Téléchargez
notre application
Ouvrir

Diaporama Le top 5 des pires paradis fiscaux

5. Singapour

En 2013, Singapour figurait déjà dans le top 10 des paradis fiscaux les plus avantageux pour les fraudeurs, publié alors par l'ONG Tax Justice Network. La situation n'a donc pas évolué et la ville-état figure donc en bonne place au classement des pays les plus accueillants envers les exilés fiscaux.  (Crédits : Reuters)

latribune.fr 5 images

Si les scandales s'enchaînent, des Panama Papers au Football Leaks en passant par l'affaire Cahuzac, l'évasion fiscale reste une pratique encore largement répandue, et certains pays rivalisent d'ingéniosité pour attirer particuliers et entreprises dans leurs filets. L'Oxfam, confédération de 18 ONG luttant "contre les injustices et la pauvreté", a publié le 13 décembre 2016 son classement des 15 pires paradis fiscaux du monde

Pour déterminer à quel point le paradis fiscal est "pire" que les autres , l'Oxfam a retenu toute une série de critères : le taux d'imposition des sociétés pratiqué par le pays ; le nombre de multinationales américaines s'y étant installés, signe, selon l'Oxfam, d'une attractivité anormale ; ou encore la mise en place de dispositifs d'incitation fiscale paraissant "démesurés" eu égard aux finances publiques de l'Etat. 

Autres diaporamas

voir plus de diaporamas