La Tribune

Le premier distributeur automatique de bitcoins débarque au Canada

Des distributeurs automatiques de bitcoins prêts à être installés au Canada.
Des distributeurs automatiques de bitcoins prêts à être installés au Canada. (Crédits : Robcoins)
Adeline Raynal  |   -  514  mots
Désormais, les habitants de Vancouver n'auront plus besoin d'aller sur un site internet ou de se rencontrer physiquement pour s'échanger des bitcoins, ils pourront en acheter et en vendre via un distributeur automatique !

Les DAB, distributeurs automatiques de billets, tout le monde connaît. Mais connaissez-vous les « RoboCoins » ? Un indice : il y a un rapport avec une monnaie virtuelle créée en 2009…

Et bien ce sont des distributeurs automatiques de bitcoins, cette fameuse monnaie électronique expérimentale qui n'est gérée par aucun État ni aucune Banque centrale et dont la valeur est entièrement flottante et très volatile. Un bitcoin vaut aujourd'hui 151,56 euros selon le site likeforex.com.

Le premier inauguré ce mardi

Jusque là, pour se procurer des bitcoins, il fallait se rendre sur Internet, sur des sites comme Mt.Gox (japonais) ou Bitcoin-Central (français) par exemple. Au Canada, on peut désormais en acheter et en vendre grâce à des distributeurs automatiques. Le tout premier distributeur de bitcoins du pays doit être inauguré ce mardi à Vancouver selon CBC News, au moins quatre autres devraient suivre.

Pour effectuer une transaction de bitcoins, une personne qui détient un compte bitcoins devra s'identifier par le biais d'un contrôle biométrique, en posant ses doigts sur la machine par exemple. Une fois authentifiée, elle pourra commander la somme de bitcoins de leur choix. Le distributeur imprime immédiatement un ticket sur lequel figure un code QR. Il réintroduit ensuite le ticket en question dans le distributeur et celui-ci envoi la somme sur le compte bitcoin virtuel de cet utilisateur. La machine permet aussi d'échanger des bitcoins contre des dollars et inversement. Le site Wired précise que Mitchell Demeter, lun des fondateurs de Robocoin, a assuré que « les transactions quotidiennes ne pourront pas dépasser les 3000 dollars canadiens afin d'éviter le blanchiment d'argent ».

Un marché mondial

Les distributeurs de bitcoin arriveront-ils jusqu'en France ? La société qui les commercialise, RoboCoin, vise en tous cas le marché mondial et dit avoir déjà reçu « des demandes venant d'une vingtaine de pays, tels que l'Australie, la République Tchèque, le Kenya, les Philippines et la Thaïlande » sur son blog. Pour le marché des Etats-Unis, il faudra probablement encore attendre. Le PDG de Robocoin, Jordan Kelley considère que "La législation actuellement en vigueur aux Etats- Unis représente un obstacle à l'entrée sur le marché pour tout nouvel opérateur ». Au Canada, la société profite d'un certains flou juridique, rapporte Wired.

A Chypre, un entrepreneur - Jeff Berwick- rapportait dès le mois de mars avoir été approché pour installer un distributeur de bitcoins, et ce en pleine crise de confiance dans les banques du pays. Jeff Berwick, fondateur de StockHouse.com et PDG de TDV Media écrivait quelques jours plus tard sur son blog s'être retiré du projet de mise en place du premier distributeur automatique de bitcoins chypriote mais continuer à croire en cette monnaie.

Les guichets RoboCoin se vendent autour de 20.000 dollars l'unité. Ceux qui décident d'en acheter toucheront un pourcentage des transactions et pourront espérer attirer dans leur boutique les fans de cette monnaie virtuelle d'origine japonaise.

VOIR AUSSI:

La vidéo de démonstration d'utilisation des distributeurs de bitcoins:

 

 

Réagir

Commentaires

Julien  a écrit le 31/10/2013 à 15:11 :

Les bitcoins ne sont pas d'origine japonaise. Renseignez vous un peu.

gromito  a répondu le 01/11/2013 à 22:48:

quelle est l'origine supposée selon vous Julien?