Le paquet de cigarettes à 11,30 euros en fera-t-il baisser la consommation ?

 |   |  404  mots
La commission des affaires sociales du Sénat suggère de mettre en place une hausse de 10% par an pendant cinq ans. Le paquet le plus vendu passerait de 7 à 7,7 euros la première année.
La commission des affaires sociales du Sénat suggère de mettre en place une hausse de 10% par an pendant cinq ans. Le paquet le plus vendu passerait de 7 à 7,7 euros la première année. (Crédits : Reuters)
Un rapport du Sénat propose d'augmenter les prix de 10% par an pendant 5 ans.

11,30 euros. Tel pourrait bientôt être le prix du paquet de cigarettes, si l'on se fie à un rapport de la commission des affaires sociales du Sénat présenté mercredi et qui suggère de mettre en place une hausse de 10% par an pendant cinq ans. Adopté à l'unanimité par la commission, ce rapport ne sera présenté à la presse que le 19 mars prochain indique cependant le site d'information Public Sénat qui s'est procuré le texte de présentation.

Les hausses de prix font-elles baisser les ventes ?

Le site révèle ainsi que les sénateurs jugent les régulières augmentations de prix du paquet de tabac insuffisantes. Elles seraient selon eux peu efficaces sur la consommation. Ils avancent ainsi que malgré le passage de 5 à 6,20 euros du prix du paquet entre 2004 et 2011 (une progression de 25%!), les ventes de cigarettes sont restées stables autour de 54 milliards d'unités.

 Cela dit, selon une récente étude de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), les ventes de cigarettes auraient chuté de 7,6% en 2013. Un plongeon sans précédent depuis dix ans - les prix avaient fortement augmenté en 2003 et 2004. Mais en général, les hausses de prix incitent certains fumeurs à se tourner vers le tabac à rouler - dont les ventes continuent à progresser, quoique moins rapidement - ou vers la cigarette électronique, en plein essor.

Le paquet le plus vendu passera à 7,7 euros la première année

Quoi qu'il en soit, dans le rapport évoqué par le site d'information politique, les sénateurs ne manquent pas de rappeler que le tabac est responsable de quelque 73.000 décès par an, "pour un coût social qui s'élèverait à 47 milliards d'euros par an". Aussi suggèrent-ils des taxes plus importantes afin d'avoir un réel impact sur la consommation. Le prix du paquet le plus vendu passerait ainsi de 7 à 7,7 euros la première année et s'élèverait à 11,27 euros au bout de cinq ans.

Ajouté à cela le fait que les paquets seront, en 2016, recouverts à 65% (contre 30 à 40% actuellement) par des avertissements et des photos chocs, conformément à une directive européennes sur les produits du tabac votée à l'unanimité par les 28 au Parlement européen mercredi, de telles augmentations pèseront sans doute un peu plus sur le désamour des Français envers la traditionnelle blonde roulée.

Pour aller plus loin: que peut-on acheter avec le nouveau billet de 5 euros?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/03/2014 à 15:56 :
C du grand n importe quoi notre santé ils s en contre foute, sa leur fera moins de retraite à payer plus tard... De plus ingénieur restera fumeur et la France ira à la faillite !!!!! Il faut arrêter d être bête un peu !!! Moi je dit liberté à qui veux fumer c tout
a écrit le 03/03/2014 à 9:34 :
quand un fumeur a envie de fumer, que le paquet soit à 10 € ou 30 € il ira l'acheter, même avec regret. Tout ce que cette Loi fera, c'est appauvrir d'avantage les contribuables, et hisser le paquet de cigarettes au rang de produit de luxe.

Politique de Santé publique, faut pas prendre les gens pour des nouilles
a écrit le 01/03/2014 à 0:54 :
On va pouvoir monter des voyages organisés spéciaux clopes.
Les mafias vont voir leurs profits exploser. C'est beau la concurrence tant vantée!
Ils s'agît surtout de garantir les rentrées fiscales avec le succès grandissant de l'e-cigarette. Pour cette dernière, il serait judicieux de favoriser les flacons français, contrairement au vrai tabac.
a écrit le 28/02/2014 à 12:51 :
Le monde politique ne se rend pas compte ... des changements .... qui sont énormes !
a écrit le 28/02/2014 à 12:34 :
On commandera à l’étranger tout simplement ! soda, tabac et cie ....
a écrit le 28/02/2014 à 11:25 :
Les hausse de prix ne sont efficaces que si elles sont fortes a chaque fois et pour ceux qui veulent commencer a fumer. Pour ceux qui sont dépendants, le prix n'est pas un frein efficace.
Réponse de le 28/02/2014 à 12:43 :
L’impôt va tuer l’impôt .... tout simplement !!!!!!!!!!!
a écrit le 27/02/2014 à 20:45 :
j'achete plus une cloppe en france voila le résultat de leur augmentation débile
Réponse de le 27/02/2014 à 21:33 :
moi non plus!!!
Réponse de le 28/02/2014 à 12:19 :
pareil... ils sont débils.... en contradiction totale avec l'europe... maintenant on peut importer 10 cartouches par personnes... la classe surtout quand on passe des week end dans l'est !
Réponse de le 28/02/2014 à 12:36 :
la santé reste un prétexte .... pour les taxes !!!!!!!!!!!!.... je fais mes commandes à l'étranger !
a écrit le 27/02/2014 à 15:24 :
NE plus fumer , ne plus boire, bien voter ,manger BIO , rouler a 80 kmh sur route et ils s'étonnent que l'ont ne veuille plus voter pour eux !?
Réponse de le 28/02/2014 à 12:39 :
Nos soixante huitards .... la retourne à l'envers !!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 27/02/2014 à 15:15 :
plus besoin de bosser, un petit trip de l ' autre cote de la frontiere et hop on remplit le frigo. Plus belle la vie!
a écrit le 27/02/2014 à 14:44 :
Les français vont acheter les cigarettes et l'alcool au Luxembourg...et remplir le réservoir et les jerricanns d'essence.
a écrit le 27/02/2014 à 14:04 :
Le prix de la drogue n'a jamais freiné sa consommation mais c'est voulu tout comme les guerres de l'opium (initiées par les britanniques) qui ont mis fin à la dynastie des Qing en Chine.
a écrit le 27/02/2014 à 12:42 :
Va t'on faire pareil avec l'alcool ou on va juste se taire pour ne pas léser nos viticulteurs ? Parce que si le tabac tue, l'alcool fait bien plus de ravages (violences conjugales, mort sur la route, cirrhose, pancréatite, centre de désintox, ...). Ca coute combien à l'état ?
Réponse de le 27/02/2014 à 14:15 :
La tradition des poivrots à la peau dure en France...
Réponse de le 28/02/2014 à 11:02 :
L'alcool coûte en soins, 18 milliards par an et le tabac 19 milliards. En terme de décès, c'est 454 000 années de vie perdues par an pour le tabac et 592 000 années de vie perçues pour l'alcool.
L'intérêt de la santé publique n'est pas d'opposer alcool et tabac comme vous semblez le faire mais de lutter contre ces deux addictions.
a écrit le 27/02/2014 à 12:41 :
Ca va surtout booster le trafic de cigarettes de contrebande pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas s'en passer et faire prospérer les délinquants. Les autres passeront à l'e-cigarette.
Réponse de le 27/02/2014 à 15:07 :
Les frontaliers vont se réjouir et les vacanciers font faire le plein lors de leurs voyages. Je dis bravos moins d'argent dans les poches de Flamby.
Réponse de le 28/02/2014 à 11:18 :
sont-ils utiles ?
Réponse de le 28/02/2014 à 11:23 :
Quand il y aura plus de chiffres d'affaires fait à l'étranger par la vente par correspondance ou par les frontaliers ou autre réseau, et que ce sera devenu marginal dans le chiffre d affaires des buralistes, l'interdiction du tabac, et plus seulement dans les lieux publics, e posera plus de problème de lobby des buralistes. L'Etat économisera alors une bonne partie des 47 milliards de soins par an.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :