La Tribune

Banques : les affolants résultats du scénario catastrophe étudié par Goldman Sachs

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr, avec AFP  |   -  402  mots
D'après Goldman Sachs, 50 établissements européens sur 91 pourraient échouer aux futurs tests de résistance menés par l'Autorité bancaire européenne (ABE). Ils pourraient révéler des besoins de recapitalisation de 298 milliards d'euros, estime la banque américaine.

Les nouveaux tests de résistance menés par l'autorité bancaire européenne (EBA) pourraient révéler des besoins de recapitalisation de 298 milliards d'euros, selon une simulation réalisée par les analystes de la banque américaine Goldman Sachs publiée vendredi. Pour obtenir ce résultat, les analystes ont repris les hypothèses macroéconomiques dégradées retenues lors de la précédente vague de tests, dont les résultats ont été publiés mi-juillet.

Une hypothèse de décote de 60% sur les titres grecs

Ils y ont ajouté une décote de 60% sur la valeur des titres grecs, de 40% sur les titres irlandais et portugais, et enfin de 20% sur les titres italiens et espagnols. Ils ont également relevé l'exigence minimale de ratio de fonds propres "durs" (capital et bénéfices mis en réserve rapportés aux crédits accordés). Le ratio a été fixé à 9%, niveau qui devrait être imposé comme référence par le régulateur européen dans un délai de trois à six mois, selon une source européenne.

Une aide d'urgence requise

Des 91 banques passées au crible, 50 échoueraient à ces nouveaux tests, faisant apparaître un besoin de fonds propres supplémentaires de 298 milliards d'euros.  Les besoins les plus importants proviendraient des établissements grecs et chypriotes (65 milliards pour les deux pays), d'Espagne (58), d'Allemagne (43) et de France (40). Dans le détail, les établissements hellènes EFG Eurobank et National Bank of Greece (NBG) accuseraient des insuffisances respectives de 12,1 et 14,8 milliards ce qui, dans ce scénario, induirait une aide d'urgence pour les recapitaliser.

BNP Paribas et Société Générale durement sanctionnées

Seraient aussi durement sanctionnées les françaises BNP Paribas (13,0 milliards de besoins de fonds propres), Société Générale (11,6) et BPCE (10,5), ainsi que les allemandes Deutsche Bank (12,2) et Commerzbank (10,7). Jeudi, les analystes de la banque helvétique Credit Suisse avaient évalué les besoins de fonds propres au terme de tests de même nature à 221 milliards d'euros. Le régulateur européen (EBA) n'a pas confirmé à ce jour le lancement d'une nouvelle série de tests, de même qu'il n'a pas indiqué quelle décote il appliquerait et sur quels titres celle-ci porterait. Les Européens travaillent à un scénario de restructuration de la dette grecque avec une décote de 50% et n'envisagent pour le moment aucune autre restructuration de dette en Europe.

Réagir

Commentaires

kryptonus29  a écrit le 23/11/2011 à 11:03 :

Le but de Goldman Sachs est de semer la panique chez les Européens afin de tirer profits au maximum. Ils sèment leurs anciens employés un peu partout en Europe pour faire pression (par en dessous). C'est la guerre des nerfs !!!
Les Américains et les Anglais ont tout intérêt à ce que l'Europe ne réussisse pas l'intégration

kryptonus29

Tomibiker  a écrit le 16/10/2011 à 6:33 :

Mais DEXIA vous savez la banque qui a fait faillite, a passé brillamment le stress test au mois d'août ! avec brio pensez donc !

jvdb  a écrit le 15/10/2011 à 15:19 :

Et la decote sur les oblig US ils ont pris combien ??

Mais non  a répondu le 15/10/2011 à 16:05:

Mais non même avec une dette à 100% du PIB sans services publiques ou presque (vous savez la cause de tous les maux) et avec des contribuables cupides et égoïstes qui n'accepteront jamais de payer plus d'impôts ... eh bien la même GS va vous expliquer que parce que les obligations ricaines sont justement ricaines et bien que tout le monde en veut et qu'il n'est pas nécessaire d'augmenter les taux même après la perte des AAA .... Donc les USA ont un taux d'intérêt de la dette inférieur à la FRance alors que la France elle a gardé ses 3A.

mimosa  a écrit le 15/10/2011 à 14:57 :

goldman n'est pas une "personne de confiance " ! donc ne craignons pas leurs "propos" ! alors que Goldman a spéculé et fut aussi victime des subprimes n'avait "rien vu venir" en 2007 ou alors "c'était déjà trop tard" pour elle ?
goldman est lié au pouvoir politique aus States ! pourquoi ce financier a t il autant de pouvoir - même de "casser l'Europe" ...............

darkarla  a répondu le 16/10/2011 à 8:56:

Alors comment Goldman Sachs arrive-t-il à gagner autant d'argent ? Ha ha ha, Ha Ha ha, Accrochez-vous au pinceau, on enlève le plafond, eh bien tout simplement parce que c'est Goldman Sachs qui a la charge de la vente des Bons du Trésor du gouvernement américain !!! Ha Ha Ha ha Mais oui! Regardez: Bear Stearns, concurrent de GS, a été tué par Harry Paulson, ancien patron de GS. Lehman Brothers, principal concurrent de GS, a aussi été tué par Harry Paulson. Ni vu, ni connu, c'est la crise mon bon monsieur. Et dans ce domaine très spécialisé des bons du Trésor, une fois la Bear Stearn et la Lehman Brothers au tapis, qui est le grand gagnant ? Goldman Sachs !

si vous en voulez encore et ne pas dormir de la nuit lisez ceci a consommer sans moderation
http://www.jovanovic.com/salomon-brothers-jovanovic.htm


Jean LEBON  a écrit le 15/10/2011 à 14:00 :

D'après les chiffres de l'INED, l'effondrement démographique de l'Europe a déjà commencé à l'est et au sud. Toujours d'après l'INED, la population des 20 à 60 ans en France est en constante diminution, en 2010 il n'y en avait plus que 33.086.690. Les 60 ans et plus sont 14.360.276 dont 5.586.517 de 75 ans ou plus (en très forte augmentation). Comment pourra-t-on payer les dettes accumulées ?

NN  a répondu le 15/10/2011 à 14:47:

il faut faire des choix de société....

????  a répondu le 15/10/2011 à 16:01:

Vous avez vu Soleil Vert ???

NICOBOSS007  a répondu le 15/10/2011 à 17:08:

Vous pensez vraiment que l'on va les payer ? Il y a un mois à peine, DSK se faisait traité d'irresponsable après avoir dit que chacun devait prendre sa perte avec la Grèce. Et que dit on maintenant ? 50 voire 60% de décote.
Ce sera strictement la même chose avec les autres pays y compris la France. Mais il faut étaler tous cela dans le temps.

Alain  a écrit le 15/10/2011 à 11:33 :

Les vautours attaquent , blésssent et ensuite dévorent. C"est simple.
Fermer les bourses européennes pendant la période d"assainissement de l'économie
et surveiller de trè près ces investisseurs spéculateurs.

nicorcl1971  a écrit le 15/10/2011 à 10:48 :

les bqes francaises sont saines

bancopasillico  a écrit le 15/10/2011 à 10:35 :

ça me fait rire leur métier si bien payé!! même quan une banque passe les crachs test, oups, stress tests, haut la main, elle peut couler qq mois plus tard..voir dexia par exemple.. alors les scenarios catastrophes, j'y crois pas plus!!

Sub  a écrit le 15/10/2011 à 9:28 :

En fait si GS veut voir les banques européennes se recapitaliser c'est pour éviter de voir s'activer les CDS qu'elle a émis et qui risqueraient de lui coûter fort cher.

NN  a répondu le 15/10/2011 à 10:55:

tout à fait

babu  a répondu le 15/10/2011 à 12:07:

c'est exactement celà et pas un journaliste qui se targue de competence en economie ne se bouge pour le dire et l'expliquer ! soit ils n'y comprennent pas grand chose ce qui est possible soit plus surement ils ne veulent publier que ce qui peut plaire aux francais assoiffés de haine envers leurs banques !!!

yvan  a répondu le 15/10/2011 à 13:49:

Soyez réalistes : si un journaliste osait "trop" parler...

VAFA  a répondu le 15/10/2011 à 15:16:

Des journalistes économiques compétents ? Ca existe encore ça ? quand aux politiques aucun n'a assez de courage pour dire la vérité : l'heure de payer les dettes est arrivée. Il est tellement plus facile et plus populaire de taper sur les banques. Mais au fait qui emprunte aux banques et ne sait pas gérer ? Et qui recherche des rendements élevés ?
Allons mesdames messieurs les journalistes et politique et un peu de courage !!

Berger  a écrit le 15/10/2011 à 9:22 :

Allez bons moutons , GS vous annonce la catastrophe imminentes pour justifier une fois encore que vous fassiez tondre et que vous sauviez les banques (et le business de GS par la même occasion) , allez moutons entrez par là ..la tondeuse vous attend ....

loulou2213  a répondu le 15/10/2011 à 10:20:

En s'en mettant au passage plein les poches (GS, pas les moutons, bien-sur...), en faisant chuter les cours à coup de rumeurs....

Ahbon  a répondu le 15/10/2011 à 13:44:

Bah oui les américains ne sont pas fous , ils nous ont fait le coup avec les subprimes : créances immobilières d'américains insolvables revendus librement en bourse sur les marchés mondiaux, qui se sont écroulées et que le monde entier a du renflouer .... là ils ne voudraient pas vivre la même chose (renflouer leur système financier exsangue) à cause de la dette Grecque Européenne ....

vido  a écrit le 15/10/2011 à 8:54 :

De belles nationalisations et des rémunérations de dirigeants de banques et traders qu'il faudra tailler (-70% au minimum). Ces postes n'ont aucune utilisé sociale. Toujours surprenant de voir les gens critiquer les rémunérations et le nombre de fonctionnaires (des infirmières, instituteurs me semblent plus utiles socialement que des traders mais bon....) mais ne jamais broncher sur les rémunérations indécentes de certains banquiers...

bancopasillico  a répondu le 15/10/2011 à 10:38:

oui, faut pas broncher, y'a qu'en bretagne que les français ont encore le courage de dire non à tout. bon, pour le moment, ils conservent de belles routes gratuites.. et les agents bancaire ont obtenus 100e brut par mois de plus.. je sais pas chez nous avec les 4 millions d'euros qu'on a donné pour la retraite de notre ex pdg ni le 1 million pour le nouveau.. Combien ça me ferait en augmentation mensuelle mais instinctivement, je sens que ça pourrait nous faire beaucoup plus que les 100 e symbolique..Mieux que rien me direz vous..

yvan  a répondu le 15/10/2011 à 13:48:

Tellement le courage que le gouvernement vient d'augmenter la "fertilisation" à hauts rendements de 20% sans que nous ne puissions rien dire... Vous semblez aussi oublier que nos nationales gratuites ont failli se faire privatiser. L'idée était là.

Dexia  a écrit le 15/10/2011 à 7:35 :

Ces "tests de résistance" sont ils fiables ..? Dexia les avait passés avec succès ... alors.. qu'en conclure ? c'est de la poudre aux yeux ??

Kubbyuu  a écrit le 15/10/2011 à 7:26 :

Ne sous estimez pas le pouvoir de Goldman S.

NN  a répondu le 15/10/2011 à 8:02:

je suis bien d'accord. Ils figurent parmi les incontournables des choix stratégiques mondiaux

herve  a répondu le 15/10/2011 à 8:46:

surtout qu'avec la JP morgan, elles achètent depuis des années des matières premières etc. elle sont trés puissantes même dans les pays émergeants

NN  a répondu le 15/10/2011 à 10:56:

oui, JP Morgan, Goldman S, Morgan Stanley...même combat.

Frank  a écrit le 14/10/2011 à 23:47 :

L'or, le platine et l'argent restent la garantie ultime. Ca va etre une ruée comme jamais encore... avant l'apocalypse ! Assurances-vie ne dormez plus tranquille. Il y a du souci à se faire. Idem pour les comptes bancaires : réduire la voilure au maximum !!

La vie en face  a écrit le 14/10/2011 à 22:05 :

Ce n'est pas un scénario catastrophe mais un scénario apocalyptique auquel GS ne survivrait pas si on considère les effets induits pour la planète. Quand on connaît la dose de crédits immobiliers pourris qui empoisonne les bilans des banques US mais qui ne sont pas encore provisionnés, on peut se demander à quoi sert cette surenchère nauséabonde.

prophetes  a répondu le 15/10/2011 à 10:31:

A faire chuter les cours pour pouvoir speculer. Pourtant comme vous le dites, on ne les voit nul part dans le top 50 des banques les plus solides (http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/banque/20110819trib000643275/les-banques-francaises-sont-elles-solides-le-top-50-des-banques-les-plus-sures-au-monde.html) alors, que BNP, Societe generale et Credit agricole y sont elles...

yvan  a écrit le 14/10/2011 à 21:53 :

Pourquoi "affolants" résultats..? Goldman Sachs n'a quasiment aucun fond propre non plus mais doit bien essayer de lutter contre la concurrence. C'est en principe le système qui veut ça. 300 milliards?, mais qu'est-ce par rapport au cumul des "hors-bilans"... Rien.

Foxy  a écrit le 14/10/2011 à 19:55 :

Il serait bon d'avoir la liste complète des établissements concernés.

bancopasillico  a répondu le 15/10/2011 à 10:39:

tu listes toutes les banques de france et de navarre et tu as ta liste.

Iciailleurs  a écrit le 14/10/2011 à 19:28 :

Et les banques qui spéculent sur la dette grecque ? Info sur Arte d'un journaliste en Allemagne.

MIMOSA  a écrit le 14/10/2011 à 19:17 :

A noter que Goldman Sachs n'avait pas vu arriver la crise des subprimes et l'avait même favorisée en "spéculant" n'est plus crédible pour beaucoup mais fait encore la pluie et le beau temps avec ses pronostics ! quant aux ricains surrendettés qui tirent sur la planche à billet toujours crédibles ! mais pour qui ?

Yves  a répondu le 14/10/2011 à 19:49:

Oui, il se rattrape maintenant !

Jacques  a répondu le 15/10/2011 à 1:44:

On peut ajouter que GS est particulierement bien place après avoir conseille la Grece pour falsifier ses comptes.Evidemment,le meilleur DES escrocs a un jugement severe sur ses confreres.Vidoq n'a t il pas ete un bon chef de la police ?

Ahbon  a répondu le 15/10/2011 à 9:20:

Meuuh non ils veulent juste rendre la situation "tellement" grave pour justifier que nous donnions des centaines milliards pour renflouer leurs investissements foireux ... (aux banques GS comprise)

Luca Paccioli  a répondu le 15/10/2011 à 10:29:

archi-faux, c'est précisément le contraire: GS étaient (parmi) les seuls à avoir vu venir la crise des sub-prime, avaient réduit leur exposition, mais avaient continuer à vendre des produits subprime à d'autres banques. Ainsi, Goldman Sachs s'est très bien sorti de cette crise tout en s'attirant les foudres des régulateurs américains.

pier 57  a écrit le 14/10/2011 à 18:42 :

combien de temps encore allons nous laiser les agences de notation gouverner le monde?????? c est scandaleux et persoone ne bougent alors qu ils sont pour une large part les initiateurs de la crise....et gag ils déclassent l Espagne pour une eventuelle coissance faible!!! ùais ca veut dire quoi.....et personne ne réagit

Ahbon  a répondu le 15/10/2011 à 9:18:

oui pier57 ... ils ont déclassé l'Espagne avec une dette de 65% du PIB (largement moins que tous les autres pays, USA, GB, France ?Allemagne qui elle aussi va avoir des pbs de croissance vu que ces exportations baissent) , juste par ce qu'elle a une croissance trop faible ..... ??? ils veulent nous forcer a donner du pognon oui ... et pour cela a brader nos services et nos biens publiques ....

Alan JOHN  a écrit le 14/10/2011 à 18:21 :

Ils sobt naifs a Goldman Sachs.On decidera combien de banques doivent echouer et les tests seront faits en consequence. Comme d'habitude, les des seront pipes.

jojo  a écrit le 14/10/2011 à 18:12 :

Goldman sachs qui donne des leçons de morale...on croit rêver !
C'est tout le système qui va exploser....les crapules en enfer !!

moutarde  a écrit le 14/10/2011 à 18:10 :

Et quelles sont les solutions pour les USA et GB qui nous le savons tous se portent bien !Que Goldman travaille équitablement car l'Europe n'est pas unique avec de telles situations .

moutarde  a écrit le 14/10/2011 à 18:06 :

Si Goldman Sachs connait tous les états des banques peut etre que cette société pourrait participer aux G20 et autres afin d'apporter les solutions non pas à l'Europe mais au monde entier !

TELQUEL  a répondu le 14/10/2011 à 21:59:

NE vous inquietez pas c'est deja le cas,mais ne vous en rejouissez pas ,il avait deja tripatouille les comptes Grecs,he oui ils sont juges et partis

bili hari  a écrit le 14/10/2011 à 17:42 :

Si c'est la catastrophe, on en sera là, mais aujourd'hui, ce n'est tout simplement pas la catastrophe.. évidemment si la terre se met à tourner dans l'autre sens, il y aura des vagues..

Bastien  a écrit le 14/10/2011 à 17:00 :

C'est marrant ce qui se passe en bourse à l'heure actuelle. Elle est totalement déconnectée de la réalité. J'ai l'impression de revivre 2008 en 20 fois plus grave. Là où le CAC devrait être au maximum à 2400, il augmente alors que chaque jour voit des nouvelles fondamentales totalement ignorées.

cri-cri  a répondu le 14/10/2011 à 17:26:

Encore un déni de réalité effectivement, tout comme les banquiers qui disent ne pas avoir besoin de recapitaliser, ils savent sûrement au fonds d'eux que c'est trop tard.
Il faut positiverrrrrrrrr

Lire  a répondu le 14/10/2011 à 17:34:

lis cet'article, c'est peut-être l'explication!

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20111014trib000656795/une-nouvelle-corde-a-l-arc-du-fesf-.html

germaine  a répondu le 15/10/2011 à 5:34:

pour déboucler les ventes a découvert il faut racheter des actions,ça explique une grande partie des hausses dans un marché survendu

herve  a répondu le 15/10/2011 à 8:53:

c'est normal la bourse spéculera juqu'au dérnier moment achat/revente par jour, elle monte elle descend, passe à la caisse, le bénéfice va dans l'or et quant il faut de la liquidité, l'or baisse, liquide revient à la bourse achat/revente = benéfice et rebelote.

répétition  a écrit le 14/10/2011 à 16:55 :

Une décote de 60% sur les titres grecs ne serait pas suffisante, les 40% restant représenteraient un fardeau qui achèverait l'économie grecque déjà agonisante. Une décote de 80% serait nécessaire pour que la Grèce ait une vrai chance de s'en sortir. On ne peut pas sauver les banques et la Grèce, il faut choisir sinon la crise, comme certaines maladies non soignées, deviendra chronique.

NICOBOSS007  a écrit le 14/10/2011 à 16:43 :

ben , si vous avez des assurances vie en euros, il est peut être temps de les clôturer.
Et faites comme Marc Fiorentino : allez à la Banque Postale ;-))

famuck  a répondu le 14/10/2011 à 17:08:

surtout demander qu'elle est la composition du portefeuille de votre assurance vie 10 % de grec 10 % d'espagnol 15 % de portugais 5 % d 'autres aussi ruiné mais c'est le silence total de nos chers assureurs.....

nicosans007  a répondu le 14/10/2011 à 17:39:

@ famuck,

et pour cause! Il ne le savent même pas eux-mêmes, alors vous comprenez, vous leur cassez les pieds.

GS  a répondu le 16/10/2011 à 16:22:

Meuuuhh non pas a la Banque postale ... investissez dans de la bonne dette Ricaine !!!

Jean-Michel  a répondu le 16/10/2011 à 17:24:

La Banque Postale est détenu à 100% par l'Etat français donc aucun risque.

Par contre évitez les USA. La crise immobilière continue de s'y étendre. Désormais la moitié des emprunteurs qui étaient "solvables" (et on ne parle pas de subprimes là) soit 11 millions de ménages n'ont plus la capacité de rembourser ou de refinancer leur emprunt immobilier et risque de perdre leur logement qui ont connu 60% de décôte.
http://www.huffingtonpost.com/2011/10/07/underwater-mortgages-fitch-report_n_999857.html

Certaines grandes banques US ne sont plus loin de la faillite comme Bank Of America qui a besoin de 100 milliards de dollars.

Francis  a écrit le 14/10/2011 à 16:38 :

Eh bien pratiquons la politique du pire et laissons les banques couler. Pourquoi cela affole t-il à ce point? Risque systémique etc. etc. Mettons en parallèle les bonus attribués aux banquiers de la City (et uniquement eux) cette année : 16 milliards (oui MILLIARDS) de dollars... Je pense qu'un monde un peu plus net émergerait sans doute après un grand coup de balai et l'élimination de tous ces banquiers titrisant de pures constructions intellectuelles dans un unique but : toujours plus de bonus...

villeroy  a écrit le 14/10/2011 à 16:36 :

+/- 300 milliards d'Euros pour des Européens qui doivent avoir +/- 200 millions de comptes bancaires, font un investissement moyen d'EUR 1,500 par foyer / compte bancaire. Si on ne retient que les "less good" banks (50 sur 91), l'investissement moyen monterait alors à EUR 2,730.-. Une occasion pour les épargants de rentrer dans le capital de leurs banques, à moindre frais (mais, pour les pires d'entr'elles, avec un risque de laisser quelques plumes) et de faire entendre leur voix, le "bonus".

Bastien  a répondu le 14/10/2011 à 17:03:

C'est dommage que vous ayez oublié d'aller à l'école, on y apprend beaucoup de choses intéressantes. Par exemple, vous omettez totalement la charge réelle de la dette dans vos calculs. Oh, trois fois rien, juste 26.000 euros PAR HABITANT en France. Et comme tous les habitants sont loin d'avoir cette somme, libre à vous d'y rajouter vos 2730 euros pour sauver ce qui ne sont que DES INTERETS des banques et non du capital puisque celui-ci représente 920 % de cette somme (8 % de fonds propres maxi à l'heure actuelle). Bon courage !

@ bastien  a répondu le 14/10/2011 à 18:50:

Bastien : vous qui tapez sur la France : faites le même calcul pour la dette publique américaine et surtout la dette privée : et là vous verrez que nous assistons à une véritable guerre et que l'objectif des anglo-saxons est de nous tondre. Après, il faudra une réponse collective : la Loi des banquiers ou une reprise en main par le politique

Bastien  a répondu le 14/10/2011 à 19:22:

Là où nous sommes d'accord, c'est pour dire que l'arbre pourri européen masque la forêt pourrie américaine. Mais enfin, entre la peste et le choléra, je préfère rester en bonne santé. Mais ne me rendez pas, par mes propos, responsable des deux situations, européenne et américaine. Je suis victime du déni de démocratie comme chacun d'entre nous. J'essaie seulement de l'être moins, juste histoire de survivre à la grande tyrannie qui s'annonce.

@ bastien  a répondu le 15/10/2011 à 8:04:

on est d'accord Bastien NN

Machiavelli  a écrit le 14/10/2011 à 16:31 :

Une décote de 60% sur les titres grecs ne serait pas suffisante, les 40% restant représenteraient un fardeau qui achèverait l'économie grecque déjà agonisante.
Une décote de 80% serait nécessaire pour que la Grèce ait une vrai chance de s'en sortir.
On ne peut pas sauver les banques et la Grèce, il faut choisir sinon la crise, comme certaines maladies non soignées, deviendra chronique.

famuck  a répondu le 14/10/2011 à 17:10:

tient quelqu'un qui pense comme moi perso je pense que 99 % SERAIT BIEN, je n'ai pas connu mais j'en ai quelques uns les emprunts russes... il est exact qu'ils sont beau a régarder....

La Plaisse  a répondu le 14/10/2011 à 17:36:

Les Emprunts russes ont étés rachetés à 20% de leur valeur initiale autant que je sache, si tu en as vraiment encore tu as loupé quelque chose.

libre_enfumeur  a écrit le 14/10/2011 à 16:24 :

achetez de l'or avant la fin du monde ! viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite!

Bastien  a répondu le 14/10/2011 à 17:04:

La fin d'un monde financier n'a rien à voir avec la fin du monde. Même si l'espèce humaine disparaissait demain, le monde ne s'en porterait que mieux. L'achat d'or sert à préserver ses biens.

ENERM  a écrit le 14/10/2011 à 16:18 :

Goldman Sachs a oublié de s'analyser elle même. Compte tenu de ses invstissements dans les titres Européens elle se serait auto-trucidée ! Les US devraient s'occuper davantage de leurs déficits et de leur dette, au lieu de cracher en permanence sur les Européens, au point d'intoxiquer leurs Politiques !

JC27  a répondu le 14/10/2011 à 17:04:

Ils cherchent juste à braquer les projecteurs sur l'Europe pour qu'on les laisse tranquille !

NN  a répondu le 14/10/2011 à 18:51:

tout à fait

Machiavelli  a écrit le 14/10/2011 à 16:09 :

L'axe franco-allemand empêche l'Europe Unie de se faire. Ni la France ni l'Allemagne n'ont intérêt à ce que l'Europe des Nations fasse place à une vraie Union Européenne. La Zone Euro a dégénéré en une sorte de réserve privé pour les exportations de la France et surtout de l'Allemagne qui s'offre un excédent commercial de 14 Milliards par mois « PAR MOIS » d'où l'endettement de certains pays de la Zone Euro. Parce-que qui dit excédent dit forcement déficit, puisque il ne peut y avoie d'excédent sans déficit. Endettement (déficit) que le contribuable devra payer et qui aura profité seulement à la grosse industrie. (surtout allemande)