« La lâcheté de la France face à la crise migratoire est inqualifiable »

 |   |  1087  mots
Philippe Lamberts, eurodéputé écologiste belge et Philippe Lamberts est eurodéputé écologiste belge. Il est également coprésident du groupe des Verts/ALE au Parlement européen.
Philippe Lamberts, eurodéputé écologiste belge et Philippe Lamberts est eurodéputé écologiste belge. Il est également coprésident du groupe des Verts/ALE au Parlement européen. (Crédits : Reuters)
Le gouvernement français a abandonné son partenaire allemand sur le dossier des réfugiés, provoquant une faillite de la réponse européenne, selon le coprésident du groupe des Verts au Parlement européen, Philippe Lamberts. Un article de notre partenaire Euractiv.

Philippe Lamberts est eurodéputé écologiste belge. Il est également coprésident du groupe des Verts/ALE au Parlement européen.

EURACTIV - Le Sommet UE/Turquie visant à organiser les flux de réfugiés entre Ankara et l'Union européenne a abouti à des propositions très largement critiquées, notamment au Parlement. Quel regard portez-vous sur l'attitude des gouvernements européens lors de ces négociations ?

PHILIPPE LAMBERTS - Tout d'abord, ce qui est sur la table est illégal. Le principe consistant à dire que l'Europe accueillera un réfugié par voie légale par réfugié refoulé en Grèce est à la fois illégal et immoral. Cela veut dire qu'un maximum de réfugiés devrait tenter de quitter illégalement la Turquie pour donner la chance à un maximum de réfugiés d'accéder à l'UE.

Ce qui tiendrait la route, c'est d'avoir un accord pour un programme de réinstallation de demandeurs d'asile depuis la Turquie vers l'Europe, sans passer par les cases dangereuses de la mer Égée et de la route des Balkans.

>>Lire : Echec des négociations pour le sommet UE-Turquie

Mais on ne peut pas limiter ce type d'accord aux réfugiés syriens, il y a d'autres zones de guerre comme l'Afghanistan, le Yémen, l'Irak, la Libye et des pays où l'on persécute joyeusement, je pense notamment à l'Érythrée.

Est- ce la Turquie qui pose problème ?

On ne peut pas limiter nos discussions avec les pays tiers à La Turquie. Proportionnellement, le Liban et la Jordanie accueillent beaucoup plus de réfugiés !  Je me fais énormément de souci sur la stabilité politique de ces deux pays, en particulier du Liban, qui accueille l'équivalent de 25 % de sa population en réfugiés. C'est un pays qui a besoin d'aide si l'on ne veut pas qu'il bascule dans le conflit syrien, et l'Europe a une responsabilité énorme.

Ce qui est évidemment choquant c'est que ces négociations se sont déroulées au moment où les derniers vestiges de presse libre et indépendante en Turquie se sont faits brutalement mettre sous contrôle par le pouvoir de Recep Tayyip Erdogan.

On ne peut quand même pas fermer les yeux sur ce pays qui est candidat à l'UE et qui met au pas la justice, la police, asservies au bon vouloir d'un seul homme qui ressemble de plus en plus à Vladimir Poutine.

>>Lire : Les pays des Balkans ferment leurs frontières

On a affaire à un régime autoritaire qui n'hésite pas à lancer une guerre civile pour gagner une élection. Car la relance de la guerre civile contre le PKK a été décidée par Erdogan pour favoriser ses chances d'une union sacrée et obtenir une majorité absolue à la chambre des députés.

Pensez-vous que les gouvernements européens ne devraient pas négocier avec la Turquie ?

Je n'ai pas dit ça, mais il faut quand même se rendre compte que ce que l'on met dans la balance ce n'est pas seulement de l'argent, mais aussi la libéralisation des visas et la relance du processus d'adhésion à un moment où la Turquie n'a jamais été aussi éloignée des valeurs européennes !

Au lieu de se présenter devant la Turquie en situation de dépendance, les Européens devraient affirmer fièrement leurs valeurs. Si les gouvernements européens avaient pris la décision collective d'accueillir un million de réfugiés par an pendant 5 ans, ce qui  ne représente que 1 % de la population européenne, nous aurions pu aborder la Turquie dans une autre position.

C'est parce que les gouvernements européens sont lâches qu'ils sont aujourd'hui à genoux devant Erdogan. C'est une véritable faillite morale de l'Union européenne, et pas seulement une faillite juridique ou politique.

J'appelle les gouvernements européens à réagir, mais je ne me fais pas d'illusions. Beaucoup se sont engagés dans la voie du « pas de ces barbares chez nous », du coup je les vois mal être subitement touchés par la grâce..

La chancelière allemande Angela Merkel tente pourtant depuis plusieurs mois de dégager un consensus européen.

Je reproche aux autres États membres d'avoir laissé Angela Merkel seule sur ce dossier. C'est la seule à avoir pris la mesure du défi, non seulement politique, mais aussi moral et humain. Je suis ravie qu'il reste au moins un leader en Europe qui se rappelle que la politique c'est avant tout l'intérêt général.

Là-dessus, la position de la France est d'ailleurs abjecte, car elle se drape toujours dans son titre de pays des droits de l'homme. Mais la lâcheté du gouvernement français dans cette crise migratoire est inqualifiable.

>>Lire : Juncker veut relocaliser d'urgence 160.000 réfugiés

Lorsque la Commission européenne a proposé un premier plan de répartition de 160 000 réfugiés, la réaction du Premier ministre Manuel Valls  a été de dire « pas question », avant d'être rappelé à l'ordre par le président Hollande.

La France a accepté d'accueillir 30.000 réfugiés sur deux ans, ce qui équivaut au nombre de réfugiés qui arrivait en deux jours et demi en Allemagne au plus fort de la crise.

Cette pseudo unanimité de façade entre François Hollande et Angela Merkel est scandaleuse tant la France ne lève pas le petit doigt.

Le couple franco-allemand a donc clairement échoué sur cette question ?

Si Hollande et Merkel s'étaient concertés et avaient expliqué aux 26 autres États membres qu'ils avaient une responsabilité historique et qu'il était possible de prendre à notre bord 1 million de réfugiés par an, la Belgique, le Luxembourg, les Pays-Bas, l'Espagne, l'Italie et le Portugal se seraient alignés sur cet axe franco-allemand fort.

Cette faillite morale de l'UE, si elle a atteint tous les pays, touche la France de plein fouet. J'ai déjà espéré un sursaut du parti socialiste français depuis longtemps et sur des nombreux sujets. J'ai été systématiquement déçu. Je ne vois pas François Hollande, qui adopte non pas des positions sociales-libérales, mais de droite - voire d'extrême droite sur la déchéance de nationalité - faire marche arrière.

__

Par Cécile Barbière, EurActiv.fr

(Article publié le jeudi 10 mars 2016, à 9:17 | mis à jour: 10:44)

___

>> Retrouvez toutes les actualités et débats qui animent l'Union Européenne sur Euractiv.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2016 à 14:33 :
l'Europe à part donner des ordres et des leçons çà sert à quoi?? à rien, du bllaaaa blaaa ,
Très bien Mr Lamberts, gardez les chez vous puisque cela mobilise autant, et surtout pas de leçons à recevoir " vive la France" et notre liberté
a écrit le 17/03/2016 à 9:28 :
ce qui est abject pour un responsable politique c'est de stigmatiser sans analyse profonde en surfant sur l'écume des faits et en se drapant dans une dignité de surface. Monsieur Lambert ferait bien d'aller planter ses choux au lieu de mettre de l'huile sur le feu. Ce n'est pas lui qui subit la pression sur Calais et environs mais c'est son pays qui par laxisme a laissé s'installer une mouvance islamiste à Bruxelles qui sévit bien entendu loin de ses bases à Paris. Alors les prétendus bons apôtres de l'accueil immodéré de migrants non contrôlés, issus de toutes les zones instables politiquement, feraient bien de distinguer ce qui ressort des conjonctures de ce qui relève de la continuité structurelle. La sécurité est le premier devoir des dirigeants sur le long terme, le laxisme compassionnel est instantané , il ne qualifie pas les hommes d'Etat. Lambert est un énorme contre sens politique
a écrit le 17/03/2016 à 9:20 :
De quoi ce mèle ce type ?qu'il les prennent chez lui les clandestins qui viennent détrire lepeu qu'il reste de notre civilisation
a écrit le 13/03/2016 à 19:53 :
On qualifie la France de lâche en matière migratoire, n’est-ce pas une avanie, mais ne peut-on douter de la qualité des conditions d’hébergement de la population, par exemple il y aurait des camps alias usines à gaz et les campings où les tentes sont nombreuses, on trouve aussi campagne sans faute d’orth dans le dictionnaire, aura-t-on des pains de campagne pour la crise agricole, tout le monde n’a pas un camping 4 étoiles et une cantine à la Lanterne… En revanche fait-on dans la lâcheté au niveau des séniors qui seraient lâches de la ceinture, peu franc du collier et qui auraient peu du monde, fera-t-on dans l’isolationisme, l’Europe des régions sociales et la démocratie enfin actions populaires et emploi pour tous et un camping de vacances à séniors avec pâtés sablés ?
a écrit le 13/03/2016 à 12:13 :
Merci pour cette interview qui nous met en face d'une terrible réalité. Le gouvernement Valls et le président Hollande rendent par leur lâcheté honteux d'être Français et s'il est vrai que l'appartenance nationale est aussi faite d'une certaine fierté, leur lâcheté est une manière de nous déchoir de notre nationalité, d'une certaine idée de la France disait de Gaulle (en pensant à une autre, celle de Pétain).
a écrit le 13/03/2016 à 11:00 :
""elle se drape toujours dans son titre de pays des droits de l'homme. ""
Ce titre n'a plus aucun sens! Les français ne se "drapent" plus depuis longtemps dans ces idéologies surannées.
Vos termes excessifs comme celui d'"abject" reflète s'il en était besoin la vôtre.
Non! il faut être clair; nous ne voulons pas l'invasion de l'Europe par des populations de civilisation totalement opposée qui ne manqueraient pas de vouloir imposer la leur.
Il faut être clairvoyant et reconnaître que la culture de ces peuples rejette toute tolérance
et que conséquemment un choc avec la nôtre serait inévitable;on peut déjà observer une certaine crispation à ce sujet en Europe.
a écrit le 13/03/2016 à 10:26 :
Ah bon, Nos "alliés" saoudiens et quataris pourrais faire un petit effort et accueuillir nos migrants. C'est quand même étrange cette maniére de vouloir absolument migrer en europe ?
a écrit le 12/03/2016 à 11:52 :
Est oui France n'a jamais été aussi mal gouvernée.... Notre président socialiste est une figure emblématique de notre pays, ce monsieur aura été en dessous de tous... Au moins le prochaine président de la république aura du travail.... Faire entendre la voies de la France en Europe, confirmé notre alliance avec l'Allemagne, conduire une réforme démocratie du fonctionnement de notre union... Rien que au niveau européen, il y a énormément de travail....
a écrit le 12/03/2016 à 9:02 :
//// HUMOUR///BONJOUR LES CENSEURS? ETTE VOS BIEN PAYEZ POUR LE FAIRE AUX MOINS???
a écrit le 11/03/2016 à 16:55 :
L'art de renverser les roles : Merkel de façon unilaterale prend la decison d'accueillir tous les refugiés . OK super , l'Allemagne est tres riche , un gros excedent etr une population avec beaucoup de vieux , on pourait presque dire que c'est une decision "gagnant - gagnant" si il y avait quand meme un quota maximum et des critères precis mais non Merkel est sur de son coup parce qu'elle a un joker dans sa manche .
Sa decision elle l'accompagne avec la complicité de Junker d'un trop plein vers tous les autres pays qui eux n'ont rien demandés .
Incroyable et personne n'a reagit hors quelques pays qui n'ont pas peur de deplaire à l'Allemagne mais media et notre classe politique française s'ecrase et meme pire vont lecher les bottes de Merkel comme ce nouveau ministre des affaires etrangeres.
Heureusement Valls sauve un peu la dignité du pays avec son discours en Allemagne .
a écrit le 11/03/2016 à 16:37 :
L'Allemagne a décidé depuis de nombreuses années de faire cavalier seul, de rejeter ses responsabilités sur les autres, de ne pas jouer la solidarité, de torpiller les projets qui n'émanent pas d'elle, d'étouffer à petits feux toute politique indépendante des autres pays européens. Elle n'a que la monnaie de sa pièce.
a écrit le 11/03/2016 à 16:21 :
Simple précision à ce député européen BELGE : l'Allemagne 4,5% de chômage et une démographie en chute libre et presque pas d'endettement. La France a 150.000 nouveaux jeunes sur le marché du travail tous les ans, 10,2% de chômeurs et 2 enfants par famille en renouvellement. Enfin une dette à encore 3,3% du PIB et des dépenses publiques à 57,7% en partie dues aux dépenses sociales, donc pas la peine d'en rajouter.
a écrit le 11/03/2016 à 11:47 :
l'Allemagne s'est prononcée pour accueillir un million de réfugiés par an sur son sol .
Qu'elle prenne ses responsabilités en organisant cette opération soit par voie maritime à partir de la Grèce en affrétant des bateaux , soit par trains spéciaux depuis la Turquie .
Par le passé elle a montré son efficacité à assurer des transferts de population massifs par moyens ferroviaires .
Gageons qu'elle ait conservé cette compétence .
Réponse de le 11/03/2016 à 12:38 :
Al Capone Erdogan même combat .Aucune raison de soutenir Mme Merkel qui cherche à sauver la CDU dimanche .
a écrit le 11/03/2016 à 11:22 :
Pourquoi ne les prend-t-il pas tous chez lui ? Il paye tout après ? C'est facile de faire payer les autres, très gauchiste...
a écrit le 11/03/2016 à 11:01 :
Un peu facile d'accuser la France d'être lâche et de ne pas prendre sa part...la France a-t-elle été consultée quand Merkel a pris unilatéralement la décision de créer un appel d'air inédit, et incité des millions de personnes à venir ?!
a écrit le 11/03/2016 à 11:00 :
Qui c'est celui là ?
Son influence est-elle inférieure à celle du zéro absolu ? Il va vaincre les Lois de la Thermodynamique.
Cordialement
a écrit le 11/03/2016 à 10:57 :
Les migrants de Calais seront ravis d'être accueillis en Flandre !Pour le reste une seule réponse BATACLAN !En Syrie on à besoin de bombes en plus de photos.Au Sahel il manque des parachutistes pour tuer les islamistes.La brigade franco allemande est elle utile ?
a écrit le 11/03/2016 à 10:24 :
Ces belges sont impayables. Non seulement ils ne reconnaissent pas leur responsabilité dans le carnage survenu en France, du fait de leur laxisme, mais en plus ils s'autorisent à donner des leçons à la France sur la gestion des immigrés. On attend du pays siège e l'Union, qu'il se comporte de manière responsable.
a écrit le 11/03/2016 à 10:16 :
Il semble avoir échappé à ce monsieur que la France a près de 6 millions de chômeurs (partiels ou totaux) ce qui n'est pas le cas de l'Allemagne...
Sans parler de centaines de milliers de nos concitoyens habitant des logements insalubres !
a écrit le 11/03/2016 à 10:13 :
En effet M. "l'écologiste", il faut avoir le courage de dire : "Migranten NEIN DANKE"
a écrit le 11/03/2016 à 10:00 :
La situation de l'Allemagne sur le plan démographique est totalement différente de celle de la France. C'est un peuple de vieux qui manque de jeunes; les réfugiés sont donc une aubaine pour eux. Tout l'inverse de la France qui n'a pas ce problème démographique et ne sait pas quoi faire pour descendre en dessous de 10% de chômeurs.
Assez facile donc de nous stigmatiser et de louer la charité de Mme Merkel (absolument désintéressée en plus!!!). Venant d'un écolo qui ne représente que lui-même en plus, ça ne me touche pas plus que ça.
a écrit le 11/03/2016 à 9:57 :
Bravo l'hypocrisie ! Aucune remarque sur le soutient de l'Europe aux terroristes Syriens pour renverser un gouvernement légitime. Car tout nos problèmes viennent de là... Que la France ne se rende pas complice d'une déportation "humanitaire" de population Africaine est plutôt noble de sa part. Notre histoire nous a montré que la solution était d'aider les population autochtones à vivre mieux dans leur patrie. D'ailleurs, les migrants sont plus à mes yeux des déserteurs qui ne veulent pas se battre pour des valeurs universelles, que des victimes. Est-il normal que ce soit des soldats Français qui donnent leur vie pour une population qui ne pense qu'à fuir et profiter de leur argent en Europe ? Car ce sont des riches qui viennent chez nous : les autres n'ont pas les moyens de payer les passeurs. Que les moraliste réfléchissent avant de parler.
a écrit le 11/03/2016 à 9:34 :
Bon témoignage merci. Ben oui mais nous n'avons que des gouvernements réactionnaires de droite se succédant au pouvoirs aux idées moyenâgeuses et à genoux devant l'oligarchie d'extrême droite.

Le vieux rentier intolérant allant systématiquement voter c'est lui que nos partis politiques visent plutôt que d'essayer de faire revenir les électeurs aux urnes avec des idées neuves on préfère solliciter les anciens avec des idées rances.
a écrit le 11/03/2016 à 9:29 :
Si Hollande et Merkel s'étaient concertés et avaient expliqué aux 26 autres États membres qu'ils avaient une responsabilité historique et qu'il était possible de prendre à notre bord 1 million de réfugiés par an.... Ben voyons. Et la responsabilité historique de demander au peuple si est bien d'accord, cela ne vous écorche pas? Ce sont à eux, les peuples qui vont recevoir les-dits immigrés qu'il conviendrait en premier lieu d'expliquer les choses, monsieur le militant.
a écrit le 11/03/2016 à 9:18 :
SI CE PROBLEME DES MIGRANDS N EST PAS PRIS AVEC SERIEUX PAR L EUROPE ET LES AUTRES PAYS RICHE L EUROPE RISQUE DE DE DISOUDRE DEVANT LEURS INCONPETANCE A GEREE CETTE EXODE MIGRATOIRE? LE PLUS INPORTANT AUJOURD HUI C EST D ARETTE CES GUERRES QUI SONT LA CAUSSE DES FLUX MIGRATOIRE???
a écrit le 11/03/2016 à 9:11 :
Quand on voit l'état de la Belgique qui est un vrai terreau pour l'extrémisme religieux et ou les terroristes sont les plus actifs ont na pas besoin des leçons de morale de cet individu.
a écrit le 11/03/2016 à 9:04 :
EXAT?BONNE ANALYSES???
a écrit le 11/03/2016 à 8:58 :
ce genre de type, completement deconnecte de la realite, devrait aller discuter avec ' des gens de la rue'
ca l'amuse peut etre de tout faire pour amener des extremistes au pouvoir, mais ca ne fait pas rire tt le monde
ce genre de type pathetique et irresponsable est egalement en premiere ligne quand ca derouille pour dire ' ah ben on n'aurait jamais imagine' puis pour exiger ' un front republicain'!!!
le jour j a l'heure h, il devra se debrouiller tt seul
a écrit le 11/03/2016 à 8:44 :
Il a dit ...Le "gouvernement français" a été d'une grande lâcheté... Et non pas "la France" comme vous titrez.... Un nouvel exemple de déformation systématique des propos par les médias....je me souviens que l'on avait accordé un interview sur une grande banque très active dans le financement des investissements, et le journal avait titre " ...la Belle endormie..." Vraiment sympa, on ne va pas rééditer....
a écrit le 11/03/2016 à 8:38 :
Dans les dits "droits de l'Homme", a-t-on le droit de dire NON?
a écrit le 11/03/2016 à 8:01 :
L'Allemagne provoque les causes que le reste de l'UE doit réparer en conséquence! L’égocentrisme germanique!
a écrit le 11/03/2016 à 7:40 :
Pas la lâcheté de la France, la lâcheté de son gouvernement et en premier lieu du Président.
a écrit le 11/03/2016 à 1:40 :
"C'est la seule à avoir pris la mesure du défi, non seulement politique, mais aussi moral et humain." Cette affirmation n'engage que ce député. Je n'ai pas entendu parler de mesure allemande visant à limiter les naissances pour notre planète surpeuplée au bord de la rupture. Le défi moral et humain est de faire comprendre que nous ne pouvons nous reproduire à l'infini dans un monde dont les ressources sont limitées. C'est maintenant qu'il faudrait agir, pour que la population soit à un niveau supportable dans 50 ans et ainsi éviter une guerre mondiale qui ne soit pas uniquement économique (si elle n'aura pas déjà eu lieu).
a écrit le 11/03/2016 à 0:33 :
EH BEN JE SUIS ENTIÈREMENT D'ACCORD AVEC LUI.
a écrit le 10/03/2016 à 22:48 :
100% d'accord. La France n'est plus depuis bien longtemps le pays des droits de l'homme...c'est un pays en déroute complète sur tous les fronts, et Hollande représente cette France de perdant et de défaitiste.
a écrit le 10/03/2016 à 22:46 :
La France s'est engagé à aider 30'000 réfugiés en les accueillant en France. Selon en rapport de l'UE d'il y a quelques semaines, la France a accueilli 69 réfugiés.
La France veut faire partie des grands pays de l'Europe, la réalité????
Réponse de le 11/03/2016 à 7:51 :
heu...juste un petit detail : ce sont les migrants eux même qui ne veulent pas venir en france ! Les migrants ne viennent pas pour être assistés mais pour trouver du travail .
a écrit le 10/03/2016 à 22:28 :
Pourquoi ne pas interviewer un des membres du PPE ou de l'Europe des Patries ? Le point de vue sera forcément différent. Pourquoi accuser la France de lâcheté ? Par rapport à quoi ? Par rapport probablement à une décision allemande prise par une personne dans une solitude totale sans consulter personne et en premier lieu son partenaire principal...L'Allemagne récolte la tempête qu'elle a semée...ni plus ni moins. Enfin, il faut savoir que chaque année, au titre de l'immigration légale et du droit d'asile, la France accueille plus de 300.000 personnes ce qui n'est pas peu..au total l' Europe communautaire accueille annuellement près de 1.300.000 individus sans compter le flux migratoire actuel généré par la crise syrienne et les graves problèmes de déstabilisation de l'Afrique orientale et d'une partie de l'Afrique du Nord; Où est la lâcheté ou est l'égoïsme ??? Les leçons de morale à deux sous de M. Lamberts, il peut honnêtement se les mettre sous le bras !!
a écrit le 10/03/2016 à 21:56 :
Il est amusant cet ecolo: il dit "Je suis ravie qu'il reste au moins un leader en Europe qui se rappelle que la politique c'est avant tout l'intérêt général." Selon lui l interet generql c est d acceuillir en europe des bac -5 dont une grande partie sont illettres (stat allemande : 20 % chez les syrien et plus de 50 chez les aghans refugies chez eux), qui vont une fois dans nos pays se comporter comme chez eux (tahir hier, cologne aujourd hui). Si on se base sur l echec de l integration d une grande partie des populations issus du Maghreb, dans 20-30 ans tous les autres pays de l UE vont avoir des banlieues a problemes, des emeutes, des delinquants multi-recidivistes dont on ne sait que faire voire quelques terroristes aigri de ne pas avoir trouve leur place ici


Sinon j ai une question pour ce genie: comment il va faire pour qu un refigie qui veut aller en RFA mais qui est envoye en roumanie, pologne ou meme france reste dans le pays qu on lui a assigné ? il va le mettre en prison ?
a écrit le 10/03/2016 à 21:42 :
EXAT???
a écrit le 10/03/2016 à 21:14 :
Avant la vague des migrants de 2015, c'est quand même bien les Allemands qui avaient proclamé pouvoir et vouloir accueillir les migrants par millions. Alors accuser la France, c'est un peu facile. Maintenant les Allemands disent ne plus vouloir ou pouvoir accueillir les migrants. Comme d'habitude ils sont adeptes des doubles standards et ceux qui trinquent c est les petites gens.
a écrit le 10/03/2016 à 20:18 :
Et la Belgique , elle en accueille combien des réfugiés ?
a écrit le 10/03/2016 à 20:13 :
ce monsieur fait bien peu de cas de la souveraineté de chacun a vouloir sur son territoire des migrants ; pour une fois nos politiques français ont raison, l'Europe est totalement incapables de faire face , c'est donc à chaque état de prendre des dispositions ; quand à dire que nous avons abandonné notre partenaire allemand c'est bien vite oublier que c'est Merkel qui a crée un appel d'air sans consulter personne
a écrit le 10/03/2016 à 19:43 :
La lâcheté de la France ne concerne pas l'immigration, mais le fait de ne pas avoir dis à Mme Merkel que elle ne pouvais pas parler pour les autres. Alors reproché à ses vassaux de ne pas accepter ces diktats!!!. L'Allemagne négocie avec la Turquie pour l'Europe, de quel droit.
Réponse de le 10/03/2016 à 20:18 :
Mme Merckel parle pour le compte de quelqu'un d'autre : Les États Unis, qui sont derrière et imposent leur desiderata à l'Europe.
a écrit le 10/03/2016 à 19:32 :
Encore un bon donneur de leçons complètement deconnecte de la réalité. Il faudrait lui rappeler quel parti a fait un carton en France durant les dernieres élections et que le gouvernement actuel est empetre dans une crise économique et en prise avec le terrorisme. Quant aux prétendues valeurs humanistes de Merkel et du patronat allemand il n est pas desinteresse par une venue d une main d oeuvre bon marche. A note que l Allemagne renoue avec l extreme droite disparue depuis 1945.
a écrit le 10/03/2016 à 19:28 :
On vit une époque de fous. Recevoir, entretenir des dizaines de millions de gens venant presque d'une autre planète aurait un coût énorme. Si ce n'est pas le cas pourquoi ne pas laisser les frontières ouvertes en permanence? Ce sera l'explosion des systèmes sociaux, l'anarchie et peut-être la guerre civile ou du moins la division des populations dans la violence. La croissance économique ne vient pas du nombre mais de la cohésion sociale et de l'instruction des populations. L'Inde et l'Afrique ont combien d'habitants? Ils devraient être riches

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :