Chine : le commerce extérieur a souffert en 2016

 |   |  459  mots
Un employé vérifie les stocks d'aluminium destinés à l'export, dans le port de Qingdao (province du Shandong).
Un employé vérifie les stocks d'aluminium destinés à l'export, dans le port de Qingdao (province du Shandong). (Crédits : Reuters)
Exportations et importations chinoises ont baissé, en 2016, ramenant l'excédent commercial à 509,9 milliards de dollars. Et les perspectives pour 2017 sont moroses, sur fond de tensions à venir avec la nouvelle administration américaine.

Le commerce extérieur chinois s'essouffle. Pour la deuxième année consécutive, les exportations ont baissé à 2.100 milliards d' dollars (-7%), tout comme les importations, à 1.590 milliards de dollars (-5,5%), pour un excédent commercial de 509,9 milliards de dollars. "Certains obstacles subsistent pour le commerce extérieur chinois", a convenu le porte-parole des douanes Huang Songping lors d'une conférence de presse, jugeant l'environnement commercial international "austère et complexe".

Sur le seul mois de décembre, les exportations ont dévissé de 6,1% sur un an à 209,4 milliards de dollars. Les importations ont, dans le même temps, grimpé de 3,1%, à 168,6 milliards de dollars. L'excédent commercial chinois était ainsi de 40,8 milliards de dollars.

Des futures relations très incertaines avec les Etats-Unis

Les perspectives pour 2017, elles, sont moroses, le gouvernement craignant une guerre commerciale avec les Etats-Unis. Après l'investiture de Donald Trump, la Chine pourrait se retrouver sous le coup de mesures protectionnistes, promises par le milliardaire pendant sa campagne. Et même si le président élu ne prend pas de mesure concrète immédiatement, la perspective d'une tension politique accrue entre la Chine et les Etats-Unis devrait peser sur le moral des milieux d'affaires au niveau mondial.

"La tendance à l'anti-mondialisation devient de plus en plus patente et la Chine est la principale victime de cette tendance", a poursuivi le porte-parole des Douanes chinoises. Dans ce contexte, le commerce extérieur de la Chine aura du mal à progresser en 2017, estime-t-il. "Nous porterons une attention particulière à la politique (américaine) en matière de commerce extérieur après la prise de fonction de Trump."

Manipulateur de devise

Un excédent commercial de plus de 20 milliards de dollars d'un pays en défaveur des Etats-Unis est l'un des trois critères pris en compte par le département américain du Trésor pour qualifier un pays tiers de manipulateur de sa devise. Or, l'excédent commercial de la Chine avec les Etats-Unis a été de 366 milliards de dollars, selon les chiffres des douanes américaines pour 2015.

Mais la Chine pourrait décider de ne pas se laisser faire, au vu des droits de douane plus élevés que prévu qu'elle a annoncés mercredi sur les importations de certains produits pour l'alimentation animale en provenance des Etats-Unis.

"Au lieu de s'incliner et d'essayer de restreindre volontairement ses exportations comme le Japon l'a fait avec ses exportations automobiles dans les années 80, nous estimons que la Chine va commencer par protester fermement contre cette qualification auprès du FMI, mais pas pour se lancer dans une riposte plus agressive (comme vendre les obligations du Trésor américain détenues dans ses réserves officielles)", estiment les analystes de la Banque BofA Merrill Lynch.

(Avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/01/2017 à 10:42 :
ce n'est qu'un début continuons le combat. La descente aux enfers commencent. Bravo Trump!
a écrit le 13/01/2017 à 20:08 :
La Chine a l'ambition de devenir la première puissance mondiale. Il ne suffira pas à Trump, aussi habile soit-il, d'aboyer pour faire courber l'échine à la Chine.
Réponse de le 14/01/2017 à 10:44 :
N'importe quoi. Taisez vous le Chinechine militariste
a écrit le 13/01/2017 à 11:26 :
510 milliards de $ d'excedents commerciaux. Avec ca et en 5ans, la France pourrait rembourser toute sa dette et ne plus en avoir!
Réponse de le 13/01/2017 à 12:41 :
N importe quoi. Cause toujours tu m intéresses
a écrit le 13/01/2017 à 11:23 :
C est le début de la fin pour la Chine ,en 1914 la guerre a eu lieu parce que l Allemagne était devenue l égale de l'Angleterre ,résultat l Allemagne a été divisée puis re divisée en 1945 par les USA nouveaux maître du monde ,pareil pour l URSS en 1990 la division du pays , le Japon vaincu s est soumis dans les années 80 avec effondrement dans les années 90 ,ce qui nous attend avec la Chine ,c est 10 années de conflit larvé et à la fin explosion de toutes les bulles chinoises ,révoltes et indépendances de Hong Kong .du Tibet ,des régions musulmanes chinoises ,de la Manchourie et peut être du sud de la Chine qui parle une autre langue ,bref ça va secouer.
Réponse de le 13/01/2017 à 14:40 :
blablabla.
Le vietnam a chassé les amerlocs et ses allis du Vietnam qui a été pauvrement armé par rapport aux occidentaux. Remarque: Dienbienphu, cela vous dit rien?
a écrit le 13/01/2017 à 9:45 :
Bien fait!
a écrit le 13/01/2017 à 9:12 :
2017 sera l'année des états unis, l'oligarchie américaine commence à manger dans la main de Trump tandis que l'oligarchie européenne utilise Schauble comme paillasson. Il n'est donc pas difficile de voir que la gouvernance américaine va ruiner l'europe, contenir la chine et les pays émergeant et faire revenir la Russie sur la voie des affaires.

La Chine elle va être neutralisée, elle va stagner mais comme elle a une politique économique à long terme elle a déjà pris ses précautions et continuera son bonhomme de chemin parmi les plus puissantes nations de ce monde.

J'ai bien peur donc que vu l'état déplorable de compétence de nos décideurs politiques et économiques européens, l'ensemble des pays se serve de la déchéance oligarchique européenne pour nous dépecer vivant. Dans 4 ans l'europe, campée sur ses politiques d'austérité et sa vision à très court terme, on ne change rien même si ça ne fonctionne pas, sera un tas de ruines et là par contre nous pourrons avoir réellement peur d'un retour de l'extrême droite pure et dure.

Au secours. Vite un frexit.
Réponse de le 13/01/2017 à 9:48 :
je ne vois pas très bien la relation entre la cause et l'effet. Enfin comprend ce qui vouloir moi j'y renonce.
Réponse de le 13/01/2017 à 10:50 :
"Enfin comprend ce qui vouloir"

Moi c'est ça que je ne comprends pas du tout...

En sin si je suppose que vous vouliez dire "comprend qui voudra" car vous ne comprenez pas, vous venez me le dire et en même temps vous me dites que vous ne voulez pas comprendre !?

Heu une petite déprime hivernale en ce moment peut-être ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :