Crise migratoire : Tusk veut croire en un "consensus européen"

 |   |  760  mots
Plus de 1,25 million de demandes d'asile, principalement de Syriens, d'Afghans et d'Irakiens, ont été déposées l'an dernier dans l'UE.
Plus de 1,25 million de demandes d'asile, principalement de Syriens, d'Afghans et d'Irakiens, ont été déposées l'an dernier dans l'UE. (Crédits : Reuters)
Jusqu'à présent, les 28 pays de l'UE se sont montrés incapables d'apporter une réponse coordonnée, tandis que les flux de migrants se poursuivent, avec plus de 130.000 arrivées en Europe depuis janvier.

A trois jours d'un sommet crucial avec la Turquie, les Européens essaient de s'entendre pour faire face à une crise migratoire sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale, le président du Conseil de l'Europe prédisant "un consensus". "Pour la première fois depuis le début de la crise des migrants, je peux voir un consensus européen émerger autour d'une stratégie globale, qui, si elle est mise en oeuvre de façon loyale, peut aider à endiguer les flux" migratoires, écrit le président du Conseil, Donald Tusk, dans une lettre d'invitation au sommet européen extraordinaire organisé avec la Turquie lundi à Bruxelles.

Au terme d'un périple sur la "route des Balkans", la plus empruntée par les migrants, il a rencontré vendredi le président turc Recep Tayyip Erdogan pour l'exhorter à en faire davantage pour ralentir les départs vers l'Europe. Il s'est également entretenu à Belgrade avec le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic. Durant l'entretien, "il a été indiqué qu'il fallait s'attendre à un changement de la politique européenne envers les migrants", selon les autorités serbes. Plus de 1,25 million de demandes d'asile, principalement de Syriens, d'Afghans et d'Irakiens, ont été déposées l'an dernier dans l'UE. Ce chiffre, plus du double par rapport à 2014, est le plus élevé jamais enregistré, selon l'Office européen de statistiques Eurostat.

Depuis septembre, huit pays ont provisoirement rétabli les contrôles à leurs frontières pour freiner les arrivées. Dans sa "feuille de route" publiée vendredi, la Commission européenne a plaidé pour un retour au "fonctionnement normal" de l'espace de libre circulation de Schengen d'ici fin 2016. Jusqu'à présent, les 28 de l'UE se sont montrés incapables d'apporter une réponse coordonnée, tandis que les flux de migrants se poursuivent, avec plus de 130.000 arrivées en Europe depuis janvier - d'où un appel à la Turquie, pays frontalier de la Grèce d'où embarquent la majorité des migrants vers l'Europe.

Appel à la Turquie

"Il y a un besoin immédiat de pallier les récentes failles dans la protection de la frontière extérieure (de l'UE) en Grèce", où ont transité illégalement plus de 868.000 personnes en 2015, a réaffirmé vendredi la Commission européenne. La Turquie, dont le régime islamo-conservateur est accusé de dérive autoritaire, est plus que jamais considérée côté européen comme un partenaire clé pour maîtriser la situation. Cette semaine, un journaliste turc incarcéré pendant trois mois, Can Dündar, a critiqué les "sales petites combines" de l'UE, accusée de sacrifier la défense des libertés en Turquie en échange d'un accord sur les migrants.

Accueillant 2,7 millions de réfugiés syriens, la Turquie s'était engagée en novembre à ralentir le flux migratoire - sans grand résultat jusqu'ici - en échange d'une aide de trois milliards d'euros et d'une accélération de sa procédure de candidature à l'UE. Or cette semaine, Ankara a fait savoir qu'elle était prête à signer avec 14 pays un accord de réadmission de leurs ressortissants sur leur sol, c'est-à-dire d'accepter à nouveau sur son territoire des migrants ayant poursuivi leur chemin en Europe. "Nous avons aussi commencé à étudier la possibilité d'une réadmission pour les demandeurs d'asile comme ceux venant du Maroc, du Pakistan ou d'Afghanistan", trois pays associés aux migrations économiques, a souligné le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu.

Les gens sont angoissés

Sur le terrain, la fermeture partielle des frontières sur la route des Balkans a piégé des milliers de personnes en Grèce, faisant planer la menace d'une crise humanitaire. La Slovénie, redoutant de devenir un goulot d'étranglement sur cette route migratoire, a d'ailleurs durci vendredi soir ses conditions de demande d'asile. Amnesty International a dénoncé une violation de la Convention européenne des droits de l'Homme. Quant à la Grèce, elle comptait 32.000 réfugiés sur son territoire, contre 20.000 le week-end dernier.

Les arrivées demeuraient incessantes dans la ville d'Idomeni, à la frontière gréco-macédonienne. "Les gens sont angoissés", selon Stella Nanou, du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), "ils veulent aller à la frontière, ils ont peur de ne jamais pouvoir continuer la route". Quelque 3.000 personnes - Syriens, Irakiens, Iraniens et Afghans - se pressaient vendredi au port du Pirée, à Athènes, selon le HCR. Couvertures posées par terre, des familles étaient accroupies avec des enfants dans les bras. Les plus chanceux dormaient sous des tentes (AFP).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/03/2016 à 10:32 :
5OOMILLONS D EUROPEENS PEUVENT ASORBE 2 A 3 MILLONS D EMIGRANT EN EXODE DUE A LA GUERRE EN SYRIE? ILS NE RESTERONS PAS TOUS? JE SAIS QUE CE N EST PAS FACILE MAIS C EST NOTRE DEVOIR D HUMANITE? SI NOUS VOULONS PAS ETRE JUGE PLUS TARD NOS ENFANTS ET PETIT ENFANTS ET PARS LES ISTORIENTS DU MONDE ENTIER???
a écrit le 07/03/2016 à 9:35 :
le seul consensus européen à ce jour c'est l'argent , toujours pas d'harmonisation fiscale et sociale et les avancées se font vers le bas ; l'europe est vouée à disparaître, cette crise migratoire nous illustre bien son incompétence
a écrit le 07/03/2016 à 8:15 :
Ils vont faire quoi les refugie ils ni a pas de travail ils von pas hêtres payer a riant faire ?
a écrit le 05/03/2016 à 23:00 :
@ BONSOIR : il ni a pas de crise migratoire ....ce n'est qu'un leurre mis au point par DAECH pour envahir l'EUROPE ...Regardez l'âge de ces soi disant migrant tous en âge de porter les armes curieux non ? les seules véritables migrants : les femmes les enfants et les vieillards ! les autres les membres de la 5ème colonne de DAECH
a écrit le 05/03/2016 à 18:32 :
C'est clandestins (migrants) n'ont pas leurs place en Europe
Il faut qu'ils aillent dans des pays aux mœurs proches des leurs. C'est tout!
J'attends aucune réaction.
a écrit le 05/03/2016 à 15:16 :
Une petite rectification serait bienvenue, Donald Tusk est le president du conseil europeen (organe de l'UE) et non président du conseil de l europe (organisation compétente en matière de droit de l'homme totalement indépendante de l'UE)
a écrit le 05/03/2016 à 14:25 :
Tusk qui parle de consensus alors que son pays torpille l'avancée de la construction européenne ou plante dans les dos ses partenaires pour l'armement (hélicos actuellement), cela prête à sourire. Il n'y a pas de consensus possible, l'Union est morte avec cette Europe Allemande et cette Europe à la carte.
a écrit le 05/03/2016 à 14:03 :
Tusk est plutôt malvenu pour parler d'unification européenne, car la lutte contre tout ce qui est russe est la seule chose qui intéresse la Pologne. La construction de l'Europe sera impossible sans un Abraham Lincoln pour imposer. Jamais les privilèges de la Grande-Bretagne ou le libre-échange avec la Suisse, le Maroc et d'autres pays, n'auraient dû être tolérés. Je comprends bien que chacun à se propres intérêts, mais dans un famille normale, on privilégie l'intérêt familial plutôt que les intérêts individuels si on entend survivre :-)
Réponse de le 05/03/2016 à 14:49 :
Bof !
Réponse de le 06/03/2016 à 10:57 :
@ Arthur

Entièrement d'accord voir beauf plutôt non ?
a écrit le 05/03/2016 à 12:08 :
Dire que si les riches et les multinationales européennes payaient leurs impôts on aurait largement de quoi juguler l'arrivée de ces nouveaux habitants. Cela ne poserait aucun problème si ce n'est enlever le sujet préféré des médias français.

Décideurs économiques et politiques ont fait de notre monde un véritable cauchemar.
Réponse de le 05/03/2016 à 13:38 :
@zorro: tu oublies tout de même un détail important: les migrants n'ont ni la même culture, ni la même religion que les Occidentaux. Ils sont à mon humble avis une bombe à retardement dans notre société :-)
Réponse de le 05/03/2016 à 14:51 :
De toute manière Patrickb puisque tu prétends vivre au Canada.
Réponse de le 05/03/2016 à 18:52 :
@Arthur: sais-tu que certains ont plusieurs nationalités ? ah, je viens de t'apprendre quelque chose, non :-)
Réponse de le 05/03/2016 à 19:48 :
Encore à nous refaire des commentaires mélenchonistes Zorro... Patrickb a entièrement raison et vous le savez bien au fond...
Réponse de le 06/03/2016 à 10:52 :
"tu oublies tout de même un détail important: les migrants n'ont ni la même culture, ni la même religion que les Occidentaux."

Nous sommes différents tous les deux, nous n'avons ni la même religion ni la même culture, ni la même expérience de vie et pourtant vous ne me le reprochez jamais. Pourquoi vous leur reprochez à eux ?

En fait vous me reprochez seulement de ne pas avoir le même avis que vous, cela m'étonnerait que les migrants me reprochent une telle hérésie, vous comprenez pourquoi je les défends et les défendrais toujours ?

Parce qu'ils sont comme vous sauf qu'ils n'ont pas eu la même chance à la naissance que vous qui pouvait tranquillement écrire des messages intolérants à leur encontre confortablement installé derrière votre écran.

Entre la théorie dans laquelle vous adorez vous vautrer et la réalité c'est le grand canyon à priori hein.

Laissez les migrants tranquille svp, quand vous vous attaquez à eux vous vous attaquez à vous mêmes ,les ennemis ne sont pas là, réveillez-vous.
Réponse de le 06/03/2016 à 10:55 :
@ arthur:

En effet quand on lit certains "commentateurs" sur internet et qu'on les suit un peut on se rend compte qu'ils ont vécu 1250 ans en fait et fait 200 métiers et eurent 50 vies différentes, on comprend qu'ils soient un peu usés en venant commenter...
Réponse de le 06/03/2016 à 10:56 :
"Encore à nous refaire des commentaires mélenchonistes Zorro... Patrickb a entièrement raison et vous le savez bien au fond..."

Est- il humain d'écrire quelque chose d'aussi stupide ?

De grâce dites moi que vous êtes un logiciel j'ai encore une énorme confiance en la nature humaine vous savez, merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :