Primaire de la droite, demandez le mode d'emploi !

 |   |  618  mots
L'ensemble des Français inscrits sur les listes électorales le 31 décembre 2015 ont le droit de participer à la primaire de la droite des 20 et 27 novembre pour départager les sept candidats en lice. A la condition de verser deux euros pour chaque scrutin et de signer une charte de l’alternance.
L'ensemble des Français inscrits sur les listes électorales le 31 décembre 2015 ont le droit de participer à la primaire de la droite des 20 et 27 novembre pour départager les sept candidats en lice. A la condition de verser deux euros pour chaque scrutin et de signer une "charte de l’alternance". (Crédits : PHILIPPE WOJAZER)
A six jours du premier tour de la primaire de la droite, le 20 novembre, rappel du mode d'emploi de ce scrutin.

Primaire de la droite, "J moins six" avant le premier tour dimanche 20 novembre. Et si l'on en croit les derniers sondages, ça y est, cet évènement commence à mobiliser les Français. Selon un sondage Harris Interactive pour France télévision « l'émission politique », 13% des Français seraient ainsi prêts à aller voter pour cette primaire, une proportion qui monte même à 31% chez le sympathisants « Les Républicains ». Dans les états-majors des sept candidats, l'heure est aussi à la mobilisation « pour faire voter ». Rappel des règles du jeu.

Qui peut voter ?

Il s'agit d'une primaire ouverte, c'est-à-dire que tous les électeurs inscrits sur les listes électorales au 31 décembre 2015 peuvent potentiellement y participer. Cependant, les électeurs devront s'acquitter de deux euros à chaque scrutin (les 20 et 27 novembre). En outre, ils devront signer un texte indiquant : « je partage les valeurs républicaines de de la droite et du centre et je m'engage pour l'alternance afin de réussir le redressement de la France ».

Où voter ?

Il y aura finalement 10.228 bureau de vote, dont 9.922 en métropole et 306 en outre-mer. Chaque électeur est rattaché à un bureau de vote en fonction de son adresse d'inscription sur les listes électorales au 31 décembre 2015 et les procurations sont interdites. Le bureau de vote de la primaire n'est pas forcément le même que pour les élections officielles. On peut connaître l'adresse exact de son bureau de vote en consultant le site suivant : http://www.primaire2016.org/ou-voter/

Le comité d'organisation de la primaire a d'ailleurs prévu de distribuer cette semaine partout sur le territoire un tract national de 7 millions d'exemplaires.

58.472 Français de l'étranger se sont également inscrits pour pouvoir voter, c'est presque dix fois plus que lors de la primaire socialiste de 2011, d'après la Haute autorité de la primaire de la droite. Ils sont les seuls à pouvoir voter électroniquement. Ils ont reçu leurs codes de vote le 10 novembre et pourront voter en ligne pendant 24 heures à partir du samedi 19 novembre à 19 heures et jusqu'à la clôture dimanche 20 novembre à 19 heures. C'est en... Suisse que le plus grand nombre d'électeurs français se sont inscrits (6.955), suivie par les Etats-Unis (6.684). Et il y aussi 4 électeurs au Kossovo et 3 au Monténégro !

Comment se déroule le scrutin ?

A l'issue du premier tour, si aucun des sept candidats n'obtient la majorité absolue, un second tour sera organisé le 27 novembre. Il opposera les deux candidats arrivés en tête le 20 novembre.

La campagne du premier tour prendra fin vendredi 18 novembre à minuit. Les candidats ne pourront alors plus s'exprimer jusqu'à la clôture du scrutin. Idem pour leurs soutiens.

Comment seront annoncés les résultats ?

Chaque président de bureau de vote remontera les résultats directement à la Haute autorité de la primaire, présidée par la juriste Anne Levade. Chaque candidat aura un représentant auprès de cette Haute autorité et c'est lui qui pourra, s'il le souhaite, déposer un recours sur tel ou tel bureau. Ces recours devront être effectués dans les 24 heures. Évidemment, le nombre des recours conditionnera le temps de traitement avant la proclamation définitive des résultats pour chacun des deux tours de scrutin.

Les résultats provisoires seront publiés tout au long de la soirée électorale. La Haute autorité publiera en temps réel les résultats de chaque département.

Pour que les premiers résultats publiés soient significatifs, la publication commencera à partir des résultats connus de 2.000 bureaux et l'actualisation se fera ensuite tous les quarts d'heure.

Les bureaux fermeront partout sur le territoire à 19 heures. Au total, selon la Haute autorité, aucun résultat ne devrait être publié avant 20h30 dimanche 20 novembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :