Banques 100% mobiles : qui sont leurs clients ?

 |   |  731  mots
Hello bank!, la banque mobile de BNP Paribas, maintient son objectif de compter 1,4 million de clients en 2017.
Hello bank!, la banque mobile de BNP Paribas, maintient son objectif de compter 1,4 million de clients en 2017.
Le client-type des banques 100% mobiles, comme Hello bank ! (BNP Paribas), n’a rien d’un jeune "geek." Son portrait-robot est celui d’un homme d’une quarantaine d’années, de catégorie socioprofessionnelle supérieure, très autonome et soucieux de gagner du temps dans la gestion de ses finances.

L'année 2014 aura été un bon crû pour Hello bank ! En cette fin décembre, la banque 100% mobile lancée en 2013 par BNP Paribas en France, en Belgique, en Allemagne et en Italie compte près de 800.000 clients. 791.000 très exactement, contre 177.000 fin 2013, soit un quadruplement. Et une multiplication par plus de sept sur le seul marché français, où Hello bank ! revendique 101.000 clients, contre 13.000 il y a un an. Conséquence, "nous sommes plus qu'en ligne avec notre objectif de compter 1,4 million de clients dans les quatre pays en 2017, [dont 500.000 en France ; Ndlr]", s'est félicité François Villeroy de Galhau, directeur général délégué de BNP Paribas, lors d'une conférence de presse, le 10 décembre.

 Et le dirigeant d'évoquer "une accélération très forte", avec, notamment, 900 à 1.000 nouveaux clients recrutés chaque semaine par Hello bank ! en France. Chez Soon, lancée début 2014 par Axa Banque, le rythme d'ouvertures de compte est d'une cinquantaine par jour. Au 12 novembre, ce deuxième entrant sur le marché français des banques 100% mobiles totalisait quelque 4.000 ouvertures de comptes depuis son lancement, d'après Axa.

 40 ans, masculin, CSP+ : le portrait-robot du client de Hello bank !

 Mais qui sont donc les clients des banques 100% mobiles ? Des jeunes, appâtés par des tarifs imbattables ? Hello bank ! et Soon figurent en effet parmi les cinq banques les moins chères sur un total de 129 enseignes, d'après un classement publié début novembre par le site cbanque.com. La première avec un coût annuel de 69,24 euros, qui s'élève à 74,69 euros dans le cas de la seconde, contre une moyenne générale de 167 euros. Ou bien leurs clients sont-ils des "geeks" (férus d'informatique), enthousiasmés par ces banques "mobiles first", appartenant à l'ère post-Internet fixe, puisqu'elles sont conçues pour être utilisées avant tout sur les smartphones et les tablettes ?

Eh bien non, les clients des banques 100% mobiles n'ont rien de jeunes geeks. Chez Hello bank ! France, ils sont âgés de 40 ans en moyenne et présentent "un beau profil", selon Marc Campi, responsable de la banque mobile de BNP Paribas en France, à savoir un revenu moyen de près de 2.400 euros par mois. Par ailleurs, 70% des clients de Hello bank ! France sont des hommes. Des tendances que l'on retrouve chez Hello bank ! Italie, où 68% des clients sont masculins, âgés de 37 ans en moyenne et appartiennent, pour 56% d'entre eux, à des catégories socioprofessionnelles supérieures, les fameuses CSP+. Idem en Allemagne, où la moyenne d'âge des clients de Hello bank ! est de 40 ans, et où ces derniers sont des hommes dans 60% des cas.

 La France compte 30 millions de mobinautes

Autrement dit, il s'agit de personnes très autonomes, à l'aise tant avec les nouvelles technologies qu'avec la gestion de leurs finances, et trop accaparées par leurs obligations professionnelles pour trouver le temps de se rendre en agence. Ces personnes migrent d'autant plus volontiers vers une banque 100% mobile que

"nous leur proposons toute la gamme des produits bancaires, jusqu'à la prévoyance, ce qui nous donne le potentiel de devenir la banque principale de nos clients, lesquels peuvent en outre accéder à des experts, de l'épargne ou de l'assurance par exemple [par chat, mail, tweet ou téléphone ; Ndlr]",

précise Marc Campi. Enfin, pour ceux qui nourriraient tout de même quelques inquiétudes sur la sécurité d'une banque 100% mobile, Béatrice Cossa-Dumurgier, responsable de l'innovation chez BNP Paribas, rappelle que Hello bank ! "s'appuie sur la solidité technique et financière de BNP Paribas."

Dernière particularité des clients de Hello bank ! : la moitié d'entre eux sont de tout nouveaux clients, qui ne viennent pas des réseaux de BNP Paribas. "Hello bank ! est un vrai véhicule d'acquisition de clients pour le groupe BNP Paribas", se réjouit Béatrice Cossa-Dumurgier, qui espère que la proportion de nouveaux clients se montera à 65% en 2017. Un horizon auquel la banque mobile de BNP Paribas devrait atteindre l'équilibre financier, d'après son plan de marche. Il faut dire que les Français sont de plus en plus nombreux à se connecter à Internet via le mobile avant tout : l'Hexagone comptait 30 millions de mobinautes au troisième trimestre, soit 4,5 millions de plus qu'un an auparavant, selon Médiamétrie.

_____

IN banque

 >>> INTERVENANTS - PROGRAMME COMPLET - INSCRIPTION <<<

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2015 à 0:26 :
Même profil chez les concurrents?
a écrit le 01/01/2015 à 23:27 :
Curieux que les autres acteurs, comme ING Direct par exemple ne soit pas mentionnés.
a écrit le 01/01/2015 à 22:43 :
Depuis quand la tribune fait des reportages publicitaires mensongers. cela ne marche pas et ils essaient de sauver le navire. entre énarques on s'aide et on cache ses casseroles (honteux personnage que ce responsable connu pour ses petits scandales personnels et professionnels).
a écrit le 01/01/2015 à 14:55 :
@ LaTribune: Merci de préciser en entête lorsqu'il s'agit d'une publicité...
a écrit le 01/01/2015 à 13:41 :
Pour Tarkett, je me souviens surtout avec amusement qu'il y a un an, de nombreux journaux et specialistes boursiers consideraient ce titre comme une pepite qu'il fallait absolument avoir en portefeuille. Idem pour interparfums (dont la chute est du meme ordre). Ca fait mal ...
a écrit le 01/01/2015 à 11:46 :
ils ont mis deux mois a ouvrir mon compte et celui de ma femme du coup on ne s'en sert pas mais merci pour la prime d'ouverture
mes parents cherchaient une banque en ligne je les ai parrainé ils attendent depuis un mois
des que ce sera ouvert ils reprendront leur argent et la prime de parrainage et iront les mettre ailleurs car ce delai
est inadmissible
boursorama est la deuxieme la plus nulle dans le domaine avec un délai moyen de 7 jours pour avoir une réponse à une question par mail (45 mn d'attente moyenne au téléphone pour finalement ne jamais avoir de réponse fiable) et un mois moyen pour ouvrir un compte également
Réponse de le 02/01/2015 à 10:57 :
Désolé de te contredire je suis chez Boursorama depuis 10 ans
Jamais plus de 5 mn d'attente au telephone et toujours eu une réponse pertinente a mes questions
Reste dans les banques traditionnelle elle seront contente.
a écrit le 01/01/2015 à 11:43 :
merci pour cette reformulation de leur plaquette de presse
a écrit le 31/12/2014 à 15:52 :
Merci pour cet énième publi reportage qui ne dit pas son nom. La médiocrité semble devenu la norme sur ce site...
a écrit le 31/12/2014 à 15:38 :
Je travaille chez Bnpp et ils font monter les comptes inactifs ou peu actifs automatiquement sur hello bank!
C'est une supercherie car ils reviennent tous les uns après les autres ! En interne on nous dit que ça ne marche pas du tout !
Je me marre je me marre !
Je suis très heureux de les quitter prochainement
a écrit le 31/12/2014 à 12:21 :
C'est de la pub pour la Bnp

A quand une vrai banque indépendante du pouvoir ??
Allez chez Bnp ou chez perol ancien énarque de sarkosy voila votre choix !
a écrit le 31/12/2014 à 10:42 :
ça sent la pub à plein nez cet article. Le rédacteur doit être client...
a écrit le 31/12/2014 à 8:44 :
Ça ressemble à de la promotion déguisé cet article.
Facile d'atteindre les 100000 quand on
fait basculer toute une partie de son portefeuille de clients qu'on ne veut plus voir en agence car pas assez génératrice de cash.
Le journaliste aurait du demander la part de réel nouveaux clients captés à la concurrence et je pense que l'on serait plus proche des 15000.
Réponse de le 31/12/2014 à 9:20 :
à Dukie : Vous avez raison . J'étais attiré par cet article pour voir le profil des utilisateurs de banques en ligne et non pas de hello bank . Je suis sur boursorama , un concurrent de BNP paribas ( soc gen )
Réponse de le 02/01/2015 à 13:11 :
Je travaille dans une banque en ligne concurrente de Hello Bank et Boursorama.
Désolé de vous contredire, mais nous avons le choix des transferts. C'est à dire que les agences du réseau physique ne peuvent pas nous envoyer leurs clients "pourris". et si cela était le cas, le profil type du client serait bien différent à celui décris dans l'article. Et si vous pensez qu'il s'agit d'une pub déguisée, bah non c tout simplement parce que Hello Bank est la seule à divulguer ses chiffres actuellement. Les autres ne donnent que des projections ou des chiffres bruts (sans prise en compte de l'attrition extérieure ou de la perte net suite à des décès par exemple)... Et non je ne suis pas client de Hello Bank non plus....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :