Blockchain : un fonds se fait voler 50 millions de dollars

 |   |  389  mots
(Crédits : DR)
Des pirates informatiques ont dérobé l'équivalent de plus de 50 millions de dollars de monnaie numérique à un fonds d'investissement expérimental justement créé pour prouver la fiabilité de la blockchain.

Des pirates informatiques ont dérobé l'équivalent de plus de 50 millions de dollars de monnaie numérique à un fonds d'investissement expérimental justement créé pour prouver la fiabilité de ces crypto-monnaies, selon le New York Times samedi.

La somme a été volée à la DAO (Decentralized Autonomous Organization), un fonds d'investissement qui avait collecté l'argent en Ether, une monnaie numérique concurrente du Bitcoin. Grâce à un projet de financement participatif, la DAO était parvenue à lever 150 millions de dollars afin de prouver l'invulnérabilité de cette technologie. Avec ce vol, elle a donc perdu un tiers de ses avoirs, un gros coup dur pour ce projet.

Technologie de la blockchain

La technologie sur laquelle sont basées ces nouvelles monnaies dématérialisées est le "Blockchain", de plus en plus en vogue dans le monde de la finance où elle pourrait un jour trouver une utilité.

Apparu en 2009 avec les monnaies virtuelles, le "Blockchain" est un code informatique généré par un logiciel de cryptage qui permet de transcrire des opérations financières effectuées en crypto-monnaies. Il permet de faire circuler l'argent aussi librement que les données sur internet, un potentiel que veulent exploiter les établissements financiers.

Toutefois, les informaticiens ont mis l'accent ces derniers mois sur les vulnérabilités des codes utilisés par le projet DAO, selon le New York Times. Vendredi, ses programmeurs hésitaient à simplement modifier leur code: cela leur permettrait de récupérer leur argent mais ce faisant, ils renieraient le principe même qui conduit leur projet.

Plongée des cours

"Je reconnais qu'il y a de solides arguments qui vont dans les deux sens, et il y aura de fortes oppositions, peu importe la direction que nous allons prendre", a reconnu sur le réseau social Reddit Vitalik Buterin, fondateur et programmeur du projet Ether.

Le vol a en tout cas fait plonger le cours de l'Ether vendredi.

De la même manière, le Bitcoin avait été sérieusement dévalorisé début 2014 quand Mt Gox, une des principales plateformes d'échanges utilisant cette monnaie virtuelle, a fait faillite. Le patron de cette société, basée au Japon, avait alors expliqué avoir été victime d'une attaque informatique qui aurait entraîné in fine le vol ou la disparition d'une fortune en Bitcoins.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/06/2016 à 15:38 :
Bonjour,

L'attaque de nombreuses questions, en particulier sur le projet TheDAO. Toutefois, si j'ai bien compris, l'attaque concerne le smart contract originel de The DAO et non pas toute la BC Ethereum(même si l'omniprésence de Vitalik ...). Par ailleurs, la Blockchain du Bitcoin est toujours fiable. Je crois également que notre ami Hacker ne peut pas actuellement retirer ses éthers (et surtout combien ils vaudront,) il faudra voir si dans 26 jours, il y parviens. Enfin, le paiement et la somme sont spectaculaires, mais le potentiel de BC reste intact
Réponse de le 19/06/2016 à 18:57 :
Tapez donc "piratage bitcoin" sur google, faites une petite recherche avant de parler de fiabilité...


"De la même manière, le Bitcoin avait été sérieusement dévalorisé début 2014 quand Mt Gox, une des principales plateformes d'échanges utilisant cette monnaie virtuelle, a fait faillite. Le patron de cette société, basée au Japon, avait alors expliqué avoir été victime d'une attaque informatique qui aurait entraîné in fine le vol ou la disparition d'une fortune en Bitcoins."

Vous ne lisez pas jusqu'au bout l'article ?

Les MV sont une c*nnerie, je préfère encore avoir des pièces en or que ça...
a écrit le 19/06/2016 à 15:28 :
Le concept d'un système inviolable est un non-sens ridicule, comme le mouvement perpétuel ou la quadrature du cercle. Vous l'appelez "Blockchain" et vous obtenez 150 millions pour financer cette ânerie. Mais ne vous inquiétez pas, en "Boutd'chaine" c'est le petit épargnant ou le contribuable qui financera les pertes. Et c'est à cela que ça sert véritablement le "Crookchain".
a écrit le 19/06/2016 à 10:53 :
On ne le répétera jamais assez, non la sécurité numérique n'existe pas !
Croire un instant que le blockchain résoudra tout et que c'est sûr c'est faux !
Ce n'est qu'une question de temps, tôt ou tard, ça craque, ce n'est pas la première et ça ne sera pas la dernière.
a écrit le 18/06/2016 à 19:36 :
Ha!Ha!Ha! c'est ça, la finance : de l'innovation bidon, et des modes qui se terminent par des catastrophes.
a écrit le 18/06/2016 à 19:04 :
Un an de SMIC pour 2464 ouvriers. Mais avaient-ils été vraiment produit?
a écrit le 18/06/2016 à 18:17 :
50 millions d'envolés et la crédibilité en sus! Cela ne se récupère pas en 5 minutes une réputation
a écrit le 18/06/2016 à 17:32 :
ca fait cher de l'experience!
l'arrogance est un vilain defaut surtout quand on a de l'argent pose sur la table!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :