Libor : Deutsche Bank écope d'une amende record de plus de 2 milliards d'euros

 |   |  398  mots
Deutsche Bank a déjà dû verser une amende à la Commission européenne en décembre 2013 dans ce scandale révélé mi-2012, qui s'élevait à 725 millions d'euros. (Photo: le siège de la banque allemande, à Francfort)
Deutsche Bank a déjà dû verser une amende à la Commission européenne en décembre 2013 dans ce scandale révélé mi-2012, qui s'élevait à 725 millions d'euros. (Photo: le siège de la banque allemande, à Francfort) (Crédits : Reuters)
La première banque allemande s'est vu infliger une amende record par les autorités britanniques et américaines pour avoir manipulé les taux interbancaires Libor et Euribor entre 2005 et 2010. Elle avait annoncé mercredi s'attendre à déclarer un tel montant.

Article publié à 11h45, mis à jour à 14h42.

Aucune banque n'avait été condamnée à une amende aussi élevée dans le cadre de cette affaire. Deutsche Bank devra verser 2,51 milliards de dollars (2,33 milliards d'euros) aux régulateurs américain et britannique pour avoir manipulé les taux interbancaires Libor et Euribor entre 2005 et 2010, un énorme scandale financier qui a déjà entraîné la condamnation d'autres établissements.

La banque ne se souciait pas de "l'intégrité du marché"

Dans le détail, la première banque allemande a écopé d'une amende de 2,17 milliards de dollars (2 milliards d'euros) auprès des autorités financières américaines et de 340 millions de dollars (316 millions d'euros) auprès du régulateur britannique (FCA).

"Ceci est justifié au vu de la gravité et de la durée des entorses aux règles opérées par Deutsche Bank", a expliqué dans un communiqué le FCA, qui inflige à la banque allemande sa plus lourde amende jamais décidée pour ce type d'écart.

"Un département de Deutsche Bank avait l'habitude de générer des profits sans se soucier de l'intégrité du marché", a dénoncé le régulateur.

La veille, le Wall Street, citant des sources proches du dossier, rapportait que Deutsche Bank était prête à payer un montant plus élevé que toute autre banque pour clore les enquête.Le quotidien économique avait alors fait état d'un règlement amiable avec les autorités américaines et britanniques de la valeur de 2,15 milliards de dollars.

Les résultats trimestriels seront publiés le 29 avril

Pour sa part, la première banque allemande a annoncé mercredi dans un communiqué qu'elle allait subir une charge d'1,5 milliard d'euros au 1er trimestre 2015 de frais de justice. Deutsche Bank a renvoyé, pour toute précision, à la publication de ses résultats trimestriels, prévue le 29 avril.

Tout comme UBS, JPMorgan ou Royal Bank of Scotland, Deutsche Bank a déjà dû verser une amende à la Commission européenne en décembre 2013 dans ce scandale révélé mi-2012. Celle-ci s'élevait à 725 millions d'euros pour Deutsche Bank.

Selon les régulateurs, des courtiers de grandes banques se seraient entendus pour manipuler les taux du Libor, un taux interbancaire de référence ayant une incidence sur une masse énorme de produits financiers, dont certains prêts aux ménages et aux entreprises.

(Avec Reuters et AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/04/2015 à 21:15 :
Est-ce que les autorités britanniques ont amendé ou envisage d'amender JPMorgan ou Royal Bank of Scotland ou bine vont-elle se contenter de racketter les banques étrangères ? Pendant ce temps, Goldman Sachs, qui a entre-autre aidé le gouvernement grac à falsifier ses comptes, n'est toujours pas poursuivie pas les autorités européennes. En meêm tempsvu qu'un de leur ancien cadre sup est président de la BCE, cela aide !
BNP Paribas appréciera aussi la normalisation des relations américaines avec Cuba et l'Iran, l'embargo financier avec ces deux pays étant la cause principale de l'amende record très exagérée qu'ils ont subi.
Dirigeants européens = laquais des anglo-saxons.
a écrit le 23/04/2015 à 16:11 :
2 milliards d'amende pour une manipulation des taux et donc d'une fraude, d'un scandale financier.

En quoi Gazprom est-il coupable lui, et on le poursuit? Il n'a commis aucune faute, juste des contrats différents dans des pays de l'UE, où est le mal?
Si contrat, il y a, on peut rien lui reprocher.
a écrit le 23/04/2015 à 15:47 :
Heureusement que la justice existe, c'est tellement bon de se sentir protégé par des gens honnêtes car les méchants c'est pas bien.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :