6 000 euros mensuels pour les stagiaires d'Apple

 |   |  509  mots
Contrairement à Facebook ou Google qui sont parfois des tremplins pour les ingénieurs qui souhaitent se lancer, l'entreprise à la pomme investit tellement dans ses stagiaires qu'ils restent souvent loyaux.
Contrairement à Facebook ou Google qui sont parfois des tremplins pour les ingénieurs qui souhaitent se lancer, l'entreprise à la pomme investit tellement dans ses stagiaires qu'ils restent souvent loyaux. (Crédits : DR)
Plus qu’un job de rêve, c’est un état d’esprit. Une enquête de Business Insider révèle les conditions de travail des stagiaires Apple. S’ils sont très bien payés, ils sont aussi soumis à une loi du silence bien particulière.

Loin de la jungle de Wall Street où les stagiaires doivent tenir 17 heures par jour, les stagiaires de la Silicon Valley sont plutôt bien traités. Chez Apple, ils sont payés 6.700 dollars par mois (6.000 euros) et bénéficient de multiples avantages.

Ils font des semaines de 40 heures, et sont payés à 34 euros les 60 minutes. Avec, évidemment, une majoration de 50% en cas d'heures supplémentaires. Apple met aussi à disposition de ses nouvelles recrues des logements gratuits en colocation.

Mais pour ne pas mettre dans l'embarras ses stagiaires, la firme de Cupertino (Californie) leur propose aussi une prime mensuelle de 1.000 dollars (900 euros) s'ils préfèrent louer un logement en solitaire.

"Ils recrutent des gens du monde entier mais ils ne veulent pas que ce soit un souci de les faire venir ici" raconte Brad, un ancien stagiaire, pour justifier les 3.300 euros de de prime déménagement également offerts par Apple.

Des conditions inimitables, pour l'entreprise qui affichait un chiffre d'affaire d'un peu plus de 74 milliards de dollars au premier trimestre 2015.

Des stagiaires formés comme des agents secrets

D'après les témoignages recueillis par Business Insider, les stagiaires d'Apple reçoivent une formation "au secret professionnel" dès leur premier jour. Au programme, des techniques de management pour apprendre à ne pas divulguer son quotidien à ses proches. Impossible, par exemple, de faire savoir à sa famille le nom de son employeur, aussi prestigieux soit-il.

"Tout est totalement verrouillé. Il est impossible de prendre des photos sur le campus, c'est complètement fou." selon l'ancien stagiaire Brad.

Il n'est pas rare que les stagiaires ne sachent pas réellement sur quoi ils travaillent. La direction d'Apple tient à maintenir des zones d'ombres sur ses projets de développement. Si c'est une question de secret industriel, cette méthode masque aussi un enjeu marketing crucial.

Alors même que Google présentait sa dernière tablette en 2014, Apple s'était empressé de laisser fuiter des images de son Ipad mini 3. Une stratégie de détournement de l'attention qui avait porté ses fruits.

Selon un autre salarié d'Apple, cette culture du secret serait aussi liée à l'exceptionnelle compétition qui existe au sein même de l'entreprise.

Une entreprise où faire carrière

Les stagiaires d'Apple n'apportent pas seulement le café. Ils ont le droit à des réunions hebdomadaires avec les dirigeants de l'entreprise et des responsables de différents services. Des moments privilégiés où les anciens dialoguent avec les plus jeunes autour de leur expérience.

Après un recrutement très classique et une expérience concluante, il n'est pas rare qu'un stage se termine par une embauche chez Apple. Contrairement à Facebook ou Google qui sont parfois des tremplins pour les ingénieurs qui souhaitent monter leur propre business, l'entreprise à la pomme investit tellement dans ses stagiaires qu'ils restent souvent loyaux.

"Tu y rentres, tu y restes pour 25 ou 35 ans" témoignait un salarié.

En même temps, avec un salaire de 6.000 euros pour un premier stage, les débutants d'Apple ont de quoi être reconnaissants.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/07/2015 à 15:52 :
Intox
a écrit le 05/07/2015 à 17:17 :
En France c'est 6 000 € en fin de carrière pour un cadre sup
a écrit le 03/07/2015 à 17:58 :
En France on a Hollande et des emplois d'avenir... sans avenir
Réponse de le 04/07/2015 à 7:37 :
Ét 7,8 millions de fonctionnaires ! Soit 50% en trop ! Mais on est dirigé que par des anciens fonctionnaires avant macaron pas un seul ministre ne venait de l'entreprise ! Mis à part cazeneuve qui avait fait 3 ans de stage a la banque populaire 👹😜🙈😡
Réponse de le 04/07/2015 à 23:57 :
Macron est loin d'être le premier venant d'une entreprise !! faudrait vous renseigner !!!
Réponse de le 06/07/2015 à 15:49 :
c'est le seul a toi de te renseigner
a écrit le 03/07/2015 à 16:10 :
Ca, c'est pour la matière grise,pour la production, il y a Foxconn dont les salaires sont également de bons sujets de presse.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :