Remaniement  : retour d'une écologiste au Logement

 |   |  494  mots
Emmanuelle Cosse va-t-elle appliquer même la ligne politique que Cécile Duflot au ministère du Logement ?
Emmanuelle Cosse va-t-elle appliquer même la ligne politique que Cécile Duflot au ministère du Logement ? (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)
Emmanuelle Cosse, la secrétaire nationale d'Europe Ecologie Les Verts (EELV) a été nommée ministre du Logement et de l'Habitat durable, à la place de Sylvia Pinel, démissionnaire. Après Cécile Duflot, Emmanuelle Cosse est la deuxième ministre du logement EELV sous François Hollande.

On attendait Thierry Repentin, Ségolène Royal ou Jean-Michel Baylet, c'est finalement la secrétaire nationale Europe Ecologie Les Verts (EELV) Emmanuel Cosse qui reprend le portefeuille du Logement après le remaniement ministériel annoncé cet après-midi par l'Elysée. Elle remplace Sylvia Pinel (PRG), qui va prendre la première vice-présidence au conseil régional Midi-Pyrénées Languedoc Roussillon.

Des sueurs froides pour les professionnels de l'immobilier ?

Emmanuelle Cosse, ancienne vice-présidente au logement à la région Île-de-France, est le deuxième membre d'EELV à prendre la tête du ministère du Logement sous la présidence de François Hollande après Cécile Duflot, qui a occupé le poste entre 2012 et 2014. Et au regard de l'action menée par cette dernière lorsqu'elle était aux affaires, il se pourrait que la nomination d'Emmanuelle Cosse vienne redonner des sueurs froides au secteur de l'immobilier, qui a, et c'est un euphémisme de la dire, peu apprécié le passage de Cécile Duflot rue de Varenne.

Cécile Duflot a en effet été rendu responsable par les acteurs du secteur de tous leurs maux, à cause notamment de sa loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur). Il lui a ainsi été reproché de donner trop de droits aux locataires par rapport aux propriétaires, et d'envoyer un très mauvais signal aux investisseurs, ce qui n'aurait fait qu'aggraver la crise de la construction.

Un encadrement des loyers élargi ?

Dans la loi Alur, la mesure sur l'encadrement des loyers, qui a finalement été restreinte à Paris intramuros après le départ de Cécile Duflot, a notamment provoqué l'ire des professionnels du secteur de l'immobilier qui n'a, de fait, jamais été autant réformé que sous la mandature en cours. Or, on sait d'ores et déjà qu'Emmanuelle Cosse partage la vision de Cécile Duflot sur cette dernière mesure.

En effet, lorsqu'elle était candidate aux élections régionales d'Île-de-France en décembre 2015, Emmanuelle Cosse avait imposé comme thème fort de sa campagne l'élargissement de l'encadrement des loyers à toute les communes d'Île-de-France au nom du « rassemblement écologiste et citoyen ». Elle appelait également les franciliens à interpeller le Premier ministre Manuel Valls pour que dans ce cadre, il « agisse concrètement pour l'égalité et la qualité de vie partagée entre tous en Île-de-France ».

Plus lisse que Cécile Duflot ?

Reste maintenant à savoir si Emmanuelle Cosse interpellera le Premier ministre afin d'introduire un élargissement de l'encadrement des loyers, comme elle incitait les électeurs franciliens à le faire lors de la campagne des régionales. Ce qui laisserait augurer d'intenses empoignades avec les lobby du secteur de la construction.

Toutefois, Emmanuelle Cosse ayant récemment largement ouvert la porte à son entrée au gouvernement, elle a affiché de fait un désaccord politique avec Cécile Duflot. Il se pourrait donc qu'elle soit moins véhémente que sa collègue écologiste.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/02/2016 à 9:50 :
Les soit disants vert sont des opportunistes de conviction. Cosse est l'image même de cette philosophie tout pour ma gueule rien pour les autres. Je n'arrive pas à comprendre les personnes qui votent pour eux, c'est incompressible dans le monde d'aujourd'hui où nous avons des médias qui nous informent en permanence.. Quelqu'un qui a voté par exemple pour Placé pourrait-il avoir le courage de me dire quels critères il a retenu. Enfin Hollande et Valls ont tiré leurs dernières cartouches, ils sont foutus mais la France doit encore tenir plus de 15 mois et ils ont encore le temps de mettre le pays à genoux. De toute manière je ne voterai plus jamais pour la gauche une seule erreur dans vie.
a écrit le 12/02/2016 à 23:29 :
A l’image des cadres d’EELV, seul le pouvoir intéresse Emmanuelle Cosse, l’Environnement est bien loin de leurs préoccupations. Mieux encore, Emmanuelle souhaite « la dissolution de l’Etat-Nation » dans l’émission Mots Croisés du 9/12/2013 minilien.fr/a0anki
Après la création des 13 régions ou GECT Groupement Economique de Coopération Territoriale (et Transfrontalière), Hollande s’entoure pour parvenir au démantèlement de la France minilien.fr/a09hfp dénoncé par l’UPR.
a écrit le 12/02/2016 à 18:18 :
Cosse au logement, c'est la fin des haricots !!
a écrit le 12/02/2016 à 14:01 :
Que dire ? on a les écolo. que l'on mérite. Plus communistes que les communistes, plus trotskystes que lui-même. Et plus arrivistes que jamais. Sans parler de la qualité des uns et des autres. Encore des lois plus abusives les unes que les autres en perspective. Un de mes amis me disait que bientôt on donnera son immobilier pour le pas avoir à payer les taxes... Trop chères. Je rajouterai qu'il vaut mieux dans certains cas offrir le logement plutôt que subir un locataire ! Qui plus est, même, émargeant à + de 4000 euros net/mois se permet de faire une demande auprès de l'office de la ville de Paris et d'obtenir son logement (en moins d'un an), bien sûr destiné aux personnes en difficulté - pour info cette personne travaille dans un grand conseil de l'état... ;-)
Madame Cosse : réglez d'abord ces problèmes, vous verrez que l'état du logement en France s’assainira de lui même.

Nos politiques sont des enarques en puissance. Il faut maintenant les arrêter. un président qui ne regroupe autour de lui (malgré ses messages auprès des écolo ou des radicaux) moins de 25% du pays devrait avoir le courage du vote de confiance. UN peu d'humilité que diable !! (sinon de réalisme).

Non en fait, notre cher $$ président, qui parallélise maintien au "pouvoir" et mariage de la carpe et du lapin ! se considère tellement bon, honnête et normal qu'il sent qu'il est obligé de rester "président" pour sauver la France !!

Ce commentaire un peu long est en fait un ras le bol d'un de ces nombreux français (pas très riche, bourgeoisie moyenne, de droite modérée, qui ne vote pas Sarkosy ni FN, mais qui voit la France reculer sur tous les fronts, les dettes s'accumuler, ses enfants partir à l'étranger (toutes les couches sociales) et nos amis outre frontière trouver de plus en plus tristes la France, les français, notre situation.

Mais courage : ne dit-on pas du coq que c'est le seul animal qui chante sur un tas de fumier ?
a écrit le 12/02/2016 à 9:38 :
Adieu l'immobilier, vive le tsunami d'obligations administratives, déclaratives et suspensives. Idéal pour couler un marché, fusiller les initiatives, ralentir les transactions, geler les locations. Vive les écolo-trotsko-rigides, hollando-compatibles.
a écrit le 11/02/2016 à 22:35 :
Il y a gros à parier que les taxes sur le diesel et l'essence vont BEAUCOUP augmenter !!
Rendez-vous compte ces Français qui paient à peine plus d'un euro le litre de gasoil !!! Scandaleux ! Il faut d'urgence doubler les taxes , c'est le moment idéal ! Et qui pour faire passer cela ?!!! Les écolos au gouvernement ! Bon sang mais c’est bien sûr ! On va aussi leur donner quelques centrales nucléaires à fermer en prime ! C’est pas beau la politique !
a écrit le 11/02/2016 à 21:31 :
nous croyons toujours avoir vu le pire, mais non cela s'aggrave toujours, cette E.cosse comme ministre,entre autres, ne va pas arranger notre image auprès es pays étrangers, aucun e classe, aucun style, elle sort de je ne sais où
a écrit le 11/02/2016 à 21:10 :
Elle a encore grossi..
a écrit le 11/02/2016 à 19:54 :
là c'est le coup de grâce pour des verts déjà à l'agonie , ça sent 2017 on ratisse au plus large
a écrit le 11/02/2016 à 19:37 :
Madame COSSE maçonne au pieds du mur ;

si elle veut être crédible elle doit stopper toutes les constructions des logements neufs qui sont inutiles ;

De surcroît, il faut cesser de massacrer des terrains pour ériger des bâtiments qui font doublons avec l'existant vacant et des résidences secondaires inutilisées et ruineuses en équipements pour les collectivités locales.

Tous les besoins en logements, et même au delà, sont déjà érectés du sol de la France.

Il faut en terminer avec cette rengaine des problèmes de l'immobilier en France
l
es solutions existent, de surcroît leur mise en oeuvre peut être immédiate,

il suffit de quelques ordonnances Présidentielles,

pas besoin d'attendre que le gouvernement Valls tergiverse, discutaille, bavarde inutilement sans fin ;

Taxer le plus lourdement possible, sans exception, toutes les surfaces locaux vacants sera salvateur car les rentiers seront placés devant 2 choix :

- 1er choix : remettre sur le marché de la vente ou de la location, le cas échéant en faisant des travaux de mise à niveau ce qui donnera beaucoup de travail aux entreprises du batiment ... au passage l'Etat bénéficiera des vertus de ces mises sur le marché :

a) ces travaux créeront des emplois en nombres massifs

b) les artisans auront beaucoup de travail

c) l'Etat encaissera des recettes de TVA

d) l'Etat aura moins besoin de construire

e) les prix de l'immobilier à la vente et à la location vont baisser grâce à ces remises sur le marché d'un énorme nombre de M² de surfaces habitables, la bulle immobilière sera terminée

2ème choix : les rentiers héritiers spéculateurs propriétaires récalcitrants devront payer les lourdes taxes sur la vacant ce qui produira de belles recettes fiscales pour l'Etat et les collectivités
Réponse de le 11/02/2016 à 20:42 :
Vivement l'ouverture des kolkhoze et des sovkhozes.
Réponse de le 11/02/2016 à 21:18 :
un grand vent de liberté :-))
on pourrait aussi construire quelques camps de rééducation , les français en ont bien besoin , certains ont juste d'une petite maison sur un lopin de terre à la campagne .... dangereux ces gars-là
Réponse de le 14/02/2016 à 9:40 :
Au juste vous payez des impôts j'en doute. Vous savez au moins ce que c'est une truelle.
a écrit le 11/02/2016 à 19:31 :
@ BONSOIR A TOUS ;l'écologie arrêtez moi si je me trompe c'est bien ce parti qui défend l'agro alimentaire OUI OUI celle qui nous empoisonne encore pire que le dièsel ! PAUVRE PRESIDENT NORMALQUI NE SAIT MEME PLUS OU IL EN EST !!!!!!
a écrit le 11/02/2016 à 19:15 :
C'est reparti pour de belles frayeurs chez les pro du bâtiment.
Réponse de le 11/02/2016 à 21:19 :
cette fois, le secteur est mort.
a écrit le 11/02/2016 à 18:55 :
le début de la fin de regne vient de sonner !! les plus malins ont quitté le bateau
a écrit le 11/02/2016 à 18:41 :
Une question comme souvent avec eelv je me demande en connaissant les antécédents qui à coucher avec qui ??? ils sont lamentables.
a écrit le 11/02/2016 à 18:37 :
Le marché de l'immobilier va de nouveau faire quelques pas en arrière !
a écrit le 11/02/2016 à 18:19 :
Le summum du mépris de tous ces engagements pour un poste

Les verts auront du mal à se regarder dans le miroir le matin !!
Réponse de le 11/02/2016 à 19:07 :
+ 1000

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :