La France n'est plus le premier partenaire économique de l'Allemagne

 |   |  276  mots
Sur l'année écoulée, la faiblesse de l'euro par rapport au dollar et le regain de dynamisme de l'économie américaine ont fortement stimulé les échanges entre l'Allemagne et les Etats-Unis.
Sur l'année écoulée, la faiblesse de l'euro par rapport au dollar et le regain de dynamisme de l'économie américaine ont fortement stimulé les échanges entre l'Allemagne et les Etats-Unis. (Crédits : REUTERS/Philippe Wojazer)
C'est avec les Etats-Unis que l'Allemagne a le plus commercé. Une première depuis le milieu des années 1970. Le qualificatif de "premier partenaire commercial" était très souvent mis en avant pour faire les louanges de la relation franco-allemande et de la solidité des liens politiques et économiques entre les deux pays.

Les Etats-Unis ont détrôné en 2015 la France comme principal partenaire commercial de l'Allemagne a annoncé mercredi Destatis, l'office allemand des statistiques, en se fondant sur des données annuelles encore provisoires. Il s'agit d'une première depuis le milieu des années 1970.

"En 2015, des biens d'une valeur de 173,2 milliards d'euros ont été échangés entre l'Allemagne et les Etats-Unis (exportations et importations)", ce qui fait des Etats-Unis "le partenaire commercial le plus important de l'Allemagne", devant la France (170,1 milliards d'euros) et les Pays-Bas (167,6 milliards d'euros), détaille Destatis dans un communiqué.

C'est vers les Etats-Unis que l'Allemagne a le plus exporté en 2015, avec un montant de 113,9 milliards d'euros. La France, principal pays client des produits allemands depuis 1961, passe également au second rang avec 103 milliards d'euros en 2015. Les Emirats arabes unis (EAU) arrivent en troisième position en ayant acheté pour 89,3 milliards d'euros de produits allemands.

Faiblesse de l'euro face au dollar et dynamisme américain

Le qualificatif de "premier partenaire commercial" était très souvent mis en avant pour faire les louanges de la relation franco-allemande et de la solidité des liens politiques et économiques entre les deux pays. Mais sur l'année écoulée, la faiblesse de l'euro par rapport au dollar et le regain de dynamisme de l'économie américaine ont fortement stimulé les échanges entre l'Allemagne et les Etats-Unis.

En revanche, c'est de Chine que l'Allemagne a le plus importé en 2015, avec 91,5 milliards d'euros de produits chinois achetés. Pays-Bas et France arrivent en deuxième et troisième position avec respectivement 88,1 milliards d'euros et 67 milliards d'euros.

>> Opinion Pourquoi les entreprises françaises devraient investir plus en Allemagne

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/03/2016 à 23:27 :
ce n'est pas 1 surprise quand on sait que les allemands ont majoritairement immigré après la seconde guerre aux états unis jusqu'à représenter jusqu'à plus de 40 % de la population dans certains états!! une bonne nouvelle pour nos enfants: on va pt être arrêter de les bassiner avec l'allemand 1 ère ou seconde langue!! Les allemands parlent apparemment très très bien anglais!
Réponse de le 17/03/2016 à 7:51 :
contrairement aux Français, c'est vrai
a écrit le 02/03/2016 à 15:09 :
Non ,c'est la Syrie !!!
a écrit le 02/03/2016 à 14:53 :
A lire lescommentaires,on constate que les fanatiques de la mondialisation néolibérale sont en pleine euphorie. Ils ont certes des motifs pour l'être le TAFTA qui va arriver en Europe sera l'apothéose de leurs idées, et tant pis si les nations, la démocratie, les libertés, la culture, disparaissent, la cupidité la corruption pourront se développer en toute sécurité.
a écrit le 02/03/2016 à 14:32 :
Les Français ne peuvent plus acheter de la qualité mais du low-cost, il n'y que l'état Français qui a encore les moyens pour des sous-marins nucléaires, aéroports, JO, etc ..
Réponse de le 02/03/2016 à 17:56 :
" Moua Président Je " ( 17 fois ) a tellement fustigé, diabolisé, matraqué les classes dites aisées. Nous achetons moins beau et à moindre prix. Ma prochaine voiture sera une Dacia Sandero. Je n'ai rien absolument rien de Français dans la maison, excepté le lave linge Brandt. Je lis que les Pays-Bas talonnent la France, l'an prochain déclassement se poursuivant, la France ne sera plus que le troisième partenaire de l'Allemagne et réciproquement. les Pays-Bas et l'allemagne sont tous deux plus sérieux que la France socialiste anti-riches.
a écrit le 02/03/2016 à 13:28 :
On achète encore trop :
- de VW qui polluent,
- de lait en provenance d'ex-RDA sans respect pour le bien-être animal,
- d'électricité éolienne de mauvaise qualité archi-subventionnée,
- de migrants qui n'ont pas passés les tests pour travailler au SMIC allemand
Réponse de le 02/03/2016 à 15:13 :
Comment une électricité peut-elle être de mauvaise qualité?
Réponse de le 02/03/2016 à 16:06 :
@Poutine4ever! Une solution afin de savoir si l'électricité éolienne est moins bonne que l'électricité thermique ou nucléaire, mettre les doigts dans la prise, ça illumine !!!
Réponse de le 02/03/2016 à 16:25 :
@delest

Simple : l'énergie éolienne et photovoltaïque sont intermittentes et très imprévisibles. C'est un peu comme un restaurant qui aurait des horaires d'ouverture variables et qui fournirait des quantités de nourriture variables.

Rien à voir avec une production prévisible suivant la demande (nucléaire, hydraulique et fossiles)
a écrit le 02/03/2016 à 13:10 :
Et l'année prochaine, les Pays-Bas nous passerons devant... Tout cela est le résultat de 20-30 ans d'aveuglement idéologique, où pour combattre le chômage, on n'a fait que protéger toujours davantage les salariés, soit par le statut (fonction publique), soit par une législation étouffante. Et dès qu'on parle de changer quelque chose, de s'inspirer de ce qui a marché ailleurs (loi El Khomry, pourtant très cosmétique), c'est la levée de bouclier générale. La France est perdue.
Réponse de le 02/03/2016 à 13:34 :
L'intégration économique des Pays-Bas (sans doute aussi de la Flandre) et de l'Allemagne est impressionnante. N'oublions pas que les Pays Bas sont 4 fois moins peuplés que la France... (alors que les USA le sont 5 fois plus). Un indice de plus du décrochage français hélas.
Réponse de le 02/03/2016 à 14:44 :
Les pays bas sont le port de l'Allemagne, encore heureux qu'ils aient des rapport économique avec ce pays...
a écrit le 02/03/2016 à 13:07 :
Une très bonne nouvelle. cela veut dire que nous achetons moins de voiture allemandes car c'est bien ce secteur qui fait cet indice pour l'essentiel. On le voit les américains donc, en achètent plus, ce qui met, entre autres, leurs deux constructeurs restant en quasi faillite.
Réponse de le 02/03/2016 à 13:30 :
C'est le total des échanges qui est comptabilisé. Ca veut surtout dire qu'on exporte moins de produits agricoles vers une Allemagne devenue, grâce à un modèle agricole performant de grandes fermes (style les fermes de 1000 vaches si stigmatisées chez nous...), autosuffisante et exportatrice, ou que nos entreprises, peu confiantes dans leur avenir, hésitent à acquérir des biens d'équipement souvent allemands. Au fait pour info, en janvier la marque auto qui a le plus progressé en France est Dacia... La nouvelle n'est pas forcément si bonne que ça...
Réponse de le 02/03/2016 à 13:43 :
Après vérification des chiffres des ventes en France :
VAG +12%
BMW +20%
Mercedes +6%
Opel +25%
Faudra trouver autre chose...
a écrit le 02/03/2016 à 12:47 :
Les produits allemands sont ils trop chers pour les Français ? Surement après 4 ans de socialisme il ne reste plus grand chose dans le porte monnaie des Français et ils sont obligés d'acheter low cost.
Réponse de le 02/03/2016 à 18:47 :
Ah bon, parce que vous avez vu où que ce gouvernement était socialiste ? quelle mesure prise par ce gouvernement peut se réclamer d'être socialiste ? et avant 2012 tout allait donc pour le mieux d'après votre raisonnement. Enlevez un peu vos oeillères
a écrit le 02/03/2016 à 12:28 :
Un signe de plus montrant le déclin de notre pays et de sa grande fragilité économique.
Ancienne grande puissance mondiale, nous voyons jour après jour, la chute de la France (6 ème puissance mondiale, bientôt rattrapée par le Brésil, la Corée du Sud, l'Inde etc ...). Nous avons des atouts à faire valoir mais l'incompétence de nos politiques ne favorisent pas les choses depuis des décennies. Ils vivent sur les acquis de la France mais il faut se bouger maintenant si l'on ne veut pas être totalement déclassé !
Réponse de le 02/03/2016 à 13:12 :
La France ... rattrapée par le Brésil, la Corée du Sud, l'Inde ? Pour l'Inde c'est possible compte tenu de la masse de population... dans bien des années peut-être, pour les autres, vous rêvez en noir, @Déclin logique. Vous prétendez aimer tellement la France que vous en devenez anti-français.
Réponse de le 02/03/2016 à 13:36 :
En termes de puissance technologique la Corée du Sud est largement devant la France maintenant... entre autres grâce à un système éducatif extrêmement exigeant.
a écrit le 02/03/2016 à 11:58 :
"dynamisme américain"

Hé oui et dans 10 ans, après avoir subi la gestion plan plan de Clinton on comprendra que Obama était bel et bien le meilleur président des états unis depuis la seconde guerre mondiale.

Alors que pourtant devant se farcir un congrès de vieux conservateurs réactionnaires américains quand même hein... Mais bizarrement dans notre vieille europe moribonde fascisante personne n'en parle. Quand les médias ne peuvent pas dire du mal d'une tête qui ne leur revient pas ils se taisent.

Il n'y aurait décidément que Sanders pour arriver à faire mieux mais ça va pas être facile.
Réponse de le 02/03/2016 à 13:39 :
Papy Sanders a effectivement tout dans son programme pour "planter" les USA. Remarquez, Trump aussi. Le choix devient limité aux USA.
Réponse de le 02/03/2016 à 18:39 :
"Papy Sanders a effectivement tout dans son programme pour "planter" les USA"

je dis exactement l'inverse, veuillez suivre je vous prie.

"Trump aussi. Le choix devient limité aux USA."

IL est vrai qu'avec l'incroyable gouvernance d'Obama il en va pas être facile de prendre la suite, Sanders le pourrait mais il va lui être difficile de gagner.
a écrit le 02/03/2016 à 11:30 :
Pour la Suisse, la France n'est seulement le 4ème partenaire économique, malgré la taille du pays. La Chine est 5ème et s'approche déjà de la France.
Le premier partenaire de la Suisse est de loin l'Allemagne, ensuite les Etats-Unis et l'Italie.
Vive le socialisme....
Réponse de le 02/03/2016 à 12:15 :
C'est quoi le rapport avec le socialisme ?
Avant mai 2012 la France était le premier partenaire commercial de la Suisse ?
Lol...
Réponse de le 02/03/2016 à 12:26 :
La France est excédentaire commercialement avec la Suisse, ceci expliquant en partie cela. Et le "socialisme" (qu'y a-t-il de socialiste dans la politique actuelle ?) a bon dos, ce sont les produits suisses hors de prix qui sont en cause, encore plus depuis le franc fort. D'ailleurs les exportation CH reculent partout sauf en Chine.
Réponse de le 02/03/2016 à 13:25 :
Il faut faire quelque distingo, @Toto, en évitant de tirer des conclusions trop simples et défaitistes sans raison. La Suisse vend des produits de luxe en concurrence avec la France, aucun français n'achète ces produits alors qu'il a mieux chez lui, d'autant qu'à l'extérieur les Suisses tentent le plus souvent de se faire passer pour des français, signe de qualité. L'autre secteur est la pharmacie, là aussi nous nous achetons peu car chacun dispose de grands laboratoires. Ils vendent peu aux USA également mais l'importance du pays donne un chiffre faussement significatif. Tous ces chiffres doivent être interprétés. Ne pas être favorable au socialisme est un autre problème.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :