Crédit Agricole devient le deuxième actionnaire de la foncière Icade

 |   |  362  mots
Les immeubles de bureaux du quartier du Millénaire, à Aubervilliers, font partie du parc de la foncière Icade dans laquelle Crédit Agricole Assurances s'est renforcé au capital.
Les immeubles de bureaux du quartier du Millénaire, à Aubervilliers, font partie du parc de la foncière Icade dans laquelle Crédit Agricole Assurances s'est renforcé au capital. (Crédits : DR)
La filiale d'assurances de la Banque verte a racheté les 12,95% de Groupama de la foncière pour 715 millions d'euros. La Caisse des Dépôts reste le premier actionnaire avec 38,99% du capital.

L'assureur Groupama aura profité d'un cours au plus haut pour se délester de sa participation de 12,95% dans le capital de la foncière Icade, qui a atteint ce lundi un sommet de plus de deux ans. C'est le groupe Crédit Agricole, qui était déjà actionnaire depuis 2013, à hauteur de 5,69%, qui a déboursé quelque 715 millions d'euros pour reprendre ses 9,5 millions d'actions. La Banque verte, à travers sa filiale Crédit Agricole Assurances - le premier assureur en France, devant CNP et Axa - devient ainsi le deuxième actionnaire d'Icade, avec 18,5%.

La Caisse des Dépôts demeure l'actionnaire de référence d'Icade, avec 38,99% du capital.

"Avec cette opération, Groupama poursuit la politique de diversification de ses actifs financiers, en s'appuyant sur la bonne performance du cours d'Icade, liée au succès de son nouveau plan stratégique", explique l'assureur dans un communiqué conjoint.

"Actionnaire de long terme"

Icade a vu la valeur de son patrimoine immobilier progresser de 6,2% en 2016 à 9,7 milliards d'euros. Son bénéfice net récurrent a augmenté de 8,7% à 296,8 millions d'euros l'an passé. La filiale immobilière de la Caisse des Dépôts table sur un cash-flow net courant en progression d'au moins 4% en 2017.

"Actionnaire historique de Silic, puis de l'entité fusionnée Icade-Silic, Groupama a apporté une contribution majeure et décisive à Icade, devenue une foncière de premier plan affichant des performances opérationnelle et financière en nette progression" souligne la CDC dans un communiqué à part.

En revanche, alors que Groupama et la Caisse agissaient de concert, il n'est pas ici question de pacte d'actionnaires entre le bancassureur et l'institution publique. La CDC "se félicite" du renforcement au capital de Crédit Agricole Assurances, qui était "déjà impliqué dans la gouvernance" d'Icade en siégeant au conseil d'administration.

"Cette opération renforce notre engagement aux côtés d'Icade dont nous sommes actionnaires de long terme depuis plusieurs années et témoigne de notre confiance dans le potentiel de la société, sa stratégie et ses équipes", déclare Frédéric Thomas, le directeur général de Crédit Agricole Assurances, dans le communiqué commun.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :