Hommes-femmes : à ce rythme, il n'y aura plus d'inégalités économiques... en 2133

 |   |  474  mots
Dix pays, dont la France sont parvenus à combler les inégalités concernant le niveau scolaire et la santé, en dix ans.
Dix pays, dont la France sont parvenus à combler les inégalités concernant le niveau scolaire et la santé, en dix ans. (Crédits : REUTERS)
Au niveau mondial, les inégalités entre les hommes et les femmes se réduisent dans les domaines politique, économique, de l'accès à l'éducation, du travail notamment. Mais très lentement.. Les écarts de salaires stagnent depuis 2009-2010.

Depuis 2006, les inégalités entre hommes et femmes ont diminué de 4% dans les domaines de la santé, de l'éducation, de l'économie et de la représentation politique. Tel est le constat mitigé du rapport des genres 2015 (Global Gender Gap) du Forum économique mondial publié jeudi 19 novembre. Il faudrait au total 118 ans pour combler l'écart économique (salaires, participation au marché du travail, fonctions dirigeantes), selon l"étude.

L'écart des salaires hommes-femmes réduit de 3% en 10 ans

Dix pays, dont la France sont parvenus à combler les inégalités concernant le niveau scolaire et la santé, en dix ans. L'Hexagone a fait plus d'efforts que la moyenne, se classant 15e cette année. Elle a gagné un rang par rapport à 2014 et pas moins de 55 rangs depuis 2006 (elle se classait 70e pays cette année-là). Dans les domaines de la santé et de l'éducation, la France occupe la première place du classement depuis 2006. Mais elle n'est qu'à la 19e place concernant la représentation politique (60e en 2006) et à la 56e place concernant l'économie (88e en 2006).

Voir le classement des 5 meilleurs et pires pays en matière d'égalité hommes-femmes

Mais aucun pays n'a résolu totalement à la fois le problème des écarts de salaires, d'accessibilité à l'emploi et de l'accès au pouvoir politique, révèle le rapport. Concernant les revenus, l'écart s'est réduit de 3% depuis 2006. Pis: l'évolution vers l'égalité des salaires et vers la parité sur le marché du travail est en stagnation depuis les années 2009-2010. L'étude indique que les femmes ne gagnent aujourd'hui que l'équivalent du salaire des hommes en 2006.Ainsi, il l faudrait encore 118 ans pour combler l'écart économique, estime l'étude.

Autre mauvaise nouvelle, dans 22% des pays, le fossé s'est creusé dans l'éducation.

L'Iran, le Tchad, la Syrie, le Pakistan et le Yemen en dernières postions

Si les pays d'Europe du Nord (du premier au cinquième dans le classement général: Islande, Norvège, Finlande, Suède, Irlande) font figure de modèles dans l'éducation ou encore la représentation politique, les mauvaises performances des pays africains et du Moyen-Orient sont pointés du doigt par le rapport.

L'Iran, le Tchad et la Syrie sont respectivement 141e, 142e et 143e. Avant dernier, le Pakistan pâtit notamment du manque d'opportunité pour les femmes dans le monde du travail. Elles sont 26% à travailler contre 86% des hommes.

Le Yemen est 145e et dernier du classement. Ce pays offre également peu de possibilités aux femmes dans le domaine des opportunités économiques. Ainsi, elles sont 26% à avoir accès au monde du travail contre 74% des hommes. Et les catégories de dirigeants d'entreprises et de législateurs sont composées à 98% d'hommes et à 2% de femmes.

    [DIAPORAMA] Egalité hommes-femmes: les 5 pays les pires... et les 5 meilleurs

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :