Le Danemark n'est plus le "pays le plus heureux du monde"

 |   |  325  mots
Les pays heureux sont ceux qui jouissent d'un équilibre sain entre la prospérité, mesurée de manière conventionnelle, et le capital social, qui signifie un degré de confiance élevé dans une société, des inégalités faibles et la confiance dans le gouvernement, a expliqué le directeur du SDSN.
"Les pays heureux sont ceux qui jouissent d'un équilibre sain entre la prospérité, mesurée de manière conventionnelle, et le capital social, qui signifie un degré de confiance élevé dans une société, des inégalités faibles et la confiance dans le gouvernement", a expliqué le directeur du SDSN. (Crédits : Statista*)
Dans l'édition 2017 de ce palmarès qui évalue l'équilibre entre capital financier et capital social, la France arrive à la 31e place, bien loin derrière les Etats-Unis, le Royaume-Uni ou l'Allemagne.

Et le "pays le plus heureux du monde" est... la Norvège. Celle-ci détrône le Danemark au World Happiness Report 2017, un classement du bonheur -et donc aussi du malheur- créé par le "Réseau des solutions pour le développement durable" (SDSN), un programme mondial lancé par l'Organisation des Nations Unies (ONU) en avril 2012.

Deux pays scandinaves sur le podium

La Norvège est suivie dans l'ordre par le Danemark (2e), l'Islande (3e), la Suisse (4e), la Finlande (5e), les Pays-Bas (6e), le Canada (7e), la Nouvelle-Zélande (8e), l'Australie (9e) et la Suède (10e).

Les Etats-Unis se classent 14e, l'Allemagne 16e, le Royaume-Uni 19e et la France... 31e.

Les pays martyrs de l'Afrique subsaharienne

La queue du peloton des 155 pays étudiés est formée de pays d'Afrique sub-saharienne, Soudan du Sud, Liberia, Guinée, Togo, Rwanda, Tanzanie, Burundi et République centrafricaine, qui ferme la marche. S'y ajoutent la Syrie et le Yémen, dévastés par la guerre civile.

"Les pays heureux sont ceux qui jouissent d'un équilibre sain entre la prospérité, mesurée de manière conventionnelle, et le capital social, qui signifie un degré de confiance élevé dans une société, des inégalités faibles et la confiance dans le gouvernement", a expliqué à Reuters Jeffrey Sachs, directeur du SDSN et conseiller spécial du nouveau secrétaire général de l'ONU, António Guterres.

Mesure du bien-être et évolutions politico-économiques

L'objectif de ce cinquième rapport annuel est de fournir un outil supplémentaire aux gouvernements, aux milieux d'affaires et à la société civile pour améliorer le bien-être de leurs pays, dit-il.

Le classement est établi en fonction de six facteurs: produit intérieur brut par habitant, espérance de vie en bonne santé, liberté, générosité, aide sociale et perception de la corruption dans le gouvernement ou les affaires.

*Un graphique de notre partenaire Statista

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/03/2017 à 16:05 :
Il faut venir en France, LE pays de la voiture moyenne, belle géographie diversifiée, impôts confiscatoires, mentalité d'assistés, économie atrophiée, valeur ajoutée médiocre, ambition faible, services publics hypertrophiés, jalousie socialiste à tous les étages, classe politique hors sol, démocratie affaiblie, tyrannie douce, revenus médiocres mais largesses sociales, une belle décadence qui ne dit pas son nom.
a écrit le 20/03/2017 à 19:45 :
Le jour ou l'on verra les émirs et les oligarques construire dans ces contrées ,le pôle nord aura bougé. L'Islande....un champ de lave et la Norvège avec un peu moins de gaz et pétrole qui en parlerai ? a t'on déjà vu un impressionniste prendre son chevalet pour peindre de la mousse et des lichens .
a écrit le 20/03/2017 à 18:31 :
Des pays où on mange mal, où on s'em...à cent sous de l'heure, où la pression sociale est forte ou très forte, ou les nuits durent plusieurs lunes,etc..
Je préfère de très loin nos bons vieux pays latins pas bien rangés où on mange bien ou très bien où la pression sociale est faible, etc ..
J'ai vécu ou de très bons amis y ont vécu dans plusieurs de ces pays et le pire à supporter au jour le jour est la pression sociale qui ne se quantifie pas.
Bref, un classement bureaucratique sans intérêt
Réponse de le 21/03/2017 à 4:03 :
Va vivre en scandinavie, au lieu de mentir. Déjà on y mange très bien, car il y a énormément de restaurants chinois, iraniens, arabes, turcs, japonais, italiens, thailandais. ... Et ils ne sont pas chers comme en France.....On s'yn ennuie pas tellement, car il y a énormément de clubs de sports, ce sont des grands sportifs les nordistes...La pession sociale y est mille fois inférieure à celle de la France, car ils sont pour l'égalité, et contrairement à la France, l'argent a moins d'importance et tu ne seras pas rejeté car tu touches le smic !! Le climat y est difficile, mais on s'y habitue. Bref, faut arreter les clichés !!
a écrit le 20/03/2017 à 18:15 :
Si on demande au PS, ils vont nous dire que c'est la Hollandie, et de loin, le seul pays où tout va bien :-)
a écrit le 20/03/2017 à 14:59 :
un classement de plus où la France recule. La France est tombée si bas (2000 milliards de dette, désindustrialisation structurelle, déficit commercial abyssal, chômage astronomique, recul dans tous les classements) grâce à un Etat Providence gaspilleur que la bonne cuisine n'y peut plus rien. Même Renault fabrique maintenant 4 voitures sur 5 ailleurs.
a écrit le 20/03/2017 à 11:58 :
Je laisse volontiers Norvège,Islande et Finlande ,voire Danemark soit 4 du top 5 à ceux qui aiment les nuits qui durent presque 24 heures l'hiver et les jours sans nuits l'été .
Quant à la Suisse , le cout de la vie y est tel par raport à l'euro qu'elle est inabordable et que Genève est triste . Tant mieux si mon pays est 31 ème , en espérant que beaucoup se retrouvent ainsi découragés de venir vivre dans ce pays qui a le plus grand littoral marin européen , pas loin de 400 fromages , des bons vins meme à petit prix , du Salers et du charolais .. J'avoue ne pas comprendre ce classement mais il m'arrange plutot .
Réponse de le 20/03/2017 à 13:09 :
Malgré leur meteo moins clemente, ils arrivent à ce résultat flatteur. Peut être pouvons nous nous inspirer d'eux ?
Mais bravo pour ce commentaire positif sur la France, nous en manquons ! Notre 31e place est aussi probablement attribuable à notre negativisme bien français !!
Réponse de le 21/03/2017 à 13:36 :
La Suisse ne se résume pas à Genève qui est effectivement une ville hors de prix, à l'instar de Paris, Londres, etc.
a écrit le 20/03/2017 à 10:27 :
Il est évident que la corruption nous plombe sérieusement dans le classement.
Réponse de le 20/03/2017 à 14:21 :
Eh bien, quand je parlais de negativisme... !
Il existe des problèmes en France, bien réels, mais pour lire vos commentaires citoyen blasé, je remarque que vous n'insistez que sur ces problèmes (quitte à les noircir exagérément parfois) sans jamais nuancer ou relativiser en mettant en avant egalement les bons côtés de notre pays, car oui, il y en a. Et heureusement !
Réponse de le 20/03/2017 à 16:57 :
Je ne fais que reprendre les propos du juge Montgolfier d'il y a deux semaines à peu près je pense et c'est vrai que je le sais depuis bien plus longtemps mais c'était tellement sympa d'entendre cela sur un média et vu comme cela a suscité un silence assourdissant sur le plateau où il était invité, personne n'a tiqué, il ne s'est pas trompé.

De toutes façons, vous pourrez me dire ce que vous voulez mais je sais que la france est un pays corrompu, ensuite négativisme ou pas je ne sais pas ce que cela veut dire si pour vous la corruption c'est normal pour moi, pour moi c'est un délit majeur et un manque de respect immense de la classe politico affairiste pour nous autres citoyens qui travaillons de plus en plus pour gagner de moins en moins à cause d'eux.

Bref, défendre la corruption c'est vraiment moche, honte à vous un peu quand même hein.

Les bons côté que notre pays comportent ne compensent pas les méfaits de l'oligarchie, de cette association de malfaiteurs privés-publics que nous subissons sans arrêt et de plus en plus.
Réponse de le 21/03/2017 à 12:21 :
Vos raccourcis sont assez parlants. Vous ne voyez que le verre à moitié vide. Je préfère ne pas me limiter à ne voir que les travers de nos sociétés (il y en a !),mais voir aussi les bonnes choses dans notre pays (il y en a aussi). Et voyager permet de relativiser et aussi de constater que nous (Français) sommes perpétuellement dans la complainte, la critique, etc. Et s'il convient de ne pas verser dans une attitude béate à l'anglo saxonne, une pointe d'optimisme de temps en temps ne nuit pas.
Si en disant cela, je soutiens la corruption, alors...
Vous me semblez particulièrement négatif, apprenez à voir les bons côtés de la vie, votre quotidien en profitera...et cela n'empêchera nullement de porter un regard critique sur ce qui n'est pas acceptable ou d'émettre des opinions.
Réponse de le 22/03/2017 à 9:12 :
"Si en disant cela, je soutiens la corruption, alors.."

Bien sûr que oui qu'en disant cela vous défendez la corruption. Ne pas parler du dysfonctionnement majeur de notre système qui impose aux peuples du monde des régimes corrompus et incompétents se focaliser que sur ce qui va bien c'est ne pas vouloir regarder la vérité en face et ceux qui ne veulent pas voir la vérité sont ceux qui y ont intérêt, c'est mathématiques.

Il existe un proverbe français disant "le mieux n'est pas l'ami du bien."

Vous voulez que je vous explique d'autres éléments de base de la vie ? N'hésitez pas vous me semblez complètement perdu vous hein.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :