La Corée du Nord menace de "couler" le Japon

 |   |  517  mots
Des milliers de nord-coréens se sont réunis à Pyongyang mercredi 9 août 2017 pour une manifestation de soutien au gouvernement (photo transmise le 10 août 2017 par l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA).
Des milliers de nord-coréens se sont réunis à Pyongyang mercredi 9 août 2017 pour une manifestation de soutien au gouvernement (photo transmise le 10 août 2017 par l'agence de presse officielle nord-coréenne KCNA). (Crédits : Reuters/KCNA KCNA)
Pyongyang menace de larguer une bombe nucléaire sur l'archipel nippon, suite à l'adoption de nouvelles sanctions dictées par le Conseil de sécurité de l'ONU mardi. Face aux menaces répétées de la Corée du Nord, de quels moyens militaires dispose le Japon ?

Cette fois-ci, la Corée du Nord ne menace pas uniquement les Etats-Unis. La dictature de Pyongyang s'en prend également à son voisin japonais. "Les quatre îles de l'archipel [japonais] doivent être coulées à l'aide d'une bombe nucléaire. (...) L'existence du Japon n'est plus nécessaire à nos côtés", déclare ce jeudi dans un communiqué de presse, le Comité coréen pour la paix en Asie-Pacifique, chargé des relations extérieures et des campagnes de propagande.

L'origine de sa colère : l'adoption de nouvelles sanctions à l'encontre du régime communiste, votées ce mardi par le Conseil de Sécurité des Nations unis auquel figurent le Japon et les Etats-Unis. Ces nouvelles mesures sanctionnent le sixième essai nucléaire de Pyongyang, réalisé début septembre. En réaction, le comité de propagande nord-coréen réclame le démantèlement du Conseil de sécurité, qualifié "d'outil du mal" formé "d'Etats corrompus" aux ordres de Washington, rapporte Reuters.

Le Japon, 7e puissance militaire au monde

Face aux menaces répétées de la Corée du Nord, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a appelé lundi à un renforcement des moyens de défense du pays. Il a en outre demandé à son ministre de la Défense, Itsunori Onodera, de préparer un projet de stratégie de défense à moyen terme. En ligne de mire : un budget record de la défense, pour la sixième année consécutive. Fin août, le ministère concerné a requis une enveloppe de 5.255 milliards de yens (soit 40 milliards d'euros) pour avril 2018 à mars 2019. Si le budget est validé, cela représentera une hausse de 2,54% par rapport à l'exercice en cours. Cette demande intervenait quelques jours seulement après le passage d'un missile nord-coréen au dessus du Japon.

Le Japon est considéré comme la 7e puissance militaire au monde en 2017, selon l'indice du Global Fire Power - derrière le trio de tête Etats-Unis, Russie et Chine. Elle revendique notamment 250.000 militaires actifs, 700 tanks et 17 sous-marins. Les forces japonaises cohabitent également avec environ 50.000 soldats américains, répartis dans 6 bases sur l'archipel. A titre de comparaison, la Corée du Nord revendique 945.000 militaires actifs, plus de 5.000 tanks et 76 sous-marins.

Vers une révision de la pacifiste constitution japonaise?

Shinzo Abe utilise la menace nord-coréenne pour plaider en faveur d'une révision constitutionnelle. Entrée en vigueur en 1947 et votée sous occupation américaine, la constitution japonaise renonce à l'usage de la force militaire.

"Aspirant sincèrement à une paix internationale fondée sur la justice et l'ordre, le peuple japonais renonce à jamais à la guerre en tant que droit souverain de la nation, ou à la menace, ou à l'usage de la force comme moyen de règlement des conflits internationaux. (...) Le droit de belligérance de l'État ne sera pas reconnu", impose l'article 9.

L'article a été interprété de façon extensive par les différents gouvernements, permettant la création de l'armée japonaise en 1954. Celle-ci est conçue comme une armée défensive - et non offensive, au grand dam de Shinzo Abe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/09/2017 à 10:22 :
IL SUFFIRAIS QUE LA COREE DU NORD SOIT RECONNUE COMME PUISANCE MILLITAIRE???
Réponse de le 15/09/2017 à 17:08 :
4 fautes d'orthographe en une ligne. Vous avez raison, ainsi la Corée du Nord sera la meilleure amie du monde entier. C'est tout !
a écrit le 15/09/2017 à 8:57 :
"Couler le Japon."

Beau choix de formule, le président nord coréen semble avoir une bonne équipe de com.
a écrit le 15/09/2017 à 1:42 :
C'est une ADDICTION et une JOUISSANCE absolues pour lui. Il poussera toujours plus.
Aucune négo ou pression ne portera. C'est SA Passion.
a écrit le 14/09/2017 à 21:21 :
On peu en effet avoir une répulsion envers ce pays caricatural. Mais tout environnement militaire devient inévitablement excessif.
Je me souviens du service militaire, les appelés étaient considérés comme du bétail et les populations civiles méprisées.
Le problème n'est pas ce pays, mais le contexte militaire dominant, c'est toujours le même comportement quelque soit le pays.
A préciser, j'ai fait mon service jusqu'au bout et pas du tout anti-armée, mais sans maîtrise, les bas fonds de l'humanité ressortent tres rapidement.
Réponse de le 15/09/2017 à 8:31 :
Ce " pays caricatural " à souhait , comme l'Iran, est très utile à la rhétorique guerrière de l'empire, que les pays satellites s'empressent d'approuver ..
Réponse de le 15/09/2017 à 13:41 :
Cette Démocratie offre le paradis au peuple qui la plébiscite. LE BONHEUR est sur tout visage
a écrit le 14/09/2017 à 21:00 :
LE TRES GROS BEBE, peut vivre jusqu'à 70ans, les crises de plus en plus rapprochées, vont le conduire à frapper. Et là Japon, Corée du Sud, U.S, riposteront de suite. L onu sera totalement mise à l'écart
a écrit le 14/09/2017 à 20:52 :
Le "Comité coréen pour la paix en Asie-Pacifique" porte décidément bien mal son nom.
Réponse de le 14/09/2017 à 21:59 :
La REPUBLIQUE ? POPULAIRE ? DEMOCRATIQUE ? de Corée du Nord.
a écrit le 14/09/2017 à 19:58 :
la tension entre le coree du nord et les USA ne menacent pas seulemant les conçernés mais plutôt le monde entier. Ma question est la suivante: pourquoi les nations unies ne veulent pas réconnaitre la coree du nord comme une puissance militaire?
Réponse de le 14/09/2017 à 21:05 :
Compte tenu de la gravité de la menace, relancée chaque semaine, l'ONU par les soutiens Russe et Chinois, sera zappée dans cette AFFAIRE
Réponse de le 14/09/2017 à 21:07 :
Compte tenu de la gravité de la menace, relancée chaque semaine, l'ONU par les soutiens Russe et Chinois ET AYANT INTERET AU MAINTIEN DE CETTE DICTATURE, sera zappée dans cette AFFAIRE
Réponse de le 14/09/2017 à 21:32 :
Aucune concession ne portera jamais effet, Bien au contraire. Il ne résistera jamais à cette Passion Insatiable

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :