différences de nombre de patients entre les pays, qui comptent ainsi pour le même poids dans le total) et les lettres CAP correspondent à des proportions totales brutes.]

Même si la précision est relativement discrète, le rapport souligne qu'en France, la question n'a pas été posée. Par ailleurs, le secrétaire général entretient la confusion dans les termes employés. L'élu parle de "migrants" sans apporter plus de précisions alors que le rapport de Médecins du monde traite des personnes vulnérables, peu importe leur nationalité. Les patients interrogés peuvent venir de l'Union européenne comme le souligne les auteurs : "24,7 % sont des migrants citoyens de l'UE". Et en Allemagne, 9,5% des interrogés sont Allemands, au Luxembourg, 8% des sondés sont des nationaux. Et dans les 11 pays européens, les patients interrogés viennent principalement de l'Union européenne (30,5 %, dont 5,8 % de ressortissants nationaux), puis d'Afrique subsaharienne (24,6 %), du Maghreb (12,6 %), d'Asie (10,9 %) et du Proche et Moyen-Orient (9,2 %). Beaucoup de personnes interrogées n'ont donc pas forcément beaucoup de points communs avec les réfugiés de guerre et les migrants fuyant les pays en crise politique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/11/2016 à 10:16 :
Encore des arguments spécieux pour masquer la réalité du phénomène migratoire.

On peut aussi lire "Immigration la catastrophe, Que faire ?" De Jean-Yves Le Gallou
a écrit le 19/11/2016 à 20:15 :
Incroyable notre pays, bientôt je serais un monstres car je ne veux pas partager le fruit de mon travail avec un étranger..... Ou est La liberte individuel, ou est mon droit de nourire mes enfants au lieu de seux des autres... Honte a tous s'est intellectuel hypocrite qui œuvre pour nous faire disparaître..... Je ne veux pas partager le travail de 100 génération de francais avec ses gens qui n'ons pas sus gérait correctement leur pays.... Nous ne somme plus responsable de la motier Du monde... Ils été bien content de prendre leur indépendance il y a 60 ans, qu'ils assument leur acte.....
Réponse de le 19/11/2016 à 22:14 :
Vu votre orthographe je ne suis pas sûre de votre crédibilité ....
Réponse de le 21/11/2016 à 14:02 :
A défaut cher Rog, vous pourriez partager avec ces nouveaux venus une classe d'apprentissage de notre langue que met à disposition notre généreux pays. A défaut, profiter au moins des livres de vos chers enfants. Votre reflexion et son expression y gagneraient grandement.
a écrit le 19/11/2016 à 16:28 :
Chacun sait que le FN a des rapports compliqués avec l’honnêteté, donc il est attendu qu'ils aient le même problème avec l’honnêteté intellectuelle.

Rappelons que Marine Le Pen, Nicolas Bay et David Rachline sont visés dans l'enquête sur la société Riwal qui porte, entre autres, sur le financement des campagnes présidentielle et législative de 2012. Marine Le Pen est suspectée d'avoir salarié "fictivement en CDD, pendant sa campagne, deux de ses conseillers : M. David Rachline, conseiller en communication, et M. Nicolas Bay, porte-parole de campagne".

Pour ce qui concerne les chiffres de Mdm, ils ont bien fait de préciser les limites de l'interprétation, et on comprend vite pourquoi quand on on les regarde de plus près.

Alors que la Turquie accueille près de 4 millions de réfugiés, seulement 35% des personnes soignées par Mdm déclarent y être pour des raisons "politiques".

Encore plus étonnant pour l'Allemagne, qui a de loin le plus gros contingent de réfugiés ce sont moins de 10% déclarent une raison politique.

Il y a tout simplement une déconnexion totale entre la réalité migratoire et les statistiques de soin de Mdm, affirmer le contraire est une idiotie.
a écrit le 19/11/2016 à 14:11 :
Article rigolo, un article sourçant médecins du monde indique que seulement 13% des "migrants" fuient la guerre selon leurs dires, le FN reprend l'info et là l'info devient faux.
Réponse de le 09/12/2016 à 12:25 :
Malheureusement, se contenter de lire le titre de l'article ne suffit pas à faire un commentaire pertinent. relisez l'article (en entier) avant de vous transformer en populiste du commentaire.:)
a écrit le 18/11/2016 à 23:33 :
si on regarde les comptes de medecins du monde et la somme reellement reversé , on trouvera que le fn ce sont des anges a coté , si vous saviez , mdr
a écrit le 18/11/2016 à 13:04 :
Nous saurons , dans quelques années ou quelques mois , qui a raison !!!!!!!!!!!!! à moins que la raison de l'émigration soit " autre " mais là , il sera trop tard pour polémiquer !!!!
a écrit le 18/11/2016 à 10:31 :
La manipulation, c'est le fonds de commerce des partis extrêmes, populistes, nationalistes, xénophobes.
Le FN réunit toutes ces caractéristiques, il est dans son rôle et évidemment un danger pour la République, la démocratie, un facteur de troubles qui conduisent inévitablement à la violence...dont la guerre qui s'appuie invariablement sur le nationalisme.
Réponse de le 18/11/2016 à 11:40 :
Vous voulez prendre vos désirs pour la réalité! Vous savez le communautarisme amène aussi à la violence et la guerre!
a écrit le 18/11/2016 à 10:25 :
dans un autre genre, "l'excellent" pierre henry pris la main dans la tirelire
faut dire qu'avec un budget de 50 millions d'euros (nos impots), y'a de quoi faire !
a écrit le 17/11/2016 à 21:35 :
Alors que depuis fort longtemps la France connait une immigration économique importante, a-t-on de réelles raisons de penser, alors que la crise des migrants concerne toute l'Europe, que le cas français soit fondamentalement différent de celui du reste de l'Europe ?
Réponse de le 18/11/2016 à 12:39 :
vous sachant fin observateur de la vie européenne et contenteur de notre économie, il ne vous aura pas échappé que nos résultats économiques ne . sont pas flamboyants. Donc oui le cas est sans aucun doute différent pour moi.
Ne prétendant pas être un génie et tout savoir, je trouve que l'exemple de Calais ou du nombre de demande d'asile qui nous est adressé vs l'Allemagne et autres suffisent à bien montrer qu on est pas très sexy pour les migrants de tous types...
Enfin, ça n'est pas de votre niveau de faire l'amalgame entre la crise des réfugiés et l immigration économique que nous avons effectivement toujours connu. Vous valez bien mieux que de vous faire bouffer par la rhétorique d'extreme droite, résistez.
a écrit le 17/11/2016 à 21:01 :
On dirait que vous êtes parti en croisade contre le FN....le NYT avait fait la même chose pour Trump. On sait ce qu'il en est advenu....d'une manière générale les chiffres on leur fait dire ce que l'on veut. Vous êtes bien placé pour le savoir. Toujours est il qu'il est indéniable qu'un fort pourcentage de migrants ne fuient pas la guerre.....après les chiffres vous pouvez les tordre dans tous les sens....c'est faire prendre des vessies pour des lanternes....l'évitement, le contournement des problèmes ne fait que renforcer le FN.
Réponse de le 18/11/2016 à 14:25 :
@Delahaut
Fuir la guerre ou la misère... Quelle différence?
Un migrant est un migrant et quel qu'il soit, dès qu'il est sur notre sol on doit, avant toute considération, l'accueillir, l'accompagner, le respecter.
Faire autre chose, c'est sortir de l'humanité.
a écrit le 17/11/2016 à 19:36 :
Ah ça va nous faire drôle quand marine le pen sera au pouvoir, l'incompétence caractérisée du fn et sa mauvaise foi permanente vont nous en faire sérieusement baver c'est un fait.

Merci au LR d'avoir fait des primaires déplorables, merci aux socialistes d'avoir fait une politique de droite, merci au front de gauche de gauche de faire n'importe quoi alors qu'avec un PS à la ramasse et une crise économique de plus en plus oppressante ils devraient être en tête des sondages.

Merci à la politique professionnelle de ne nous laisser aucun choix, ça y est nous touchons les limites de notre système électoral, nous aussi allons élire un monstre parce que tous nos politiciens au seul service des plus riches nous y ont mené.
Réponse de le 17/11/2016 à 22:14 :
Désolé mais Mme Le Pen, n'a pas l'envergure de Trump auquel elle voudrait se comparer. Ce n'est qu'une politicienne parmi tant d'autres qui a vécu sur les impots des Francais ou des Européens pour ses mandats à Bruxelles.
Réponse de le 18/11/2016 à 9:08 :
Oui c'est une femme et ça ça vous gène beaucoup, qu’elle soit d'extrême droite par contre ne vous pose aucun problème.

Au secours.
Réponse de le 18/11/2016 à 12:33 :
@citoyen blasé: "c'est un fait" ? Quand le FN aura été au pouvoir, on pourra faire un bilan. Pour l'instant, c'est lui faire un procès d'intention puisqu'il n'y a pas de bilan. Quant aux chiffres réels de l'immigration, personne en France n'en sait malheureusement rien :-)
Réponse de le 20/11/2016 à 19:03 :
Padetricb: arrêtez d'exposer votre naïveté à tous, un peu d'amour ,propre, vous avez entièrement le droit de placer tous vos espoirs chez des charlatans, tous les militants font comme ça vous n'êtes pas tout seul.

Par contre quand un parti qui se dit "anti-système" vote le secret des affaires à l'unanimité à l'assemblée europe que pourtant il conspue à longueur de discours, permettez moi de douter sérieusement, merci.

Et je ne parle pas des nombreuses affaires douteuses dont ils sont l'objet...

IL y a ce qu'on dit et il y a ce qu'on fait, je juge les gens sur ce qu'ils font.
Réponse de le 21/11/2016 à 9:50 :
Tiens je vous ai déjà répondu mais je ne sais pas pourquoi, encore une fois, ma réponse n'a pas été validée.

Un procès d'intention alors qu'ils ont voté pour le secret des affaires à l'assemblée européenne à l'unanimité avec le ps et les lr et qu'ils se disent contre le système ?

Non ce n'est pas un procès d'intention par contre vous voulez les voir au pouvoir alors que tout indique qu'ils sont comme les autres, l'anomalie ne vient pas de mon côté donc.
a écrit le 17/11/2016 à 19:35 :
dans les années 30 un parti donnait également des informations tronquées. Le peuple y croyait la suite on la connaît. Que le FN souhaite communiquer sur l'immigration qu'il souhaite faire entendre sa voix son droit le plus strict dans une démocratie qu'il le fasse comme dans les années les plus noires d'abord de l'Europe puis du monde NON. Et demain que voudra dire le mot démocratie pour le FN????.
Réponse de le 19/11/2016 à 14:45 :
@ "dans les années 30....": A propos d'années 30 une idéologie rétrograde violente, totalitaire est derrière la massacre d'artistes, de journalistes, fait reculer le statut de la femme, impose ses codes, ses normes dans les quartiers où elle prend le contrôle , diffuse un nouvel antisémitisme , un jeune juif qui est torturé à mort, des élèves d'une école confessionnelle juive sont assassinés, et toute critique de cette idéologie est assimilée à une "phobie", du racisme. Mais continuons à montrer le FN du doigt..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :