La Tribune

Dexia a besoin de 1,7 milliard d'euros pour se recapitaliser

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr, avec Reuters  |   -  355  mots
Les transactions sur Dexia ont été suspendues avant l'ouverture de la Bourse jeudi, dans l'attente d'un communiqué de Dexia, la cotation a repris à 12H30. Alors que l'autorité bancaire européenne (EBA) fixait les besoins de capitaux de Dexia à 3.9 milliards d'euro, la banque estime qu'ils sont aujourd'hui de 1,7 milliards.

Les transactions sur Dexia ont été suspendues avant l'ouverture de la Bourse jeudi, dans l'attente d'un communiqué de Dexia, ont annoncé les autorités boursières belges.

Il n?était plus possible d?acheter ou de vendre des titres Dexia jeudi matin à la bourse de Bruxelles. Le gendarme de la bourse belge avait en effet décidé en concertation avec Dexia de suspendre le titre de la banque. La raison : Dexia n?était pas en accord avec les chiffres publiés dans la nuit de mercredi à jeudi par l?autorité bancaire européenne (EBA) indiquant ses besoins en capital. De plus, au vu des volumes importants échangés jeudi et de la faible part de capital flottant de Dexia (30%) qui la rend très volatile en bourse, la décision d?une suspension s?imposait.

L?EBA chiffrait ainsi à 3,9 milliards d?euros le manque de capitaux de Dexia, tout en relativisant ce chiffre étant donné les événements récents qui ont touché la banque : « Après la date butoir du 30 septembre, Dexia a été profondément restructurée grâce à la vente de Dexia Banque Belgique à l?Etat belge pour 4 milliards d?euros alors qu?une garantie des Etats est fourni pour le financement de Dexia SA et de sa filiale Dexia crédit Local. Par ailleurs, la cession d?autres entités opérationnelles importantes de Dexia aura lieu dans les prochains mois ».

La banque franco Belge a ensuite désiré apporter quelques précisions. Elle a publié un communiqué indiquant que la vente de Dexia Banque Belgique le 20 octobre 2011 réduisait de 2,2 milliards d?euros son déficit en capital qui s?établit désormais à 1,7 milliard d'euros.

La cotation du titre Dexia a ensuite repris à 12H30, heure française. Et l?apport de précisions a été judicieux, car Dexia a immédiatement gagné 6,78%. Après avoir subi la crise de la dette de la zone euro cet été, la banque a été contrainte d?acter son démantèlement. Plusieurs cessions d?actifs importantes devraient, selon Dexia, « intervenir dans un futur proche et améliorer la position de capital du groupe ».

Réagir