Législatives 2017 : les candidats "En Marche ! ", des jeunes, des femmes... mais aisés

 |   |  582  mots
Sur les 524 candidats étiquetés La République en marche!, 281 n'ont jamais exercé un mandat politique, 50,7% sont des femmes, 60% viennent du privé mais... 68,6% sont issus des classes sociales supérieures.
Sur les 524 candidats étiquetés "La République en marche!", 281 n'ont jamais exercé un mandat politique, 50,7% sont des femmes, 60% viennent du privé mais... 68,6% sont issus des classes sociales supérieures. (Crédits : Reuters/Robert Pratta)
Les "peut-être plus de 400 députés" La République en Marche (LREM) vont rajeunir et féminiser l'Assemblée nationale. Il vont aussi permettre au secteur privé d'être davantage présent. Pour autant, ils sont très loin de représenter la "France d'en bas".

Renouvellement, rajeunissement, parité, société civile... La déferlante attendue de députés étiquetés La République en Marche (LREM) à l'Assemblée nationale - peut-être plus de 400 - interpelle sur le profil atypique de tous ces impétrants présentés comme, enfin, représentatifs de la « vraie » France. Pourtant, à y regarder de plus près, ce jugement doit être relativisé. Les données fournies par le ministère de l'Intérieur et une étude du Cevipof (Sciences Po Paris) sur le profil des candidats LREM montrent qu'ils apportent, certes un vent de fraîcheur, pour autant, ils restent tout de même assez « typés ».

Une chose est certaine en tout cas, LREM respecte strictement la parité. Sur les 524 candidats soutenus, 50,7 % sont des candidates, soit le meilleur taux de toutes les formations politiques françaises à l'exception du PRG qui présentait 53% de femmes au premier tour du 11 juin. De même, il est exact que les étiquetés LREM sont un peu plus jeunes que la moyenne générale, toutes formations confondues : 47 ans au lieu de près de 49 ans.

Des candidats pas si néophytes que ça en politique

En revanche, dire que la grande majorité des candidats LREM sont  des néophytes de la politique n'est pas exact. Si, en effet, 281 n'ont jamais eu de mandat, en revanche, 243 en ont déjà exercé un (de simple conseiller municipal à député) . Et ils sont plusieurs dizaines a avoir déjà « gravité autour du pouvoir » en tant qu'assistants parlementaires, membres de cabinets ministériels, collaborateurs d'élus locaux, etc. En outre, comme le souligne le Cevipof, près d'un tiers des candidats LREM a fait l'expérience d'une « socialisation politique » en étant à la tête d'une association, de services communaux, d'une Chambre de commerce, etc...

Issus d'un milieu aisé

Quant à être vraiment représentatifs de la société civile... Ce n'est pas vraiment le cas. Certes, il y a des « personnalités », telles que le mathématicien Cédric Villani, la torera Marie Sara, le juge Eric Alphen. Certes également, il y a deux pompiers, deux ouvriers et une dizaine d'agriculteurs. Mais, plus généralement, ce sont les catégories socio-professionnelles supérieures qui sont davantage représentées (à hauteur de 68,6% des candidats). On trouve ainsi, 87 enseignants ou dirigeants d'établissements scolaires, 42 exerçant une profession médicale, 17 ingénieurs, 28 avocats.

En revanche, Emmanuel Macron qui veut faire souffler l'envie d'entreprendre sur les Français sera dignement relayé à l'Assemblée nationale. De fait, d'après une décompte effectué par le quotidien Le Monde, on trouve au moins 155 candidats LREM, soit près d'un sur trois, qui ont leur propre entreprise. Par ailleurs, pour l'anecdote, il n'y a que 32 candidats travaillant dans la... banque ou l'assurance.

Des diplômés du supérieur

Enfin, les candidats de LREM sont plutôt des diplômés du supérieur. 237 sont passés par l'université (essentiellement droit et médecine) ; 49 sortent d'un Institut d'études politiques ; 44 ont fait une école de commerce dont 9 l'Essec et 8 HEC ; 29 ont fait des écoles d'ingénieurs; 10 sortent de l'ENA et 6 ont un brevet de technicien supérieur.

In fine donc, il est exact de dire que les candidats en marche rajeunissent et féminisent le personnel politique. Comme ils permettent une entrée en force du « privé » à l'Assemblée nationale. En revanche, « la France d'en bas », comme disait l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, ne sera guère mieux représentée qu'auparavant...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/06/2017 à 11:45 :
J ai l impression que ce sont les bobos qui vont diriger le pays à coup de Com ???je me trompe peut être !!mais attention le pays est très diversifié avec des ouvriers, des fonctionnaires ,des cadres moyens et toute une couche de la population de classe moyenne vivotant tant bien que mal et nos agriculteurs et nos retraités !!!attention ce monde là ne compte pas pour rien et ne veut pas être le dindon de la farce !!!
a écrit le 18/06/2017 à 11:30 :
Pour faire court cela ressemble à la France Bobo !!! Cela permettra vite à ceux qui sont à l'extérieur de se radicaliser et de faire sauter le bouchon aux élections intermédiaires et en 2022 !! Le plus dur est à venir.....
a écrit le 17/06/2017 à 6:05 :
"10 sortent de l'ENA" et oui, décidément, ils sont comme les rats, on les trouve partout.
a écrit le 16/06/2017 à 18:16 :
En un mot, des personnes qui incarnent l'avenir de la France!
a écrit le 16/06/2017 à 14:54 :
rien d etonnant. Pour pouvoir etre elu, il faut du temps (difficile si vous faites les 3*8 de faire campagne) et de l argent (ne serait ce que pour les affiches et bulletins). Après il faut un certain nombre de compétences (savoir parler (voire mentir) en public), avoir une belle presentation ca aide ...
Vu que LREM est un parti recrutant ses electeurs dans les CSP+, il est pas etonnant que ses candidats soient aussi CSP+

Par contre il faut voir d ou on part ! On va eliminer des deputes qui sont des apparatchik, qui n ont fait que de la politique depuis 30 ans (et sont completement deconnecte de la vie reelle pour la plupart). Cerise sur le gateau, on va avoir un renouvellement generationnel: bye bye les baby boomers (avec un peu de chance, on va arreter de favoriser cette generation)
Réponse de le 16/06/2017 à 18:15 :
"on va avoir un renouvellement generationnel: bye bye les baby boomers (avec un peu de chance, on va arreter de favoriser cette generation)"

Faudra que Macron en parle à Brigitte d'ailleurs.
Réponse de le 17/06/2017 à 1:30 :
Ça pour avoir du changement il va y en avoir, mais dans le bon sens j'ai un doute.. Cela sera "Marche ou Gréve".. Pour la loi travail, vous allez faire un recul au 19 éme siècle, cher aux Libéraux, car cela fait plaisirs aux patronats, vu que sais eux qui feront la loi, et le salarié ne pourra que fermer sa gueule, donc retour à l’esclavage, mais moderne..? Fin des 35 heurs, recul de la Sécurité Sociale, TVA à 22%, la retraite à 67 ans, celle qui est officiel.. Augmentation des taxes, pour tous les propriétaires.. suppression de l'argent liquides..les caisses de retraite vont disparaitre.. diminution du RMI, des allocations chômage.. Implantation de puces RFID sous la peau de la mains, pour un contrôle permanent..? et la cerise sur le gâteau, les robots vont remplacer 60,000 les salariés comme chez Foxconn en Chine..! Et dans 5 ans la France ne sera plus que des régions.?
Oui posé-vous le pourquoi que Hollande à fait passer les 22 régions à 13.?? Et les 28 pays de l'UE auront disparue.. Moi, mon avenir il est derrière, mais vous allez raté votre avenir. Merci Macron.
Réponse de le 18/06/2017 à 11:34 :
Les baby-boomers sont ceux qui ont reconstruit la France après le désastre de la deuxième guerre mondiale et en ont fait un Pays de nantis qui ne réalisent même pas la chance qu'ils ont d'y vivre comparativement à bien d'autres Pays de cette planète !!!
Réponse de le 18/06/2017 à 16:15 :
"Les baby-boomers sont ceux qui ont reconstruit la France après le désastre de la deuxième guerre mondiale "

Faux ,ce sont nés dans les années 20 ou 30, faudra m'expliquer comment reconstruire un pays en étant nés entre 45 et 55 ?. Sans oublier, les immigrés de l'époque que le père Debré faisait entrer dans les années 50,60 pour rebâtir le pays.
2 novembre 1945 : vote de l'ordonnance sur l'entrée et le séjour des étrangers en France. Trois cartes de séjour d'une durée variable sont instaurées (un, trois et dix ans). L'immigration des familles, souhaitée dans une optique démographique, est favorisée entre 1956-1966 : l'immigration s'accélère avec la décolonisation et l'entrée en vigueur au 1er janvier 1958 du traité de Rome, qui instaure le principe de libre circulation des personnes.
Déclin progressif de l'immigration italienne au profit de l'immigration espagnole et portugaise. Développement de l'immigration marocaine et tunisienne. Forte augmentation de l'immigration algérienne après la fin de la guerre en 1962, et début de l'immigration africaine subsaharienne.Je sais aussi que le baby-boomer né en 45 aime bien faire croire à ses petits enfants qu'à 65 ans qu'il a fait la guerre de 39/45 , mais tout cela c'est du pipeau.C'est surtout une génération qui a profité de la reconstruction du pays , nuance.
a écrit le 16/06/2017 à 13:52 :
S'il y a un peu plus de représentants des entreprises et un peu moins de fonctionnaires, ça ne peut qu'être salutaire.
a écrit le 16/06/2017 à 11:19 :
LE SUCCES DU MOUVEMENT MACRON ET DU AU RAS LE BOL DES AFFAIRES SALES DE DROITE COMME DE GAUCHES? MAIS COMME JE L AI SOUVENT DIT LES VRAIS REVOLUTIONS SONT SOUVENT FAITE PARS DES JEUNES? CELLE CI SEST FAITE PARS LES URNES DONT NOUS DEVONS LA REPECTE? LE PROGRAMES DE MACRON N EST NI DE DROITE NI DE GAUCHES? IL VAS FAIRES SAUTE QUELQUE VEROUS QUI SOIT DISANT BLOQUE LA SOCIETE? MOI JE CROIS QU IL FAUT LEURS LAISSE DU TEMPT? MAIS JE LEURS CONSEILLERAIS DE DE NE PAS ECOUTE TROP LES SIRENNES PATRONNALES ET DE BIEN NEGOSIEZ LES NOUVELLES IDEES AVEC LES SYNDICATS CAR SE SONT LES PLUS PROCHES DU PEUPLES QUI CRES REELLEMENT LES RICHESSES DE LA FRANCE/ SE SONT AUSSI DES ELUES DU PEUPLES LE PLUS FRAGILES DE LA SOCIETE??? ///NOUS AURONS LE DESTIN QUE NOUS AVONS MERITE/// ALBERT EINTEINS///
Réponse de le 16/06/2017 à 13:37 :
Merci d'utiliser le correcteur orthographique que La Tribune met gracieusement à votre disposition, votre texte n'en sera que plus compréhensible.
a écrit le 16/06/2017 à 9:39 :
De l’intérêt de la pluralité pour la démocratie.
En premier lieu, il ma parait important de dénoncer l'agression dont a été victime NKM, une femme courageuse qui a toujours défendu des idées plutôt que des directives de parti.

Même si ce n'est pas l’objet de l'article, je crois qu'il y a un lien. Puisque ce à quoi on a assisté pendant cette campagne, c'est un défoulement et une propagande anti système ou anti élites. Les fameux bobos en feraient partie, sous prétexte qu'ils seraient issus des métropoles et qu'ils seraient cultivés et diplômés. Il est vrai que les métropoles offrent un contexte de travail, de culture et de diversité permettant de s'enrichir, pas obligatoirement financièrement mais au moins intellectuellement.

Beaucoup d'analystes ont mis en avant l’apparition de clivages non plus gauche-droite, mais entre progressistes et conservateurs. En quelque sorte une forme de conflit culturel, touchant presque au civilisationnel.

Homme ou femme, peu importe, l'important c'est qu'il y ait des personnes intelligentes et censées au pouvoir, le reste s’apprend.

Il faut des personnes libres au pouvoir (telle NKM), qui empêchent qu'il y ait d'autres dérives de ce genre et que l'on sorte enfin de ce climat quasi haineux et raciste, qui n'est tout de même pas le fruit du hasard.
Réponse de le 16/06/2017 à 14:47 :
NKM est une parfaite apparatchik. Papa etait politicien et elle a hérité d une place dans l Essonne ou papa etait elu. Puis elle a migré a Paris car c est une belle rampe de lancement quand on est de droite (cf chirac). Pas de bol, les bobos n ont pas volu d elle a la mairie. Mais elle a pas tout perdu en soutenant Fillon puisque celui ci lui a laissé sa circonscription en or (a la grande fureur de Dati)
Réponse de le 16/06/2017 à 15:30 :
Que de portes ouvertes enfoncées!
Réponse de le 16/06/2017 à 16:39 :
Elle a tout de même ses opinions et son franc parler et a résisté à Sarkozy lors de son virage tout sécuritaire et identitaire. Je crois qu'elle avait pressenti qu'à terme, cela ne ferait qu'alimenter l’extrême droite.
Son positionnement politique parait plus proche d'une droite économiquement ambitieuse que du simple conservatisme. Elle a certainement des choses à prouver, y compris au sein du consortium actuellement au pouvoir.
a écrit le 16/06/2017 à 9:04 :
j'ai bien peur que notre président se comporte en parfait autocrate.Une très grosse majorité parlementaire"aux ordres" et non représentative de la diversité des citoyens(mais cela n'est pas nouveau!).Que reste-il de la démocratie?Que veut Mr Macron pour notre pays? Pourquoi cette hâte à casser le Code du Travail? Je ne vois devant nous que des jours sombres.J'ai le choix ce dimanche entre la droite"Macron" et une autre droite, entre des fonctionnaires et des fonctionnaires.Et ces gens-là, bien protégés par leur statut, n'auront de cesse d'enfoncer bon nombre de leurs concitoyens dans un marasme pire.C'est le seul sujet clair et certain du programme de notre président.
a écrit le 16/06/2017 à 8:56 :
Et pourquoi ils devrait etre "de la France d'en bas"??????????????
Réponse de le 16/06/2017 à 10:35 :
quel commentaire méprisant!
Il est évident que toutes les couches sociales devraient être représentées à l'assemblée. Vous vous souvenez du mot démocratie : la voix du peuple, de tout le peuple!
Réponse de le 16/06/2017 à 13:32 :
completement d'accord
a écrit le 16/06/2017 à 8:12 :
certes :! mais avec un faible %.. cette embellie sera elle de courte durée ?? probité et moralité dans l indifférence nous laisse perplexe ! médiapart vient de réveller une seconde affaire immobiliere Ferrand..de quoi regretter MR HOLLANDE...
a écrit le 15/06/2017 à 21:15 :
Quand on veut limiter les ressources des parlementaires au nom d'une certaine moralisation, on limite l'accès aux seuls riches.
a écrit le 15/06/2017 à 18:41 :
Il n'en demeure pas moins que Macron va gouverner de l’Élysée sans demander l'avis des parlementaires. Ils ont signé pour faire parti d'En Marche , une charte ou il est stipulé qu'ils doivent voter les lois proposées par Macron sans possibilité de les amender. Inquiétante perspective qui ne va pas dans le sens d'une démocratie d'ouverture.
Réponse de le 15/06/2017 à 19:56 :
Vous êtes bien optimiste en y voyant là une démocratie tout court ...
Qu' en dit M Bayrou garde des sceaux ..? "Monsieur Macron a fait signer aux candidats de son mouvement un engagement de voter les lois qui leur seront présentées par le gouvernement...
Or, un tel engagement est d'une inconstitutionnalité rédhibitoire puisque les représentants de la nation sont souverains et que tout mandat impératif est nul.
Les candidats élus ne sont donc pas liés par un tel engagement.

Leurs candidatures apparaissent comme irrégulières, dès lors qu'elles ont été proposées sur la base d'une renonciation à jouer leur rôle constitutionnel de parlementaires.
Enfin, le président de la république qui a fait souscrire à ses candidats un engament destiné à priver le parlement de sa souveraineté, et à le placer sous la sujétion de son gouvernement, a commis là le crime de haute trahison qui devrait entraîner sa déchéance... "
Réponse de le 16/06/2017 à 10:36 :
entièrement d'accord!
sombre perspective....
a écrit le 15/06/2017 à 18:02 :
"Issus d'un milieu aisé"

Et ces gens la ,veulent une loi travail XXL pour les salariés ,cela ne m'étonne pas beaucoup .Mais bon, comme disent certains la lutte des classes n'existe plus au 21e siècle ,par contre le vote de classe perdure apparemment.Ils ont quand même deux ouvriers et deux pompiers dans le paquet ,ouf, l'honneur est sauf.
Réponse de le 16/06/2017 à 14:58 :
Vous croyez que les deputes precedent etaient pas de classes sociales aisees ?
Quant a la fameuse loi travail XXL, il vaut pas se le cacher, ca va pas etre positif au debut pour les employés, mais c est probablement le prix a payer pour eviter de sombrer.
Par contre si Macron reussit son coup, le choamge baissant les employeurs esclavagistes vont avoir du mal a trouver de la main d oeuvre, surtout si vous avez droit au chomage en cas de demission
Réponse de le 16/06/2017 à 17:55 :
@cd

"mais c est probablement le prix a payer pour eviter de sombrer".

Tu dois pas être concerné,donc.
Réponse de le 17/06/2017 à 6:21 :
@cd
Je vous recommande de visionner : https://www.youtube.com/watch?v=4UUr4zn9X8Y
Vous aurez un autre aperçu de Macron.
a écrit le 15/06/2017 à 17:45 :
C'est exactement ça, les gens les plus modestes seront une nouvelle fois dépourvus de représentants. Seuls ceux qui vivent les mêmes expériences peuvent se comprendre à moins d'être doté d'un certain humanisme mais hélas ce dernier étant bien trop à géométrie variable selon les uns et les autres certains vont toucher presque juste tandis que d'autres resteront campés sur la charité chrétienne, il est bien moins fiable concernant les gens qui vivent avec des revenus supérieurs.

Notre vie moderne lié à l'esclavagisme salarial néolibéral nous empêche de regarder ce qu'il se passe à côté, à fond la tête dans le guidon, convaincus par la société du spectacle d'avoir raison, nous ne pensons qu'à notre propre vie reposant nos considérations humanistes sur la seule éducation que nous avons reçu forcément datée qui plus et.

Merci beaucoup pour cet article.

"Coupures de presse: Pauvreté, couteau entre les dents, génies du bien, souverainistes, impasse universitaire" https://www.monde-diplomatique.fr/2017/06/A/57570 (gratuit)
Réponse de le 15/06/2017 à 23:28 :
C'est bien dommage que vous ne vous soyez pas présentez avec tant de certitudes et d'idées :-)
Réponse de le 16/06/2017 à 9:25 :
Votre réponse a t'elle un rapport avec le sujet de l'article ? Non.

A-t'elle un rapport avec ma réponse ? Non plus.

Donc bien entendu je la signale comme trollage.
Réponse de le 16/06/2017 à 10:41 :
Votre analyse est empreinte d'une certaine justesse et dérange certains apparemment!
Réponse de le 16/06/2017 à 12:02 :
"Votre analyse est empreinte d'une certaine justesse et dérange certains apparemment!"

Et je ne suis pas difficile vous savez, si au moins ils s'opposaient avec des arguments, des faits, des analyses, des exemples ce serait avec plaisir que je les lirais mais non systématiquement ils ne font que m'opposer leurs ressentiments démontrant, mais y en a t'il vraiment besoin ?, que la peur installée à long terme étrique l'esprit et la pensée en même temps que générant de sales maladies.

Et pas de bol car "tout est bruit pour celui qui a peur" Sophocle.

Bref hélas je vais avoir du mal à me débarrasser des (du ?) apeurés.
Réponse de le 16/06/2017 à 13:26 :
@papi blasé: en quoi les revenus supérieurs" seraient-ils "moins fiables" ? tu n'as pas l'air au courant, mais les philanthropes que tu dénigres par ailleurs dans l'article sur Jeff Bezos (Amazon) sont ceux qui contribuent le plus. Reste même à savoir si tu donnes la pièce aux pauvres de ton quartier. Tout cela donne donc à penser, comme le dit Flute, que tu réagis pour dire quelque chose, toujours à mauvais escient, par jalousie sand doute. Et comme le dit Flute, si tu es si malin, pourquoi ne te présentes-tu pas :-)
Réponse de le 16/06/2017 à 14:45 :
"en quoi les revenus supérieurs" seraient-ils "moins fiables" ? "

Parce que chacun d'entre nous adapte sa vie sociale, en général à son revenu générant ainsi ce que l'on appelle une caste.

Or plus vous avez d'argent et plus vous vous éloignez de la vie réelle de ceux qui n'en ont que très peu ou peu.

"tu n'as pas l'air au courant, mais les philanthropes que tu dénigres par ailleurs dans l'article sur Jeff Bezos (Amazon) sont ceux qui contribuent le plus"

Ben non pas de bol l'imposteur, c'est l'impôt qui redistribue le plus les revenus, alors certes les actionnaires milliardaires s'y sont sérieusement attaquer mais le premier distributeur de richesse c'est l'état pour combien de temps voilà la vraie question.

"Tout cela donne donc à penser, comme le dit Flute, que tu réagis pour dire quelque chose, toujours à mauvais escient, par jalousie sand doute"


Vos ressentiments classiques, c'est comme ça que je vous reconnais, même en vous dispersant sous plusieurs pseudonymes, aucun intérêt donc, normal vous avez déjà du mal à tenir les courtes distances alors les longues...

"Et comme le dit Flute, si tu es si malin, pourquoi ne te présentes-tu pas :-) "

Parce que je n'ai pas de réseau, je l'explique à longueur de mes commentaires si vous les lisiez au lieu de les survoler pour seulement me troller vous le verriez.

Adieu l'imposteur.
Réponse de le 19/06/2017 à 11:57 :
"@pillock blasé: il faudrait en effet t'adapter à la vie réelle au lieu de nous assommer de commentaires narcissiques plus ineptes les uns que les autres :-) "

Diffamation, ressentiments, médiocrité, hors sujets avérés, bien entendu j'ai signalé votre commentaire à la modération.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :