Generali devrait nommer à sa tête un Français

 |   |  161  mots
L'annonce en janvier du départ de l'ancien administrateur délégué, Mario Greco, parti chez Zurich Insurance, avait ouvert une période d'incertitude qui avait lourdement pesé sur le cours de Bourse de Generali.
L'annonce en janvier du départ de l'ancien administrateur délégué, Mario Greco, parti chez Zurich Insurance, avait ouvert une période d'incertitude qui avait lourdement pesé sur le cours de Bourse de Generali. (Crédits : Reuters)
L'assureur italien désignera vendredi Philippe Donnet au poste d'administrateur délégué, affirme Reuters. Le Français, qui dirige actuellement les activités en Italie de Generali, est aussi membre du conseil de surveillance de Vivendi.

Mario Greco, parti chez Zurich Insurance, sera remplacé par un Français. L'assureur italien Generali désignera vendredi 11 mars au poste d'administrateur délégué Philippe Donnet, actuel patron des activités de Generali en Italie et membre du conseil de surveillance de Vivendi, a indiqué une source proche du dossier à Reuters jeudi.

Il sera flanqué d'Alberto Minal, actuel directeur financier du groupe, comme directeur général.

Une candidature soutenue par Bolloré

Agé de 55 ans et ancien d'Axa, Philippe Donnet occupe ses fonctions chez le premier assureur italien depuis octobre 2013. La candidature de Donnet était soutenue par l'homme d'affaires Vincent Bolloré, président du conseil de surveillance de Vivendi et actionnaire clé de la banque d'affaires Mediobanca , principal actionnaire de Generali.

L'annonce en janvier du départ de Mario Greco, parti chez Zurich Insurance, avait ouvert une période d'incertitude qui avait lourdement pesé sur le cours de Bourse de Generali. Le groupe de Trieste s'est refusé à tout commentaire jeudi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/03/2016 à 8:48 :
Encore un fils d'ouvrier...

Non à la dictature du prolétariat !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :