Cannabis : un marché de 70 milliards de dollars aux Etats-Unis en 2021 ?

 |   |  375  mots
Les bienfaits du cannabis pour l'économie américaine ne se limitent pas à la simple vente, devenue légale dans de nombreux Etats.
Les bienfaits du cannabis pour l'économie américaine ne se limitent pas à la simple vente, devenue légale dans de nombreux Etats. (Crédits : REUTERS/Amir Cohen/Files)
Légalisé, au moins pour son usage médical, dans plus de la moitié des Etats américains, le cannabis pourrait devenir un secteur majeur de l'économie américaine dans les cinq prochaines années.

Un véritable effet boule de neige. L'impact de la légalisation du cannabis sur l'économie américaine se chiffre, pour l'année 2016, entre 16 et 18 milliards de dollars. En 2017, l'impact pourrait atteindre 26,8 à 35,2 milliards de dollars et à l'horizon 2021, il pourrait même grimper jusqu'à 68,4 milliards de dollars, selon la fourchette haute des estimations réalisées par Marijuana Business Daily. A titre de comparaison, cela équivaut au Produit intérieur brut (PIB) de pays comme le Kenya ou la République Dominicaine.

Impact du cannabis sur l'économie américaine

Le site spécialisé, comme son nom l'indique, dans l'économie du Cannabis, mesure donc cet impact global en additionnant deux données : le montant total des ventes légales, réalisées ou estimées, et l'impact indirect sur l'économie générée par la légalisation du cannabis. L'impact indirect peut prendre plusieurs formes :

  • Les créations d'emplois dans le secteur du cannabis, ce qui génère des salaires et donc des dépenses de consommation,
  • Les taxes payées par les entreprises qui se lancent dans le business du cannabis,
  • La relance d'activité du secteur de la construction et de l'immobilier, par la hausse de la demande de locaux pour les professionnels qui se lancent sur le marché.

> Lire aussi: L'Etat de Washington lance un label bio... pour le cannabis

1 dollar dépensé, 3 dollars injectés

Et cet impact indirect est considérable dans l'impact global du cannabis légal aux Etats-Unis. Comme l'explique Marijuana Business Daily, pour chaque dollar dépensé par un client ou un patient pour du cannabis, 3 dollars sont injectés dans l'économie, principalement au niveau local, précise le magazine.

La légalisation du cannabis aux Etats-Unis se fait Etat par Etat, mais à vitesse grand V. Ainsi, 29 Etats ont déjà autorisé le cannabis à usage thérapeutique et 9 l'ont fait pour l'usage récréatif. Pour arriver à la projection d'un marché global qui rapporterait presque 70 milliards de dollars, soit une hausse de 241% par rapport à aujourd'hui, Marijuana Business Daily, a anticipé une transformation rapide du marché de la production de cannabis, encore illégal il y a peu et toujours dans beaucoup d'Etats, en une véritable industrie au niveau national.

> Lire aussi: Cannabis: l'herbe pourrait faire reverdir la Californie

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/06/2017 à 23:08 :
DANS CE MONDE CORONPUE TOUS DEVIENDRAS MARCHE? LE PROBLEME C EST QUE LA DROGUE VAS ENGENDRES TELLEMENT DE DEGUAS ET DE FOLIES CHEZ LES HOMMES QUI EN CONSOMME. QUE CELA VAS COUTEZPLUS CHERE A LA SOCIETE?? CHACUN DEVRAIS EN DEBATRE EN EN TIRES DES CONCLUTIONS VERS QUELLES HUMANITES VEUT T ON ALLEZ . VERS LE K O OU VRES UNE SOCIETE SAINE ET LIBRE DE TOUTE DEPANDENCE ??? ///POUR ENCHAINE LES PEUPLES ONT COMMENCE PARS LES ENDORMIR///MARAS///
a écrit le 16/06/2017 à 8:59 :
" Les créations d'emplois dans le secteur du cannabis, ce qui génère des salaires et donc des dépenses de consommation,
Les taxes payées par les entreprises qui se lancent dans le business du cannabis,
La relance d'activité du secteur de la construction et de l'immobilier, par la hausse de la demande de locaux pour les professionnels qui se lancent sur le marché."

Et cela a libéré également les prisons dans de nombreux états suscitant ainsi des économies supplémentaires.

En France, première destination touristique du monde c'est plusieurs milliards d'euros au moins que nous pourrions générer chaque année avec la légalisation du cannabis en faisant attention aux abus étant donné que certains états américains ayant complètement oublié la notion de drogue.

Tout porte à légaliser le cannabis et les autres drogues d'ailleurs étant donné que la fameuse "guerre contre la drogue" déclarée en grandes pompes par reagan il y a trente ans est perdue puisque depuis les paroles du guignol la consommation n'a pas cessé d'augmenter ainsi que les revenus des mafias.

Par contre oui ce n'est pas bon signe que les gens aient autant envie de se défoncer, on est tous d'accord, c'est signe d'un dysfonctionnement majeur au sein de notre société qui a volontairement négligé l'individu pour se consacrer uniquement au fric, du coup ce bien être que notre système est incapable de nous procurer, au contraire même, se transforme en ce besoin de se défoncer au cannabis ou à l’alcool ou autres, ce dernier étant légal et bien plus nocif que l'herbe il fait des dégâts considérables un peu partout dans le monde.
Réponse de le 16/06/2017 à 15:23 :
"guerre contre la drogue" déclarée en grandes pompes par reagan"

La déclaration à laquelle vous faites référence c'est Nixon. Et dans les faits cette guerre américaine est même bien plus ancienne.
Réponse de le 16/06/2017 à 15:48 :
C'est de ça dont je parle, merci:

"En 1986, Reagan signa une loi d'application débloquant 1,7 milliards de dollars pour la guerre contre les drogues et définissant une peine minimale obligatoire pour les délits liés à la drogue200. La loi fut critiquée car elle promouvait d'importantes disparités raciales dans la population carcérale200 et ses détracteurs avancèrent que les politiques avaient peu d'impact sur la disponibilité des drogues tout en étant un fardeau financier pour les États-Unis201. Les défenseurs de la législation pointèrent les succès réalisés dans la réduction de la consommation chez les adolescents2"

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ronald_Reagan#War_on_Drugs
Réponse de le 16/06/2017 à 19:23 :
lol, s'il vous le dites...
En tout cas signer une loi ça ne correspond absolument pas une déclaration en grandes pompes. Si vous demandez à n importe qui d'informer, celui qui déclare la guerre à la drogue c'est Nixon, même si encore une fois c'était déjà le cas avant (et après!), mais bon les politiques...
Réponse de le 19/06/2017 à 13:30 :
"En tout cas signer une loi ça ne correspond absolument pas une déclaration en grandes pompes."

Tiens je vous ai répondu mais ma réponse n'est pas passée...

J'ai assisté à sa déclaration publique télévisuelle en directe sur toutes les télés du monde que la guerre contre la drogue allait être son cheval de bataille.

Lisez le lien au lieu de refuser de voir svp, et avec les yeux ouverts parce que il y a la vérité d'un côté et ce que vous racontez de l'autre.

Merci de valider ce commentaire, ces messages collants de trolls sont difficilement supportables déjà en eux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :