"62 personnes possèdent autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale"

 |   |  383  mots
Il y  a cinq ans, 388 personnes possèdaient autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale, selon Oxfam.
Il y a cinq ans, 388 personnes possèdaient autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale, selon Oxfam. (Crédits : BANKG REUTERS/Tim Wimborne TBW/BM)
Oxfam estime que le patrimoine des 1% les plus riches a dépassé celui des 99% restants en 2015. Pour combattre la croissance des inégalités, L'ONG britannique prône la fin des paradis fiscaux.

Les riches s'enrichissent plus rapidement que prévu. Tel est la conclusion du dernier rapport d'Oxfam, une ONG britannique. Le patrimoine cumulé des 1% les plus riches du monde a dépassé l'an dernier celui des 99% restants avec un an d'avance sur les prévisions, a indiqué lundi 18 janvier l'ONG Oxfam, à deux jours du démarrage du forum économique mondial de Davos (Suisse).

"L'écart entre la frange la plus riche et le reste de la population s'est creusé de façon spectaculaire au cours des douze derniers mois", constate l'ONG dans son rapport intitulé "une économie au service des 1%" .

"L'an dernier, Oxfam avait prédit que les 1% posséderaient plus que le reste du monde en 2016. Cette prédiction s'est en fait réalisée dès 2015: un an plus tôt", souligne le rapport.

Les plus riches auraient capté la moitié de l'augmentation des richesses mondiales

Illustration du creusement spectaculaire des inégalités ces dernières années, l'ONG a calculé que "62 personnes possèdent autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale", alors que "ce chiffre était de 388 il y a cinq ans".

L'ONG appelle les participants au forum de Davos à agir: "Nous ne pouvons pas continuer à laisser des centaines de millions de personnes souffrir de la faim, alors que les ressources qui pourraient les aider sont amassées par quelques personnes en haut de l'échelle", affirme Manon Aubry, chargée des questions de justice fiscale et d'inégalités chez Oxfam France, citée dans un communiqué.

Selon l'ONG, "depuis le début du XXIe siècle, la moitié la plus pauvre de l'humanité a bénéficié de moins d'1% de l'augmentation totale des richesses mondiales, alors que les 1% les plus riches se sont partagés la moitié de cette hausse". Pour faire face à cette croissance des inégalités, Oxfam appelle notamment à mettre un terme à "l'ère des paradis fiscaux", soulignant que 9 entreprises sur 10 figurant "parmi les partenaires stratégiques" du WEF "sont présentes dans au moins un paradis fiscal".

A noter toutefois, que l'an dernier, plusieurs économistes avaient contesté la méthodologie utilisée par Oxfam. L'ONG avait défendu l'instrument de mesure utilisé dans cette étude: le patrimoine net, c'est-à-dire les actifs détenus moins les dettes.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/01/2016 à 22:38 :
Fredo30 n'a rien compris. En 2016 des milliards circulent d'un continent à un autre par un simple clic sur un ordinateur. Les milliardaires et les experts qui gèrent les fortunes connaissent toutes les astuces pour obtenir les placements les plus favorables pour leurs clients. Il y a des paradis fiscaux partout qu'il faut détruire. Il faut tout simplement donner un autre sens à nos vies. Ne plus être l'esclave de ce Dieu "le Fric" et retrouver de bonnes valeurs. Peu de milliardaires donnent directement du travail aux gens. Eux ne sont concernés que par les chiffres et certains ignorent même ce qu'ils possèdent. Il faut tout revoir. Je prend un exemple: les assurances privées et possédées par des actionnaires. Etre assuré selon mon humble avis est un service publique (Tout le monde doit l'être). Ne serait-il pas préférable qu'il n'y ait qu'un seul assureur: l'Etat et que nous soyons tous assurés pour la santé, la voiture, la maison et même notre chien dans les mêmes conditions, avec les mêmes avantages et les mêmes devoirs et non avoir les escroqueries légalisées qui s'arrangent entre elles au détriment de leurs clients...
Réponse de le 21/01/2016 à 21:03 :
quand on voit comment est gérée la sécurité sociale, je ne donne pas cher d'une nouvelle assurance généralisée gérée par l'Etat
a écrit le 19/01/2016 à 15:07 :
Mon précédent message est un test car je suis persuadé qu'il a peu de chance d'être publié
a écrit le 19/01/2016 à 15:03 :
Je préconise depuis 1985, après avoir vécu et travaillé (industrie aérospatiale) pendant 21 ans en Amérique du Nord, qu'être milliardaire doit être interdit partout sur cette planète. Les humains, s'ils veulent continuer d'évoluer et cesser de s'entre-tuer doivent définir une frontière entre ce qui est acceptable et ce qui n'est pas tolérable. Pour la plupart, être milliardaire a été obtenu en abusant d'autres humains ou en investissant dans des industries inutiles (armements, luxes ou en volant le patrimoine des peuples dans les monarchies). Les fortunes doivent être limitées à 300 millions pour ne pas se priver des talents exceptionnels. Un capitalisme intelligent est tout à fait possible, mais pas le "merdier" dans lequel on vit actuellement, partout sur cette Terre. L'Amérique; comme la France (plus quelques autres) ont eu le potentiel d'être des exemple à suivre. Ce qui a été totalement détruit par un appât du gain démesuré et a contaminé la Terre
entière. Cette folie nous mène tout droit à l'apocalypse finale; il est temps de réagir et il me semble qu'un média comme La Tribune est bien placé pour informer objectivement à ce sujet...
Réponse de le 19/01/2016 à 16:34 :
Limiter le patrimoine à 300 millions est arbitraire et sûrement démotivant pour certains gros riches. Non je pense personnellement qu'il vaudrait mieux instaurer un impôt progressif sur le revenu du même pourcentage sur toute la planète : nul part vous n'êtes à l’abri de payer.
Les revenus ainsi récoltés seraient redistribués en un revenu universel distribué de la naissance à la mort.
Réponse de le 19/01/2016 à 18:33 :
Tres bonne suggestion JCM
a écrit le 18/01/2016 à 22:35 :
A cette époque de socialisation des pertes pour une meilleure privatisation des profits, qui pourrait trouver cela "anormal"..??
a écrit le 18/01/2016 à 19:31 :
Une idée simpliste : arrêtons d'acheter les produits conçus et vendus par ces milliardaires. Ainsi ils seront moins riches. Mais. Parce qu'il y a un mais. Ces milliardaires ont des entreprises qui ont du personnel qui seront licenciés et qui deviendront pauvres.... Une autre solution est de faire devenir moins pauvre cette population : éducation, autonomie alimentaire, fabrication de produits plus élaborés.... Encore faut-il que ceux qui possèdent leur laisse un peu de place !
Réponse de le 18/01/2016 à 22:27 :
"Encore faut-il que ceux qui possèdent leur laisse un peu de place ! " Been.. justement, non. Le but du capitalisme est de tuer tout concurrent : les us appellent d'ailleurs cela : fridom.
a écrit le 18/01/2016 à 18:33 :
La bagarre va être rude entre les 62 super riches pour réduire leur nombre jusqu'à 1. toujours en spoliant de plus en plus me rappelant la phrase de D.Temple : "Le pouvoir du capital ne peut se construire indéfiniment sans détruire autrui, et de surcroît la nature".
Réponse de le 19/01/2016 à 18:23 :
pourquoi voulez-vous qu'ils réduisent ce nombre à 1 ?
en plus, si on étudie sur une période de quelques décennies , on voit bien que ce ne sont pas les mêmes personnes qui sont dans ce classement.
Avec le temps , les très riches deviennent seulement riches ou quelquefois pauvres .. La théorie de Piketty ne tient pas la route.
a écrit le 18/01/2016 à 16:36 :
Rectificatif : 62 ont l'illusion de posséder ....
Réponse de le 18/01/2016 à 22:31 :
Notes, un semblant de vérité : les plus pauvres ont l'illusion de crever car les religions leur expliquent que "c'est pas vrai"...
a écrit le 18/01/2016 à 15:48 :
Pour rappel, même un gars comme Marx avait compris que le système ne pouvait qu'être une concentration de capital de plus en plus forte. Et c'est pas d'hier... Aussi un autre gars qui avait compris : Roosevelt, "celui qu'il faut oublier"...
a écrit le 18/01/2016 à 13:40 :
Et maintenant qu'ils nous ont vendu la corde pour, qu'attendons-nous..??
a écrit le 18/01/2016 à 12:51 :
et pourquoi ???? posez-vous la question cela permettra peut-être d'y trouver des solutions !!!
a écrit le 18/01/2016 à 12:43 :
Ce serait intéressant d'avoir les noms et les photos de ces 62 personnes...
Ce devrait être facile et il faut bien qu'elles assument leur statut vis à vis de ces 50% d'humains qu'elles ont dépossédés...
Réponse de le 19/01/2016 à 18:18 :
ces gens-là n'ont dépossédé personne, la plupart sont des entrepreneurs qui ont créé de la richesse.
Réponse de le 19/01/2016 à 18:37 :
Ah oui letroll ?
Bien naïf !
Il suffit de s'interesser aux origines de Facebook et de Microsoft pour trouver deja des pratiques pas bien ethiques...
Réponse de le 19/01/2016 à 21:17 :
ils n'ont rien pris aux 3,5milliards les plus pauvres , même si certaines méthodes n'ont pas été "éthiques" ( en fait , on s'en moque ).
si ils n'avaient pas créé ces entreprises , les 3,5milliards les plus pauvres ne seraient pas moins pauvres , ils seraient peut-être même plus pauvres ( la pauvreté a globalement reculé dans le monde ).
on vous agite un chiffon rouge sous le nez, et vous foncez, ça vous évite de regarder au bon endroit.
Le total des fortunes de ces 62 gars est une goutte d'eau par rapport aux sommes manipulées par les banksters.
a écrit le 18/01/2016 à 12:16 :
Qui a vérifié les calculs de ces rigolos ?
a écrit le 18/01/2016 à 11:50 :
Bizarre le titre "autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale" pourquoi la moitié vu que le texte dit "1% possède plus que 99%", les autres, riches ou pas.
C'est à dire que 1% dépasse 50% des richesses mondiales totales, et les 99% restant, moins que 50% des biens mondiaux, à tout ce qu'ils sont, disons nous sommes......
Ou "la plus pauvre" veut dire "pas très très très très riche" par contraste.
Réponse de le 18/01/2016 à 13:29 :
Il suffit de retourner vos jumelles !!! ;)Bien que Blonde je vous aide L’ONG Oxfam révèle que les 62 personnes les plus riches possèdent autant que les 3,5 milliards d’humains les plus pauvres soit la moitié plus pauvre de la population mondiale ou moins riche ( accordé) Deuxième constat la moitié la plus pauvre de l‘humanité a bénéficié de moins d’1 % de l’augmentation totale des richesses mondiales, alors que les 1 % les plus riches se sont partagés la moitié de cette hausse donc au détriment de 99% d' humains. La France n’échappe pas à cette tendance puisque les 10% les plus riches ont accaparé 54% de l’augmentation des richesses entre 2000 et 2015. Autre classement parlant, celui de Forbes, qui recense les 400 plus grandes fortunes des Etats-Unis. Il y a 30 ans, il fallait 75 millions de dollars pour en faire partie, aujourd’hui il n’y a plus que des milliardaires. Et la part de la richesse accumulée de ces 400 plus riches, rapporté au PIB des Etats-Unis, a plus que triplé…..
Réponse de le 18/01/2016 à 13:37 :
C'est dommage d'avoir loupé les cours de calcul de la Primaire. Oui : 62 possèdent autant que la moitié, ET 1% (soit plus que 62) autant que les 99% autres.
a écrit le 18/01/2016 à 10:56 :
Il y a être riche et il y a richesses indécentes... Les "riches" peuvent toujours avoir plus de richesses et d'influence sur la vie de milliards de citoyens en manipulant les cours de matières premières / denrées alimentaires par exemple, et qui trinquera ? celui qui n'a rien demandé à personne, qui verra son pouvoir d'achat s'effondrer tandis que l’État prélèvera encore plus de taxes et impôts, que le pouvoir politique sera entre les mains de ces "riches" qui négocieront des emplois contre un financement du parti, une baisse de charge, une baisse généralisée des salaires...pour pouvoir s'enrichir encore plus... Et il n'y aurait rien à dire ? Bah non, les richesses produites doivent être redistribuées proportionnellement à ceux qui contribuent à les créer à l'endroit ou elles sont créées...
Réponse de le 18/01/2016 à 12:40 :
Et là c'est le scénario optimiste : vous n'évoquez pas la nécessité des conflits et des guerres pour cette aristocratie élitiste qui peut ainsi faire monter les cours et vendre des armes
a écrit le 18/01/2016 à 10:41 :
Arrêtez de nous bassiner avec ça. Je suppose qu'il faut détrousser les riches et installer le communisme. Et pour clore le débat lancer une bombe H sur Davos pendant que vous y êtes ?
Réponse de le 19/01/2016 à 16:42 :
C'est parce qu'il y a des gens comme vous , qui ne réagissent même plus devant de telles énormités , que les 62 pourront continuer à amasser des montagnes d'or (dont ils n'ont pas vraiment besoin) au détriment des 3.5 milliards des plus pauvres qui eux pour le coup en auraient vraiment besoin pour survivre un peu mieux.
Un impôt progressif généralisé à la planète entière redistribué en un revenu universel apporterait un début de solution. Pas besoin de nuire à qui que ce soit !
a écrit le 18/01/2016 à 10:03 :
les guerres du petrole et contre la bonbe nucleaire faite par les pays occidentaux ont destabilise le monde economique ancien et a mis le monde aux bort de la guerre mondial, , mais les vendeurs d armes s en sorte tres bien car parmies ces 1 % les plus riches du monde se retrouvent ses vendeurs d armes , toute suite derriere se trouvent les trafiquent de drogues, ce sont souvent les memes et derriere ils se trouve des etats et des hommes politiques qui en profitent largement,? beaucoup de journalistes en parlent et les denoncent en y risquent leurs carriere et parfois leurs vie,? TANT QUE L ON AURAS DES HOMMES POLITIQUES INTERESEZ QUE PAR L ARGENT ROI ON NE POURAS PAS FAIRE GRAND CHOSSE??? BONNE ANNEE QUAND MEME???
a écrit le 18/01/2016 à 9:52 :
spoliation, concentration des richesses... cette non redistribution mène inéluctablement à la guerre, bis repetita... nous n'avons rien appris des évènements du siècle dernier, c'est même pire... mais comme c'est mondialisé, ça se voit moins...
a écrit le 18/01/2016 à 9:18 :
Et aucun économiste médiatique pour faire le lien avec la baisse mondiale de la consommation et donc de la croissance. C'est forcément pas la faute à ceux qui ont beaucoup trop, faut chercher ailleurs...
a écrit le 18/01/2016 à 9:05 :
ca fait sourire... hormis qques despotes africains, oligarques russes proches du pouvoir ou tycoons chinois finances par endettement, ils s'agit tres souvent d'un gros patrimoine professionnel
et tant que vous n'avez pas revendu votre boite, elle ne vaut rien, vous gardez votre actif! et si un concurrent deboule avec des technos plus avances, votre boite va rapidement a 0......

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :