Sept Français sur dix satisfaits du gouvernement Philippe (sondage)

 |   |  224  mots
69% des Français se disent satisfaits de la composition du gouvernement Philippe 1er.
69% des Français se disent satisfaits de la composition du gouvernement Philippe 1er. (Crédits : Reuters/Philippe Wojazer)
D'après un sondage Odoxa pour France Info, les deux-tiers des Français sont satisfaits de la composition complète du gouvernement.

| Article publié à 8h33, mis à jour à 14h48 avec l'ajout d'un graphique.

Première impression positive pour le gouvernement Philippe I. D'après un sondage Odoxa* pour France Info, publié vendredi 19 mai, 69% des Français sont satisfaits de la nomination d'Edouard Philippe au poste de Premier ministre et de la composition de son gouvernement.

| Lire aussi Les visages du gouvernement composé par Emmanuel Macron

65% des personnes interrogées jugent que la nomination d'un chef du gouvernement de droite relève "d'une recomposition politique" tandis que 32% estiment plutôt qu'il s'agit d'un "débauchage visant à affaiblir la droite".

Statista sondage gouvernement Philippe

Crédits : Statista.

Carton plein pour Nicolas Hulot

Plus précisément, la satisfaction générale des ministres choisis s'élève à 62%. La nomination des sept ministres les plus connus peut expliquer ce chiffre. C'est François Bayrou, ministre de la Justice, qui convainc le moins avec 48% de satisfaction alors qu'en tête, Nicolas Hulot, nommé au ministère de la Transition écologique et solidaire recueille 75% d'avis positifs.

De manière globale, 66% des Français interrogés se disent "satisfaits" de la composition complète du gouvernement. A droite, 70% des sympathisants s'en réjouissent contre 58% à gauche.

(avec Reuters)

* Ce sondage a été réalisé par internet les 17 et 18 mai auprès d'un échantillon de 1.001 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/05/2017 à 18:17 :
Beau résultat pour un gouvernement qui n'a encore rien fait. Peur être que quand il sera à l'œuvre les 7/10 déchanteront comme dit BA. Il décrit bien ce qui va arriver aux 7/10. Demain, on ne rasera pas gratis parce que de toute façon c'est Bruxelles qui gère.
a écrit le 19/05/2017 à 17:49 :
Le titre de votre article parlait hier de 6 personnes sur 10.
Aujourd'hui, 7 sur 10 !
Vous êtes trop forts !
a écrit le 19/05/2017 à 10:37 :
Va falloir attendre la fin de la séquence marketing, ensuite , les français vont ouvrir les yeux
le programme est chargé pour ce gouvernement. Dérégulation du marché du travail , la CSG pour les cadres et les retraités, la fin de l'ISF pour les actionnaires et l'alourdissement de cet impôt sur l'immobilier, la hausse des droits de succession etc...En attendant, on espère un vrai débat d'idées avant les législatives , débat qui n'a jamais eu lieu depuis le début de cette élection présidentielle.
a écrit le 19/05/2017 à 10:08 :
Il y a encore quelques semaines, Darmanin comme Lemaire rejettaient l'idée d'augmenter la CSG. Comment accorder deux grammes de crédits à des gens qui ont la résilience morale et intellectuelle d'une limace? Et on peut malheureusement en dire autant de la plupart des ministres issus de la politique qui se parjurent à une vitesse affolante. Qui peut croire que le premier ministre qui a voté contre les lois de transparence de la vie politique, contre la loi de transition énergétique et contre la loi biodiversité, va sincèrement porter et mettre en œuvre la loi de moralisation de la vie publique et soutenir Mr Hulot dans son action écologique? Qui peut croire que Mr Darmanin, soutien de la manif pour tous, croyant de la théorie des genres et islamophobe patenté peut travailler en bonne intelligence avec un M Bayrou? Ce gouvernement est un patchwork de positions irréconciliables. On comprend mieux la nécessité vitale pour M Macron de bétonner la communication présidentielle et gouvernementale. Cela peut donner une illusion d'efficacité sur le court terme mais la vérité finira par éclater. On voit déjà comment, sur NDLL, le gouvernement en est à temporiser et nommer un médiateur (comme si le dossier n'avait pas déjà été exploré 100 fois). Il faut éviter à tout prix la démission de Mr Hulot avant les législatives. Idem sur la loi travail. Si le premier ministre en est à appeler les syndicats pour les assurer qu'il veut dialoguer et le faire savoir publiquement, c'est qu'en réalité la chose ne va pas de soit.
a écrit le 19/05/2017 à 8:51 :
1001 personnes affirment que 7 français sur 10, donc à peu près une quarantaine de millions de gens sont satisfaits du gouvernement...

Vous avez pas leurs mails svp ?
Réponse de le 19/05/2017 à 18:58 :
Vous connaissez le principe des sondages? Interroger 1 million de personnes sur 40 millions au hasard n'est pas plus fiable qu'en interroger 1 000 sélectionnées selon les méthodes appropriées. Vous pouvez critiquer la méthode de sélection (si tant est que vous avez la curiosité d'aller voir) mais critiquer le nombre de personnes sélectionnées est stupide.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :