Juncker à Macron : "Les Français dépensent trop"

 |   |  393  mots
(Crédits : FRANCOIS LENOIR)
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a appelé lundi Emmanuel Macron à réduire la dépense publique en France quand l'ancien ministre de l'Economie sera au pouvoir, jugeant que son niveau actuel n'était pas tenable à terme.

"Nous sommes confrontés avec la France à un problème particulier, les Français dépensent trop d'argent et ils dépensent au mauvais endroit", a déclaré à la presse à Berlin M. Juncker au lendemain même de l'élection de M. Macron à la présidence de la République française.

"Les Français consacrent entre 53% et 57% de leur Produit intérieur brut à leurs budgets publics, compte tenu du niveau relativement élevé de la dette cela ne peut pas fonctionner dans la durée", a ajouté M. Juncker.

Il a estimé que le futur chef de l'Etat français ne pourrait pas compter à sens unique sur la mansuétude de ses partenaires européens sur ces questions. "Il appartient aussi aux Français de faire un geste en direction des autres" en faisant les réformes nécessaires, a-t-il dit. Ces propos surviennent alors que la Commission européenne doit publier jeudi ses prévisions économiques de printemps pour les pays de l'UE, suivies le 17 mai de recommandations.

Réduction des dépenses publiques de 60 milliards d'euros

Or la France est sous pression pour respecter enfin les règles européennes, selon lesquelles les déficits publics doivent être en dessous des 3% du PIB.

Selon les prévisions de l'exécutif européen d'hiver, la France arriverait tout juste à respecter ses engagements cette année avec un déficit public à 2,9% du PIB, après 3,3% en 2016. Mais son déficit public remonterait à 3,1% du PIB l'an prochain.

Le président élu français a prévu dans son programme une réduction des dépenses publiques de 60 milliards d'euros en cinq ans, passant entre autres par la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires. Mais il a dans le même temps appelé l'Europe à se réformer et à ne pas être uniquement focalisée sur les questions budgétaires.

Jean-Claude Juncker, venu à Berlin pour la présentation d'un livre du chef de la diplomatie allemande Sigmar Gabriel, s'est aussi dit réservé sur le projet d'Emmanuel Macron d'instituer un ministre des Finances de la zone euro.

"Cela annonce une gestation très difficile car tous les Etats de la zone euro ne sont pas d'accord que quelqu'un soit assis à Bruxelles ou ailleurs et décide, au-dessus des Parlements nationaux, de la manière dont les budgets doivent être faits", a prévenu M. Juncker.

(avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/05/2017 à 7:16 :
Oui, rien de bien surprenant, depuis 20 ans le constat est le même, trops de fonctionnaire... Surtout que dernierement , ( depuis 10 ans) la gauche majoritaire dans les regions s'est permis de donner du travail à sous Électora.... Maintenant il nous faut envisager de faire fonctionner le pays differament , moins de represantation politique ( promes de macron) , remise au travail de certaine catégorie de fonctionnaire ( education moins de 20 heures par semaine ) , réorientation de la politique générale sur le fonctionnarisa, ( moins grattes papier et plus d'agent hospitalier ) ...'
a écrit le 09/05/2017 à 17:20 :
"Juncker à Macron : "Les Français dépensent trop"

Janvier 2016 :

Le salaire des fonctionnaires européens va augmenter de 2,4% cette année avec effet rétroactif. Jean-Claude Juncker touchera ainsi 31 272 euros par mois.
Réponse de le 10/05/2017 à 7:20 :
Combien touche un parlementaire francais, un ministre francais, le president de notre belle republique.... ( il faut tous compter salaire, logement, véhicule de fonction, garde du Corps personnelle, retraite avantageuse, ect...)
a écrit le 09/05/2017 à 15:22 :
Par définition l'autorité publique ne se soucie que très peu de la dépense publique et elle a pris l'ascendant en France. Quand Hollande voulait envoyer la France en renfort pour un attentat à Moscou, la France est prête à intervenir partout dans le monde sans compter, une sorte de reflex infantile irréfléchi mais toujours généreux.
a écrit le 09/05/2017 à 14:28 :
Très simple Mr Juncker, mutualisons les dépenses militaires que les français sont seuls à financer pour lutter contre le terrorisme en Afrique et au Moyen Orient pendant que les autres font le service minimum et n'ont que peut à se protéger des retombées que cela implique !
Réponse de le 10/05/2017 à 7:23 :
Pour les depence d'intervention, notre pays touché des aide de notre union.... Combien je ne pourrai le dire. Mais notre armee n'est pas là pour verve sont sangs pour les autres.....
Donc nous devons vite favorisé la creation d'une defense commune... Nos enfants ne sont pas là chere à canon de notre union.
a écrit le 09/05/2017 à 13:26 :
Qui est ce donneur de leçon? Moi mes comptes sont au minimum à l'équilibre, comme ceux de dizaines de millions de français...Je pense que ce monsieur concevrait mieux que les dépenses publiques soient transférées au secteur privé (assurances santé, services divers à la personne, éducation, transports, infrastructures). Ce "président" est un fanatique, au même titre que son aréopage, et je suis sûr que ses propos recevront un très bon écho auprès de notre nouveau président.
a écrit le 09/05/2017 à 13:06 :
Pour info:...La sortie du Portugal de la Procédure pour Déficit Excessif est imminente!...
a écrit le 09/05/2017 à 12:09 :
A la tête de cette zone administrative qu'est l'UE de Bruxelles, nous ne risquons de trouvez des "bénévoles" pour appliquer les dogmes des traités, ils sont grassement "dédommagés" et les démissions sont très rares!
Réponse de le 09/05/2017 à 15:48 :
Un village est une zone administrative
Un canton
Un département
Une région
Et les fonctionnaires territoriaux ne démissionnent que rarement non plus.
Alors voulez sortir de l'UE ? vous devriez quitter votre village d'abord.
a écrit le 09/05/2017 à 12:06 :
"Les Français dépensent trop". La répétition d'un mensonge n'en fait pas une vérité.
Juncker n'aura jamais assez de temps pour que se vérifie la prédiction d'Aldous Huxley dans « Le Meilleur des mondes » : «Soixante-deux mille quatre cents répétitions font une vérité.» Juncker en disant que nous dépensons trop signifie que notre dette est trop élevée, sauf qu'il omet de préciser que ce sont SES orientations politico-économiques sous la pression Allemande et plus globalement du PPE (et du PSE) nourris au nectar néo-libéral (Globalisation et financiarisation) qui sont la CAUSE des dettes. Dettes qui rapportent au passage des milliards aux banques qui les "financent"... ex nihilo! Par contre les intérêts encaissés par les actionnaires et payés par les contribuables sont bien réels!
Réponse de le 09/05/2017 à 15:16 :
Vous confondez "dette" et "déficit". La dette c'est l'accumulation de dizaines d'année de déficit passés.
Quand on dit que nous dépensons trop, on pointe nos déficits élevés.
Ce sont deux choses très différents la dette et le déficit.
De plus, la dette n'est pas financée par les banques, mais par les épargnants (assurance vie, fonds de pension divers etc, placement). Les banques pour des raisons prudentielles doivent avoir de la dette d'Etat "bien noté"' dans leurs comptes, c'est un gage de sécurité, mais cela ne leur rapporte pas grand chose dans la dynamique de taux actuel.

Enfin, la dette française s'accumule depuis 1974, bien avant l'Euro, Merkel,etc...
Bref, votre avis très négatif ne semble pas s'appuyer sur une bonne compréhension du système.
a écrit le 09/05/2017 à 11:26 :
et combien nous coute l'union européenne en regard des services rendus ? m.junker trop soucieux de préserver ses privilèges n'évoque pas le sujet
a écrit le 09/05/2017 à 10:27 :
Ce n'est que bon sens mais c'est le genre de message que le français ne veulent pas entendre, surtout si cela vient de Juncker ou Merkel.
Continuons comme ça et dans 5 ans on aura le FN pour nous mettre complètement en faillite.
Réponse de le 09/05/2017 à 12:24 :
La meilleure façon d avoir le fn c est de continuer à se plier aux injonctions allemandes....le fn est nourri par cette idéologie liberale mondialisé. Le brexit et Trump en sont les produits.
a écrit le 09/05/2017 à 10:06 :
"Il appartient aussi aux Français de faire un geste en direction des autres" en faisant les réformes nécessaires

Les régressions nécessaires ,nuance
Réponse de le 09/05/2017 à 10:29 :
La régression, c'est le conservatisme.
La régression, c'est de croire que notre modèle social ne doit pas évouler dans un monde qui change.
La régression, c'est vous.
Réponse de le 12/05/2017 à 9:48 :
@Brice

"La régression, c'est de croire que notre modèle social ne doit pas évouler dans un monde qui change".

Je confirme qu'il s'agit d'une regression pour certaines categories sociales ,mais tu n'es pas concerné ,c'est pour ça.
a écrit le 09/05/2017 à 9:04 :
@Steph a écrit le 08/05/2017 à 23:12
Vos chiffres sont un peu faux: le déficit 2016 a été de E 73 Mld pour un budget E 373 Mld mais la conclusion est la même: vous avez tout à fait raison: on ne peut pas continuer comme cela et ce n'est pas la faute à la Commission de Bruxelles, qui n'a aucun pouvoir mais qui est chargée de tenter de faire appliquer les règles prescrites par les gouvernements élus.
Les déficits de la France ont commencé en 1975 (il faut convenir qu'il y a eu quelques crises) mais il faudra bien passer à la caisse un jour ou l'autre.
Comme vous le suggérez, si on compare nos indicateurs avec ceux de l'Allemagne, nous sommes vraiment nuls.
Cordialement
a écrit le 09/05/2017 à 8:48 :
Il a fait les Luxleaks et il nous demande de baisser les dépenses , il faut qu'il arrète de "picoler".......
a écrit le 09/05/2017 à 8:32 :
hé bé voila ce sont les étrangers qui nous imposent leur directive
a écrit le 08/05/2017 à 23:12 :
Juncker a raison, mais comme il represente ce truc qu'on adore detester qu'est l'UE, les mediocres s'en donnent a coeur-joie.
Oui on est à -80 milliards chaque annee sur 300, c'est enorme ! Nous refilons aux enfants et ceux qui ne sont pas encore nés notre dette, tout ca pour ne pas se remettre en cause.

Les Francais me font penser a un obese toujours plus gros de feignantise et qui engueule son medecin de faire le bon diagnostique et de ne pas trouver une pilule miracle qui permettrait de maigrir sans effort.
Les Allemands eux, ont entamé cette cure d'amaigrissement a tous niveaux depuis 10 ans et on voit le resultat : 5 % de chomeurs.
Réponse de le 09/05/2017 à 7:21 :
L'Allemagne et la France ne peuvent être comparées. Le taux de natalité allemand très faible depuis plusieurs générations explique un taux de chômage réduit mais aussi une immigration massive souhaitée par les industriels pour fournir de la main d'oeuvre low cost. Et le positionnement dans le haut de gamme des industiels Allemands élimine les concurrents low cost là où nos industriels français ont mis du temps à comprendre que leurs produits seraient concurrencés par des pays où le prix de la main d'oeuvre et les règles du travail sont des outils de dumping social. En France le positionnement nouveau de peugeot dans le haut de la gamme moyenne porte ses fruits.
Quant au nombre de fonctionnaires là encore si on retire le personnel hospitalier (Sous statut privé dans les landers allemands) nous avons des données comparables. Et pour l'éducation nationale ce n'est pas le nombre d'habitants qu'il faut regarder mais le taux de natalité supérieur de 45% en France et qui forcément crée plus de besoins : écoles classes et professeurs...bref la réalité est bien plus complexe que votre description simpliste.
Réponse de le 09/05/2017 à 10:13 :
on voit aussi le resultat social en Allemagne..
Réponse de le 09/05/2017 à 11:09 :
@Steph

5% de chômeurs et...12,5 Millions d'Allemands sous le seuil de pauvreté.
(Chiffres officiels, ce qui veut dire que la réalité est bien au-delà!)
a écrit le 08/05/2017 à 22:56 :
Évasion fiscale en France: 1.6% du PIB .
Juncker serait bien inspiré de lutter contre l'évasion fiscale pour résoudre le problème de la France, je pense qu'il est extrêmement bien placé pour pouvoir le faire.
Réponse de le 09/05/2017 à 10:30 :
D'où vient ce 1.6 du PÏB ?
Et même si on les récupérait,on resterait déficitaire.
Réponse de le 09/05/2017 à 10:51 :
c est un peu facile non ?ET vous coryez que les dealers vont se mettre a payer la TVA et l IR (voire l IS) ?
Meme les gars qui bossent au noir (le gros de la fraude) ne vont plus le faire s ils doivent payer cotisation sociale + impots
Réponse de le 09/05/2017 à 11:12 :
@johnmckagan

Juncker est un Luxembourgeois qui a été ministre du Luxembourg, Paradis Fiscal notoire. Il ne fera rien contre les Paradis fiscaux, ni contre la finance en général et surtout rien contre les banques.
a écrit le 08/05/2017 à 21:50 :
Monsieur Juncker. Nous ne sommes pas vos toutous nous les français. On nous siffle et on obéit a vos ordres. On n' a en marre de dépendre de Bruxelles et du bon vouloir de Mme MerKel, il faut que cela chance .
Réponse de le 09/05/2017 à 3:25 :
Profiter de l'euro, mais ne pas respecter les regles du deficit.
C'est bien francais, ca. Vous avez des enfants ?
Si c'est le cas, ce seront eux qui regleront le soldes negatif de leurs aines.
Good job !
Réponse de le 09/05/2017 à 8:57 :
Si le gouvernement français n'a pas encore compris qu'il dépense trop, il faut bien lui rappeler cela de temps en temps.
C'est juste une question de bon sens.
Réponse de le 09/05/2017 à 9:48 :
Si vous ne savez pas que la monnaie joue un rôle primordiale dans une économie, et que si vous n'en avez pas le contrôle elle a des effets négatifs, arrêtez de poster des bêtises pareils.
On ne profite de rien, au contraire, elle nous enfonce.
Réponse de le 09/05/2017 à 10:31 :
On dépend de l'Euro, avec des règles communes qu'on a signé il y a 25 ans.
Notre pays vit dans un monde ouvert, il faut faire avec les contraintes.
a écrit le 08/05/2017 à 21:34 :
Et si on commençait par diviser par deux les indemnités, avantages en nature et frais divers de tous nos technocrates et élus européens, ça donnerait quoi comme économies ?
Ne sont-ils pas déjà assez rémunérés et corrompus par les lobbys de tous poils ?
Et si on reparlait de la fraude, de l'évasion et de l'optimisation fiscale, hein Monsieur Junker ? Ou encore des aides distribuées à n'importe qui n'importe comment ?
Réponse de le 09/05/2017 à 9:17 :
On voit mal pourquoi les nantis (auto-proclamés ) qui votent les textes et s'octroient des privilèges scieraient la branche ou ils se sont installés !
On est pas dans Alice au pays des Merveilles ..........
Réponse de le 09/05/2017 à 10:32 :
Je vous souhaite d'avoir à faire à un financement Européen pour un projet, vous comprendrez que ce n'est pas distribué n'importe comment.
Réponse de le 09/05/2017 à 11:58 :
@Marie: tout à fait, mais comme le dit Harry, ils ne vont pas se mettre une balle dans le pied. Attendons un peu jusqu'à l'éveil, non pas de la Cine, mais des Français pour réaliser que ce qu'il est important d'éradiquer, ce n'est pas un nom, mais la pensée collectiviste. Je lisais dans Les Echos: "réforme de l'impôt sur la fortune qu'Emmanuel Macron souhaite recentrer sur les actifs immobiliers". Ce qui signifie en clair que la taxe foncière va augmenter de façon substantielle pour pallier la suppression de la taxe d'habitation...sans toutefois toucher les riches qui, de toute manière, vont acheter à l'étranger pour échapper à la taxe foncière française. Un riche va donc être une personne qui a sué toute sa vie pour avoir un toit, mais qui n'a pas les moyens de partir :-)
a écrit le 08/05/2017 à 20:50 :
c'est vrai que la France dépense mal en investissant dans les infrastructures, la R&D/connaissance, le logement, les entreprises, la famille/fécondité, la Défense, la Santé, etc...
alors que le pays est entouré de boulets, de pays "dépressifs".
Jean-Jacques doit faire plaisir à Angie. pour faire oublier que l'Allemagne est malade, comme vient de l'écrire Santi dans la Tribune de Genève.
Réponse de le 08/05/2017 à 21:30 :
On entretient aussi les intermitants du spectacle, l hadopi, paie des tas de cumulards a dormir au senat ou faire des tours en taxi (a saal) et on a un superbe mille feuille administratif. Ah j oubliais aussi la quantite phenomenale de rond points ou la candidature aux JO. Comme quoi, il y a de la marge pour faire des economies
Réponse de le 08/05/2017 à 23:07 :
@cd : +1!
a écrit le 08/05/2017 à 20:41 :
Oui, la France dépense trop pour rester dans l'euro. Mais chut...
a écrit le 08/05/2017 à 20:29 :
Pour ceux qui sont pro-européens, -j'en suis-, le principal risque pour la construction européenne est le non-respect des règles européennes, notamment les règles de Maastricht, âprement négociées, mais qui ont leurs justifications (la protection d'un bien commun, l'euro). Que seraient les taux d'intérêt pour la France si on revenaient au franc. Et Juncker, dont on comprend qu'il puisse être critiqué, a cependant raison sur cette question: 57% du PIB en dépenses publiques, 7 à 10% de plus que sous Mitterand (pour ne pas avoir un seul service public supplémentaire ni de meilleure qualité), c'est TROP! Il faut revenir à 50%, comme les allemands, comme la moyenne européenne, donc économiser 7% x 1250 milliards donc peu ou prou 150 milliards! C'est moche pour les fonctionnaires, mais cet argent pourra alléger la pression sur le secteur privé, seul producteur de richesses et de compétitivité..
Réponse de le 08/05/2017 à 22:34 :
Non, le secteur privé n'est pas le seul créateur de richesses. Il suffit de voir la quantité d'infrastructures relevant de l'état en France pour s'en convaincre, mais également le poids de l'état dans la recherche, ainsi que le rôle de l'état dans l'émergence de champions industriels.
Par ailleurs il ne faut pas oublier que certains services fondamentaux comme la santé, l'éducation restent majoritairement du domaine de l'Etat alors que dans certains pays, bénéficier d'une certaine qualité de service coute un bras.
Enfin, il ne faut pas oublier que l'Etat est de loin le premier consommateur et subventionneur du secteur privé.
Bref, la question n'est pas tellement le pourcentage du PIB géré par l'Etat mais si l'Etat se positionne bien dans les domaines où il peut prétendre être plus efficace que le secteur privé.
Je rajouterais par ailleurs que la structure démographique de l'Allemagne peut au moins en partie expliquer cette différence du poids de l'Etat dans l'économie.
Réponse de le 08/05/2017 à 23:35 :
notre cher BH a oublié de nous dire combien de société PRIVE (banques et autres) sont subventionner par l'état... pardon par de l'argent public... a oui c'est la même chose !!
a écrit le 08/05/2017 à 20:25 :
Et on oublie souvent qu'au plus on ouvre les frontières, au plus la dépense publique tend à augmenter: www.europa-blog.eu/mondialisation-croissance-depense-publique
a écrit le 08/05/2017 à 19:55 :
Quand j'entend cet ordre qui est donné à macron j'ai l'impression qu'il s'adresse à hollande au fond pour eux c'est la même chose l'heritier la continuité ,en fin de compte y avait un titre mieux approprié pour l'article "la voix de son maitre" il fallait l'oser simplement
Réponse de le 09/05/2017 à 9:57 :
Les décisions sont prises à Bruxelles pas à Paris et cela vous étonne! Combien de temps vous faudra-t-il pour le comprendre? Lisez les traités européens et vous ne serez plus étonné. Si on choisit l'Europe, on choisit d'appliquer les traités européens, et on ne gémit pas svp, lorsque Bruxelles donne des ordres. Soit on est responsable et on applique l'ordre, soit on gémit et cela ne change rien car on applique aussi l'ordre. Alors arrêtez de gémir svp! Cela ne sert à rien!
a écrit le 08/05/2017 à 19:45 :
Retour à la réalité une bonne gifle pour les réveurs de l'europe et notre presidente merkel et son sbire junker à la manœuvre et commencent à donner des ordres à leur nouveau vassal avant même la prise de ces fonctions presidentielles !!! alors ce qui le patron mes chérs compatriote ? j'espère de tout cœur des mesures d'austérité à la greque en france pour que les naïfs se rendent compte que l'europe de la finance est un prison et la perte du controle de notre monnaie et de nos frontière est grand un problème
Réponse de le 09/05/2017 à 10:35 :
Europe ou pas, notre dépense publique est trop élevée.
Pas la peine de critiquer Merkel, vous pouvez aussi critique les millions de français qui partagent cet avis.
a écrit le 08/05/2017 à 19:36 :
Toujours aussi belle mentalité de notre UE.
a écrit le 08/05/2017 à 18:27 :
Toi ,Lou claude qui a volé l'argent des français ,corrompu par les multinationales américaines ,on va te demander des comptes ,alors un ton en dessous ,monsieur le corrompu!
a écrit le 08/05/2017 à 18:21 :
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker s'aperçoit aujourd'hui que la France dépense trop. (dette de 2200 milliards d'euros). Pourtant depuis le début de l'ère Hollandisme c'est qui veut gagner des millions tous les jours et cela jusqu'à aujourd'hui. Agriculteurs, marins pêcheurs, céréaliers, etc etc....... Par contre les retraités ont été massacrés et vont continuer à l'être sous l'ère Macron. (voir CSG +)
Réponse de le 08/05/2017 à 20:50 :
Et évidemment vous oubliez que cette dette est héritée de la présidence calamiteuse de SARKOZY / FILLON

Déficit public FRANCE 2011 = 5.1 %du PIB
Déficit public ALLEMAGNE 2012 = 0.9% du PIB
Vous ne vous souvenez pas des gens qui invitaient des terroriste à l'Elysée ou au défilé du 14 juillet. Quelle mémoire courte :
Réponse de le 09/05/2017 à 0:37 :
Ben macron devrait demander à angie une enquête sur le manque de 8 milliards d'euros de deutschbank et ce qu'elle veut faire de commerzbank et de hypovereiningung nationalisees. Ensuite les 20% de pib viennent de 80 mds d'alloc rsa contre 45 mds d'impot sur le revenu et de 60 mds de baisse de cotisations salariales et de 70 mds de niches fiscales pour 45 mds d'Is Dixit la cour des comptes. Donc pour les allocs, il faut fusionner l'unedic et la bpi pour que les chômeurs de longue durée soient formés et crééent leur emplois. Il faut que les charges baissent alors sur la partie alloc et retraites et rendre obligatoire perp et perco pour venir gonfler l'argirc arco. Il faut aussi un nouveau programme d'armement dont la rd doit profiter au civil....
Réponse de le 09/05/2017 à 10:48 :
" Par contre les retraités ont été massacrés et vont continuer à l'être sous l'ère Macron. (voir CSG +)"

Il va falloir l'expliquer aux ex-peace and love :

Mais c'est auprès des seniors qu'Emmanuel Macron engrange les meilleurs résultats : 70% des 60-69 ans et 78% des 70 ans et plus ont voté En marche !
a écrit le 08/05/2017 à 18:12 :
La France, qui doit gérer une force nucléaire dont le coût n'est pas mince, est maintenant le seul pays d'Europe occidentale à posséder une armée opérationnelle dont elle se sert pour protéger le flanc sud de l'Europe. Finalement, beaucoup d'autres pays en profitent indirectement. Il n'est pas équitable de ne pas en tenir compte quand on parle de sa dépense publique. Ce n'est pas le coût de la défense luxembourgeoise qui a dû préoccuper beaucoup M. Juncker lorsqu'il était à la tête du Luxembourg !
Réponse de le 08/05/2017 à 18:39 :
La France vend également des armes, lourdes ou légères, quand elle intervient à l'étranger et cela l'arrange bien... C'est parfois une démonstration commerciale qu'il faut prendre en considération.

Mais prendre le Luxembourg, les pays bas... est un bon exemple.
Ne peut-on pas être enclin sur ce type de sujet à fixer un seuil de dépenses de 0.4%/0.5% du PIB mutualisé par un fond d'intervention européen pour une intervention externe qui permettrait à la France, mais pas que, de co-financer ses opérations externes (après validation d'une structure ad hoc)?

Ca s'appelle l'Europe de la Défense... mais la France y est-elle vraiment favorable ou capable d'imposer cela ?
Réponse de le 08/05/2017 à 18:39 :
Vous avez parfaitement raison, quand il y a un problème quelque part où il y a des Européens à protéger (Tchad, Mali, Côte d'Ivoire où j'étais quand il y a eu des problèmes, etc..; je peux vous assurer que les Européens et Américains étaient bien contents que la force Licorne soit sur place) qui c'est qui s'y colle c'est nous. Les frais liés à ces opex sont quelquefois partiellement partagés mais pour que les forces armées soient opérationnelles, il faut qu'elles soient bien entrainées et ça coûte un bras qui est entièrement à notre charge.
Réponse de le 08/05/2017 à 21:34 :
Dire que le deficit de la france est lie aux opex est ridicule. Et en plus c est meme pas sur que proteger des tyrans africains soit une bonne chose pour notre securite a long terme (vu que la corruption pousse les populatio a migrer chez nous ou a verser dans l islamisme)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :