Daech a perdu un cinquième de ses effectifs depuis 2014

 |   |  335  mots
Le groupe Etat islamique aurait perdu 20% de ses effectifs, soit plus de 6.000 recrues, depuis une précédente estimation selon un rapport du renseignement américain.
Le groupe Etat islamique aurait perdu 20% de ses effectifs, soit plus de 6.000 recrues, depuis une précédente estimation selon un rapport du renseignement américain. (Crédits : Reuters)
Cette baisse des effectifs d'environ 20% s'explique par les victimes sur les champs de bataille et par des désertions, selon des responsables américains. Ils notent que la campagne de lutte contre l'auto-proclamé État islamique effectue des progrès.

Des "pertes significatives" ont été infligées à Daech. Le groupe auto-proclamé État islamique (EI) compte environ 25.000 combattants en Syrie et en Irak contre 31.000 recensés lors d'une précédente estimation, selon un rapport du renseignement américain dévoilé par la Maison blanche jeudi 5 février.

Baisse du recrutement

Le nouveau rapport évalue entre 19.000 et 25.000 le nombre de combattants de Daech contre 20.000 à 31.000 dans une estimation faite en 2014. "Cette baisse traduit les effets combinés des morts au combat, des désertions, des mesures disciplinaires, de la baisse du recrutement et des difficultés que les combattants étrangers éprouvent à se rendre en Syrie", a expliqué Emily Horne, porte-parole du Conseil de sécurité nationale. Le rapport ne prend pas en compte les filiales de l'Etat islamique en Asie du Sud ou dans d'autres pays du Moyen-Orient ou d'Afrique du Nord, comme la Libye, où l'organisation est en phase de développement.

Victimes civiles et désertions

Cette baisse des effectifs d'environ 20% s'explique par les victimes sur les champs de bataille et par des désertions, précisent des responsables américains notant que la campagne anti-EI effectue des progrès. Ces nouveaux éléments "montrent que [les djihadistes] continuent de représenter une menace importante mais que leur nombre a décliné", a dit Josh Earnest, porte-parole de la présidence américaine.

Plus de 10.000 frappes

Les combattants de l'EI "ont subi des pertes significatives", a-t-il ajouté saluant les efforts des partenaires de la coalition internationale dans les combats sur le terrain. Les forces de sécurité en Irak et les milices tribales et les groupes de l'opposition modérée en Syrie apportent une contribution importante, a poursuivi le porte-parole. Plus de 10.000 frappes aériennes ont été menées par la coalition internationale.

"L'EI éprouve plus de difficultés qu'auparavant à renouveler ses effectifs et nous sommes conscients de la nécessité d'une coopération de la communauté internationale pour stopper l'afflux de combattants étrangers dans la région", a dit Josh Earnest.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/02/2016 à 8:23 :
Les 20 % ne sont pas perdus pour tout le monde, tout au moins pas pour l'islam, puisque la plupart reviennent chez eux et devinez pour y faire quoi ?
Et ce n'est pas avec nos "élites bien pensantes" que nous sommes sauvés du traquenard.
a écrit le 10/02/2016 à 23:11 :
@ BONSOIR ! ET POUR CAUSE une grande partie des effectifs de DAECH se sont mêlés aux soi-disant réfugier pour envahir l'Europe avec la complicité de Mme MERKEL et de HOLLANDE !!!
a écrit le 10/02/2016 à 14:45 :
Une seule chose... ils viennent la pour mourir et ils obtiennent ce qu'ils veulent! 100% de reussite
a écrit le 06/02/2016 à 14:02 :
Précisons, tout de même! que c'est principalement les frappes aériennes russes qui ont permis ce résultat. Que, si la Russie ne s'en était mêlé, Daesh contrôlait surement Damas depuis le temps.
Daesh, armé par les US, financé par le Quatar et l'Arabie, armé/soigné par la Turquie.
Pour la "coalition", géré par Washington, Daesh est secondaire mais aussi un atout.
Le 1er objectif et de dégager Bachar al asad, de découper la Syrie en plusieurs régions. Diviser (le pays) pour mieux régner, en faisant disparaitre l'Etat.
Réponse de le 10/02/2016 à 17:51 :
@Darkcity: tout à fait: pendant les 5 ans qui ont précédé l'intervention russe, les islamistes étaient tous les jours un peu plus nombreux. Mais bon, ça la fout mal pour les Occidentaux et en particulier les Américains, et c'est pour cela qu'ils disent maintenant que les Russes sont un aussi grand danger que les islamistes :-)
a écrit le 06/02/2016 à 12:32 :
TOUS LE MONDE DIT QUE SE NE SONT QUE DES VOYOUS? DONC PUIQU IL TUE TOUS LE MONDE CROYANT ET NON CROYANT ?QUE LA BETE MEURT COMME LE DIT LA RELIGION???
a écrit le 05/02/2016 à 21:37 :
6000 combattants en moins en un an c'est peu, même si le nombre de morts est plus important si on tient compte des nouvelles recrues qui remplacent les disparus. Les morts sont du aux combats au sol contre les troupes syriennes, irakiennes, kurdes et autres mais aussi aux bombardements aériens, et c'est la le problème. Car les 10.000 frappes sont effectuées avec des bombes guidées à 150.000 $ pièce sans compter le prix des heures de vol des bombardiers qui effectuent souvent des missions sans largage de bombes faute de cibles désignées (2 sur 3). Il en résulte que pour faire baisser le nombre de combattant de L’État Islamique par bombardement, il faut dépenser 0.5 millions de dollars par combattant ! Une victoire a la Pyrrhus, qui finira par ruiner les armées engagées contre l'E.I.
a écrit le 05/02/2016 à 16:37 :
Dire qu'il y a une baisse de 20% alors que les fourchettes d'estimations peuvent très bien donner 20 000 en 2014 et 25 000 maintenant, c'est tiré des conclusions un peu hâtive.
Peut-être les troupes de daech ont augmenté de 25%
a écrit le 05/02/2016 à 15:46 :
Les États unis ont juste commencé à s'attaquer au portefeuille et déjà daesh souffre, quand va t'on bloquer tous leurs comptes afin de se débarrasser de cette horreur ?
a écrit le 05/02/2016 à 12:33 :
Comme nous sommes dans le mensonge permanents les chiffres de ces fonctionnaires sont surement falsifies
Réponse de le 05/02/2016 à 15:47 :
Encore un coup des reptiliens...
a écrit le 05/02/2016 à 12:07 :
beaucoup de moyens pour peu de résultat et combien sont désormais en europe ?
Réponse de le 05/02/2016 à 15:48 :
Vous confondez réfugiés et terroristes mais c'est normal n'est-ce pas ?
Réponse de le 08/02/2016 à 22:02 :
le 5ieme est en europe
a écrit le 05/02/2016 à 11:55 :
hahaha!
bonjour c'est pour un sondage
etes vous membre de daech?
a écrit le 05/02/2016 à 11:30 :
Tout a fait d'accord ! Y a une grande sauterie ce week-end pour eux à Cologne ! Carnaval oblige 😂😂😂
Réponse de le 05/02/2016 à 16:22 :
C'est ce genre de commentaires qui montre que nous sommes dans une grande démocratie qui laisse, y compris à ce que la nature a sous doté intellectuellement, la capacité de s'exprimer librement !
a écrit le 05/02/2016 à 11:25 :
le seul bon djihadiste étant le djihadiste mort, il en reste encore 4/5è de trop.
a écrit le 05/02/2016 à 11:01 :
6000 en moins ? soit tous ceux qui sont passés en Europe dans le flot des prétendus réfugiés .
Angela devrait pas tarder à les retrouver :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :