Voici le trader suspecté d'avoir fait perdre 2 milliards de dollars à UBS

 |   |  288  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
La banque suisse a annoncé que l'un de ses traders avait réalisé des "transactions non autorisées". Elles pourraient entraîner une perte "de l'ordre" de 2 milliards de dollars. Latribune.fr a consulté ses profils sur les réseaux sociaux.

Il ne manquait plus que ça : un Kerviel suisse ! La banque suisse UBS a annoncé ce jeudi "qu'il est possible" qu'elle accuse une perte au troisième trimestre. La raison ? L'un des traders de sa banque d'investissement a réalisé des "transactions non autorisées" susceptibles d'occasionner une perte "de l'ordre de 2 milliards de dollars" (1,46 milliard d'euros). Petit joueur à côté d'un Jérôme Kerviel qui avait fait perdre 5 milliards d'euros...

La banque, qui "mène toujours une enquête" sur ces transactions, a précisé qu'aucune position de clients n'avait été affectée. A l'ouverture, l'action UBS chutait de plus de 8,5%. Selon le journal suisse NZZ, le trader en question travaillait à la division "marchés d'actions de Londres".

A 11h34, on a appris que la police londonienne avait arrêté un homme à 3h30 du matin qui pourrait être le trader en question. Il est âgé de 31 ans. Il sera maintenu en garde à vue le temps que l'enquête se pourvuive. D'après plusieurs médias anglo-saxons, cet employé s'appelle Kweku Adoboli. Selon son profil posté sur le réseau social Linkedin qu'a consulté Latribune.fr, il est directeur en charge des fonds indiciels ("exchange traded funds") de la banque d'investissement d'UBS à Londres. Il est diplômé de l'Université de Nottingham. La banque suisse n'a pas confirmé son identité.

La banque précise que "les fondamentaux de la banque ne sont pas touchés" par cette affaire, qui est une "nouvelle regrettable". UBS demande encore à ses employés de "continuer à soutenir leurs clients", qui comptent "sur eux dans ces temps difficiles". Enfin, la direction indique travailler en étroite collaboration avec la division gestion des risques de la Banque d'investissement, "pour éclaircir le plus vite possible cette affaire".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/09/2011 à 8:28 :
A l'heure où les spéculations vont bon train sur les économies européennes, sur l'or et sur le Franc Suisse. Il fallait bien se douter que le "filon serait exploité". C'est à croire que les spécialistes en la matière "COB" sont sur un autre monde.
a écrit le 16/09/2011 à 14:16 :
bah, ce n'est pas la faute du trader qui s'est laissé emporté par l'appât du gain mais celle d'UBS qui n'a aucun contrôle. Comment à l'heure d'aujourd'hui et après l'affaire kerviel un banque peut se permettre une perte de ce genre ? Ces grosses usines à fric n'ont-elle pas les moyens de mettre des garde-fous ? C'est bien la preuve qu'en matière de finance, tout est permis !
a écrit le 16/09/2011 à 12:24 :
Vous dites bien suspecté. En décryptant sur les ligne l'on sous entend une présomption d'innocence. Cependant, entendons nous bien, il y t-il un contrôle interne dans cette banque ???????? si oui quel est son rôle?????????? Le concept de la gouvernance financière ne semble pas être le maître mot dans cette institution. Un proverbe bantou dit je cite << Lorsque le singe n'arrive pas cueillir une banne, il l'accuse de n'être pas mûre. CHERCHEZ LE PROBLÈME ailleurs dans la structuration organisationnelle et fonctionnelle de cette banque . SUIVEZ MON REGARD.
a écrit le 16/09/2011 à 11:46 :
qu'on le mette au back office de sa salle un petit moment à gagner zéro parmi les "soutiers" qui ne manqueront pas de lui faire comprendre comme c'est facile de gagner sa vie honnêtement et de courir après les bonus minables...
a écrit le 16/09/2011 à 7:37 :
C'est le système néolibéral encouragé par nos spéculos dirigeants qui va nous plumer et provoquer notre perte, plus vite que le réchauffement climatique ou que n'importe quelle guerre ou virus !!!
L'homme se tire une balle dans le pied. Quelques uns, à l'échelle de la planète s'éclatent pendant que des millions crèvent de faim. Gerbant !
a écrit le 16/09/2011 à 7:06 :
C'est le métier de traders qui doit être supprimé. Ce système du trading a été inventé de toute pièce par les voyous de la finance, et comme les voyous de la finance veulent se trouver des boucs émissaires, ils en fabriquent de toute pièce. La crise de perte totale de confiance en la Société Générale par les marchés est pleinement justifiée. Bien d'autres cadavres seront tot ou tard trouvés dans les placards de Bouton et ses disciples. A aucun moment les français n'ont cru que Kerviel était responsable. Les français de bon sens ont toujours pensé que Bouton et ses disciples, Oudéa en tête se servit de Kerviel pour cacher leurs sales turpitudes.
Réponse de le 16/09/2011 à 8:09 :
aaaah vous representez tous les Français?? interessant visiblement vous savez tout vous comprenez tout on a bien de la chance de vous avoir Par contre vous allez aussi penser à notre place? Merci de nous éclairer de votre si grande clairvoyance
Réponse de le 16/09/2011 à 10:38 :
@mordrakheen : il ne faut pas un gros QI pour comprendre que Bouton était soit totalement impliqué, soit totalement incompétent; Kerviel & Co avaient contribué pour un tiers du bénéfice de la SocGen au 31 décembre précédent l'affaire ... et Bouton n'aurait rien su des activités des traders ! Les contrôles informatiques n'avaient pas été mis en place car "trop compliqués" ... vaste fumerie. De plus, vous êtes d'une totale mauvaise foi : Restons lucides ne parlent que pour ceux qui ont du bon sens. Ce ne doit pas être votre cas. A moins que vous ne soyez payé pour faire ce genre de commentaires ?
a écrit le 15/09/2011 à 19:10 :
Encore ? Mais cela ne va donc jamais arréter ? Quand va t'on enfin comprendre qu'il faut prendre des mesures strictes, des réglementations fermes pour éviter toutes ces catastrophes des traders ? Je pense qu'il est nécessaire de créer une caisse de solidarité des traders, où l'on mettrait une partie des importante des bonus des traders, dans laquelle on puiserait en cas de grosse perte de trading. Ainsi les gains de certains traders serviraient à payer pour les pertes des autres. Cela éviterait le "face je gagne, pile ce sont les contribuables et les banques centrales qui paient". Cela me semble INDISPENSABLE, au même titre que la création de "malus" en cas de perte, au même titre que les "bonus" en cas de gains.
Réponse de le 15/09/2011 à 19:41 :
C'est vrai pour les traders mais aussi pour les patrons des banques. Les traders ne sont que des exécutants, si leurs patrons les emploient, c'est qu'ils en tirent un bénéfice personnel certain. A court terme, la banque peut aussi faire de magnifiques bénéfices, mais ils savent bien qu'en prenant de tels risques à un moment ou à un autre un accident va arriver.
Réponse de le 15/09/2011 à 21:40 :
Les traders peuvent aussi tres bien devenir accro de leur profession
Réponse de le 15/09/2011 à 21:41 :
je ne partage pas votre avis pourquoi les bons traders paieraient pr les fautifs
Réponse de le 15/09/2011 à 21:42 :
Imaginons une banque qui, 19 fois sur 20, fait 1 milliard de bénéfs sur l'année, mais fait une perte de 50 milliards une fois sur 20. Globalement elle est perdante, sur le long terme, mais la plupart du temps elle fait de gros bénéfices et verse à ses traders et patrons d'énormes bonus pour les récompenser de ce prétendu exploit. Mais l'année où elle perd 50 milliards, elle est sauvée par l'état, et on dit que c'étaient des circonstances exceptionnelles, en aucun cas la faute du modèle ou des traders qu'on paie grassement à nouveau. Ce qui n'était pas le cas. Cet exemple, qui est arrivé dernièrement (en gros), montre que le système est totalement pourri et qu'il faut arréter ce "face je gagne, pile tu perds".
Réponse de le 16/09/2011 à 7:39 :
Très bonne idée !! Faisons de même pour les « petits » ouvriers de nos quelques industries restantes. Une partie du salaire/prime des « bons » employés produisant des pièces de qualité serait mobilisé dans un fond de réserve (à la main de traders « sérieux » - on doit pouvoir trouver ça chez UBS en ce moment). Nous pourrions ensuite puiser dans ce même fond (ou ce qu?il en reste) pour compenser les pertes de production du fait de « mauvais » employés qui ne produisent que des pièces défectueuses (voir rien). Je ne doute pas que les « bons » trimeront encore plus par « solidarité » afin de garder leur niveau de vie (en plus de celui de leur « gentil » collègues). Toute de suite, on sent la motivation?
a écrit le 15/09/2011 à 18:00 :
C'est toujours facile de condamner tout un système à cause de quelques moutons noirs. Mais le trading a une véritable utilité sociale. Sans lui, les banques ne pourraient pas générer les bénéfices justifiant les énormes bonus de leurs dirigeants (et secondairement des traders eux-mêmes). C'est vrai qu'il peut y avoir des accidents, comme celui-ci ou la crise mondiale de 2008 mais ces problèmes sont prévus et il y a des gardes-foux: les dirigeants ne sont pas obligés de rendre les bonus acquis lorsque leur banque a perdu de l'argent, a fortiori lorsqu'elle tombe en faillite. Quant aux traders, s'ils dérapent ils vont en prison, mais après tout ce sont bien eux les responsables, non?
Réponse de le 15/09/2011 à 19:12 :
J'imagine que c'est de l'ironie. Les "bonus des traders" ne sont bien-sûr en aucun cas une "utilité sociale". Au contraire, les crises récentes ont montré que les bpnus poussent les traders à prendre des risques inconsidérés, mauvais pour l'économie, et de plus de nombreuses banques de financement et d'investissements ont fait plus de pertes que de gains sur les 10 dernières années, et ont couté horriblement cher aux contribuables et aux banques centrales.
Réponse de le 15/09/2011 à 19:37 :
Oui, vous avez deviné, c'était 100% de l'ironie! Tout cela nous a tous coûté très cher mais a énormément rapporté aux patrons des banques (à mon sens les bonus des traders ne sont que la partie la plus visible de l'iceberg). Sans cette spéculation, les banques n'auraient jamais dégagées de tels bénéfices lors des phases d'euphorie boursière. Donc leurs dirigeants (et secondairement les traders), n'auraient jamais pu justifier leurs bonus. Qu'ensuite la catastrophe soit à terme assurée pour les banques-casino et nous tous, ce n'est pas leur affaire. Eux, entre-temps, ils ont amassé en toute légalité de véritables fortunes. En fait, ils ont joué avec notre argent à tous, notre économie et l'avenir de nos enfants, mais ils l'ont fait en toute légalité.
Réponse de le 15/09/2011 à 21:38 :
Ils peuvent se permettre de prendre de tels risques uniquement parce qu'ils savent qu'en cas de problèmes l'état viendra les sauver, aux frais des contribuables. C'est aussi pour cela qu'il faut séparer activités spéculatives et activités de banque de détails : pour qu'on puisse les laisser couler sans faire payer les contribuables. Et ainsi ils prendront moins de risques s'ils savent qu'on ne les sauvera pas. IL faut responsabiliser le système bancaire.
a écrit le 15/09/2011 à 17:33 :
a mon avis, la banque n'est responsable de rien... c'est marrant toutes ces histoires qui se repetent avec finalement jamais personne qui n'est responsable de quoi que ce soit, non?
a écrit le 15/09/2011 à 17:21 :
Ha wai ? Kerviel à retrouvé du boulot chez UBS ?
Réponse de le 15/09/2011 à 21:44 :
L'affaire Kerviel est classee alors n'en parlons plus - il avait pete les plombs c'est tout -
a écrit le 15/09/2011 à 13:38 :
mince, moi qui croyait que will smith était un acteur de cinéma
a écrit le 15/09/2011 à 12:31 :
Heureusement c'est pas perdu pour tout le monde. Rien ne se perd, rien ne se cree, tout ce trade dans la finance. D'autres doivent sourire en mettant un visage "au mec qu'ils ont plumé" derrier leurs ecrans.
Réponse de le 16/09/2011 à 9:34 :
rien ne se parde rien ne se créée...c'est bientôt fini avec cette maxime débile? J'ai un beau vase à 300 euros, je le pète et bien OUI j'ai détruit 300 euros. Même principe en finance. Le jeu à somme nulle ne marche que pour une toute petite partie de la finance (les options) où il y a une contrapartie pour chaque "pari".
a écrit le 15/09/2011 à 12:00 :
Le travail était tellement stressant qu'une sieste ne lui a pas rendu toute sa lucidité !
a écrit le 15/09/2011 à 11:56 :
il est temps que la Française des jeux songe sérieusement à ce marché de trading !! çà rapporte vraiment étant donné le nombre de joueurs .
dommage que l'économie actuelle est basée et référencées par une sorte de casino
a écrit le 15/09/2011 à 11:53 :
Vu son historique, la dénomination de Banque d'Investissement mérite d'être modifiée comme suit:
"Banque d'investissements à Fonds Perdus"
Réponse de le 15/09/2011 à 21:46 :
FAUX votre commentaire
Réponse de le 16/09/2011 à 2:07 :
Ah! que diriez vous alors de "Casino" ou "Coke en stock"? C'est peut-être plus conforme à la perception qu'en a le public.
a écrit le 15/09/2011 à 11:52 :
C'est peu de chose à coté des Kervièleries Boutonneuses , des 35 heures de la Martine conseillée par DSK ou du Crédit Lyonnais d' Haberer chapeauté à la banque de France par Trichet ...
a écrit le 15/09/2011 à 11:07 :
J'espère qu'au moins les bonus des patrons d'UBS pourront être préservés. Après tout, ce n'est pas de leur faute si un jeune trader s'amuse avec l'argent de leurs clients. Au contraire, il faudrait leur ajouter une prime de risque compensant le stress subit quotidiennement par des responsables à la merci du comportement irresponsable de leurs jeunes employés. Mais là je vais peut être trop loin car dans le pire des cas il y a tout de même la possibilité si les pertes sont trop importantes de les faire supporter par le citoyen lambda qui lui ne touche aucune prime...
a écrit le 15/09/2011 à 9:51 :
Imaginons un monde sans spéculation, on n'a pas besoin de tout çà
Réponse de le 15/09/2011 à 11:55 :
Relisez la définition du mot SPECULATION et vous verrez qu'il est difficile de faire sans !!
Réponse de le 15/09/2011 à 16:21 :
je suis tout a fait d'accord avec ZOCO "on a pas besoin de tout ca" Mr toto. Pour vivre, pas besoin d'argent, juste de l'air pur et à manger. L'argent n'est qu'une invention de l'homme et non un élément de la nature!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 16/09/2011 à 8:12 :
hé oui comme les virus
Réponse de le 16/09/2011 à 12:29 :
euhh les virus c'est naturel...
a écrit le 15/09/2011 à 9:39 :
mieux que l'euromillion , au suivant.....
a écrit le 15/09/2011 à 9:17 :
si je comprends bien il va falloir encore supprimer 3500 postes supplémentaires car mardi 23/ 08 La banque suisse avait annoncé la suppression de 3.500 postes, en majorité dans sa branche "banque d'investissement", dans le but de réaliser 2 milliards de francs suisse d'économie (1,76 millard d'euros) d'ici 2013suite aux mauvais 2 trimestre ( voir site la tribune) . le chômage c'est simple comme un clic.
a écrit le 15/09/2011 à 9:02 :
Terrible ce trading électronique! Aurait-on encore appuyé sur le mauvais Bouton?
a écrit le 15/09/2011 à 8:56 :
au sein de notrre banque, une employée s'est fait licencier car elle retirait de l'argent sur son compte avant d'être payé.. ça tournait autour de 500e.. comme quoi, y'a pas de justice!!
Réponse de le 15/09/2011 à 12:02 :
En Allemagne il y a eu un cas, l'année dernière je crois, où une secrétaire a été licencié pour faute grave après avoir pris une boulette de viande sur un buffet organisé par sa boîte... Ca a fait un véritable scandale, mais ca n'a rien changé à la situation de cette pauvre femme.
a écrit le 15/09/2011 à 7:58 :
? bienfait pour eux
ils en ont pas marre de spéculer comme des malades
et c'est nous qui devrons payer les pots cassés ?
Qu'ils aillent se faire ........
Réponse de le 15/09/2011 à 9:07 :
+ 1000
Réponse de le 15/09/2011 à 9:51 :
tout à fait d'accord
a écrit le 15/09/2011 à 7:56 :
Génial, le syndrome "kerviel" s est exporté en Suisse!!!
Deja les controles internes en trading sont drastiques en general, mais a l UBS vous imaginez un peu.....
Trop forts ces banquiers pour faire avaler des couleuvres a 2 milliards!!!!
a écrit le 15/09/2011 à 7:54 :
Grace à cette perte, il entre dans l'histoire.
Réponse de le 15/09/2011 à 17:16 :
Kerviel a accoucher d'un petit,faite vos jeux,rien ne vas plus,lol.
Réponse de le 15/09/2011 à 21:49 :
Kerviel etait tres intelligent et peut etre pas responsable !!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :