La Tribune

LLoyds Banking Group pourrait préparer la cession de Scottish Widows

Copyright Reuters
avec Reuters  |   -  240  mots
Selon "The Times", la filiale pourrait être cédée entre 5 et 7 milliards de livres sterling. Le nouveau directeur général du groupe, Antonio Horta-Osorio, doit donner fin juin les conclusions d'une étude stratégique.

A peine arrivé aux commandes de Lloyds Banking Group, Antonio Horta-Osorio pourrait procéder à des cessions d?actifs. Selon le Times, le nouveau directeur général de la banque doit donner à la fin du mois de juin les conclusions d?une étude stratégique. Et la cession de Scottish Widows serait l?une des composantes de cet examen. Selon le journal, la filiale d'assurance pourrait être cédée entre 5 et 7 milliards de livres sterling. Il pourrait aussi être question des 60% détenus au capital de la banque privée St James Place, dont la vente pourrait rapporter jusqu?à 1 milliard de livres à Lloyds. Le groupe s?est abstenu de tout commentaire.

En prenant la suite d?Eric Daniels, début mars, Antonio Horta-Osorio a hérité d?un groupe tout juste revenu dans le vert après deux années particulièrement difficiles suite à la reprise en 2008 de HBOS. L?ex-patron de Santander UK a d?abord renouvelé certains des membres de l?équipe dirigeante pour s?attaquer ensuite au dossier des cessions d?actifs, dont celles exigées par Bruxelles. En des temps normaux, ces deux banques n?auraient pas été autorisées par les autorités de la concurrence à se rapprocher. Mais il fallait alors sauver HBOS. La commission bancaire britannique juge aujourd?hui le groupe trop dominant et souhaiterait aller plus loin encore que la cession de 600 agences sur un total de 2.900 exigée par Bruxelles.
 

Réagir