Crise migratoire : "Mon foutu devoir est que cette Europe trouve un chemin ensemble" (Merkel)

 |   |  403  mots
Pouvez-vous sérieusement croire que les pays de l'Euro ont combattu jusqu'au bout pour que la Grèce reste dans l'Euro [...] pour qu'un an plus tard, au final, on laisse pour ainsi dire la Grèce plonger dans le chaos?, a lancé la chancelière allemande.
"Pouvez-vous sérieusement croire que les pays de l'Euro ont combattu jusqu'au bout pour que la Grèce reste dans l'Euro [...] pour qu'un an plus tard, au final, on laisse pour ainsi dire la Grèce plonger dans le chaos?", a lancé la chancelière allemande. (Crédits : REUTERS/Ralph Orlowski.)
De moins en moins populaire dans son pays, la chancelière allemande Angela Merkel espère que les discussions programmées entre les dirigeants européens et la Turquie le 7 mars, puis le sommet européen sur l'immigration des 18-19 mars permettront de sortir l'Europe de l'impasse et de la course au rétablissement des frontières.

En pleine crise des réfugiés, Angela Merkel défend avec force de conviction la politique d'accueil de l'Allemagne. "Mon foutu devoir et mon obligation est que cette Europe trouve un chemin ensemble", a-t-elle lâché avec une verve inhabituelle lors d'une émission télévisée sur la chaîne publique ARD diffusé dimancge 28 février.

"Pouvez-vous sérieusement croire que les pays de l'Euro ont combattu jusqu'au bout pour que la Grèce reste dans l'Euro [...] pour qu'un an plus tard, au final, on laisse pour ainsi dire la Grèce plonger dans le chaos?", a lancé la chancelière allemande.

Près de 70.000 migrants et réfugiés pourraient se retrouver "piégés" sur le territoire de la Grèce dans les semaines à venir en raison du renforcement des contrôles imposés à leurs frontières par des Etats des Balkans (dont très récemment la Macédoine) et d'Europe centrale, selon le ministre grec de la Migration. Environ 22.000 sont actuellement dans le pays.

"Pas de plan B" à l'accord conclu avec la Turquie

La Grèce est une porte d'entrée en Europe pour les migrants, notamment les Syriens fuyant la guerre et venant de Turquie, et qui veulent obtenir le statut de réfugiés. Pour la majorité d'entre eux, l'Allemagne est la destination finale.

     | Lire Crise des migrants : l'Allemagne propose un marché à la Grèce

De moins en moins populaire dans son pays, qui a accueilli 1,1 million de demandeurs d'asile l'an dernier, Angela Merkel espère que les discussions programmées entre les dirigeants européens et la Turquie le 7 mars, puis le sommet européen sur l'immigration des 18-19 mars permettront de sortir l'Europe de l'impasse et de la course au rétablissement des frontières. La chancelière allemande a insisté sur le fait qu'il n'y avait selon elle pas de "plan B" à l'accord conclu entre Bruxelles et Ankara pour réduire l'afflux de migrants. Insistant sur le fait que le problème ne pourra pas se résoudre "en fermant unilatéralement les frontières", elle a déclaré :

"La responsabilité de l'Allemagne est que ce problème soit réglé avec tous les pays et non pas aux dépens d'un pays. C'est ce que nous avons fait durant la crise de l'Euro et nous devons faire de même avec la crise des réfugiés."

(avec Reuters et AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/03/2016 à 19:49 :
Bien madame merkel a réagis en toute humanité, mais la réalité s'est que tous l'aide que nous apportons a ses gens est au détriment de nos polulations, de nos malheureux... Ensuite une grande partis de ses gens refusse de s'intégré et de respecté nos lois... Nous en avons un bonne exemple dans notre pays... Nous n'avons plus de travail et notre richesse est chaque jours délapidée.. Ensuite nous ne somme plus responsable du monde comme ils y a 60 ans, la déconalisation nous à été imposser, bien ils on fait se qu'ils on voulus de leur pays... Ils préférent se battre plustôt que de vivre en paix, s'est moche , mais cela leur regarde.. Ensuite nous ne voulons pas de leur probléme chez nous, la guerre veindra bien assez vite... Aux lieu de nous imposser des migrants, elle devrai imposser une defence commune, avant que cette follie se propage a notre continent....
a écrit le 01/03/2016 à 17:39 :
Je souhaite la bienvenue en Europe a tous ceux qui fuient des zones de guerre. Vous serez les bienvenus tant que vos pays d'origine seront en guerre. Tant que vos pays d'origine seront en guerre, vous serez toujours les bienvenus; ensuite, nous vous aiderons a vous réinstaller dans vos pays, et a les reconstruire, a moins que vous n'ayez un vrai emploi ici et que vous souhaitiez rester chez nous, ou vous serez toujours les bienvenus.

Si vous souhaitez rester en Europe, il vous faudra toutefois accepter que ce continent fomente et finance des guerres un peu partout, même chez vous, aux ordres de l'OTAN, et donc accueillir de plus en plus de réfugiés. Fermer les yeux sur la politique étrangère criminelle des pays de l'union européenne est donc un prérequis a votre bonne intégration. Mais, si votre rêve, a terme, est de piloter une grosse berline, je suis sur que vous accepterez d'enterrer vos patries afin de remplir vos réservoirs.

Bienvenue en Europe! Oubliez vos rêves démocratiques!
a écrit le 01/03/2016 à 11:18 :
Désolé Mme Merkel vous avez ouvert tout grand les bras de l Allemagne, vous les vouliez ,vous les avez et bien gardez les maintenant et bonne chance à mes amis Allemands
a écrit le 01/03/2016 à 9:37 :
Si elle n'avait pas ouvert la bonde de cette "migration" comme elle l'a fait, l'Europe n'en serait pas là. L'Europe, ce "machin" va éclater et c'est très bien. Qu'elle revienne sous une autre forme, plus près des peuples qui la compose et que l'on vire cette "commission" qui ne représente qu'elle même. Qu'elles arrêtent (l'Europe et Merkel) de faire des ronds de jambe à la Turquie qui n'est plus "démocratique" depuis longtemps, depuis la venue d'Erdogan au pouvoir, ce suppôt des frères musulmans. Le Turquie n'est pas en Europe c'est géographique.
a écrit le 29/02/2016 à 16:45 :
Pas de tendresse pour les réfugiés ni pour Merkel ! Merkel démission ! Elle a fichue l Europe parterre elle est responsable des réfugiés l Europe c est finis elle morte causes Merkel et junker
a écrit le 29/02/2016 à 16:44 :
Pour résumer:

Droite allemande = 1,1 million de demandeurs d'asile l'an dernier
a écrit le 29/02/2016 à 14:37 :
Mme MERKEL porte une lourde responsabilité dans les désordres futurs que va connaitre l'Europe en ayant fait un appel d'air massif pour de basses considérations économiques et démographiques à tous les damnés de la terre de l'autre côté de la méditerranée seulement ce seront les citoyens qui vont payer (et qui paient déjà) les pots cassés et pas les politiciens irresponsables.
a écrit le 29/02/2016 à 14:34 :
Une possibilité serai de créer de structures productives, un peu partout où il serait possible de les accueillir pour qu'ils puissent, les réfugiés, créer et produire des biens pour leur subsistance en attendant leur intégration.
a écrit le 29/02/2016 à 14:29 :
Merkel ne défend pas la bonne Europe. Tant qu'une Europe fédérale sera l'objectif des commissaires politiques, il n'y aura aucune issue. Cela fait 2000 ans que des rois, des empereurs ou des dictateurs tentent de fédérer sans succès les nations européennes. De plus, il n'est pas dans l'intérêt des USA ou de tout autre puissance mondiale de laisser l'Europe atteindre cet objectif menaçant. Et si la Russie s'est volontiers débarrassé des Balkans, ce n'est pas par hasard..
Réponse de le 29/02/2016 à 16:15 :
Bof, les USA étaient désunis pendant des millénaires jusqu'au jour où quelqu'un s'est décidé à signer leur constitution actuelle...

Ensuite, curieux argument que de dire qu'il ne faudrait pas faire l'Europe fédérale parce que ça n'arrangerait pas nos adversaires !
a écrit le 29/02/2016 à 13:28 :
Il faudrait déja qu'elle augmente le smic de 8€50 brut a 10€ comme en France, pauvres allemands qui peuvent a peine payer leurs loyer avec leurs salaires !
Réponse de le 29/02/2016 à 22:48 :
Les loyers en Allemagne sont bien plus bas qu' en France alors que leurs densité du territoire est inégalable CQFD.
a écrit le 29/02/2016 à 13:10 :
Mais CETTE Europe n'est autre que cette foutue fausse Union qu'on a fabriqué. Ses populations y sont contraintes à l'insu complet de leur plein gré.
a écrit le 29/02/2016 à 12:50 :
Merkel ferait bien de se taire et assumer sa lourde responsabilité dans la crise des migrants. L'Allemagne est en train de couler l'Europe (une habitude depuis le XX ème siècle) par sa gestion calamiteuse des différentes crises : économique, politique et migratoire. Ce pays prend des décisions unilatérales sans consulter les autres peuples, qu'ils en paient les conséquences. Trop facile de condamner la Grèce, les pays de l'Est.
Cette crise a du bon cependant en affaiblissant quelque peu l'hégémonie allemande.
a écrit le 29/02/2016 à 11:44 :
pour ceux qui ont la memoire courte, l'ex ministre de la defense ( je crois) du gvt tsipras, d'extreme droite, avait menace l'europe d'une invasion si l'europe refusait d'ouvrir le robinet gratuit pour payer les fonctionnaires grecs
chose promise chose due, c'est fait
( et en plus l'europe remet 90 milliards au pot)
Réponse de le 29/02/2016 à 12:09 :
"pour ceux qui ont la memoire courte, l'ex ministre de la defense ( je crois)"

comme phrase qui ne dit rien ça se pose là en effet...

Pourriez vous de temps en temps argumenter vos propos systématiquement hasardeux ? Merci.
a écrit le 29/02/2016 à 11:33 :
Très belle photo d'une ex-star déchue des médias.

Résumons :
- Sortie du nucléaire,
- Scandale VW,
- Willkommen migranten
Réponse de le 29/02/2016 à 14:55 :
N'oubliez pas non plus qu'en 2010, elle braillait :
" Le MultiKulti, ça ne marche pas et ça ne marchera jamais !"
Réponse de le 04/03/2016 à 18:18 :
Elle pense autrement pas pour rien fille d'un pasteur......
a écrit le 29/02/2016 à 11:08 :
L'Allemagne ferait mieux de participer plus activement à la lutte contre Daech et ne pas laisser les français tout seul en Syrie et en Libye. La solution , c'est la paix en Syrie, que Madame Merkel use de son influence pour qu'Assad organise des élections pour qu'enfin
une solution diplomatique voit le jour. Pour les migrants, l'Europe ne peut pas accueillir
toute cette population (qui d'ailleurs semble bien résignée et passive dans le conflit)
Surtout que beaucoup d'entre eux sont des réfugiés économiques, de culture très éloignée
de celle des européens avec une religion qui fait trop parler d'elle depuis des années.
a écrit le 29/02/2016 à 11:04 :
l'europe est suffisament riche pour accueillir encore plus de migrants.Merkel a montré la voie ainsi que certains humanistes comme les suédois.je souhaite que la majorité silencieuse des françaislui apporte son soutien.nous avons un système social et associatif largement capable d'aider a résoudre cette crise humanitaire.soyons généreux pour une fois!
Réponse de le 29/02/2016 à 11:29 :
Ce monsieur devrait vérifier ses sources : la France n'est pas riche ... elle est largement endettée ... plusieurs milliers de milliards d'euros
Réponse de le 29/02/2016 à 11:33 :
Riche ? 2100 milliards de dettes, 5 millions de personnes marginalisées.
croissance nulle , des dettes partout , Cades 130 milliards, RFF, 5O milliards
Unedic 30 milliards etc... Un système de retraite à bout de souffle .
La générosité c'est bien encore faut-il en avoir les moyens. C'est peut-être
le cas de l'Allemagne mais certainement pas de la France.
Réponse de le 29/02/2016 à 12:31 :
Ne soyez pas méchant avec notre "elu PS", il voulait juste dire qu il avait une grande maison et beaucoup de temps libre pour pouvoir accueillir a bras ouvert toute une famille de migrants.....le coeur sur la main l élu ps dieu vous le rendra au centuple.....:)
Réponse de le 29/02/2016 à 14:40 :
Vous en prenez combien chez vous et à quel prix et pendant combien de temps élu ps ? c'est facile de faire l'humaniste avec l'argent des autres.
Réponse de le 29/02/2016 à 15:18 :
@élu ps
à propos de votre système féodal : allez voir "Pilleurs d'État", enquête au coeur de la sinécure quotidienne de la classe politique, Philippe Pascot. http://www.dailymotion.com/video/x2ris2m
Salaire de député, oui salaire, pas indemnité : 12 870 €: 7 100,15 € + IFRA 5 770 € + primes "collaborateurs" 9 504 € , accès gratuit à l'ensemble du réseau SNCF 1re classe, remboursement des forfaits cinq lignes mobiles, et Internet. l'assemblée nationale compte 577 députés; sans parler des 348 sénateurs.
Qui est riche ?? oui c'est ça " soyons généreux" (pour une fois!) la blague.
Dette française: http://www.dettepublique.fr
30 ans de chômage de masse en France.
voila votre "pseudo démocratie transparente".
les " humanistes suédois"? suite à la vague sans précédent, 80.000 migrants vont être expulsés du sol suédois, c’est-à-dire la moitié des demandes d’asile du pays.
Vous savez ce qu'elle pense la "majorité silencieuse", du PS et autres no borders ?.... profitez bien.
a écrit le 29/02/2016 à 10:52 :
Merci pour l'appel d'air de Mme Merkel qui permet de tout déséquilibré en Europe! Et merci a l'OTAN d'avoir participé a ce déséquilibre en poussant les migrants a se mettre a l’abri!
a écrit le 29/02/2016 à 10:44 :
Merkel péte un cable, npd naguére inexistant (néo nazi), passe de 0,5 à 9 pc en allemagne de l'est, afd qui faisait à peine 3 pc fait...12 pc dans les derniers sondages...Mais à part ca, tout va bien ! Merkel ne fera pas un quatriéme mandat, 12 ans c'est trop. Si encore l'économie allemande atteignait un sommet, mais non elle ralentit avec la croissance chinoise qui fait de même, sans parler du scandale volkswagen...A mon avis, l'allemagne a mangé son pain blanc depuis 2005, le plus dur commence, même si nous en France on est dans une situation bien pire et qu'on a absolument aucune leçons à donner.

Notre modèle d'immigration et nos cités poubelles sont même pour les allemands le contre exemple à ne surtout pas suivre.
a écrit le 29/02/2016 à 9:38 :
Et oui, faire preuve d'humanité n'est ni une valeur marchande ni une valeur électorale.
Bravo madame MERKEL pour votre courage qui mériterait d'être couronné d'un prix Nobel de la PAIX.
Réponse de le 29/02/2016 à 10:38 :
Merkel à également besoin d'une Grèce qui puisse rembourser les prêts aux créanciers qui sont les donneurs d'ordre de l'Europe. Si la Grèce n'est plus en mesure de les rembourser pour des problèmes de politique intérieure ou la charge migratoire (bien que les migrants soient des "bienfaits" là où ils s'installent) c'est le Grexit, et cela l'Europe ne veut pas en entendre parler. Il n'y a pas d'autre solution pour elle que la Grèce soit viable pour qu'elle puisse "payer sa note".
a écrit le 29/02/2016 à 9:13 :
elle invite les migrants chez elle pour le compte de son patronat et maintenant elle voudrait faire supporter le coût social de cette invasion par les européens au nom de la solidarité , rappelant au passage le sauvetage des banques grecques
Réponse de le 29/02/2016 à 9:42 :
le patronat allemand est assez reserve sur l acceuil des migrants. Isl ne sont pas fous ! Ils savent bien que moins de 10 % sont capable de s inserer dans el marche du travail allemand. Une autre partie pourra etre formee (mais ca va couter cher -> impots en hausse) mais une grosse partie sera incapable de s inserer et vivra d allocations toute sa vie. Meme si le montant de Hartz IV c est pas enorme, 1-2millions de Hartz IV pendant 50 ans, ca fait au total cher ...

L industrie allemande n a pas besoin de bras mais de cerveaux. ET ca on les trouve pas tellement en sysrie ou afghanistan ... Par contre grace a la politique pro boomers de la france, de plus en plus de jeunes francais vont s installer en RFA (en compagnie des grecs, espagnols, italiens ...)
a écrit le 29/02/2016 à 9:08 :
Si une droite extrême émerge en Allemagne, nous serons pourquoi. Pas à cause des allemands, mais (une fois encore) à cause d'une "Europe" avide de dumping social.
Réponse de le 29/02/2016 à 9:29 :
Quel dumping social ? la grande majorite des migrants est incapable de travailler (ne parle pas la langue, pas de qualification "utile" (meme ceux qui ont un diplome ont souvent un niveau faible car forme dans des pays du tiers monde)
Alors evidement, certains pourront etre des bras sur des chantier de BTP mais c est pas vraiment ce dont l economie europeenne a besoin
a écrit le 29/02/2016 à 9:06 :
L'immigration est à la base une richesse naturelle, décideurs économiques et politiques du monde en font un véritable calvaire.

L'argent a ses raisons que la raison ignore.
Réponse de le 29/02/2016 à 9:35 :
l'immigration une richesse naturelle ??? vous rigolez ou quoi ???? l'immigration est une charge que nous ne pouvons pas supporter !!!!
Réponse de le 29/02/2016 à 11:35 :
Besoin de travailleurs soumis, interchangeables, fortement consommateurs (natalité plus forte que la moyenne) et de petit personnel pour garder les gosses et le ménage dans les beaux quartiers
Réponse de le 29/02/2016 à 12:04 :
@ bertrand

votre commentaire ne contredit pas le mien et si nous ne pouvons pas supporter cette charge c'est parce que les gens les plus riches et les multinationales ne payent pas d'impôts ce qui amputé illégitimement les finances publiques.

Je le répète donc, l'immigration est une richesse naturelle dont nos décideurs économiques et politiques ont fait un véritable cauchemar.

Comprenez vous mieux maintenant ?
Réponse de le 29/02/2016 à 12:06 :
à poutineforver: Non les décideurs et politiques ont surtout besoin de détourner l'attention de façon générale sur leurs incompétences récurrentes et leurs compromissions avérées.

ET c'est partout pareil, faire confiance à l'oligarchie russe c'est comme faire confiance en notre propre oligarchie ça n'a aucun sens puisque l'intérêt de ces gens là et aux antipodes des notres.
a écrit le 29/02/2016 à 8:54 :
Merkel a fait une boulette énorme en Europe avec les réfugiés Schengen c est foutue Merkel responsable et junker un bon brexit pour l Europe ?
a écrit le 29/02/2016 à 8:34 :
L'UE n'est même foutue d'imposer le retour des migrants économiques dans les pays d'origine qui en refusent le retour. Pas étonnant qu'une fois enregistrés, ils disparaissent dans la clandestinité.
Réponse de le 01/03/2016 à 17:50 :
L'UE doit virer TOUS ses fonctionnaires et renvoyer chez eux les migrants.

J'AIME, je vais demander ca au pere noel, car je ne crois ni en dieu ni aux fees, ni aux miracles.

Mon prochain objectif: la securite TOTALE sans avoir a payer pour une police.

Je veux la crémière, le beurre et l'argent du beurre.
a écrit le 29/02/2016 à 8:19 :
Où l'on finit par se demander ce que la NSA a bien pu trouver comme informations sur elle, pour qu'elle adopte une attitude aussi suicidaire sur le plan politique, et elle n'est apparemment pas la seule.
Réponse de le 29/02/2016 à 9:38 :
Quel rapport avec la NSA ? Merkel est fille d un pasteur qui a decide de son plein gre de retourner en RDA alors qu ils etaient a l ouest. C est la meme chose, pour une question morale, on fait une chose completement folle et contraire a ses interets perso (au moins a court terme)

La ou Merkel a raison, c est de croire qu on pourra passer a travers les gouttes. L afrique va doubler de populatio d ici 30 ans. Elle n arrive deja pas a nourrir lapopulation actuelle. vous croyez qu ils vont tous rester tranquillement chez eux a crever de faim ? Surtout si en face l europe est peuple de vieillards qui ont peur de leur ombre et n oserons pas utiliser la maniere forte a la Poutine ?
a écrit le 29/02/2016 à 8:07 :
2017 : Merkel président !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :