Zone euro : l'Italie retrouve quelques couleurs, le Portugal au ralenti

 |   |  304  mots
La croissance en zone euro s'est accélérée après une hausse du PIB de 0,3% au quatrième trimestre 2015.
La croissance en zone euro s'est accélérée après une hausse du PIB de 0,3% au quatrième trimestre 2015. (Crédits : © Thierry Roge / Reuters)
La croissance de la zone euro au premier trimestre a été révisée à la baisse, à 0,5%. La croissance économique du Portugal a ralenti (0,1%), tandis que celle de l'Italie grimpe à 0,3%.

La croissance économique en zone euro a été revue légèrement à la baisse. Elle est enregistrée à 0,5% au premier trimestre, selon une estimation publiée vendredi 13 mai par Eurostat. Dans "une estimation rapide préliminaire" diffusée le 29 avril, l'Office européen de statistiques avait fait état d'une progression du Produit intérieur brut (PIB) de 0,6% au premier trimestre. La croissance s'est accélérée après une hausse du PIB de 0,3% au quatrième trimestre 2015.

La croissance de l'Allemagne, au plus haut depuis 4 ans

  • En Italie, le Produit intérieur brut (PIB) a progressé de 0,3% au premier trimestre 2016 par rapport au quatrième trimestre 2015, a annoncé vendredi l'institut national des statistiques (Istat), un chiffre correspondant aux attentes des analystes. Au 4e trimestre, le PIB avait crû de 0,2% par rapport au trimestre précédent. Après trois années de récession, l'Italie a renoué avec la croissance début 2015, mais à un rythme encore lent. Son PIB a ainsi progressé de 0,8% l'an passé, soit une croissance moitié moindre que la moyenne des pays de la zone euro.
  • La croissance économique du Portugal a ralenti à 0,1% au premier trimestre, contre 0,2% au trimestre précédent, en raison d'une décélération des exportations, a annoncé vendredi l'Institut national des statistiques (Ine) dans une première estimation. Cette variation trimestrielle est inférieure aux prévisions de Bruxelles, qui s'attendait à une hausse de l'activité de 0,2%.
  • Le Produit intérieur brut (PIB) de la Grèce au cours du premier trimestre 2016 a reculé de 0,4% par rapport au trimestre précédent, avec une chute de 1,3% sur un an, selon une première estimation rendue publique vendredi par le service statistique grec (Elstat).

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2016 à 17:44 :
On va tout droit à la fin de la partie de MONOPOLY mondiale !
a écrit le 13/05/2016 à 15:29 :
Pour la Grèce ils vont leur étaler la dettye sur 100 ans, bonjour les dégats, vive l'austérité M. Junker.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :