Bercy promet de faire annuler la taxe sur les profits des banques

 |   |  189  mots
Les députés viennent de voter la création d'une taxe additionnelle de 10% sur les bénéfices des banques. Christine Lagarde, ministre de l'Economie, y était pourtant opposée. Bercy affirme que la mesure sera annulée.

Les députés viennent de voter ce vendredi la création d?une taxe additionnelle et execptionnelle de 10% sur les bénéfices des établissements de crédit, pour 2010. Bercy a aussitôt fait savoir que ce vote était "une erreur technique" - car deux députés UMP qui voulaient voter contre auraient par erreur voter en sa faveur - et qu'elle "sera rectifée lundi". Les parlementaires apprécieront le vocabulaire.

Un nouveau vote est donc prévu lundi à l'Assemblée nationale pour annuler le précédent.

L?Assemblée a adopté cet amendement de Didier Migaud (PS), dans le cadre du débat sur le projet de budget 2010, par 44 voix contre 40.

Christine Lagarde, ministre de l?Economie, avait annoncé son opposition à ce projet. Cet amendement, qui avait été adopté par la commission des Finances, a été approuvé par l'opposition mais aussi le Nouveau centre (NC) et quelques élus UMP.

De plus, les députés ont voté la création d?une contribution pour frais de contrôle bancaire qui devrait rapporter 100 millions d?euros par an à l'Etat. Celle-ci était en revanche prévue.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/10/2009 à 15:36 :
Ah c'est du propre !!, pour une fois que l'on pouvait donner aux banques l'occasion de se racheter par l'instauration d'une petite taxe solidaire, juste et bienvenue, maintenant que grace à notre argent, elles
pètent à nouveau dans la soie.
a écrit le 25/10/2009 à 15:33 :
Les pro de la magouille dans tout leurs éclats. Nos députés sont-ils des amateurs ? La machine au bouton unique mettra fin aux erreurs. Ca en promet pour les futurs élections électroniques.
a écrit le 25/10/2009 à 15:05 :
c'est autorisée la REVOTATION ?
a écrit le 25/10/2009 à 11:34 :
Lamour = lafiotte
Ce mec est pathetique, il vote avec ses pieds ? Pauvre France avec ses politiciens qui se couchent avant que leur chef ne leur demande ...
a écrit le 25/10/2009 à 5:37 :
Voilà une belleleçon de démocratie dans le type despotisme on ne fait pas mieux.
M. Lamour avait donner ses arguments pour voter cette loi mais il est revenu sur son vote à l'appel de M. Coppé l'homme qui se couche plus vite que son ombre devant le gouvernement.
M. Lamour et dommage pour le monde des sportifs a montré par sa volte face qu'il a perdu ce que l'on nomme un homme libre par lapensée et le choix de ses décisions. Encore un politicien dans le bal des menteurs.
Pauvre France.
a écrit le 24/10/2009 à 17:31 :
quand les français vont-ils se rendrent compte qu'ont les prend pour des marionettes et vont-ils se reveiller!!!!!!
a écrit le 24/10/2009 à 16:52 :
Liberté, égalité, fraternité.
les banques sont LIBRES de donner des bonus aux traders qui ont crée cette crise économique mondiale
les banques sont EGALES à elles mêmes car elles n'ont aucun scrupule à laisser les français modestes dans la m...
les banques sont FRATERNELLES entre elles et mènent un lobying de folie pour empêcher que le gouvernement les taxe
Merci Mme Lagarde pour nous rappeler les valeurs de notre république !!!
a écrit le 24/10/2009 à 15:48 :
nous sommes en plein délire, c'est pas croyable.
LE PARLEMENT NE SERT À RIEN, C'EST UNE HONTE, LA FRANCE EST ANÉANTI, SARKO L'A DÉTRUITE,
ON N'A QU'À REVOTER L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE
a écrit le 24/10/2009 à 15:15 :
supprimons la chambre des deputés puisque leurs vote sont sans valeur
a écrit le 24/10/2009 à 13:46 :
Que l'avenir du pays ce joue, sur des lois de ce type, par une assemblée à 15% de présence, est un scandale. L'interdiction du cumul des mandats et un hémicycle plein est une nécessité pour l'avenir de notre démocratie. Je précise que je suis majoritairement d'accord avec la politique économique du gouvernement et contre cette taxe sur les profits des banques Françaises. Mais l'allez-retour sur cet amendement est une blague digne des cancres de la démocratie.
a écrit le 24/10/2009 à 11:32 :
Au nom de quelle justice se propose t ' on d'appliquer aux banques un regime fiscal discriminatoire ?Dites svp quelles fautes les banques FRANCAISES ont elles faites,

,car on en parle beaucoup sans dire de quoi il s'agit precisement .Jattends votre demonstration au delà d'un haine traduite en
politique du bouc emissaire ,veritable sport national .
ces banques ont eut besoin du soutien du contribuable car elles etaient prises dans une tourmente qui vient des US et d'une surconsommation ,là bas,payée à credit .Elles ont payé grassement pour ce soutien et à present elles remboursent .Leurs benefices 2009 elles ne le font pas avec leur activité en FRANCE.
Le risque c'est qu'a force de faire dans le populisme nous n'aurons bientôt plus d'outils pour faire exister economiquement notre pays et là l'avenir de nos enfants(y compris leur securité ) sera beaucoup plus compromis que sous l'effet d'un endettement que l'inflation prochaine gommera pour une large part 'en ruinant au passage les petits v epargnants) .Mais quoi bon ,manifestement la plupart preferent braire ,c'est bnien pour ça qu'on les manipule comme des anes !!
a écrit le 24/10/2009 à 11:07 :
Je sugere comme nouvelle économie de supprimer le sénat et la chambre des députés au vu de la démonstration depuis plusieurs affaires de leur inutilité.
a écrit le 24/10/2009 à 10:53 :
dictature
nom féminin
(latin dictatura)
?Régime politique dans lequel le pouvoir est détenu par une personne ou par un groupe de personnes (junte) qui l'exercent sans contrôle, de façon autoritaire ; durée pendant laquelle s'exerce le pouvoir d'un dictateur. Si aprés un vote à l'assemblée nationale (je cherche les députés dans l'hémicycle), il faut revoter sous prétexte que ce vote ne va pas dans le sens du gouvernement, et bien je ne vois pas d'autre mot que le mot dictature.
a écrit le 24/10/2009 à 9:18 :
lagarde toujours avocat des riches ?, elle fait peut etre un mi temps comme copé!
a écrit le 24/10/2009 à 8:47 :
La séparation des pouvoirs est un des principes fondateurs de la démocratie.
Si un simple ministre a le pouvoir d'annuler un vote de l'Assemblée, on peut légitimement avoir quelques doutes sur la qualité démocratique du fonctionnement de nos institutions... mais après tout, il y a des précédents autrement plus importants - je pense au rejet par référendum d'un certain projet de "traité constitutionnel", contourné grâce à un traité qui n'a pas eu besoin d'être soumis au suffrage universel par notre bon Président... Tel maître, tel valet.
Il sera intéressant de voir quels échos cet "incident" trouvera dans les médias et auprès de la classe politique.
Heureusement, la création de nouveaux fichiers de police (les remplaçants du défunt "edwige"), elle, n'a pas besoin de passer par un débat parlementaire et un vote, un simple décret suffit....
Dormez en paix, bonnes gens, vous êtes protégés !
a écrit le 24/10/2009 à 8:11 :
Lagarde meurt... mais ne se rend pas et tombe le masque...Lamour! pas touche à mes banques... heureusement le ridicule ne tue plus en France.Pauvre Droite ! que de forfaits contre la constitution ne commet-on pas en ton nom. Petit rappel historique le 30 janvier 1875 la IIIe république est instaurée à une voix de majorité; ils n'ont pas revoté. Madame Lagarde, c'étaient des démocrates, eux!!!
a écrit le 24/10/2009 à 7:16 :
Vous verrez qu'un jour les banques prendrons 10% du bénéfice des entreprises à qui elle on prêté de l' argent.
a écrit le 24/10/2009 à 7:03 :
Diable il y aurait des sbires de Bernanke au Parlement français puisque ce dernier ,gauchiste mondialement reconnu , veut taxer las banques aux US ( ne craignez rien bonnes gens nos lobbyistes veilleront à ce qu'il n'en soit rien ) Ainsi on ne sait plus si Kiki ( Lagarde) est an avance ou en retard sur son temps .Que d'avanies dans le monde politique ma pauvre Kiki ...
a écrit le 24/10/2009 à 6:48 :
Ainsi on pourrait conclure qu'il y a collusion entre Bercy et les banques , ainsi on pourrait conclure qu'il y a collusion entre le Parlement et ATTAC .Tout le monde y trouve son compte dans ce genre d'ânerie SAUF la démocratie .
a écrit le 24/10/2009 à 6:27 :
De toute façon cette taxe est inutile et ferait même doublons avec
celles en préparation pour le petit peuple
a écrit le 24/10/2009 à 6:22 :
je ne comprends pas cette madame lagarde, qui est au dessus des pbs que vivent les frnçais !! d'une part, d'autre part il est inacceptable de refaire voter des gens a priori responsables, que les 2 deputes assument leurs erreurs, un patron assume ses erreurs , pas EUX ?!!!! aucune exemplarité de ces gens payés par les Français !!
a écrit le 24/10/2009 à 6:08 :
Par contre, la loi sur les sectes votée par "erreur", là on ne peut rien faire .....
a écrit le 24/10/2009 à 6:04 :
on est tellement anesthésié par leur bouillon de culture qu'ils nous administrent au quotidien que l'on reste sans voix devant cette aberration de plus. Pauvre France c'est la démocratie qui fou le camp depuis dejà bien longtemps. Dans certains pays les gens sont dans la rue, nous on est devant notre tv.
a écrit le 24/10/2009 à 6:02 :
comment s'étonner après le référendum sur le traité Européen ? Il est acquis que s'essuyer les pieds sur le peuple et le vote de ses représentants est une possibilité pour nos dirigeants qui ne génère aucune révolte digne de ce nom.

S'il fallait une preuve que nous vivons en pseudo démocratie, en voici une de plus.

Tout cela n'est-il pas logique ? N'est-il pas normal que le système marche sur la tête quand les ouvriers portent au pouvoir le candidat des patrons et que les retraités votent pour celui qui prêche le travailler plus ?

Comme quoi il est plus facile de repousser les limites de la bêtise que celles de l'intelligence...
a écrit le 24/10/2009 à 5:58 :
Lagarde meurt ...mais ne se rend pas...Quelle honte que ce gouvernement aux abois:suppot du CAC40, serpillère des banquiers.LAMOUR on va voir lundi si tu as encore une paire.... A propos La III république avait était adoptée à une voix près, il n'avait pas revoté alors.
a écrit le 24/10/2009 à 5:49 :
Bonne idée de refaire voter quand le resultat n'est pas celui attendu. Aux prochains éléctions si je perd, je demande à ce que l'on revote pour m'élire.
Il est vrai que notre systeme éducatif à quelques lacunes mais que des députés ne savent pas faire la différence entre Oui et Non cela devient inquiètant. Je propose que les députés aient une remise à niveau, 2H par semaine, sur la langue Francaise
a écrit le 24/10/2009 à 5:31 :
plus besoin de voter ! ceux que nous élisons ne servent à rien .. quelle belle démonstration ! ils ne sont que 84 présents , les autres , près de 500 sont aux abonnés absents ! et de plus la ministre annule le vote qui ne lui convient pas ! ! ! vive la démocratie bannanière
a écrit le 24/10/2009 à 5:25 :
napo aide les aides les banques par milliards sarko aide l'industrie auto par quelques petits millions les députés votent une petite taxe aux banques (même à l'ump ) napo pas content téléphone à bercy demande de trouver une magouille pour annuler le vote,et hop bercy trouve: un député c'est trompé de bouton oups! la boulette (heureusement que ce n'est pas celui de la bombe) . et il faut revoter ;l'assemblée n'a plus lieu d'être: si cela arrive la dictature avance à grand pas .
a écrit le 24/10/2009 à 5:08 :
Le plus génant c'est de s'apercevoir qu'encore une fois, il n'y avait que 15% des députés présents ......
Le reste relève plus de ola démagogie sachant que les banques françaises n'ont pas à rougir de leur comportement avant, pendant , et bientôt après la crise.
a écrit le 24/10/2009 à 4:20 :
Ce sont les guiglols en vrai ,plus vrai que nature ; c'est pathétique et minable ;ces institutions ne servent plus à rien et il faut tout réformer car les parlementaires coutent une veritable fortune aux français et ne servent plus à rien
a écrit le 24/10/2009 à 4:16 :
lagarde toujours avocat des riches sociétés ! les deputés ump vont encore ramper ils ont l'habitude
a écrit le 24/10/2009 à 4:15 :
Les Guignols ont-ils ou vont-ils encore frapper?
a écrit le 24/10/2009 à 4:08 :
dehors ces bons à rien!!!
du balais et quelles economies!!
on taxe pas les banques!!
mais on tape dans les menages moyens qui sont bons à manger!!!
a écrit le 24/10/2009 à 3:37 :
alors l'à on nous prend pour des c....Nos députés vont faire la pluie et le beau temps encore longtemps?M Lamour devrait mettre ses lunettes,et M.Accoyer nôtre Président de l'Assemblée Nationale,doit se ranger sur ce vôte;;normalement..non
Allons Mrs les Députés un peut de sérieux pour conduire un pays malade de toutes ces lois votées sans motivations réelles..C'est vrai j'oubliai on va revoter sur cette anomalie....non je n'irai plus voter vous ne servez à rien!
a écrit le 23/10/2009 à 22:00 :
un vulgaire courtisan et des fonctionnaires carriéristes annoncent carrément qu'ils se torchent avec les votes de l'Assemblée des députés, emanation élue du peuple. L'Ancien Régime est de retour et la séparation des pouvoirs une foutaise à laquelle plus personne ne croit. Ne reste plus qu'à refaire comme il y a 2 siècles. Ceux qui se retrouveront accrochés aux lanternes viendront alors gémir qu'ils ne sont pas fautifs, oublieux qu'ils se gavent de privilèges sur le dos du peuple.
a écrit le 23/10/2009 à 19:02 :
Alors que la relance s'amorce à petits pas et que la sortie de crise est prévue pour mi 2010 les députés français affectent par cette décision l'économie et la relance du pays en votant un amendement qu'on peut qualifier de "stupide" et d'"irresponsable". Pourquoi? Car cette mesure visant à taxer de 10% les bénéfices des banques françaises va créer un étau sur les fonds propres des banques françaises et sur le financement de dizaines de milliers de projets d'entreprises en cours de création, de reprise ou de sauvetage! Affecter une des mailles les plus importantes des acteurs économiques qui participe au financement et à la relance économique d'un pays c'est vouer ce pays à un échec, surtout dans le contexte actuel. Cette décision constitue un frein à l'économie sur le long terme face à la concurrence sectorielle et internationale au détriment d'une grave conséquence inconsidérée par cette mesure: la récession et le blocage des rouages économiques de la France, qui aura déjà du mal à se sortir de ses déficits dans les 20 ans à venir! Les députés français ont oublié que les banques sont des "acteurs économiques" et financiers indispensables avec les leviers étatiques et les structures de partenariats pour réamorcer la relance (ex : subventionnement d'Oséo en partenariat avec les banques). Cet amendement est un "pied de nez" à toutes les actions mises en oeuvre depuis plus d'un an par les banques françaises qui ont valeur de bons élèves pour avoir trouvé des alternatives et des solutions concrètes pour financer les chantiers d'aujourd'hui et de demain, mais certes pas en subissant un affront aussi considérable de la part des députés français, surtout en période de crise! Affecter cette taxe sur les banques c'est favoriser la réduction et le gel des financements en cours et des soutiens financiers pour les PME PMI. La France souffre de la montée du chômage et de la réduction de ses activités sectorielles. Voter cet amendement c'est entretenir et favoriser cette situation en affectant de plus le développement futur de plusieurs centaines de milliers d'entreprises françaises en cours de création ou en exercice qui subiront de plein fouet le gel ou le blocage de leur financement ou de leurs besoins de trésorerie ! Cette décision et cet amendement est le "pire du pire" pour l'avenir et la croissance d'un pays!.. Alors que les banques étaient en voie de moralité on pourrait croire que cet amendement serait une punition infligée par les députés de l'hémicycle pour le "ménage" qui a été "commencé" mais qui n'a pas été fini" au sein de leurs structures à propos des "traders"! Pourquoi ne pas proposer plutôt un projet d'amendement fiscal international sur les gros bénéfices des "traders" qui brassent des sommes considérables et génèrent des bonus colossaux sans moralité apparente par rapport aux faits préalables et sans changement effectif apporté au boursicotage massif encore à jour non régularisé et dérèglementé? Dans tout acte délibéré les acteurs ne sont ils pas les payeurs?.. Leur a-t-on fait payer la crise internationale à ce jour alors que les "anciens acteurs" sont toujours "actifs"?...Des mesures fiscales s'imposent certes, mais pas de façon inappropriée et inconsidérée par manque de compétences des députés français sur le sujet, mais de grâce ne le faisons pas payer aux banques par des amendements stériles car c'est le "citoyen lambda" qui le paiera à long terme! Cordialement
a écrit le 23/10/2009 à 18:21 :
Je suggere que chacun utilise le site de notre assemblée "democratique" Il y a toutes les coordonnées de nos chers deputés. Innondons les de mails pour leur rappeler qu'ils ne doivent leurs fonctions qu'a notre carte d'electeur
a écrit le 23/10/2009 à 18:11 :
Dire qu'on avait inventé la séparation des pouvoirs... a ce train là, l'élection de 2012 est déjà jouée faute de candidats.
a écrit le 23/10/2009 à 17:40 :
Ecoeurant
a écrit le 23/10/2009 à 17:30 :
Non mais je rêve la ! au secours ! La chambre d'enregistrement n'a pas fonctionné ? il y a des cas d'Alzeimer dans l'hémicycle ? Ca devient de la folie furieuse : annuler une disposition votée ? mais on aura vraiment tout vu ...
a écrit le 23/10/2009 à 15:57 :
Si nous voulions un exemple de l'inutilité des 500 personnes payées 80.000 euros par an dans l'hémicycle... Ils sont censés connaître les problèmes du peuple et ainsi adapter les règles pour répondre à des besoins correspondant à l'intérêt général... Pas pour SARKO 1er !
a écrit le 23/10/2009 à 15:45 :
quelle mascarade, de toutes façons ils ne sont pas à 1 volte face près mais quel pied de nez à la démocratie
a écrit le 23/10/2009 à 15:29 :
toute fasson issi ils taxe tout. bientot meme l'oxigene seras taxe.
a écrit le 23/10/2009 à 15:19 :
A quoi servent les deputés????

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :