Les Etats-Unis menacent la "téméraire" Corée du Nord de "destruction"

 |   |  456  mots
Le président américain Donald Trump et Nikki Haley, ambassadrice des Etats-Unis aux Nations unies le 18 septembre 2017, à New York.
Le président américain Donald Trump et Nikki Haley, ambassadrice des Etats-Unis aux Nations unies le 18 septembre 2017, à New York. (Crédits : Reuters/Brendan McDermid)
Les Etats-Unis empruntent une nouvelle fois la rhétorique de Pyongyang. L'ambassadrice américaine à l'ONU a menacé dimanche la Corée du Nord de "destruction" si la dictature continue d'avoir "ce comportement téméraire". Une réunion du Conseil de sécurité des Nations unis doit se tenir ce jeudi.

Washington ressort l'option militaire pour régler le dossier nord-coréen. "Si la Corée du Nord continue d'avoir ce comportement téméraire, si les Etats-Unis doivent se défendre ou défendre leurs alliés de quelque façon, la Corée du Nord sera détruite", a menacé dimanche sur CNN Nikki Haley, l'ambassadrice américaine à l'ONU. Les Etats-Unis empruntent donc à nouveau la rhétorique de Pyongyang, rappelant la menace "de feu et de colère" de Donald Trump adressée à la Corée du Nord début août.

"Nous explorons toutes les possibilités à notre disposition, mais il y a tout un ensemble d'options militaires à disposition", a précisé Nikki Haley en ajoutant que le dossier relevait plutôt désormais du secrétaire à la Défense, James Mattis. Un avis qui divise au sein de l'ONU.

"La solution ne peut être que politique", a martelé mercredi dernier le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. "Une action militaire pourrait causer des dévastations à une échelle telle qu'il faudrait des générations pour s'en remettre."

Des avions de chasse et des bombardiers américains se sont quand même déployés ce lundi dans la péninsule nord-coréenne, alors que la Chine et la Russie menaient un exercice naval conjoint.

> Lire aussi : Trois choses à savoir sur Nikki Haley, nommée ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU

Pyongyang dit être proche de détenir l'arme nucléaire

Pyongyang a réalisé un nouveau tir vendredi dernier, survolant le Japon, en réponse aux récentes sanctions adoptées par les Nations unies. Le leader Kim Jong-Un a annoncé samedi être proche de détenir l'arme nucléaire. "Le but final est d'établir l'équilibre des forces avec les Etats-Unis et de faire en sorte que les dirigeants américains n'osent même plus envisager une option militaire contre la République populaire démocratique de Corée", a indiqué le dirigeant nord-coréen cité par l'agence locale KCNA.

Alors qu'une nouvelle réunion du Conseil de sécurité de l'ONU doit se tenir jeudi, Nikki Haley estime que "nous avons épuisé tout ce que nous pouvions faire au Conseil de sécurité actuellement". Le président américain Donald Trump doit rencontrer jeudi son homologue sud-coréen, Moon Jae-In, et le Premier ministre japonais Shinzo Abe, selon le Washington Post.

Un sondage Ipsos réalisé pour NPR révèle que 51% des Américains ne font pas confiance à Donald Trump pour gérer la crise nord-coréenne, dont 40% se disent très inquiets par la situation.

> Lire aussi : Renouer avec la Corée du Nord, le défi du nouveau président sud-coréen

(Avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/09/2017 à 8:17 :
Menaces , indignations , condamnations , promesses : voila le panel des postures des "grands" de ce monde !
L'action quand a elle est parfaitement secondaire voire facultative .......
Ca relativise complètement le concept de grandeur : on se croirait dans une cour de récré et ça rajeunit !
a écrit le 19/09/2017 à 0:25 :
Corée du Nord à anéantir par voie d'Armes, sans conséquences pour le Sud et le Japon
Réponse de le 19/09/2017 à 1:28 :
Voue ne rêvez pas un peu trop non ?
Réponse de le 19/09/2017 à 8:31 :
Sans consequences dites-vous ? Ouvrez un atlas et regardez ou est situee la ville de Seoul. Tokyo, combien de KM ?
a écrit le 18/09/2017 à 23:24 :
Ma mère me disait à propos des guêpes : " il ne faut pas les agiter, ne pas faire de mouvement brusques et elles partiront d'elles même".
La Corée du Nord est une grosse guêpe et Donald Trump est un gros enfant qui n'a peut-être pas assez écouté sa maman.
Réponse de le 19/09/2017 à 12:37 :
Ahah, right!
a écrit le 18/09/2017 à 23:15 :
"Le leader Kim Jong-Un a annoncé samedi être proche de détenir l'arme nucléaire".
Je croyais qu'ils avaient testé des bombes A (Tactiques) il y a quelques années, H ily a quelques mois.
Aurais-je mal lu ou le cerveau des journalistes à t'il été victime de la Bombe nord coréenne?
En attendant Les actionnaires de Raytheon, Boeing, Aerojet, Rocketdyne, Honeywell, BAE Systems et MiltonCAT remercient Kim Jong-Un, la Corée du Sud voulait suspendre le déploiement du THAAD, maintenant elle va cracher au bassinet bien dépendre des US. Mon dieu que j'ai peur de ces nords coréens qui font tout pour garder leur ennemi favoris en Corée.
NB: L'armée US ne serait apparement plus capable d'arréter une offensive nord coréenne le fric a servit à payer le THAAD et le F35.
a écrit le 18/09/2017 à 22:14 :
La Corée du nord ne fait, pour le moment, que de la provocation. M. Un sait bien qu'il n'a aucune chance de gagner... Nous connaissons bien la puissance nucléaire de ce pays.

Cependant, théoriquement, seuls la quantité de matière accessible sur terre, et la science, limitent les dégâts qui peuvent être causé:

- Nous n'entendons plus parler des programmes occidentaux depuis longtemps.
- Il est technologiquement possible(et au regard du temps passé depuis les dernières nouvelles de sa puissance nucléaire) que, par exemple la France.., soit capable de créer une destruction massive d'une tel ampleur que que le climat ne puisse s'en remettre avant très longtemps.

Wiki:
<Les bombes thermonucléaires ont des effets qualitativement semblables aux autres armes nucléaires. Cependant, elles sont généralement plus puissantes que les bombes A, donc les effets peuvent être quantitativement beaucoup plus importants.

Une valeur « classique » de l'énergie dégagée par l'explosion d'une bombe à fission est d'environ 14 kt de TNT (soit 14 000 t), une tonne de TNT développant 109 cal, soit 4,184 × 109 J. De par leur conception, la valeur maximale ne dépasse guère 700 kt.

En comparaison, les bombes H seraient théoriquement au moins 1 000 fois plus puissantes que Little Boy, la bombe à fission larguée en 1945 sur Hiroshima. Par exemple, Ivy Mike, la première bombe à fusion américaine, a dégagé une énergie d'environ 10 400 kt (10,4 Mt). L'explosion la plus puissante de l'Histoire fut celle de la Tsar Bomba soviétique qui devait servir de test à des bombes de 100 Mt : sa puissance était de 57 Mt. Ce fut une bombe de type « FFF » (fission-fusion-fission) mais « bridée » : le 3e étage étant inerte. Khrouchtchev expliquera qu'il s'agissait de ne pas « briser tous les miroirs de Moscou ».

L'énergie maximale dégagée par une bombe à fusion peut être augmentée indéfiniment (du moins sur le papier). La Tsar Bomba dégagea 2,84×1017 J.>

La Tsar Bomba a explosée en 1961...

Où en sont réellement les programmes nucléaires russes et Américains? Et la France? Et si un psychopathe mettait la main dessus?

Le nucléaires doit s'arrêter!

Cela dit en passant, notre nucléaire actuel est fait pour faire des bombes de ce type, il est possible de faire des générateur moins polluant, moins chère, et qui ne serve pas a faire des bombe avec cette technologie.


PS: SVP faite quelque chose pour l'actualisation récurrente, c'est insupportable! (faite des copier/coller au fur et à mesure que vous élaborez votre texte)
a écrit le 18/09/2017 à 20:26 :
Trump est pas de parole et à peur de perdre contre la core du nord l,amerique parle dans le vide
a écrit le 18/09/2017 à 19:07 :
Plus ça va et plus on dirait que c'est scénarisé le truc, espérons que le peuple coréen du nord et du sud ne subisse pas les conséquences de ce grand spectacle pitoyable de la part de politiciens mondiaux désastreux.
Réponse de le 19/09/2017 à 8:36 :
Un conflit atomique aujourd'hui, et vous ne pourrez plus "bloguer" sur le net.
Tout le monde sera tot ou tard implique, ne revez pas.
Réponse de le 20/09/2017 à 19:29 :
"Un conflit atomique aujourd'hui, et vous ne pourrez plus "bloguer" sur le net."

Heu je n'en ai absolument rien à faire de "bloguer" sur internet, je m’inquiète pour ceux qui peuvent se faire tuer par des bombes pas pour mon petit confort d'occidental égocentré totalement déshumanisé, merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :