Huit hommes aussi riches que la moitié de la planète : une "indécence" selon Oxfam

 |   |  486  mots
Le personnel s'active dimanche 15 janvier, deux jours avant l'ouverture du World Economic Forum à Davos, en Suisse.
Le personnel s'active dimanche 15 janvier, deux jours avant l'ouverture du World Economic Forum à Davos, en Suisse. (Crédits : REUTERS/Ruben Sprich)
Un rapport de l'ONG démontre comment les grandes entreprises et les individus les plus riches exacerbent les inégalités en exploitant "un système économique défaillant".

Avant l'ouverture du World Economic Forum (WEF), demain, à Davos, Oxfam s'attaque aux inégalités. Dans un rapport publié lundi, l'ONG juge fustige le fait que huit personnes sur la planète détiennent autant de richesse que la moitié la plus pauvre de la population mondiale.  "Il est indécent que tant de richesses soit concentrée dans les mains d'une si infime minorité, quand on sait qu'une personne sur dix dans le monde vit avec moins de 2 dollars par jour", affirme la porte-parole d'Oxfam France, Manon Aubry, citée dans le communiqué. A l'échelle de la France, le constat est quasiment identique : 21 milliardaires possédaient autant que les 40% les plus pauvres de la population française en 2016.

Le rapport, intitulé "Une économie au service des 99%", dévoile "comment les grandes entreprises et les individus les plus riches exacerbent les inégalités, en exploitant un système économique défaillant, en éludant l'impôt, en réduisant les salaires et en maximisant les revenus des actionnaires". Selon l'ONG, à ce rythme, le premier "super-milliardaire" du monde "pourrait voir son patrimoine dépasser le millier de milliards de dollars dans 25 ans à peine". Pour dépenser cette somme, il faudrait "débourser un million de dollars par jour pendant 2.738 ans", souligne-t-elle.

Pression sur les salaires contre optimisation fiscale

Pour son étude, Oxfam s'est basée sur la liste des huit personnes les plus riches du classement du magazine Forbes. Il s'agit dans l'ordre de l'Américain Bill Gates (fondateur de Microsoft dont le patrimoine est estimé à 75 milliards de dollars), devant l'Espagnol Amancio Ortega (Inditex), Warren Buffet (PDG et premier actionnaire de Berkshire Hathaway), le Mexicain Carlos Slim (Grupo Carso), Jeff Bezos (fondateur et PDG d'Amazon), Mark Zuckerberg (PDG et cofondateur de Facebook), Larry Ellison (cofondateur et PDG d'Oracle) et Michael Bloomberg (fondateur et PDG de Bloomberg LP).

Oxfam, qui a pris l'habitude d'attirer l'attention sur les inégalités croissantes à l'occasion du WEF, qui se tiendra jusqu'à samedi à Davos, dénonce "la pression qui s'exerce sur les salaires partout dans le monde", ainsi que les allègements fiscaux dont bénéficient les entreprises ou encore le recours au paradis fiscaux. "Les entreprises optimisent leurs bénéfices, notamment en allégeant le plus possible leur charge fiscale, privant ainsi les Etats des ressources essentielles pour financer les politiques et les services nécessaires pour réduire les inégalités", souligne le rapport.

En s'appuyant sur de "nouvelles données plus précises sur la répartition de la richesse dans le monde", l'ONG appelle les gouvernements à réagir et à se tourner vers une économie plus centrée sur l'humain. "Quand les responsables politiques arrêteront d'être obsédés par le PIB et se focaliseront sur l'intérêt de l'ensemble de leurs citoyens, et non seulement d'une élite, un avenir meilleur sera possible pour toutes et tous", assure Manon Aubry.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/01/2017 à 11:47 :
Moi cela me gène pas , en quoi il faut les cracher dessus .. la jalousie est bine une mentalité française !!
Réponse de le 22/01/2017 à 0:37 :
et pas de kevin dans les 8 ! #sociologiedesprenoms...
a écrit le 17/01/2017 à 11:12 :
Et ça ruisselle, qu'ils disaient ...
a écrit le 17/01/2017 à 0:10 :
Malheureusement c'est pas de leur faute s'ils ont bossé dur pour acquerir leur fortune. bosser dur pour assoir une entreprise,ensuite la faire grandir. bosser dur sur les failles du système économique du pays et en profiter pour accumuler sa fortune. ils ont eu tord de croire en eux-memes et en leurs objectifs? étaient-ils couchés dans les maisons et subitement la fortune est descendue? où sont-ils nés avec?
En lisant l'histoire de chacune des personnes citées comme étant riche, je decouvre quelque chose qui est vraiment sùr. leur fortune n'est pas tombé du ciel. ils le méritent. Bravo à eux!!! en 2022 j'aurai à moi seul 80% de la richesse mondiale.
a écrit le 16/01/2017 à 17:04 :
Toute cette accumulation résulte en partie de l'optimistion fiscale qui permet aux plus aisés d'échapper à l'impôt. résultat perte de recettes pour les états qui n'ont plus le moyen d'agir et doute chez les citoyens qui n'ont pas les moyen de pratiquer l'optimisation fiscale et voient leur impôt augmenter. IL faut réhabiliter l'impôt plutôt que de se lancer dans le dumping fiscal mais là avec Trump Juncker et may c'est mal parti. Au citoyen de comprendre que le discours stéréotypé que lui assène la bonne presse libérale à savoir que les bénéfices d'aujourd'hui sont les investissements de demain et les emplois d'après demain est faux. les bénéfices d'aujourd'hui sont en réalité les dividendes stocks options et honoraires de demain et les délocalisation d'après demain donc pas d'intérêt pour les états développés de laisser filer l'impôt si ce n'est de laisser filer le pouvoir pour le laisser à des milliardaires qui choissisient leurs bonnes oeuvres ou stérilisent l'argent dans le marché de l'art
Réponse de le 17/01/2017 à 11:13 :
Pourquoi voulez vous que je me réveille le matin pour produire et vendre les richesses dont le produit me sera rapté par l’État sous la contrainte et vous sera redistribué pour vous permettre de vivre sans rien faire?
a écrit le 16/01/2017 à 14:55 :
Il faut simplement noter que sur les huit personnes citées, six sont Américaines. Alors qu'Oxfam règle son problème d'accumulation de richesses d'abord avec les États Unis et cela tombe bien, puisque c'est un milliardaire en dollars qui vient d'être élu Président !!!
a écrit le 16/01/2017 à 13:01 :
Et alors, est-ce un problème ?
Cela changera t-il, pour le commun des mortels, sa vie de tous les jours ?
Cordialement











eT ALORS ,
Réponse de le 16/01/2017 à 15:41 :
J'ai beaucoup aimé le développement de votre commentaire, plus précisément de "cordialement" à "eT", c'était vraiment très agréable, je ne peux que vous encourager à continuer, bravo.
a écrit le 16/01/2017 à 11:59 :
Merci beaucoup pour cet article indispensable.

Autrefois c'étaient les pouvoirs publics qui déploraient ces états de faits pouvant intervenir ça et là, à une époque d'ailleurs les spéculateurs étaient tondus sur la place publique étant donné que ces gens là ne s'arrêtent jamais d'accaparer les richesses de toutes les façons possibles et imaginables paupérisant toujours plus les peuples du monde.

Et maintenant, système oligarchique oblige, ce sont des ONG qui font le boulot mais dénuées de la force publique ce qui fait que cet état de fait s'est largement généralisé et que nous sommes tombés tout au fond de ce désastre financier total qui fait que quelques millions de personnes dans le monde vivent sur le dos des 7 milliards restant et pèsent de plus en plus lourds. Au secours.

Ces gens là sont des inconscients, certainement pour beaucoup des détraqués mentaux et pourtant, comme l'affirme Buffet, ils dirigent le monde car ils ont gagné.

Bon courage à tout ceux qui luttent contre cette dégénérescence totale de l'oligarchie, condamnés à combattre des forteresses avec des pistolets à bouchon.
Réponse de le 16/01/2017 à 12:46 :
Je suis bien d'accord avec vous ! Bon courage contre les Bolloré, Hollande, Sarkozy, etc ...
C'est pour cela aussi que j'admire Snowden ! Je suis partisan d'une vraie loi qui protège VRAIMENT les lanceurs d'alerte (et non cette loi ridicule pondue par des énarques, loi qui ne protège rien, une honte !). Si la France suivait les principes issus de la République (droits de l'homme), elle aurait dû déjà accueillir Snowden, et non lancer la guerre contre la Syrie (alors qu'il fallait protéger les populations).
Les médias TV et Internet sont rachetés par quelques personnes et aucun dirigeant français ne parle des lois de la libération protégeant les droits à l'information ... Nous avons des dirigeants minables.
Réponse de le 16/01/2017 à 13:26 :
Cette Loi française est surtout et avant tout hypocrite puisqu'une loi européenne, votée à l'unanimité par les LR, le PS et le FN pour protéger le secret des affaires, pourra toujours mettre la pression sur les messagers au profit des multinationales et de leurs actionnaires.

Ils nous prennent pour des benêts en plus de nous arnaquer sans arrêt.
Réponse de le 16/01/2017 à 13:37 :
Et qui va la proposer et la voter cette loi sur les lanceurs d'alerte. Ceux qui peuvent en pâtir un jour ? Non évidemment leur instinct de conservation leur interdira.
Ca ne sert à rien de proposer des lois qui ne seront jamais votées, ou rendues inoffensives par des amendements soufflés par les lobbyistes.

Tant que les législateurs seront les mêmes que ceux qui ont tous les pouvoirs il n'y aura jamais aucune amélioration, bien au contraire.

Il faudra aller chercher le pouvoir nous-mêmes, directement, et se battre physiquement s'ils refusent de le rendre au peuple. Quand on aura supprimé une centaine de politiciens parmi les plus nuisibles, on pourra obliger les autres à rendre le pouvoir au peuple. IL N'Y A AUCUNE AUTRE ISSUE.
Réponse de le 16/01/2017 à 15:36 :
Si pour microsoft, on n'a pas vraiment d'autre choix, personne n'est en revanche oblige d'acheter des vetements Zara sur Amazon, de raconter sa vie sur FB,...
Ceci dit, tous ces gens n'ont pas pantoufles de ministere en ministere avant d'etre nomme PDG d'une banque ou d'une entreprise d'etat.
A ce jour, aucun contribuable n'a du mettre la main a la poche pour renflouer leurs entreprises (voir Air France, SNCF, SNCM, EDF, AREVA, .... + les banques).
Tous ces gens sont des chefs d'entreprise qui ont su creer le besoin et font vivre aujourd'hui des centaines de milliers de gens par les emplois directs et indirects qu'ils creent (40% des emplois de la planete??).
Tiens madame Aubry (de Oxfam!), voila un sujet interessant a traiter non? pas vendeur? pas social-misaribilisto compatible?
Ils ne sont pas tous nés avec une cuillere en or dans la bouche. S'ils ont tant de succes aujourd'hui, c'est qu'ils font rever les consommateurs (eh oui! si j'etais le profil type du consommateur, ils n'existeraient meme pas!). Cependant, doivent-ils etre comptables de tous les maux de la planete? Je pensais que pour ca, il y avait les politiques!
Réponse de le 16/01/2017 à 15:44 :
Supprimer les politiciens, oui pourquoi pas, de toutes façons il est évident qu'ils font tout pour mais ceux-ci n'étant pas les donneurs d'ordres il en reviendra toujours des serviteurs sous une forme ou une autre et ça ne changera rien.

Les politiciens sans leurs donneurs d'ordre que sont les actionnaires milliardaires ne sont rien. Vous ne trouvez pas d'ailleurs que ça se voit bien qu'ils ne sont rien ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :