Il y a déjà un effet Trump sur l'immigration illégale en provenance du Mexique

 |   |  313  mots
Il devient de plus en plus difficile de franchir la frontière entre les États-Unis et le Mexique.
Il devient de plus en plus difficile de franchir la frontière entre les États-Unis et le Mexique. (Crédits : JOSE LUIS GONZALEZ)
Le nombre d'arrestations d'immigrants illégaux a baissé de 40% entre janvier et février alors qu'il augmente habituellement sur cette période, selon les douanes américaines.

Les promesses de Donald Trump d'expulser massivement les immigrants clandestins a un effet répulsif certain sur les Mexicains désireux d'entrer sur le sol américain. Les immigrations illégales vers les États-Unis en provenance du pays d'Amérique latine ont chuté drastiquement, reculant de 40% entre janvier et février, a annoncé mercredi 8 mars le secrétaire à la Sécurité intérieure John Kelly, faisant référence à un communiqué du Service des douanes et de la protection des frontières.

"Ce changement [...] est particulièrement significatif parce que [l'on observe] historiquement une augmentation de 10 à 20% dans les appréhensions d'immigrants clandestins de janvier à février. Au lieu de cela, cette année nous avons observer un recul de 31.578 personnes [interpellées] à 18.762", détaille le Service des douanes dans un communiqué publié sur son site.


Nombre d'arrestations à la frontière par les douanes entre 2012 et 2017. Crédits : Homeland security.

L'agence gouvernementale souligne plus loin le caractère "encourageant" de la nouvelle alors que les arrestations d'immigrants clandestins ont grimpé de 35% sur un an entre octobre et janvier. En outre, les douanes notent une augmentation drastique des prix des passeurs le long de la frontière sud des États-Unis, passés dans certaines régions montagneuses de 3,500 à 8.000 dollars avec une augmentation moyenne tournant autour de 130%.

Accusant l'immigration illégale de nombreux maux,  le président américain Donald Trump a promis, outre la construction d'un mur à la charge du Mexique, d'expulser plus de trois millions de clandestins et de recruter des milliers de personnes aux douanes et services d'immigrations afin de se charger de la tâche. Ses intentions rencontrent néanmoins une forte opposition locale, nombreuses sont les personnes en situation illégale à avoir apporté beaucoup aux États-Unis, tant en s'investissant dans leur ville ou en rejoignant l'armée.

    > Aller plus loin :  Pourquoi Trump devrait régulariser des millions d'immigrés clandestins

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/03/2017 à 19:08 :
Je pense que c'était voulu, qu'il ne fera pas grand chose sur le terrain mais que sa grande gueule suffira à réduire le flux de mexicains.

Maintenant si le mexique n'était pas un état gangrené par la mafia il est évident que ses habitants ne chercheraient pas autant à en partir.

Il serait temps d'arrêter la langue de bois néolibérale hein et de parler de certaines vérités aux effets désastreux.

"Mirages du libre-échange" https://www.monde-diplomatique.fr/2015/06/WALLACH/53062

"Loin d’avoir offert de nouveaux débouchés aux entreprises américaines et de les avoir poussées à embaucher, l’Alena a favorisé les délocalisations industrielles et l’ouverture de succursales à l’étranger, en particulier au Mexique"
a écrit le 11/03/2017 à 16:25 :
Belle efficacité. Et peu coûteuse pour les finances publiques, de surcroit.
a écrit le 11/03/2017 à 8:35 :
C'est sur que ça doit avoir plus d'impact sur l'immigration clandestine que les messages d'assistanat diffusés par la France !
a écrit le 11/03/2017 à 7:52 :
au lieu de balancer des chiffres sur les etats unls,regardez ce qu il se passe dans votre pays ,la catastrophe est devant vous et dans toute l Europe. aller faire un reportage a l est au nord ou a l ouest de Paris vous verrez de pres l holocauste du peuple europeen que vous politiens et medias vendez au peuple depuis 40 ans.vous n etes que des traîtres.
a écrit le 11/03/2017 à 5:26 :
Alors ? Vous voyez que c'est utile la politique de Trump ? Qand on veut on peut.
Réponse de le 11/03/2017 à 9:16 :
Où avez vous lu que c'était «utile» ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :