La MGEN et Harmonie mutuelle veulent fusionner

Par latribune.fr  |   |  281  mots
Deux grands mutuelles pourraient fusionner (Crédits : reuters.com)
Le rapprochement pourrait être annoncé en janvier. Le futur groupe représentera 8,2 millions d'assurés.

Mouvements stratégiques dans le monde mutualiste. La Mutuelle de l'éducation nationale et Harmonie mutuelle, représentant au total 8,2 millions d'assurés, ont engagé un projet de "rapprochement stratégique", selon Le Figaro. Le quotidien a obtenu copie d'une lettre du président d'Harmonie mutuelle, Joseph Deniaud, qui évoquait ce projet qui devrait être annoncé officiellement en janvier.

L'assemblée générale aura le dernier mot

Harmonie mutuelle et la MGEN ont l'ambition de devenir « un acteur global de santé, agissant sur le système de santé lui-même et pas seulement sur son financement. » Toutefois, est-il précisé dans cette lettre du 18 décembre, « ce sont naturellement les délégués des mutualistes qui auront le dernier mot et la responsabilité de décider, le moment venu, en assemblée générale »,  Dans ce courrier, Joseph Deniaud insiste sur le fait que « les complémentaires vont devoir concilier des coûts de santé de plus en plus élevés, une banalisation de l'offre de plus en plus décalée par rapport aux moyens financiers et aux aspirations de la population, et des marges de manœuvre économiques et réglementaires soumises à des contraintes sans cesses plus strictes. »

Deux groupes complémentaires

Harmonie mutuelle, qui compte 4,5 millions de personnes protégées et 4.600 collaborateurs, est le grand spécialiste, au sein du monde mutualiste, du secteur privé. De son côté, la MGEN qui affiche 3,7 millions d'assurés, est fortement ancrée dans la fonction publique. Harmonie mutuelle a été créée en 2012 à la suite d'une fusion de cinq mutuelles interprofessionnelles (Prévadiès, Harmonie mutualité, Mutuelle existence, Santévie et Sphéria Val de France).