La Tribune

BNP Paribas dément avoir un problème de liquidités

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
latribune.fr  |   -  157  mots
La banque française a apporté un démenti aux informations publiées dans le Wall Street Journal.

"Nous ne pouvons plus emprunter de dollars. Les fonds monétaires américaines ne prêtent plus", a déclaré de manière anonyme au Wall Street Journal un cadre de BNP Paribas. "Depuis que nous n'avons plus accès à des dollars, nous avons créé un marché en euros. C'est une première... Nous espérons que cela marchera, sinon nous entrerons dans une spirale infernale. Plus personne ne nous croira et plus personne n'acceptera de nous prêter".

De quoi affoler les marchés qui n'ont pas besoin de cela : BNP Paribas perd à nouveau 8% ce mardi, après avoir cédé plus de 10% lundi.

BNP Paribas a formellement démenti ces propos ce mardi. La banque a assuré qu'elle "se finance tout à fait normalement en dollars". Histoire d'éteindre au plus vite l'incendie qui se propage à toute vitesse sur les réseaux sociaux. La Société Générale en avait fait récemment les frais.

Réagir

Commentaires

TOTO  a écrit le 05/06/2012 à 15:41 :

LA BNP A TROUVE LA SOLUTION, ELLE S APPROPRIE L ARGENT DES VIEUX QUI N ONT PAS FAIT DE PROCURATION JUSQU A LEUR MORT

Thierry_R  a écrit le 14/09/2011 à 16:01 :

L'attaque orchestrée contre les banques francaises est un signal fort. A qui profite le crime ? Pourquoi la FRANCE : parce que nous sommes le maillon faible, parce notre président est le caniche de la TRILATERALE qui l'a fait élire. Il n'y plus rien à tondre sur les salariés des économies occidentales alors les LOUPS se dévorent entre eux, c'est la logique des théories économiques libérales. La CRISE n'est pas une catastrophe naturelle ou la 11éme plaie d'Egypte, elle est le résultat de théories développées dans les années 70, misent en oeuvre dans notre pays dans les années 80 et amplifiées dans les années 90. La passivité de nos concitoyens va nous conduire au CHAOS.

EBAHI  a écrit le 13/09/2011 à 16:17 :

Et on devrait les croire???

Le rôle d'un journal économique comme la Tribune ne serait-il pas par hasard d?enquêter pour vérifier si tel est effectivement le cas?

Ah ben non je suis sôt, il y a les dépêches de l'AFP et les communiqués des Banques...

Que voilà des informations documentées!!!

Ne serait-il pas mieux de faire moins d'articles mais de documenter ceux qui sont publiés.

Corso  a écrit le 13/09/2011 à 15:43 :

Le WS a l'habitude de délirer fortement, faux témoins, fausses rumeurs, encore lu, il devient de moins en moins crédible. Il est peu probable qu'un cadre de haut niveau se soit livré à des telles affirmations fausses. La BNP ne finance pas uniquement en dollar ses projets internationaux et le change existe. Les banques françaises comptent parmi les 20 plus puissantes du monde, il est normal qu'elles soient attaquées comme représentantes de l'europe. Il est normal aussi qu'elles se recapitalisent compte tenu des engagements pris par leur gouvernement, je l'ai dit alors que l'on rejettait cette perspective. Mais penser que la BNP serait à court de liquidités ou sur le point d'être nationalisée est tout simplement ridicule, il n'y a pas d'autre mot.

censure  a écrit le 13/09/2011 à 14:04 :

pourquoi certains commentaires ont ils disparu ?

Censurons  a répondu le 13/09/2011 à 15:01:

Censure quand tu nous tiens ! Il est dommage que les commentaires soient effecés sans explication de la part de la Redaction de ce journal

anelkalex  a écrit le 13/09/2011 à 13:03 :

ridicule de retirer les fonds...les clients n'auront pas à subir de perte.

avaleplusrien  a répondu le 13/09/2011 à 13:18:

les banques françaises ont leur a sauvé la mise deux fois depuis 2008 grâce au contribuable, d'abord via la BCE (qui a quand même sorti de leurs bilans 40 milliards de dette grecque sans décote, les principaux bénéficiaires étant les banques et institutionnels français, entre amis faut pas hésiter) et via les prêts subordonnés consentis par l'Etat français. à des conditions complètement et grossièrement avantageuses par rapport au risque pris. Donc cette fois ci la troisième, les contribuables vont demander à récupérer la mise, dilution maximale des actionnaires et recherche de la plus haute plus value possible, faut pas se foutre de la gueule des pecnots.

revolution  a répondu le 13/09/2011 à 16:47:

Oui une petite nationalisation des banques ... cela fera du bien ... les autres pays auront tellement peur de la contagion que cela devrait calmer ces satanés marchés ... et pour les bonus ce sera moins cool ... au fait depuis 2008 ils ont bien touché des bonus !! mais ils ne veulent pas payer d'impots dessus , bien sur que non ... autant que ce soit le contribuable qui paye ...

piotr  a écrit le 13/09/2011 à 13:01 :

Comme on ne peut pas imaginer qu'ils confirment, on a du mal à les croire quand ils infirment....

dom5  a écrit le 13/09/2011 à 12:18 :

dois t'on retirer notre argent ? nous ssommes à BNP Paris Bas

Maybe  a répondu le 13/09/2011 à 13:31:

Si vous avez plus de 100.000 euros par personne, pourquoi pas car chaque compte est garanti a hauteur de seulement 100.000 euros

candide  a répondu le 13/09/2011 à 14:49:

Si BNP, SG et le crédit Agricole plonge, vous pouvez toujours courir pour toucher vos 100 000 euros. Le fond de garantie n'a pas un montant infini: si une seule coule ça va, si trois bonjours les dégâts !.

Ecopons !  a répondu le 13/09/2011 à 15:00:

2 milliards d'euros dans le fonds de garantie (ce que l'on nous dit officiellement du moins...) soit une garantie pour seulement 21.000 comptes, pas plus !! Alors attention, il va falloir commencer a écoper avec les écuelles !

hades sama  a répondu le 13/09/2011 à 15:08:

il est vrai que , si une fait faillite, les trois le feront, mais egalement toutes les banques francaises ... mais cela ne sera pas le cas ... c'est tres peu probable !

paradigme  a écrit le 13/09/2011 à 11:50 :

http://www.lesaffaires.com/bourse/nouvelles-economiques/le-chef-des-placements-de-la-caisse-de-dpt-est-pessimiste/534765

les minables de l' UE  a écrit le 13/09/2011 à 11:35 :

Il y a une taupe dans le monde des affaires c'est OBAMA qui attaque l'Europe sous tous les angles pour sauver le Dollar ! Lui au moins il fait son boulot : Il défend son PAYS !!!

Minables certainement mais avec des circonstances atténuantes  a répondu le 13/09/2011 à 13:01:

C'est le double jeux des amerlocs, d'un côté ils t'e... avec un dollar de dumping et de la création monétaire à tout va (+ de petites amendes qui paraissent grandes aux banques qui ont occasionné la crise financière), de l'autre ils jouent les pacificateurs et ceux qui veulent une Europe qui tienne la route, mais pas trop s'agit pas de faire de l'ombre à leur leadership et à leur économie, dans l'adversité les amerlocs ont vite choisi, sauf que l'effondrement financier européen (du fait et grâce à leurs fonds spéculatifs bourrés de CDS souverains zone euro) présente des risques énormes pour eux...c'est ce qu'on appelle l'effet contagion.

Marco54  a répondu le 13/09/2011 à 13:06:

Tout a fait d'accord avec vous.La 3éme guerre mondiale est déclaré entre l'Europe et les US,et nos dirigeant ne l'on pas encore compris,en même temps ils ont fait l'ENA,ça aide pas!
Le dollar est sur le point d'imploser,les US feront tout pour couler l'Euro avant.
La dette des US est sans commune maison avec celle de L?Europe,mais eux ils défendent leur bifteck.
Nous nous avons des c..molles au gouvernement!

yes we can  a répondu le 13/09/2011 à 14:02:

Oui Marco54 vous avez 100% raison, il n'y a que nos dirigeants européens qui n'y voient que de la fumée parce que le feu est aux Etats unis! mais non seulement ils nous exportent leur crise mais en plus ils nous font des attaques en regle de décrédibilisation sur l'Euro

revolution  a répondu le 13/09/2011 à 16:42:

Oui non seulement on a tous participé a payer leur satanés subprimes (créances immo d'amerlocks insolvables) mais ils nous plantent avec les dettes qu'ont récupéré nos états (même Sarko dit que la dette qui est passée de 60% a 80% c'est a cause de la crise des subprimes) , et ils plantent nos banques avec la dette étatique qu'elles détiennent (dette étatique pour sauver les banques en 2008 ) ... c'est sur même dans la SF personne n'aurait penser a un scénario aussi Kafkaien ... Que tout cela s'écroule vite ... de toutes manières ce sont les riches qui auront le plus a perdre ...

Marc  a répondu le 14/09/2011 à 6:48:

Vous pouvez tirer à boulets rouges sur les Américains, néanmoins la dette des états européens est bien due à nos gouvernants des 30 dernières années.
Il est vrai que nous avons les gouvernants que nous méritons, ce qui explique que chacun essaye de trouver une autre raison.

L'ECUREUIL  a écrit le 13/09/2011 à 11:14 :

Que la française des jeux me file ce soir la cagnotte de 159Millions d'euros et je prendrai des actions B.N.P. PARIS-BAS

NICOBOSS007  a répondu le 13/09/2011 à 15:47:

moi aussi mais ce sera vraiment symbolique car je pense que j'achèterai plutot du 'Pernod Ricard' car , une fois ruinés, on se mettra tous à boire comme les alcooliques Russes ....(un peu d'humour, ça fait du bien)

Youpi  a écrit le 13/09/2011 à 11:14 :

Et voilà la crise twitter !

Black Swan  a écrit le 13/09/2011 à 10:32 :

Baudoin Prot n'a fait que des déclarations à contretemps depuis 2008 et s'est complètement gouré sur la crise financière, il ne mérite pas de diriger une banque comme BNP Paribas. Par ailleurs il serait temps que Pébereau parte à la retraite s'occuper de ses bouquins et chroniques de bouquins SF; finalement ça ne lui a pas servi à grand chose le genre Speculative Fiction, dommage.

lemaitremot  a répondu le 13/09/2011 à 13:10:

Anticiper...anticipation oui messieurs les banquiers français...l'anticipation n'est pas dans votre culture, c'est tout simplement pas dans la culture française surtout chez les 'élites' qui se délitent sous l'effet de trop plein de démagogie et d'irresponsabilité individuelle et de groupe (ah les fameux réseaux des grandes écoles et d'ailleurs).