Gros contrats dans l'énergie et la défense entre l'Inde et la Russie

 |   |  631  mots
Les deux pays ont également signé un accord de principe sur la fourniture par Moscou d'un système de défense antiaérien sophistiqué, sur lequel aucun détail n'a été fourni.
Les deux pays ont également signé un accord de principe sur la fourniture par Moscou d'un système de défense antiaérien sophistiqué, sur lequel aucun détail n'a été fourni. (Crédits : © POOL New / Reuters)
Le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre indien Narendra Modi ont signé samedi des contrats pour plusieurs dizaines de milliards de dollars dans la défense et l'énergie, signe d'un approfondissement des relations entre leurs deux pays.

Ils ont fait flamber le chéquier. Le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre indien Narendra Modi ont signé samedi des contrats pour plusieurs dizaines de milliards de dollars dans la défense et l'énergie, signe d'un approfondissement des relations entre leurs deux pays. Vladimir Poutine a rencontré Narendra Modi, qui l'a qualifié de "vieil ami", après son arrivée dans l'Etat indien touristique de Goa pour un sommet des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud). Parmi la vingtaine d'accords signés entre les deux pays figure la livraison par Moscou de son plus récent système de défense antiaérienne à New Dehli.

L'Inde, premier importateur mondial en matière de défense, procède à une remise à niveau de son matériel militaire datant de l'époque soviétique, à hauteur de 100 milliards de dollars (91 milliards d'euros), afin de protéger ses frontières du Pakistan, son ennemi juré, et d'une Chine de plus en plus confiante dans sa propre puissance. Narendra Modi a déclaré que les accords signés sur la production conjointe d'hélicoptères militaires légers, dont l'Inde achètera 200 exemplaires, certains fabriqués sur place, ou de frégates "posaient les fondations de liens encore plus profonds dans la défense et l'économie pour les années à venir".

Les deux pays ont également signé un accord de principe sur la fourniture par Moscou d'un système de défense antiaérien sophistiqué, sur lequel aucun détail n'a été fourni. Les médias russes avaient indiqué que Vladimir Poutine et Narendra Modi devraient sceller un accord pour la livraison par Moscou du système de missiles antiaériens S-400, le plus moderne dont dispose la Russie. Le S-400 a récemment été déployé en Syrie, où la Russie mène une campagne aérienne de soutien au régime du président syrien Bachar al-Assad, son allié de longue date.

Accords dans l'énergie

Durant la Guerre froide, l'Inde était le plus proche allié militaire de l'Union soviétique et un des plus importants importateurs de son matériel militaire. Mais ces dernières années, New Delhi s'était tournée vers les Etats-Unis pour ses fournitures militaires, de même que vers la France. L'Inde est devenu le premier importateur d'armes au monde. De son côté, la Russie tente de sortir de la récession une économie plombée par les sanctions européennes en raison de la crise ukrainienne et la baisse des cours mondiaux des hydrocarbures et est très demandeuse de contrats avec l'Inde.

Narendra Modi et Vladimir Poutine ont signé également des accords énergétiques, afin de répondre aux besoins croissants en carburants et électricité de l'économie indienne, qui connaît une croissance rapide. La plus grande compagnie pétrolière russe, Rosneft, va acquérir la compagnie indienne Essar Oil pour 13 milliards de dollars, selon les médias indiens. Narendra Modi et Vladimir Poutine ont également signé un accord cadre sur la fourniture de nouveaux réacteurs à une centrale dans l'Etat de Kudankulam, dans le sud de l'Inde, qui tente de limiter sa dépendance au charbon.

Les deux dirigeants se sont aussi entretenus du "terrorisme mondial" et régional. Mais la Russie tente de resserrer ses liens militaires avec le Pakistan. Narendra Modi devrait s'entretenir avec le numéro un chinois Xi Jinping en soirée, avant un dîner pour les dirigeants des Brics à la veille d'une journée de discussion sur le commerce et l'antiterrorisme. Les Brics, qui représentent 53% de la population mondiale et quelque 16.000 milliards de dollars de PIB, se sont constitués en 2011 pour contrebalancer l'influence de l'Occident dans la gestion des affaires du monde.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/10/2016 à 9:57 :
Tiens on n'a pas la cohorte de grincheux, pour plaindre le contribuable Russe qui va payer pour les Indiens ou sur les transferts de technologies etc etc.
a écrit le 17/10/2016 à 1:09 :
11 ans pour réussir à vendre 36 Rafales, et une soirée le Dictateur Poutine, lui vend tout çà : que La France fabrique en mieux.
a écrit le 17/10/2016 à 0:25 :
Il parait qu'il ne faut pas être pressé avec l'inde ,pour les contrats ,apparemment pas pour tout le monde..........
a écrit le 16/10/2016 à 22:41 :
@ BONSOIR : NON et NON votre journaliste a dû faire une erreur il a confondu... pour La signature de ce méga contrat AVEC L'INDE et la RUSISIE au lieu de lire RUSSIE lire : FRANCE !...
a écrit le 15/10/2016 à 22:58 :
L'Inde est un des grands pays émergents....ou émergé qui montre ce que serait n'importe lequel des pays européen....sorti de l' U.E, un nain économique, politique et militaire.
Les chagrinés de l'Europe, aussi mal construite soit-elle , feraient bien de réfléchir à leur avenir et arrêter de mentir à leur population en leur faisant miroiter un avenir radieux hors d'une construction européenne unie.
Les grands pays mettront à leur botte tôt ou tard une scorie d'états isolés sans avoir besoin d'utiliser la force en asphyxiant leurs économies et en les comptants pour quantité négligeable dans la marche du monde.
Pour peser il faut être lourd.
Réponse de le 16/10/2016 à 9:10 :
L'islande, la Norvège et la Suisse ne vont pas si mal.
Il vaut peut-être mieux être indépendendant et ouvert au commerce international avec des traités de libre-échange avec le monde entier que de faire parti d'une UE mal géré et incapable de se mettre d'accord et d'avancer.
Peut-être les anglais vont rigoler à la place des français dans 5-10 ans....
Réponse de le 16/10/2016 à 13:01 :
@ @Tt : La Norvège a du pétrole et gaz, la Suisse les finances et un régime favorable, l'Islande la pêche et la géothermie, bref, exemples non fiables. La réalité hors euro était connue auparavant et il y avait sans cesse des dévaluations dites "compétitives" et c'est très lourd pour les entreprises ne permettant pas de développer autant de programmes européens que dans l'Union européenne et la zone euro. Pourquoi les anglais rigoleraient-ils seuls face au monde c'est du domaine du rêve et idem que pour tout autre pays seul. L'union européenne a été celle des "Nations" donc n'a pas été suffisamment développée sur plusieurs points et c'est à voir activement comme le rappelait Stiglitz sinon évoquait une sortie de l'Italie etc. La GB peut être confrontée à une sortie de l'Ecosse et plus. Il n'est absolument pas sérieux de prétendre que défaire l'Union va régler les problèmes alors que çà existait avant et c'était pire la plupart du temps. ce n'est donc qu'un argument politique pour des partis séparatistes en mal de pouvoir comme celui de Farage etc.
Réponse de le 16/10/2016 à 19:38 :
De plus, suisse, norvège et islande sont de fait dans le bloc européen, ne serait-ce que pour leur sécurité, que personne ne peut menacer sans menacer l'europe...
a écrit le 15/10/2016 à 22:13 :
La Russie de Poutine ne vend principalement que des armes et des énergies polluantes fossiles, c'est mauvais signe pour l'économie russe car il y aura une fin aux énergies fossiles et les armes vieillissent vite sans rien rapporter aux pays utilisateurs.
Réponse de le 16/10/2016 à 20:15 :
1er producteur mondial (et exportateur) de céréales, entre autre... tu la sent profond ???
a écrit le 15/10/2016 à 18:41 :
Reste à savoir en dehors des considérations géostratégiques et des liens historiques entre les deux pays si le matériel russe est aujourd'hui le plus performant? La question mérite d'être posée.
Réponse de le 15/10/2016 à 23:28 :
200 Ka-226T = 400 Arrius-2G1
a écrit le 15/10/2016 à 14:27 :
braco camarade Vladimir et pendant ce temps là notre Moaje court derrière les jupons
Réponse de le 15/10/2016 à 23:37 :
5 eme colonne ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :