Credit Suisse sabre 2.000 emplois supplémentaires

 |   |  287  mots
La deuxième banque suisse avait annoncé en février une perte annuelle de 2,94 milliards de francs suisses en 2015, sa première depuis 2008.
La deuxième banque suisse avait annoncé en février une perte annuelle de 2,94 milliards de francs suisses en 2015, sa première depuis 2008. (Crédits : © Stefano Rellandini / Reuters)
L'annonce porte à 6.000 le nombre total d'emplois détruits chez la deuxième banque suisse. Un vaste plan de remise à plat des activités a été engagé par le nouveau directeur général en octobre, il entend notamment réduire la présence de Credit Suisse dans les activités de marché dans les zones Amériques et Europe.

Credit Suisse a fait savoir mercredi qu'il accélérait la mise en oeuvre de sa politique de réduction des coûts, avec notamment la suppression de 2.000 postes au sein de sa division Global Markets, pour mieux résister à des conditions de marché difficiles.

"Nous annonçons aujourd'hui une augmentation de notre objectif de réduction des coûts de 2018, qui passe de 3,5 milliards de francs suisses (3,2 milliards d'euros) à 4,3 milliards de francs (3,9 milliards d'euros) au moins, amenant notre base de coûts opérationnels absolue à moins de 18 milliards de francs d'ici 2018. Pour 2016, nous visons 1,7 milliard de francs d'économies", déclare le directeur général Tidjane Thiam dans un communiqué.

L'annonce porte à 6.000 le nombre total d'emplois détruits chez Credit Suisse. La banque, qui avait annoncé en octobre une vaste remise à plat de ses activités avec l'arrivée de Tidjane Thiam, son nouveau directeur général, entend en particulier réduire sa présence dans les activités de marché dans les zones Amériques et Europe.

Première perte annuelle depuis 2008

La deuxième banque suisse avait annoncé en février une perte annuelle de 2,94 milliards de francs suisses en 2015, sa première depuis 2008, en raison d'une lourde charge pour dépréciation sur son segment banque d'investissement. L'annonce avait surpris les analystes, qui attendaient un bénéfice. Un an plus tôt, la banque suisse enregistrait un bénéfice net.grimpant à 1,8 milliard de francs suisse.

Credit Suisse avait déjà dit qu'elle avait accéléré son programme de réductions de coûts, ayant pris plus d'un tiers des mesures prévues d'ici 2018, correspondant à 1,2 milliard de francs d'économies sur les 3,5 milliards prévus.

 (avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/03/2016 à 17:30 :
Ils ne peuvent pas payer à la fois et simultanément l'amende, les salaires et les dividendes, alors ils font un choix d'avenir : remplacer la banque traditionnelle par la banque en ligne. On voit ca un peut partout.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :